Home Blog

Marketing du divertissement: tout ce que vous devez savoir

0

<! –->

Le marketing du divertissement est un marketing optimisé pour les médias et les contextes spécifiques au divertissement. Cela peut inclure des campagnes qui se déroulent dans des films et des jeux vidéo, ainsi que lors d'événements et sur les flux de médias sociaux d'artistes, de célébrités et d'influenceurs. Il s'articule autour de partenariats entre des producteurs / organisations de divertissement et des marques d'autres secteurs, qui se co-promeuvent souvent.

Un marketing de divertissement bien exécuté générera la notoriété de la marque et monétisera à son tour cet intérêt. En effet, comme le marketing en général, le marketing du divertissement vise à générer des revenus, par exemple en inspirant l'achat d'une marque de pizza présentée dans un film. Je veux dire, combien de personnes se sont retrouvées à vouloir Pizza Hut après cette scène, parfaitement intégrée dans le hit de 1992 "Wayne’s World"?

Via Spotern

Il existe également de nombreux autres types et possibilités de marketing de divertissement. Les placements de produits (comme ci-dessus), l'intégration de la marque dans les émissions de télévision, les recommandations de célébrités de haut niveau sur YouTube et les campagnes de co-promotion / licence sont tous des jeux équitables.

Quels sont les avantages du marketing de divertissement?

Le marketing du divertissement a un retour sur investissement relativement élevé, en particulier pour le public croissant des coupeurs de cordon. Ce groupe démographique clé est plus susceptible de consommer des vidéos en ligne, de jouer à des jeux vidéo et de passer beaucoup de temps sur les réseaux sociaux.

Dans une étude Frontiers in Psychology évaluant l'efficacité du placement de produit – l'un des types de marketing de divertissement les plus populaires – les chercheurs ont identifié plusieurs avantages clés du placement de produit, notamment sa capacité à atteindre des publics spécifiques et à se faire plus naturellement que la publicité commerciale directe.

Plus précisément, le placement de produit fonctionne parce que l’attention du spectateur est généralement concentrée sur le support en question (par exemple, une émission de télévision en streaming) et non sur une autre activité, comme cela pourrait être le cas au début d’une publicité. Cela le rend idéal sur des plates-formes telles que Netflix et dans des médias tels que les longs métrages ou les jeux sur console, qui sont techniquement sans publicité.

Les marques peuvent également sélectionner des supports de divertissement en fonction des données démographiques attendues du public, une forme de ciblage plus nuancée que ne le permet une bannière publicitaire, un panneau d'affichage ou un spot télévisé de 30 secondes.

Dans l'ensemble, par rapport aux annonces, des approches plus subtiles stimulent de manière plus fiable l'action, ne semblent pas être des ventes et sont plus difficiles à contourner ou à ignorer pour les spectateurs:

  • Selon les données de PQ Research, l'industrie du placement de produit a augmenté de près de 14% d'une année sur l'autre en 2017, alimentée par les services vidéo OTT et la télévision en direct. Une étude de l'Université du Wisconsin a également révélé que ces placements étaient plus efficaces que les publicités télévisées pour inciter les consommateurs à acheter des produits emballés.
  • Selon une étude de Deloitte, les stratégies de marketing du divertissement comme le placement de produits sont encore plus efficaces sur les coupe-câbles que sur les téléspectateurs linéaires. Plus de la moitié des coupeurs de cordon affirment que le marketing du divertissement a une influence moyenne à élevée sur leurs décisions d'achat.
  • Les trois quarts des Nord-Américains s'engagent dans au moins une forme de blocage des publicités selon un autre rapport de Deloitte, soulignant la nécessité de formes de marketing plus sophistiquées. Alors qu'un navigateur ou une extension d'application peut contrecarrer une annonce pop-up, il ne peut pas toucher aux stratégies de marketing de divertissement, qui sont toutes plus étroitement liées au contenu qu'elles soutiennent et promeuvent.

Pour résumer, le marketing du divertissement vit dans ses médias, plutôt qu’en dehors de lui. Il n'y a rien à «sauter» ou à «bloquer», car le message marketing fait littéralement partie du divertissement.

Alors, qu'est-ce qui sépare le marketing du divertissement de la publicité?

Discutons.

Publicité vs marketing de divertissement – et pourquoi les marques choisissent souvent ce dernier

Dans son ensemble, le marketing du divertissement a beaucoup en commun avec le marketing général et les relations publiques. Ils sont tous conçus pour répondre aux besoins des clients (comme le marketing) et pour créer des relations mutuellement avantageuses entre une marque et son public (comme les relations publiques). Quelle que soit la forme, cependant, le marketing de divertissement n'est pas de la publicité, car il est plus subtil dans l'exécution et plus expansif dans le contenu.

La publicité est un sous-ensemble du marketing, celui qui inclut uniquement les emplacements payants, sur lesquels la marque a un contrôle total. Les publicités diffusent des messages à sens unique à des audiences généralement déjà au courant du produit ou du service en question. Ils peuvent être ciblés, bien sûr, mais souvent d'une manière qui semble maladroite ou effrayante.

En revanche, le marketing du divertissement ira plus loin et se concentrer sur la compréhension et la satisfaction des besoins du public de manière aussi transparente que possible, grâce à de multiples stratégies possibles. Par exemple, les spécialistes du marketing derrière une campagne peuvent rechercher la démographie cible pour une certaine voiture et discerner les types de médias (par exemple, les films d'action à succès) dont ses membres profitent pendant leur temps libre – tout comme les chercheurs de Frontiers in Psychology l'ont discuté.

Ce type de processus a conduit à ce placement de produit clignotant et vous le manquerez d'un ornement de capot Audi (presque perdu dans l'éblouissement) dans «Iron Man 2»:

Via duPont Registry Daily

Ce n'est pas une "annonce" en soi, car il est plus partagé que les médias payants (si nous utilisons le modèle populaire PESO utilisé dans la pratique des relations publiques) et n’est pas l’objet principal de l’émission. En effet, le marketing du divertissement n'intègrera généralement pas de composante payante directe, et utilisera plutôt une combinaison de ces canaux gagnés, partagés et détenus pour atteindre son public.

La capture d'écran «Iron Man 2» est un exemple de l'une des formes les plus populaires de marketing de divertissement, à savoir le placement de produit (on pourrait soutenir que la mention répétée du titre du film dans cet article est en soi une forme subtile d'un tel placement aussi! ). Une enquête de l'industrie de Hollywood Branded Inc. a révélé que plus de la moitié des marques avaient exploré le placement de produit, plus que toute autre stratégie.

Voyons comment le placement de produit et les autres principales stratégies de marketing du divertissement fonctionnent, ainsi que des exemples concrets de chacun d'eux.

Les stratégies de marketing de divertissement les plus courantes (et les plus efficaces)

Placement de produit

Nous avons déjà approfondi celui-ci. Néanmoins, cela vaut la peine d’explorer un peu plus loin, car il s’agit d’une pratique éprouvée qui incarne l’esprit général du marketing du divertissement.

Considérez cette capture d'écran du jeu PC et console 2019, "No More Heroes: Travis Strikes Again". Dans celui-ci, le personnage peut personnaliser sa tenue avec des t-shirts à logo, dont la plupart proviennent d'autres propriétés de jeu indépendantes. Pendant ce temps, le moteur propriétaire Unreal est annoncé comme un raccourci sur le bureau (annotations ajoutées pour indiquer des exemples).

Via TwinFinite

L'effet total est d'augmenter la notoriété de la marque des autres titres de jeux et de l'Unreal Engine lui-même – le tout sans aucune publicité directe de piratage d'écran requise.

Alors que l'Audi de Tony Stark est un exemple de visuel placement de produit – avec le produit commercialisé visible à l'écran – l'écran de la boutique «No More Heroes» est un peu plus subtil, car il montre simplement le nom du produit. Cette technique est parfois appelée "placement de la signalisation. »

Un autre type de placement de produit est placement verbal, c'est-à-dire lorsque quelqu'un dit simplement le nom d'une marque. Dans l'émission télévisée «30 Rock», de telles mentions étaient courantes, y compris un exemple du président de la NBC, Jack Donaghy, disant: «Oh, vous ne pouvez pas faire ça. La Capital One Venture Card est incroyable! »

Intégration de la marque

Que se passe-t-il si le produit ou service d'une marque n'est pas seulement présenté dans un contexte de divertissement, mais profondément intégré ou intégré à l'intrigue réelle du film, de l'émission télévisée, du jeu, etc.? Dans ce cas, vous avez une instance de intégration de la marque, plutôt que le placement de produit.

L'intégration de la marque est partout. The Drum a estimé qu'en 2017, 92% des 25 émissions de streaming les plus populaires comportaient une forme d'intégration de marque. Par exemple, «Quatre mariages et un enterrement» de Hulu a rendu le site de réservation Hotels.com indispensable à l’un de ses épisodes, en faisant en sorte que la marque sponsorise le mariage d’un couple. La mariée mentionne l'entreprise dans ses vœux, tandis que la mascotte de la marque Captain Obvious se présente même à DJ.

Dans la capture d'écran ci-dessous (annotation ajoutée), vous pouvez voir une instance du logo Hotels.com. Mais contrairement à l'exemple de «No More Heroes» ci-dessus mettant en vedette les autres jeux indépendants, ce partenariat entre Hulu et Hotels.com est plus profond, car la marque est complètement indissociable du déroulement de l'épisode.

Via Elite Daily

Le compte Twitter officiel de Hotels.com a également souligné comment ses clients pouvaient obtenir un parrainage similaire pour leurs lunes de miel via un concours, et a annoncé «Quatre mariages et un enterrement» dans le processus:

Cette promotion met en évidence une caractéristique centrale de nombreuses campagnes de marketing de divertissement, à savoir la co-promotion. Dans ce cas, Hulu utilise sponcon (contenu sponsorisé) de Hotels.com pour susciter l'intérêt pour cette marque, tandis que Hotels.com fait la promotion d'un Hulu Original sur ses comptes de réseaux sociaux pour encourager les gens à regarder l'émission. C’est une relation mutuellement bénéfique et se renforçant pour les deux.

Une telle co-promotion est si courante qu'elle mérite sa propre section, alors lisez la suite!

Co-promotion

Si vous avez regardé la troisième saison de "Stranger Things", vous vous souviendrez peut-être que New Coke – la tentative ratée de The Coca-Cola Company de reformuler sa boisson phare dans les années 1980 – figurait en bonne place, comme dans la capture d'écran ci-dessous:

Via Polygone

New Coke dans "Stranger Things" est plus un placement visuel de produit (avec quelques mentions verbales également) que l'intégration de la marque, car la boisson gazeuse ne fait pas partie intégrante de l'intrigue. Mais c’est aussi plus que cela.

Le placement de New Coke dans la série correspond à la renaissance par Coca-Cola du soda abandonné depuis longtemps. Des canettes de New Coke, co-marquées avec le logo «Stranger Things», sont devenues disponibles à l'achat en ligne et dans certains distributeurs automatiques spécialisés. En voici une de ma collection personnelle:

Et voici le nom du compte Twitter officiel de Coca-Cola qui abandonne l'émission dans une réponse à un client et le dirige vers le site d'une entreprise pour plus d'informations sur les distributeurs automatiques à l'envers:

Comme pour Hulu et Hotels.com, il s'agit d'une stratégie de co-promotion très efficace, conçue pour inciter les consommateurs à dépenser avec les deux marques impliquées. Mais le partenariat Netflix-Coke montre également comment même un placement de produit mineur – et pas seulement une intégration profonde de la marque – peut devenir une rampe de lancement pour une campagne de marketing de divertissement majeure.

Approbations et ensemencement

Lorsqu'une personnalité ou un influenceur de premier plan donne son aval, les effets d'entraînement peuvent être immenses. Les approbations de célébrités, par exemple, peuvent mettre instantanément un produit ou un service spécifique devant un public de millions de personnes. Voici l'actrice et streamer Twitch Stella Hudgens qui propose un pitch nuancé pour Daily Dose Haircare en organisant un concours:

Voir cet article sur Instagram

TEMPS DE DON!!! – J'adore un bon revitalisant sans rinçage et @dailydosehaircare rend mes cheveux faciles à coiffer, démêle instantanément (ce qui est un énorme problème pour moi car mes cheveux s'emmêlent si RAPIDEMENT), ajoute de l'humidité, élimine les frisottis, protège la couleur, répare et renforce. Cette marque est végétalienne et sans cruauté, ce qui est incroyable et donne également en soutenant des projets d'eau propre dans les pays en développement <3 #ad J'ai fait équipe avec @dailydosehaircare et nous offrons un approvisionnement d'un an à deux d'entre vous belles personnes! Pour participer: ⁠ ✨Suivez @ dailydosehaircare⁠ et moi @stellahudgens ✨ Aimez ce post ✨Commentez et dites-moi un objectif que vous avez atteint cette année! ✨Taguez vos amis pour une participation supplémentaire! ⁠ DEUX (2) gagnants gagneront six (6) bouteilles pleine grandeur de dose quotidienne. Le gagnant sera choisi au hasard parmi les inscriptions valides. Le concours se termine le 24 janvier 2020 à 23 h 59, heure du Pacifique. Jusqu'au 30 janvier 2020. Ouvert uniquement aux résidents des États-Unis, du Canada et de Porto Rico. Le gagnant sera informé via DM. Ce cadeau n'est ni sponsorisé ni approuvé par Instagram / Facebook.⁠ #dailydosehaircare #sallybeauty #leaveinconditioner #veganhaircare #glutenfreehaircare #betterforyouhaircare #parabenfree #cleanerbeauty

Un post partagé par Stella Hudgens (@stellahudgens) sur

Éviter l'apparence d'une publicité tout en présentant le présentateur comme une personne pouvant être racontée – quelqu'un qui a besoin de démêler ses cheveux, dans ce cas – est important pour le succès de toute campagne de marketing de divertissement fondée sur l'approbation. Le baromètre de confiance 2020 d'Edelman a révélé qu'une «personne comme vous» était la troisième source d'information la plus fiable parmi les répondants, derrière les seuls experts techniques et universitaires. Le phénomène du marketing d'influence est en grande partie une réponse directe à cette demande de recommandeurs «relatables».

Nous avons exploré en profondeur le marketing d'influence auparavant, mais pour résumer, il s'agit d'une forme de marketing centrée sur les personnes qui promeuvent et / ou approuvent des produits, principalement sur des canaux de marketing numérique tels que les médias sociaux. L'audience du marketing d'influence – c'est-à-dire les personnes qui consomment la plupart de leurs divertissements en ligne – chevauche celle du marketing de divertissement.

Ce compte d'influence de taille moyenne (environ 77000 abonnés en août 2020), qui publie normalement des photos de chiens, est un exemple archétypal des deux types de marketing qui se croisent. Le responsable de compte a saisi l'occasion de promouvoir l'émission Disney + «The Mandalorian» en faisant enfiler un casque Boba Fett au chien:

Licence

Enfin, les licences combinent des aspects d'intégration de marque et de co-promotion. Une propriété sous licence est un partenariat ouvert entre un titulaire de droits et un titulaire de licence, ce dernier utilisant la propriété intellectuelle du premier avec l'autorisation d'attirer un public particulier.

Prenons l'exemple du jeu culte classique de la Nintendo Wii de 2010, «Epic Mickey», que le développeur Junction Point et l'éditeur Nintendo ont créé avec une licence de la Walt Disney Company. Sur un plan fondamental, ce partenariat a été bénéfique pour toutes les personnes impliquées:

  • Disney a réussi à commercialiser son IP – Mickey Mouse ainsi qu'Oswald the Lucky Rabbit, un personnage dormant depuis longtemps dont il n'avait acquis que récemment les droits – sur la vaste base installée de la Wii (près de 100 millions de propriétaires de consoles à l'époque).
  • Junction Point et Nintendo ont pu commercialiser un jeu mettant en vedette des personnages Disney, et était également exclusif à la plate-forme Wii, aux fans de Disney en général.

Dans le jeu lui-même, il y avait aussi un placement de produit, comme dans la capture d'écran ci-dessous dans laquelle les cartouches distinctives de la Nintendo Entertainment System sont présentées dans l'un des niveaux:

Via VGFacts

Cette conception soignée contribue à nourrir l’affinité avec la marque et à promouvoir la propriété intellectuelle de Nintendo.

Comment créer un plan de marketing de divertissement

Tout marketing de divertissement nécessitera la formation de partenariats avec des parties prenantes de l'industrie du divertissement et / ou des influenceurs pertinents. Ce modèle général est un bon point de départ, car il décrit les étapes les plus critiques à suivre pour réfléchir à la manière de créer une stratégie appropriée, notamment:

  • Établir un positionnement de base, en termes de ce que la campagne de marketing de divertissement mettra en évidence, ainsi que ses objectifs ultimes.
  • Recherche de la taille de l'opportunité et les coûts liés à la conduite de la campagne.
  • Élaboration de lignes directrices pour les médias créatifs et sociaux.
  • Identifier les opportunités dans les relations publiques et dans d'autres canaux de marketing.

Le marketing du divertissement est efficace et il ne deviendra que plus important dans les médias de tous types. Cela se produira principalement en raison de la coupure du cordon qui remplace la télévision linéaire et de l'industrie du jeu qui poursuit son expansion à long terme, entre autres tendances clés. En reconnaissant et en expérimentant les stratégies communes dont nous avons discuté ici, vous pouvez trouver la bonne audience au bon moment sur la bonne plateforme pour votre marque.

Smarketing: mot odieux, concept essentiel

0

<! –->

En ce qui concerne les portemanteaux, le «smarketing» est parmi les plus paresseux et les moins imaginatifs. Il existe de nombreux autres mashups de mots créatifs, comme:

  • Askhole: Quelqu'un qui pose beaucoup de questions désagréables.
  • Carcoletpic: Quelqu'un qui s'endort facilement pendant les trajets en voiture.
  • Doppelbanger: Quelqu'un qui se connecte avec son sosie.

Quoi qu'il en soit, le smarketing est un concept sacrément important.

Que signifie le smarketing?

«Smarketing» signifie l'alignement des ventes et du marketing.

Une «équipe de smarketing» serait composée de spécialistes du marketing et de vendeurs. Ergo, une «stratégie de smarketing» serait la stratégie unifiée de vente et de marketing. Il s'ensuit donc qu'un «smarketer» est quelqu'un au sein d'une équipe unifiée de vente et de marketing, à ne pas confondre avec un «snarketer» ou un acheteur sournois.

En toute sincérité, l'alignement du smarketing est quelque chose avec lequel beaucoup d'entreprises se débattent – au détriment des revenus.

Des études ont suggéré que l'alignement des ventes et du marketing peut entraîner une croissance de 208% des revenus marketing. Il y a beaucoup d'argent à gagner ou à perdre en fonction de la collaboration entre vos équipes commerciales et marketing.

La déconnexion vente-marketing

La plupart des désalignements entre les ventes et le marketing résultent d'incitations divergentes. Les spécialistes du marketing sont à la recherche du prospect qualifié en marketing (MQL). Un MQL est une piste que le marketing juge prête à être transmise à un représentant commercial pour une meilleure prise en charge.

Les ventes s'efforcent de prendre chaque prospect qualifié pour les ventes (SQL) et de le transformer en client.

Si vous demandez au marketing, ils vous diront que trop peu de leurs MQL sont jamais alloués aux ventes pour les nourrir davantage. Si vous demandez aux ventes, ils vous diront que trop peu de prospects marketing valent la peine d'être alloués.

Les deux équipes vous diront que leurs commissions / bonus sont en jeu, donc elles vont toucher leur nombre indépendamment de ce que fait l'autre équipe. En fin de compte, la plus grande incitation est de gagner de l'argent pour nourrir les familles et financer les loisirs.

En fait, l'une des idées les plus révolutionnaires est de créer une commission unique pour les ventes et le marketing «un bonus de smarketing» ou un «smonus».

Si vous n’êtes pas encore prêt pour cela, rassurez-vous, il existe de nombreuses autres façons de combler le fossé entre les services des ventes et du marketing.

Le MQL est au cœur de tout

Comme mentionné, la génération de leads est souvent la priorité des spécialistes du marketing. Ils ont tendance à se concentrer sur tout ce qui mène au bas de l'entonnoir de vente, dans le but ultime de commercialiser des prospects jusqu'à ce qu'ils soient décidément plus susceptibles de se convertir au point de vente (c'est-à-dire de devenir des MQL).

Comment beaucoup plus susceptible de convertir? C'est vraiment au smarketing de décider. Comme nous l'avons souligné dans un article récent sur les MQL, l'équipe marketing devrait impliquer le service commercial dans ses délibérations sur ce qui est qualifié de MQL.

Mais même cela ne suffit pas.

Il serait absurde de laisser les commerciaux dire au marketing quelle est leur avance idéale sans qu'ils ne comprennent pleinement une) quel est le pouvoir du marketing de livrer et b) toutes les activités de marketing entrant qui mènent au MQL.

Si les spécialistes du marketing sont coupables de ne pas toujours fournir des prospects prêts à la vente (et ils le sont), les commerciaux sont coupables de ne pas prendre le temps de comprendre le marketing.

Stratégies d'intégration Smarketing

Le principal objectif du smarketing est que vous pouvez intégrer les ventes et le marketing, et qu'ils peuvent, en fait, travailler harmonieusement vers un objectif commun: l'objectif de revenus.

Ce processus d'unification commence par des rapports en boucle fermée, ce qui est une façon élégante de dire que les ventes et le marketing partagent les mêmes données. Les deux équipes peuvent voir les données de rapport tout au long du cycle de vente, en commençant par les premières phases de la génération de leads et en terminant par la fidélisation des clients.

L'objectif ici est de suivre le parcours client et d'identifier les fils communs entre les types de leads qui se convertissent le mieux au point de vente. Le marketing pourrait avoir raison sur bon nombre des prospects qu'ils transmettent aux ventes; à l'inverse, les ventes peuvent être sur quelque chose quand ils disent que certains prospects sont infructueux. Le seul moyen de le savoir est que les deux équipes examinent les mêmes ensembles de données.

Mais l'objectif plus large est vraiment d'amener les ventes et le marketing à collaborer plus étroitement. Ceci est réalisé en utilisant les données pour amener les ventes et le marketing à se mettre d'accord sur les aspects fondamentaux du smarketing, tels que le profil client idéal, le retour sur investissement marketing et la réalisation des objectifs de marketing entrant.

En fin de compte, il n'y a vraiment qu'un seul entonnoir de vente dans le marketing numérique. Le marketing peut s'approprier la stratégie marketing de la même manière que les ventes peuvent s'approprier le processus de vente.

Mais seul le smarketing détient des revenus.

Smarketing relie tous ses efforts à cette seule métrique: les revenus provenant de nouvelles transactions. Attirer les prospects entrants et conclure les ventes sont des indicateurs importants, mais pour battre un cheval mort, il n’ya qu’un seul véritable KPI, et c’est le chiffre d’affaires.

Activation des ventes: l'avantage sous-estimé de Smarketing

Une des choses que le reporting en boucle fermée accomplit est qu'il donne aux ventes une fenêtre sur les efforts de marketing et vice versa.

L’avantage de la surface est l’intégration transparente du smarketing dont nous raffolons. Les représentants commerciaux de Brafton, par exemple, ont une vue à 360 degrés des activités de marketing entrant. Plutôt que de se concentrer sur la sensibilisation à froid, ils peuvent personnaliser leur message en fonction des actions entreprises par un prospect (par exemple, télécharger un livre électronique sur un certain sujet, remplir un formulaire sur une page de destination de produit particulière).

Mais l'autre grand avantage est que les ventes peuvent commencer à fournir des supports marketing aux prospects dans leur pipeline. Ceux-ci peuvent inclure des études de cas, des livres blancs, des articles de blog sur le leadership éclairé et d'autres contenus qui, lorsqu'ils sont utilisés dans ce contexte, deviennent du contenu d'aide à la vente.

Tout cela s'ajoute au fait que le marketing à valeur ajoutée se poursuit dans le processus de vente. Les ventes peuvent fournir des garanties créées par le marketing, et même s'inspirer du marketing en créant leur propre contenu, comme les cartes de pointage des concurrents.

Le résultat est un chemin sans friction sans cette bosse choquante sur la route où le marketing passe à la vente. Il s’agit d’un parcours client fluide qui permet aux MQL de devenir des prospects, des prospects en SQL et des SQL en clients payants. C'est vraiment ce qu'est le smarketing.

Attention aux carcoleptiques. Le Smarketing est la conduite la plus douce de toutes.

Pourquoi la narration est-elle importante en marketing?

0

<! –->

Nous avons dit sur ce blog qu'un excellent contenu informe, divertit ou inspire. Mais nous n'avons jamais complètement expliqué ce qui rend un contenu informatif, divertissant ou inspirant.

C'est donc ce que nous allons faire.

Pour être informatif, le contenu doit être implanté dans la réalité. Il doit y avoir un cadre et une situation pour lesquels ces informations ajouteraient de la valeur – un conflit et une résolution. Comment construisez-vous ce contexte? Raconter des histoires.

Pour être divertissant, le contenu doit en quelque sorte laisser votre public satisfait. Vous avez rassasié leur curiosité, chatouillé leur drôle d’os et captivé leur intérêt. Comment? Avec une bonne histoire.

Être inspirant, le contenu doit alimenter l'imagination et élargir le sens de ce qui peut être réalisé avec les bonnes ressources. Comment démontrez-vous les possibilités à votre public? Encore une fois, avec la narration.

La narration en marketing est la façon dont vous rédigez votre message afin qu'il apparaisse comme plus qu'un simple argument de vente à peine voilé.

Tout le marketing est, à la base, de la narration.

Les gens se souviennent mieux des histoires que des informations

Pensez à une histoire qui a vraiment résonné avec vous. Quel que soit le conte que vous avez choisi, il y avait très probablement:

  • Enjeux – choses à gagner et à perdre.
  • Leçons apprises.
  • Un ou plusieurs personnages auxquels vous pourriez vous identifier.
  • Sentiments familiers.
  • Conflits et résolutions.
  • Des idées éclairantes.

Les êtres humains ne sont pas comme les ordinateurs. Ils donnent un sens au monde d'une manière impossible à quantifier. Cela ne change pas soudainement lorsqu'ils prennent le rôle de client B2B ou de consommateur B2C. Ils répondent toujours à l'empathie. Ils apprécient toujours le lien émotionnel d'une grande histoire.

Et contrairement aux ordinateurs, les humains ne sont pas capables de se souvenir des informations exactes. Mais ils sont bons pour se souvenir des informations quand il s'agit d'un détail dans une histoire. En fait, les psychologues cognitifs estiment que les gens sont 22 fois plus susceptibles de se souvenir d’un fait qu’il est présenté comme un élément clé d’une histoire.

Je peux illustrer cela avec un exemple. Comparons deux versions du même message principal.

Exemple 1:

«Notre gamme spéciale d'aliments pour chiens est à base de saumon et est formulée pour les chiots au ventre sensible. Il est fait d'ingrédients entièrement naturels pour réduire la détresse digestive et l'irritation cutanée. "

Exemple 2 (une histoire vraie):

Kiko le chiot se réveillait après minuit et tombait malade sur le tapis. Dans les heures qui ont suivi, il a refusé de dormir ou de boire de l'eau. Il s'est juste assis et m'a regardé avec ses grands yeux bruns comme pour dire «arrêtez-le».

Le vétérinaire lui a donné un bon état de santé et nous a conseillé d'essayer de lui donner du riz et du poulet pendant un moment pour voir ce qui allait se passer. Plusieurs semaines de riz au jasmin et de poitrines de poulet en conserve plus tard, et nous y sommes de nouveau, moi en train de nettoyer le tapis, lui me lançant ce regard triste, je me demandais "qu'est-ce qui donne?" lui plaidant «arrêtez-le».

Grâce à des essais et erreurs en cours, nous avons appris que notre garçon spécial a un ventre sensible et est particulièrement intolérant au poulet. Cela fait quatre mois que je suis passé à une croquette à base de saumon conçue pour les chiens au ventre délicat et, ces jours-ci, le seul regard suppliant que me donne Kiko est de dire: "Puis-je avoir plus de croquettes, s'il vous plaît?"

Le premier exemplaire est parfaitement bien, mais il s'agit d'une déclaration en conserve (jeu de mots) qui pourrait s'appliquer à presque toutes les marques d'aliments pour chiens.

En suivant l'histoire, vous atteignez plusieurs objectifs:

  1. Vous racontez une histoire pertinente qu’un client potentiel peut facilement associer à votre marque («vous savez, l’entreprise qui a amélioré le ventre de Kiko»).
  2. Vous capturez potentiellement des mots-clés de parents de chiens inquiets qui parcourent le Web pour trouver des réponses.

Chaque histoire est une histoire humaine

Même lorsque vous écrivez sur quelque chose d'apparemment sans vie et terne, il y a une histoire humaine quelque part.

Par exemple, nous avons travaillé avec des clients dans le passé qui utilisent une technologie appelée «automatisation robotique des processus». Fondamentalement, les petits robots logiciels – un peu comme des macros – accomplissent des tâches informatiques ennuyeuses comme déplacer un tas de données d'une feuille de calcul à une autre.

Alors, comment humaniser quelque chose d'aussi inhumain qu'un robot invisible?

Ironiquement, vous vous concentrez sur la façon dont cela aide une personne à être plus humaine. Expliquez comment cela élimine toutes les heures supplémentaires gaspillées dans des tâches banales, afin qu'ils puissent remettre ces heures dans leur famille. Comment cela leur donne une chance de réaffecter les tâches de bureau à la pensée créative. Comment ils ne manqueront jamais un autre anniversaire parce qu’ils travaillaient tard.

Il y a dans cet exemple une vérité fondamentale sur la bonne narration: les meilleures histoires concernent les personnes qui les lisent. Les humains sont vraiment en eux-mêmes. Leurs luttes. Leurs triomphes. Leurs aventures. Leurs expériences.

Si vous vous concentrez sur votre fonctionnalités du produit dans la majeure partie de votre contenu au lieu de ce qu'elles vous aideront votre public cible réaliser, vous racontez la mauvaise histoire.

Exemples de bonnes histoires en marketing et pourquoi elles fonctionnent

"Apple au travail – Les outsiders"

(incorporer) https://www.youtube.com/watch?v=G9TdA8d5aaU (/ incorporer)

Pourquoi ça marche: "L'annonce d'Apple sur un groupe de collaborateurs Scrappy est honnêtement meilleure que la plupart des sitcoms", a écrit AdWeek. Vous ne pouvez tout simplement pas acheter ce type de presse. Ce qui rend cela si intéressant, c'est que les personnages peuvent être racontés et qu'ils sont confrontés à un problème crédible. Vous remarquerez que de nombreux produits Apple sont parsemés, mais ils n'éclipsent jamais l'objet du récit – une équipe de designers décousus travaillant contre la montre pour saisir une opportunité rare.

"Spotify Wrapped"

Pourquoi ça marche: Rappelez-vous comment nous disions que les gens aiment les histoires sur eux-mêmes? Chaque année, Spotify publie une histoire de Big Data sur la musique que vous avez écoutée l'année précédente. Le rapport utilise la narration de données pour vous indiquer le nombre d'heures de musique que vous avez écoutées, les chansons et les genres que vous avez préférés, votre âge musical et d'autres informations amusantes et personnalisées.

«Les routines quotidiennes des créateurs célèbres» (Podio)


Vous voulez développer une meilleure routine de travail? Découvrez comment certains des plus grands esprits du monde ont organisé leurs journées.
Cliquez sur l'image pour voir la version interactive (via Podio).

Pourquoi ça marche: C'est l'exemple parfait du «comment» dans la narration qui éclipse le «quoi». Un créateur de contenu différent avait en fait eu l'idée de montrer comment des personnes célèbres créatives passaient leur journée, mais il n'y avait pas de mécanisme de comparaison facile. Podio a recréé l'idée (vous pouvez voir l'original ici) afin que vous puissiez, par exemple, voir combien Sigmund Freud dormait moins que Vladimir Nabokov. Une véritable clinique de narration visuelle.

«Bertha Benz: le voyage qui a tout changé»

(incorporer) https://www.youtube.com/watch?v=vsGrFYD5Nfs (/ incorporer)

Pourquoi ça marche: La narration d'une marque n'est pas facile. (Et non, une histoire de marque n'est pas qu'une simple histoire sur votre entreprise; c'est toute votre collection d'histoires qui illustre les valeurs de votre entreprise, son histoire et sa croissance.) Mercedes-Benz fait très bien quelques choses ici. Ils utilisent du contenu visuel (vidéo) pour redonner vie à une histoire vraie de 1888. Et plutôt que de se concentrer sur Karl Benz – l'inventeur de la voiture – ils se concentrent sur son premier évangéliste, Bertha Benz.

La narration efficace est une habitude

Je peux vous dire par expérience personnelle que plus je reste longtemps sans écrire, plus il m’est difficile de mettre le stylo sur le papier.

La narration n'est pas le résultat de flashs d'inspiration. C’est de la sueur – et aussi peu glamour que cela puisse paraître, la plus grande compétence de narration est le travail acharné. Je parle de votre dévouement à perfectionner vos techniques de narration, à consacrer du temps à la pratique de votre métier et à expérimenter de nouvelles façons de capter l'attention de votre public.

Cela est vrai que vous écriviez un article de blog simple, une étude de cas longue et significative sur la façon dont votre marque a contribué à changer la vie d'un client ou votre premier roman.

Quoi qu'il en soit, la résolution en vaut la peine. Les grandes histoires changent les esprits et stimulent l'action, et c'est, en fin de compte, ce qu'est le marketing.

Contenu vs contexte: si le contenu est roi, le contexte est reine en marketing

0

<! –->

En 1996, Bill Gates a écrit une phrase simple qui a été utilisée (et sur-utilisée) par les spécialistes du marketing numérique depuis: le contenu est roi.

Il avait raison: le contenu est un élément crucial de pratiquement toutes les activités en ligne aujourd'hui.

Une toute nouvelle branche du marketing – le marketing de contenu – est née grâce à la prolifération d'Internet. Son importance pour la marque moyenne est la preuve de la puissance du contenu.

Mais vous ne pouvez pas simplement créer du contenu et vous attendre à ce qu’il fasse quelque chose pour votre marque. Le contenu seul ne fait rien. Pour que le contenu fonctionne dans le marketing, vous avez besoin… d'un plan de distribution.

Vous pensiez que j'allais parler de contexte, n'est-ce pas? Attendez, nous y sommes presque.

Votre plan de distribution garantit que les gens voient votre contenu. Il élargit votre portée et vous permet de vous connecter avec votre public. Votre contenu n'ira nulle part – littéralement – si vous ne le distribuez pas.

Je ne suis pas ici pour parler de distribution aujourd'hui (mais si c'est pour cela que vous êtes là, vous aimerez cet article). Aujourd'hui, je vais parler de contexte.

Parce que le contexte est ce qui rend le contenu significatif pour votre lecteur. Ou, moins souhaitable, c’est ce qui le rend dénué de sens.

Le contexte est également ce qui fait de votre stratégie de distribution une bonne stratégie. Ou, c'est peut-être ce qui en fait un mauvais.

Cela dépend complètement de la situation.

Contexte vs contenu: que signifient-ils?

Si le contenu est roi, le contexte est reine.

Vous avez besoin de votre roi vivant pour gagner une partie d’échecs, mais vous aurez plus de succès lorsque votre reine est en jeu.

Revoyons:

Le contenu est un matériel que vous pouvez partager avec votre public. Le contenu peut être des articles de blog, des vidéos, des fiches de vente, des descriptions de produits, des études de cas, etc.

Le contexte est le cadre ou la circonstance dans lequel une personne voit votre contenu qui lui donne un sens. Le contexte peut provenir de plusieurs sources, telles que:

  • Le moment de la journée.
  • Titre du poste d'une personne.
  • Le début de l’année fiscale d’une organisation.
  • Qu'une personne connaisse ou non votre entreprise – c'est aussi le contexte.

Le contexte peut s'appliquer à des situations très personnelles et nuancées, mais elles peuvent aussi être de grande envergure. La pandémie de coronavirus a apporté un nouveau contexte aux orientations marketing de nombreuses marques. La saisonnalité et les traditions communautaires sont un contexte pour les entreprises locales qui tentent de capter l'attention des acheteurs.

En tant que spécialiste du marketing, vous n’avez aucun contrôle sur la situation spécifique d’une personne. Mais, avec les bons outils et la bonne stratégie, vous pouvez contrôler le contexte dans lequel votre contenu est reçu en déterminant les circonstances dans lesquelles il est partagé.

C'est du marketing contextuel.

Qu'est-ce que le marketing contextuel?

Le marketing contextuel consiste à délivrer le bon message marketing à la bonne personne au bon moment.

Il est plus important que le marketing de contenu seul, car nous sommes tous entourés d'une quantité infinie de contenu au quotidien. Nous voyons des milliers d'annonces chaque jour; naturellement, ils perdent leur impact sur le consommateur moyen.

Le marketing contextuel ajoute une nouvelle dimension à votre contenu afin que les personnes qui le voient s'y connectent à un niveau plus personnel. Cela parle d'un défi spécifique auquel ils peuvent être confrontés ou d'un intérêt spécifique qu'ils ont.

Cette nouvelle itération du marketing numérique dépend fortement de l'intelligence artificielle, comme les algorithmes de recherche, les mécanismes d'enchères PPC, les outils d'écoute sociale et les logiciels CRM modernes avec intégrations IA.

Exemples de marketing contextuel

OK, maintenant que nous connaissons la différence entre le contexte et le contenu, et ce que signifie le marketing contextuel, explorons quelques exemples de marketing contextuel réels.

1. Ralph the Robot, le robot de vente de Lego

Au cours des huit dernières décennies, Lego a développé des options d'achat apparemment infinies. Pour les acheteurs, la sélection peut être carrément écrasante.

Pendant la saison des achats des Fêtes 2017, Lego voulait s'assurer que les parents intéressés à acheter des ensembles pour leurs enfants ne soient pas effrayés par leur vaste catalogue. Ainsi, ils ont présenté Ralph the Robot, un chatbot Facebook qui a guidé les parents à travers une série d'invites pour déterminer le meilleur ensemble de Lego pour leurs enfants.

Ralph a invité les gens à avoir une conversation s'ils avaient été sur le site Lego sans faire d'achat à tout moment au cours des deux semaines précédentes. Ralph s'est avéré être tout à fait le représentant des ventes: 25% des ventes de vacances de Lego cette année-là ont été attribuées au robot.

Les invites, les GIF, les images et les suggestions de Ralph constituaient le contenu. La période de l'année, les interactions des utilisateurs avec le site Web Lego et le fait qu'ils n'avaient pas encore acheté de jouet étaient tous contextuels.

2. Taco Bell cible les fans de football universitaire avec des publicités sur Waze

Waze est une application de navigation conçue pour aider les gens à se rendre à destination dans les plus brefs délais. En 2014, Taco Bell a profité de cette plateforme pour promouvoir ses 12 Packs de Taco en diffusant des publicités tous les samedis matins. L'idée était que le fan de football universitaire moyen serait probablement en route pour une fête de football – l'occasion idéale de partager un paquet de 12 tacos.

Résultat: 3% des utilisateurs qui ont vu l'annonce ont cliqué sur le bouton «En voiture» pour faire un détour vers leur Taco Bell le plus proche en route vers leur destination.

Bien sûr, suggérer à quelqu'un de réorienter complètement son voyage pour faire un arrêt au service au volant de Taco Bell peut être une grande demande. Voici où Waze ajoute un niveau supplémentaire de contexte à toutes ses annonces: les seuls emplacements annoncés sont toujours à moins de 10 km de la position actuelle de l'utilisateur, selon Digiday.

Le Taco 12 Pack de Taco Bell était le contenu. Le jour de la semaine, l'heure de la journée, l'activité actuelle des téléspectateurs (voyageant en voiture) et leur proximité avec le Taco Bell le plus proche étaient tous contextuels.

Comment intégrer le contexte dans votre stratégie de marketing de contenu

Le contexte peut faire une grande différence dans la réussite de votre marketing numérique. Cependant, il est important d’aborder le marketing contextuel de manière réfléchie. Sans un plan solide et les bonnes données, votre stratégie de marketing contextuel manquera de contexte.

Suivez ces étapes pour élaborer votre stratégie de marketing contextuel:

1. Connaissez votre public.

La partie la plus importante des campagnes de Lego et de Taco Bell était que chaque marque connaissait très bien son public. Ils avaient accordé beaucoup d'attention au processus de réflexion que ces personnes étaient susceptibles de traverser. Si vous ne disposez pas déjà de personnalités d'acheteurs détaillées et d'exemples d'audience ciblée, le moment est venu de les créer.

2. Considérez leurs points faibles et leurs obstacles.

Le marketing contextuel vise à rendre le parcours client plus intuitif et rationalisé pour l'acheteur. Découvrez où dans l'entonnoir de vente les gens sont suspendus et pourquoi. Utilisez ces informations pour réfléchir à des idées sur la façon de les aider à surmonter ces obstacles.

3. Créez du contenu de soutien.

Ce contenu doit être basé sur les obstacles dont vous avez besoin pour aider vos clients potentiels à surmonter. Par exemple, si les clients ont du mal à comprendre comment vos solutions répondent à leurs besoins spécifiques, envisagez de créer des études de cas, des articles d'information ou des vidéos explicatives pour le démontrer. Si les clients ne savent pas laquelle de vos solutions leur convient, créez des fiches produits qui détaillent les spécifications de chacun de vos produits ou services. Si l'un de vos défis est la notoriété de la marque, créez un contenu d'introduction comme une vidéo «à propos de nous».

4. Utilisez des balises de personnalisation ou des fonctionnalités dynamiques pour afficher le bon contenu aux bonnes personnes au bon moment.

C'est ici que votre logiciel d'automatisation du marketing et vos données CRM entreront en jeu. Le marketing contextuel consiste à personnaliser les expériences autant que possible. Configurez des déclencheurs qui fourniront les informations les plus utiles à votre public au bon moment.

Voici quelques idées sur ce à quoi pourrait ressembler le marketing contextuel:

  • Un site Web de vente au détail déploie un chatbot pour demander aux clients potentiels s'ils ont besoin d'aide après avoir visité plusieurs pages de produits.
  • Une annonce de reciblage est affichée dans la recherche ou sur les réseaux sociaux après qu'un prospect visite une page produit sans effectuer d'achat.
  • Un e-mail d'abandon de panier est envoyé à un utilisateur après avoir quitté un site Web sans acheter les articles de son panier.
  • Un formulaire intelligent affiche de nouveaux champs la deuxième fois qu'un visiteur du site remplit un formulaire pour collecter des informations uniques sans que l'utilisateur ressaisisse les mêmes détails de base.
  • Une étude de cas est envoyée par e-mail à un prospect qui a téléchargé un livre blanc et visité une page produit.
  • Une annonce mobile s'affiche lorsqu'un utilisateur se trouve à proximité d'un point de vente.

Plus de contexte sur «Le contenu est roi»

Revenons au début de tout cela. Le concept de contenu roi est une phrase agréable et ordonnée que les spécialistes du marketing numérique aiment répéter.

Mais puisque nous sommes sur le sujet du contexte, regardons le contexte dans lequel Gates l'a écrit.

Internet en était à ses débuts. Google n'apparaîtra même pas avant deux ans. Gates a parlé de la nouvelle entreprise de nouvelles de Microsoft appelée MSNBC.

Malgré le début de la rédaction de cet essai à l'ère d'Internet, Gates avait une vision claire de ce qui allait se passer au cours des prochaines décennies. Une partie, en particulier, me paraît presque prophétique:

«Si l'on s'attend à ce que les gens acceptent d'allumer un ordinateur pour lire un écran, ils doivent être récompensés par des informations approfondies et extrêmement à jour qu'ils peuvent explorer à volonté. Ils ont besoin d'avoir de l'audio et éventuellement de la vidéo. Ils ont besoin d'une opportunité d'implication personnelle qui va bien au-delà de celle offerte par les pages de lettres à l'éditeur des magazines imprimés.

C'est toujours vrai aujourd'hui; si nous nous attendons à ce que les gens se connectent à nos marques ou passent leur temps à rechercher nos produits, nous devons en faire une expérience personnalisée et enrichissante. Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que les gens nous prêtent attention simplement parce que nous avons travaillé dur pour créer du contenu pour eux.

Au lieu de cela, c'est à nous, spécialistes du marketing, de nous assurer que notre public voit le contenu qui l'intéresse réellement, d'une manière qui résonne avec lui et au bon moment dans sa vie quotidienne. C’est là que le marketing de contenu devient du marketing contextuel.

Comment devenir vraiment bon pour repérer les MQL

0

<! –->

Chaque année, l'humanité dépense collectivement des centaines de milliards de dollars ou plus pour cette chose appelée marketing. Nous travaillons pendant des heures sur la copie d'annonces, les articles de blog, les scripts vidéo, les données et les outils d'automatisation du marketing inutilement compliqués.

À quoi ça sert?

Le lead qualifié en marketing – aka, le MQL.

Qu'est-ce qu'un MQL?

Un prospect qualifié pour le marketing est un prospect dont l’équipe marketing a décidé qu’il était prêt à être porté à l’attention des commerciaux, car le prospect est plus susceptible de se convertir au point de vente que les autres prospects.

Il s'agit d'une définition certes vague, d'autant plus que le monde du marketing tourne autour des MQL.

Mais c'est parce que chaque équipe marketing est responsable de distinguer un ancien prospect régulier d'un prospect qualifié pour le marketing (de préférence avec une contribution des ventes).

Ce n’est pas comme l’observation des oiseaux, où vous recherchez des signes révélateurs d’une espèce distincte. Un service marketing doit créer ses propres indicateurs. Et s'ils ne le font pas, ils ne connaîtront pas toujours un MQL lorsqu'ils en verront un.

Certains possible les indicateurs d'un MQL comprennent:

  • Un prospect s'est inscrit pour un essai gratuit ou une démonstration de logiciel.
  • Un prospect a rempli un formulaire en ligne.
  • Un responsable a contacté directement pour demander des informations supplémentaires.
  • Un prospect a téléchargé un guide des prix.
  • Un prospect a mis en favoris un produit particulier ou l'a ajouté à son panier.

Ces actions impliquent une prise de conscience, un intérêt et même une prise en compte d'une marque ou d'un produit ou service particulier, mais pas nécessairement une intention d'acheter.

En passant, votre détermination de MQL est à la merci des prospects que vous avez dans votre pipeline à tout moment. MQL est un concept quelque peu relatif. Les poteaux de but bougent, pour ainsi dire, en fonction de ce avec quoi vous devez travailler à un moment donné. Dans la saison lente ou pendant une crise, vous pourriez vous trouver un peu plus généreux dans la personne que vous choisissez d'appeler un MQL.

En quoi est-ce différent d'un prospect qualifié pour les ventes (SQL)?

Un SQL, parfois appelé «prospect», est une piste qui a été approuvée par les ventes pour l'intention d'achat. De nombreux SQL commencent comme des MQL qui ont été portés à l’attention des commerciaux. Le service commercial décide alors si le prospect est en fait prêt pour la vente ou s'il a encore besoin d'être nourri avant d'avoir une vraie conversation sur l'achat.

Certains indicateurs d'un SQL peuvent inclure:

  • Un prospect demande à voir le matériel de vente.
  • Un prospect demande une démo en direct.
  • Un responsable vous a contacté pour vous demander de l'aider à résoudre un problème spécifique.
  • Un prospect vous dit qu'il veut acheter quelque chose.

Si l'équipe de vente décide qu'un prospect n'est pas prêt à acheter, elle peut soit renvoyer le prospect au marketing pour un renforcement supplémentaire, soit passer par le processus de «réchauffement» qui mène avec l'aide d'un représentant du développement commercial (BDR) .

Traditionnellement, les BDR étaient principalement chargés du marketing sortant (par exemple, le démarchage téléphonique). Cependant, le rôle a évolué ces dernières années, de plus en plus de BDR ciblant directement les prospects entrants dans le but de les inciter à devenir des prospects prêts à parler avec un représentant du développement des ventes (SDR).

Comment qualifiez-vous les MQL?

En d'autres termes, comment décidez-vous quand un lead régulier devient un MQL? Ce processus est connu sous le nom de qualification des leads.

Pour faire cette distinction, vous devez d'abord établir une définition de prospect. Le terme «prospect» est souvent utilisé dans le marketing entrant et peut avoir une signification différente en fonction de votre entonnoir de vente particulier. Le cycle d’achat de chaque entreprise est un peu différent (essayez comme nous le pouvons de créer des modèles et des modèles qui les englobent tous).

La clé ici est d'essayer de considérer une vieille piste comme une cible marketing, ce qui signifie qu'elle est un bon candidat pour un marketing ultérieur. Ils sont à ce stade un lead non qualifié, ce qui signifie qu'ils ont encore besoin d'être nourris avant que vous puissiez les appeler à juste titre un MQL.

Certains indicateurs courants que vous avez une piste non qualifiée sur vos mains comprennent:

  • Le responsable s'est récemment inscrit pour recevoir votre newsletter.
  • Le prospect a téléchargé un actif de marketing de contenu informatif tel qu'un livre électronique ou une infographie.

Vous pourriez appeler ces micro-conversions. Ils ont une conscience et un certain intérêt pour votre contenu, mais n'envisagent pas nécessairement un achat.

Une fois que vous avez une idée claire de ce que vous considérez comme un prospect, vous pouvez décider à quel point un prospect devient un MQL.

Nous avons déjà mis en évidence certains des indicateurs les plus courants d'un MQL, mais ceux-ci peuvent ne pas nécessairement s'appliquer à votre entreprise en fonction du cycle de vie de vos clients.

Donc au lieu, concentrons-nous sur quelques bonnes pratiques pour la qualification des prospects:

3 bonnes pratiques pour la qualification des leads

1. Impliquez les ventes

Pour minimiser les frictions dans votre entonnoir marketing, il est essentiel que vos équipes marketing et commerciales soient sur la même longueur d'onde concernant la qualité des prospects. La dernière chose que vous voulez en tant que spécialiste du marketing est de nourrir à plusieurs reprises les prospects avec lesquels ils ne peuvent ou ne veulent pas travailler. Au fur et à mesure que vous définissez vos critères MQL, assurez-vous que les ventes ont une place à la table.

2. Développer un système de notation des leads MQL

(incorporer) https://www.youtube.com/watch?v=8S6yoZyzEzk (/ incorporer)

Le logiciel de gestion de la relation client vous permet de compiler relativement facilement des informations sur les prospects et de les condenser en un score de prospects concret. Mais vous devrez passer du temps avec les données historiques pour essayer d'identifier les indicateurs qu'un prospect est un fort potentiel pour votre produit ou service.

Voici quelques conseils à garder à l'esprit:

  • Développez des personnalités d'acheteur pour vous familiariser avec votre client cible et vraiment comprendre certains des attributs communs de vos prospects de qualité.
  • Portez une attention particulière à l'historique d'engagement en ligne des prospects, y compris par e-mail et sur les réseaux sociaux, pour identifier les tendances concernant les types de prospects qui ont le taux de conversion le plus élevé au point de vente.
  • Effectuer des exercices similaires pour identifier les prospects non qualifiés qui finissent par perdre du temps; par exemple, si vous êtes un spécialiste du marketing B2B, il peut être utile de rétrograder ou de déprioriser les prospects qui n'ont pas d'adresse e-mail professionnelle ou qui n'incluent pas de site Web d'entreprise lorsqu'ils remplissent un formulaire en ligne (également, cet exercice vous aidera à créer des formulaires qui éliminent stratégiquement le spam).
  • Pour votre score de plomb, une échelle de 1 à 5 est meilleure que 1 à 10; vous voulez laisser le moins de place possible à l'interprétation.

Lorsque vous affinez votre score de leads, faites attention aux métriques telles que votre taux de conversion MQL vers SQL. En d'autres termes, combien de vos MQL deviennent des SQL? Allez plus loin et voyez combien de SQL sont convertis. Essayez de trouver autant de points communs que possible parmi les prospects qui convertissent. Cela vous aidera à améliorer progressivement la précision de votre notation des leads au fil du temps.

3. Revisitez souvent votre définition MQL

C'est peut-être l'étape la plus négligée du marketing, mais aussi l'une des plus importantes. Les marchés changent, la demande change, votre propre entreprise change et cela signifie que votre définition du MQL parfait peut évoluer. Aussi pénible que cela puisse paraître de devoir faire ce travail plus d’une fois, il est essentiel pour la validité continue de vos efforts marketing et de votre processus de vente. Assurez-vous de revoir votre définition MQL – et votre SQL – sur une base annuelle sinon trimestrielle (si pour aucune autre raison que pour améliorer vos définitions des deux au fil du temps).

N'oubliez pas de maintenir votre moteur de génération de leads en marche

Je suis tenté de dire que les MQL sont plus une question de qualité que de quantité dans le sens où chaque MQL devrait avoir une plus grande chance de conversion que vos prospects non qualifiés.

Mais vraiment, tu veux un lot de bonnes pistes.

Je n'entrerai pas trop profondément dans la façon d'utiliser le marketing de contenu pour servir votre entonnoir de marketing et de vente (nous l'avons déjà fait ici). Au lieu de cela, je vais simplement vous laisser un rappel crucial que vos tactiques de génération de prospects influenceront directement à la fois la quantité et la qualité des prospects.

Les problèmes que vous rencontrez avec les MQL en aval peuvent être le résultat de la façon dont vous ciblez votre audience en amont, par exemple, en fonction du type de contenu que vous créez, des mots clés que vous ciblez et des canaux marketing dans lesquels vous investissez.

Lorsque vous diagnostiquez des problèmes liés au taux de conversion SQL et à d’autres activités qui se produisent plus tard dans le cycle de marketing et de vente, ne vous contentez pas d’examiner la qualification des prospects. Concentrez-vous sur l'ensemble de votre système de fabrication de leads, pour ainsi dire.

Le marketing est vraiment une entreprise sophistiquée.

Mais si vous êtes hypervigilant de ses nombreuses facettes et que vous savez quels indicateurs clés rechercher, vous serez en mesure de repérer les opportunités de revenus à un kilomètre de distance, à maintes reprises.

Qu'est-ce qu'un archétype client et comment en créer un?

0

<! –->

Grâce aux quiz Internet, vous savez probablement, entre autres:

  • Dans quelle maison de Poudlard vous vous trouvez.
  • Quel personnage du Seigneur des Anneaux vous êtes.
  • De quel quartier Hunger Games vous venez.
  • Avec quel prince Disney vous seriez jumelé (j'ai eu John Smith, mais j'espérais le prince Eric).

Vous savez peut-être même à quel archétypes de Carl Jung vous vous identifiez:

Mais que se passerait-il si nous vous demandions de répondre à ces questions sur votre les clients?

Quelle maison de Poudlard ferait ils être dedans?

Aussi ridicule que cela puisse paraître, il y a des avantages concrets à pouvoir identifier les valeurs plus abstraites auxquelles s'identifie votre public cible.

Les données démographiques (âge, lieu, sexe, etc.) vous disent ce qu'est une personne – une directrice marketing de 28 ans à Seattle, par exemple). Mais ils en disent très peu sur ce qu'ils valeur, ou plus fondamentalement, OMS ils sont et qui ils vouloir être.

Pour cela, vous devez créer des archétypes clients.

Qu'est-ce qu'un archétype client?

Considérez-le comme un type de personnalité ou un «rôle» auquel votre client s'identifie.

Sont-ils un rebelle sans cause? Une héroïne idéaliste?

Le but n'est pas tant de classer vos clients que de créer des représentations précises de leurs motivations et aspirations.

La façon la plus simple d'expliquer cela est peut-être sous forme de question: Quel rôle votre client cible pourrait-il essayer de remplir en utilisant votre produit ou service?

La plupart des gens essaient d'être quelque chose – un moteur créatif, un extraordinaire détective de données, un assistant informatique. Si vous pouvez jouer dans ces désirs avec votre marketing, vous pouvez vous connecter avec votre public cible à un niveau beaucoup plus profond.

En quoi est-ce différent d'un personnage client (et quels sont quelques exemples)?

Un personnage est une représentation plus concrète de votre client idéal, ou d'un membre de votre public cible. C'est un personnage fictif avec un nom, un âge, un titre de poste et des intérêts. Voici un exemple du personnage de lecteur de Brafton:

Personne du public cible: Christina Harper, notre fervente lectrice de blog.

Un personnage client ou acheteur n'est qu'un type spécifique de personnage. C'est quelqu'un qui a réellement du pouvoir d'achat. Voici un exemple de l'une de nos personnalités d'acheteur:

Où se situe un profil d'audience dans tout cela?

Remarquez comment Tom Walters a un âge et un titre spécifiques? Eh bien, disons que nous avons enlevé son nom, son titre et son sexe. Disons que nous lui avons également donné une tranche d’âge, disons 30 à 55 ans, et qu’à la place d’un titre de poste, nous avons ajouté un type d’entreprise auquel il pourrait être affilié. Ajoutons maintenant quelques intitulés de poste possibles qu'il pourrait avoir, ainsi que des intérêts généraux, des points faibles, des préférences de publication, etc.

Il vous reste quelque chose comme ceci:

exemples de public cible - exemple 2

Ceci est un exemple de profil d'audience. Il est moins spécifique qu'un personnage et plus détaillé qu'un archétype.

5 exemples d'archétype client

Enfin, voici un exemple de quelques archétypes clients possibles dans le marketing numérique:

Le détective de données: Inspectant toujours les KPI, hyper-vigilant vis-à-vis des motivations du public et toujours curieux des données. Ils se lancent fréquemment dans des enquêtes approfondies, entièrement spontanées et imprégnées de caféine sur les «anomalies», même si cela ne fait pas techniquement partie de leur travail.

Le renégat créatif: Ils ne s'aventurent pas hors des sentiers battus, en soi; ils vivent en dehors. Ils demandent toujours "et si?" Ils voient grand, ils aiment prendre ce qu'ils pourraient appeler des «risques de bon goût», sont extraordinairement talentueux et – pour le meilleur ou pour le pire – gardent les réunions intéressantes.

Le distributeur de l'armée suisse: Il y a peu de choses qu'ils ne peuvent pas bien faire, aucun outil de marketing numérique (d'Adroll à WordPress en passant par Google Analytics) dans lequel ils ne se sentent pas à l'aise et aucune tâche qui les intimide. Ils font les choses avec un niveau d'efficacité et de débrouillardise qui intimiderait Henry Ford.

Le spécialiste: L'exact opposé du marketing de l'armée suisse. Ils sont extrêmement bons dans un domaine (marketing par e-mail, marketing sur les réseaux sociaux ou référencement technique, par exemple), si bons, en fait, que tout le monde est prêt à négliger sa tendance à dé-prioriser occasionnellement d'autres domaines du marketing numérique.

Le marketeur monétaire: Ils sont surnaturellement obsédés par la valeur commerciale et effrayants pour trouver comment transformer les efforts de marketing en véritables opportunités de revenus. Ils peuvent être des spécialistes du marketing, mais ils mangent, pensent et parlent de l'argent comme un vendeur.

Notez qu'il n'y a pas de postes, d'âge, de sexe, de salaire, de niveau d'éducation, etc. répertoriés ici? Les archétypes sont plus grands que les titres de poste. Il s'agit de savoir qui un client s'identifie ou en tant que qui espère s'identifier.

Alors avez-vous besoin d'un personnage, d'un profil et d'un archétype?

Absolument pas.

Lorsqu'il s'agit de créer la segmentation de marché idéale pour votre entreprise, il n'y a pas de solution unique. Quelques essais et erreurs peuvent même être nécessaires pour déterminer le meilleur moyen de segmenter votre public cible et vos clients. Des facteurs tels que les données dont vous disposez et le degré de coopération que vous entretenez entre votre équipe commerciale et marketing influenceront la manière dont vous développez chaque segment de clientèle. Il en sera de même pour l'industrie, votre posture sur le marché, etc.

Dans cet esprit, cependant, la création d'archétypes clients peut vous aider à décider de la meilleure façon de raconter l'histoire de votre marque et d'articuler votre proposition de valeur. Lorsque vous pensez au parcours client, vous devez le considérer comme le ferait un conteur. Qui est le protagoniste et quelle est sa motivation? Comment votre marque sert-elle cette motivation et aide-t-elle finalement le protagoniste à être le héros, le détective de données, l'explorateur ou le génie créatif qu'il s'efforce d'être?

Connaître les points faibles spécifiques est utile pour créer du contenu, mais pour vous connecter avec votre public à un niveau plus profond, vous devez comprendre leurs principales motivations professionnelles et / ou personnelles.

Créer des archétypes clients peut vous aider à le faire.

Dernier point mais non le moindre: comment créer un archétype client?

Contrairement aux personas et aux profils d'audience, les archétypes de clients dépendent moins directement des données démographiques. Tout comme un éditeur d'horoscope, vous devez penser aux thèmes et aux motivations plus qu'aux titres de poste et à l'emplacement.

Certes, vous pouvez utiliser les données de Google Analytics, Google Trends, Search Console et votre CRM (y compris les intitulés de poste) dans le cadre de votre processus pour déterminer ce qui intéresse vos clients; par exemple, y a-t-il des thèmes communs auxquels vous devriez être attentif?

Mais les informations les plus précieuses seront qualitatives. Concentrez-vous sur les objectifs commerciaux ou personnels que vous avez aidés les clients à atteindre dans le passé. Et par cela, je ne parle pas seulement des problèmes que vous avez atténués ou des opportunités que vous les avez aidées à saisir. Demande toi:

  • Quel est le résultat global de ces succès?
  • Comment les avez-vous satisfaits en tant que professionnel ou en tant que personne?
  • Qui les avez-vous aidés à impressionner?
  • Qui les avez-vous aidés à aider?
  • Comment les avez-vous aidés à grandir professionnellement ou personnellement?

Voici quelques-unes des questions les plus difficiles à répondre – et en fonction de votre créneau, certaines peuvent être plus pertinentes que d'autres.

Mais si vous pouvez leur répondre à propos de vos différents types de clients, vous pouvez créer efficacement un modèle pour vous connecter avec votre public à un niveau émotionnel – un modèle qui va plus loin que le retour sur investissement et l'efficacité.

Et ce sont les liens les plus difficiles à rompre.

8 idées de newsletter intelligentes pour épater votre public

0

<! –->

Mis à jour en août 2020.

Lorsque vous vous rendez à votre bureau le matin, quelle est la première chose que vous faites?

Ouvrez votre e-mail, probablement.

Et ce ne sera pas la seule fois. Des chercheurs de l'Université Carleton ont constaté que les gens passent le tiers de leur temps au bureau à lire et à répondre aux courriels. C'est à ce moment-là que vous tombez sur des conversations avec des collègues, des publicités de votre boutique préférée et même des newsletters d'entreprise, qui peuvent provenir de votre propre lieu de travail ou d'une marque à laquelle vous vous êtes abonné dans le passé.

Si vous créez une stratégie marketing et que vous souhaitez savoir qui, quoi, quand, où et pourquoi cela est spécifique aux newsletters de l'entreprise, pensez à votre expérience personnelle avec les abonnements à ces publications d'intérêt particulier. Qu'y a-t-il dans ces newsletters qui vous enthousiasment à chaque fois qu'elles circulent?

Avec 73% des milléniaux déclarant qu'ils préfèrent recevoir des communications d'une entreprise par e-mail, il est temps d'élever votre stratégie de marketing par e-mail avec une newsletter informative.

Qu'est-ce qu'une newsletter et pourquoi est-ce important?

Les newsletters existent depuis des lustres. Ils ont commencé comme des rapports imprimés contenant des nouvelles de l'entreprise. Ces rapports étaient ensuite envoyés régulièrement à un public cible tel que des employés et / ou des clients.

Passons maintenant rapidement à l'ère numérique, où les newsletters sont envoyées par e-mail par abonnement. La version actuelle des newsletters contient le même contenu précieux et des informations importantes que les anciennes lettres imprimées, mais elles coïncident avec les stratégies de marketing par e-mail.

«Les newsletters, à la fois internes et externes, sont extrêmement importantes car elles offrent une ligne de communication directe entre vous et votre public», a déclaré Filza Naveed de ContactMonkey Inc. «Contrairement aux autres supports numériques, les newsletters par e-mail sont également extrêmement intimes.»

Le but d'une newsletter est de rester à l'esprit avec les prospects, les prospects, les partenaires, les clients existants et le personnel interne. Considérez la newsletter comme la cheville ouvrière de tout marketing de contenu sur le Web. Les informations qu'il contient ne sont pas axées sur les ventes, mais elles sont très pertinentes pour les types de personnes à qui vous vendriez et vous aideront à entretenir des relations avec ce public, ce qui peut générer des opportunités de revenus ultérieurement.

Quels sont les différents types de newsletter?

Alors que la plupart des entreprises se concentrent sur les newsletters des clients, les circulations des employés et des prospects sont également des options à considérer. Examinons de plus près la différence entre les trois:

  1. Une newsletter des employés, également connu sous le nom de bulletin d’information interne ou d’information d’entreprise, est la distribution d’une communication interne par une entreprise. Lorsqu'il est utilisé efficacement, il peut tenir les employés informés de ce qui se passe dans l'entreprise tout en éliminant les barrières entre les services, en réduisant la congestion des e-mails de l'entreprise et en rappelant aux employés la mission et les valeurs de la marque.
  2. Bulletins clients offrent l'occasion idéale de tester des campagnes marketing. Les newsletters conçues pour atteindre les clients aident les entreprises à établir leur autorité dans un secteur. Ils peuvent également garder les clients au courant des nouveaux produits et services à mesure qu'ils deviennent disponibles.
  3. Bulletins prospectifs représentent la base de la plupart des efforts de marketing par e-mail. Ils visent à renforcer l'autorité de la marque et la confiance avec les contacts de votre liste de diffusion. L'idée est de fournir un excellent contenu sans intention de vente apparente pour les abonnés. Cela vous aide à entretenir des relations avec des prospects qui, avec le temps et avec le soutien, deviennent des clients potentiels.

Quels sont les objectifs communs des newsletters par e-mail?

Considérez votre newsletter comme un journal dédié uniquement à votre entreprise. Que voulez-vous que vos lecteurs sachent et que voulez-vous qu'ils pensent de votre entreprise?

Tout comme un journal doit être informatif, opportun et significatif, votre bulletin électronique doit faire de même. Que voulez-vous retirer de cette circulation?

Vous pouvez atteindre des objectifs spécifiques de newsletter grâce à des mesures communes qui peuvent être suivies via un logiciel d'automatisation du marketing. Ceux-ci incluent:

  • Taux de croissance des abonnements.
  • Taux de délivrabilité.
  • Taux de spam.
  • Taux de désinscription.
  • Taux d'ouverture.
  • Taux de clics pour ouvrir.
  • Taux de clics.

Les taux de clics vous en disent long sur la manière dont vous ciblez votre audience. Un taux de clics élevé signifie que votre public clique sur les liens ou les appels à l'action intégrés dans votre e-mail. C'est le signe que vous partagez un message pertinent et que vous satisfaites vos lecteurs. Un faible taux de clics peut indiquer que vous n'incluez pas d'incitations à l'action claires ou que le contenu dont vous faites la promotion n'est pas intéressant, ou que vous en faites la promotion de manière inintéressante.

La conversion est également essentielle. Vos objectifs, qui peuvent inclure le remplissage d'un formulaire «Contactez-nous» ou l'obtention de clics «Demander une démo», ont le lien le plus direct avec les revenus.

Pour atteindre une variété d'objectifs réalisables, tels que l'augmentation des ventes, l'encouragement de l'engagement, le maintien de la fidélité des clients et la communication efficace, la copie de votre newsletter doit être claire, concise et pertinente pour votre public. Utilisez des fonctions d'analyse comme l'onglet Audience dans Google Analytics pour avoir une compréhension claire de la démographie que vous ciblez.

Que doit contenir ma newsletter par e-mail?

Une newsletter réussie – qui peut être mesurée par des métriques telles que le taux d'ouverture HTML, les clics, les conversions, les transferts et le taux de diffusion – doit contenir:

  • Une ligne d'objet créative. Donnez aux lecteurs une raison d'ouvrir l'e-mail.
  • Un appel à l'action fort. Qu'essayez-vous de réaliser avec votre newsletter?
  • Copie du corps informative et organisée. Le contenu de votre newsletter est ce pour quoi ils sont venus. Assurez-vous que votre copie et les images qui l'accompagnent sont attrayantes et soignées, et qu'elles sont organisées dans un modèle d'e-mail intuitif et adapté aux mobiles.
  • Une possibilité de refuser les futurs e-mails. Vous devez donner à vos lecteurs la possibilité de ne plus recevoir la diffusion. Sinon, ils pourraient devenir frustrés et finir par aigrir votre marque.
  • Un calendrier cohérent. Que vous envoyiez chaque semaine, toutes les deux semaines ou tous les mois, soyez cohérent dans la fréquence à laquelle vous envoyez la newsletter.

La dernière chose que vous voulez faire est d'envoyer une newsletter qui désintéressera votre public, ce qui les poussera à ignorer, supprimer ou éventuellement se désinscrire.

Bien que chaque bulletin électronique soit unique, il y a quelques directives générales de conception à prendre en compte:

  • Assurez-vous que la palette de couleurs correspond à votre marque.
  • Utilisez des polices lisibles et bien organisées.
  • Tirez parti des sous-titres pour aider vos lecteurs à parcourir le contenu.
  • Empilez le contenu de la newsletter pour qu'il puisse facilement faire défiler.
  • Utilisez un modèle de newsletter réactif qui se chargera bien sur plusieurs types d'appareils.
  • Intégrez des images pour éviter que votre newsletter ne devienne périmée.

Considérez ces idées de newsletter intelligentes

Besoin d'une rampe de lancement pour votre prochaine stratégie de newsletter d'entreprise? Considérez les idées de newsletter intelligentes suivantes, ainsi que quelques exemples concrets qui fonctionnent:

1. Un nom créatif pour créer l'ambiance de ce qui va arriver

Le moyen le plus simple d'inciter votre public à s'inscrire à votre newsletter par e-mail – et à les inciter à revenir pour plus – est de le ramener avec un nom original.

Par exemple, moo.com – une entreprise qui crée des produits imprimés tels que des cartes de visite, des cartes postales, des dépliants et plus – a surnommé son bulletin d'information la MOOsLetter. Arrêtez-vous là et inscrivez-moi.

Même l'e-mail de bienvenue est rempli de piquant, du contenu écrit avec désinvolture à une image qui comprend un poulet, une miche de pain fraîchement cuite, du champagne et un ballon rouge. Les lecteurs savent qu'ils s'inscrivent à un contenu amusant lorsqu'ils s'abonnent à la MOOsLetter.

2. Une success story d'un client

Il ne suffit pas d’offrir à vos lecteurs un aperçu des produits ou services que vous proposez. Ils veulent connaître les secrets de vos réalisations: les affaires vont-elles bien pour votre entreprise grâce au succès des clients?

Votre newsletter offre une opportunité optimale de mettre en avant l'un de vos clients qui s'est senti extrêmement satisfait et satisfait de vos services.

Voici un exemple de réussite que nous avons récemment incluse dans l'une de nos newsletters:

3. Un coup de projecteur sur un employé ou une histoire d'entreprise

Alors qu'une histoire à succès donne à vos lecteurs un aperçu de l'expérience positive et réelle de votre entreprise, un coup de projecteur sur les employés permet à votre public de vivre une journée – ou un e-mail – dans la vie de l'un de vos employés de confiance. Ils ont un aperçu plus intime des coulisses de votre entreprise. Si vous empruntez la route des projecteurs des employés, n'oubliez pas d'inclure quelques éléments visuels. Une photo de la tête, ainsi que quelques photos personnelles de l'employé à la maison avec sa famille et ses amis, montre que votre entreprise est professionnelle, mais aussi accessible aux lecteurs.

Si vous recherchez une manière créative de mettre en valeur vos employés, créez des blogs dédiés aux membres de l'équipe comme nous le faisons et partagez-les dans votre newsletter.

Une autre idée consiste à inclure de temps à autre des jalons importants de l'entreprise ou des anniversaires dans votre newsletter. Voici un exemple de CharityWater.org:

4. Une lettre du PDG

Quelle meilleure façon d'établir un lien entre votre marque et votre lecteur qu'avec une lettre personnelle du PDG?

Un exemple de cette approche vient de Robert Glazer, fondateur et directeur général de l'agence de marketing Acceleration Partners. Chaque semaine, il envoie un bulletin d'information de l'entreprise intitulé Friday Forward. Tel que rapporté par le magazine Inc., le bulletin contient des histoires inspirantes, des exercices mentaux, des rappels et des conseils pour prendre des mesures vers la croissance personnelle et plus encore.

«Chaque vendredi, j'ai commencé à partager une note avec mon équipe basée sur un thème de leadership – une citation et un conseil / article connexe sur la croissance personnelle», a déclaré Glazer avec Inc. «La réponse a été extrêmement positive, au point où les gens m'ont dit qu'ils attendons avec impatience chaque vendredi. »

5. Une session de formation

Êtes-vous intéressé à enseigner à votre public les dernières meilleures pratiques en matière de référencement? Vous souhaitez peut-être les motiver à essayer les dernières tactiques de création de contenu de blog avec lesquelles vous avez eu beaucoup de succès. Quoi qu'il en soit, vos lecteurs sont abonnés pour une raison: ils apprécient les informations que vous partagez.

L'Association pour le marketing stratégique utilise cette tactique en annonçant son webinaire aux abonnés.

Dans cette newsletter, vous apprenez à quel moment le webinaire a lieu, ainsi que les points importants qu'il aborde. C’est encore une autre façon pour votre entreprise de prouver ses prouesses dans votre secteur en offrant des solutions pratiques aux points faibles de vos clients et prospects.

6. Teasers du blog

Les teasers de blog sont parfaits pour inciter vos lecteurs à ouvrir l'article et à se plonger dans votre blog. Bien qu'il s'agisse d'une tactique de newsletter d'entreprise courante, il existe différentes façons d'amplifier les teasers de blog s'il s'agit de la viande et des pommes de terre de votre diffusion.

Au lieu d'inclure un paragraphe ou un résumé de chaque article de blog dans le teaser, pourquoi ne pas poser aux lecteurs une question qui trouvera une réponse dans le blog à la place? Cela amène votre public à réfléchir et peut les inciter à ouvrir le blog et à trouver la réponse. Générer du trafic vers le blog doit toujours être une priorité absolue.

Voici l'un de nos exemples préférés de Moz sur la manière de structurer une newsletter dont l'objectif principal est de générer du trafic vers son blog et ses ressources:

7. Un concours ou un cadeau

Créez une newsletter fidèle en proposant à votre public des offres, des promotions, des coupons et des réductions. Si vous craignez d'être trop commercial pour vos lecteurs, n'en faites pas le seul élément de la newsletter. Au lieu de cela, soyez subtil et placez-le près du bas de la page.

C'est également un excellent moyen de promouvoir le partage social de votre contenu avec votre newsletter. Par exemple, un concours organisé sur votre plate-forme sociale préférée peut motiver l'engagement et l'intérêt, conduisant à une meilleure portée sur la plate-forme.

Prenez une page du livre de West Elm et faites la promotion croisée de votre présence sur les réseaux sociaux dans votre newsletter.

8. FAQ et sondages

Parfois, la stratégie la plus intelligente pour aider votre public cible à se sentir plus à l'aise et mieux informé sur votre entreprise est d'être franc et honnête à propos des objectifs et des intentions de l'entreprise. Améliorez la transparence avec vos lecteurs en envoyant une série de questions fréquemment posées et leurs réponses correspondantes. Commencez par les questions que votre équipe de vente reçoit le plus souvent et construisez à partir de là.

Les sondages sont un autre moyen de donner à vos abonnés une chance de s'engager avec votre marque et de fournir également des commentaires précieux pour votre newsletter. Demandez-leur comment vous allez, comment ils apprécient la newsletter et s'il y a du contenu qu'ils aimeraient voir de votre part. Ce sont d'excellents moyens d'évaluer la valeur de votre newsletter pour votre public et même d'identifier de nouveaux domaines à couvrir.

Vous trouverez ci-dessous un excellent exemple de la manière de promouvoir une enquête dans une newsletter. Sur la Table a dirigé sa newsletter électronique avec un lien vers l'enquête, et l'a suivie avec des liens vers d'autres contenus:

Les plats à emporter

Aujourd'hui, les campagnes de marketing par e-mail sont plus efficaces que jamais. Avec autant de consommateurs dépendant des e-mails des entreprises, il n'y a aucune raison pour que votre entreprise ne profite pas de l'occasion pour créer et distribuer une newsletter contenant votre contenu le plus précieux.

Tant que vous comprenez comment rédiger et maintenir un message fort de manière intelligente et passionnante, vous ne devriez pas avoir de problème pour que votre public reste dans les parages.

N'oubliez pas: la création d'une newsletter n'est pas aussi simple que la distribution de contenu aléatoire – vous devez créer quelque chose que votre public attendra avec impatience de lire, lui apportant joie et excitation dès que votre e-mail arrivera dans sa boîte de réception.

Les 14 meilleures façons d'optimiser la chaîne YouTube de votre entreprise (infographie)

0

<! –->

Mis à jour en août 2020.

Les chaînes YouTube d'aujourd'hui sont plus efficaces pour attirer l'attention des téléspectateurs que même la télévision aux heures de grande écoute – et la télévision avait 60 ans d'avance. Spectacle analytique Les utilisateurs mobiles de YouTube sont deux fois plus susceptibles de porter une attention particulière à une vidéo intégrée à l'application qu'un spectateur ordinaire regardant la télévision.

Près de 70% des utilisateurs de YouTube utilisent le service pour informer leurs décisions d'achat. Alors, comment les spécialistes du marketing utilisent-ils la vidéo pour faire avancer ces prospects dans le parcours de l'acheteur?

Le meilleur point de départ consiste à optimiser la chaîne YouTube de votre entreprise.

L'optimisation de YouTube rend la recherche de votre chaîne professionnelle conviviale pour les utilisateurs intégrés à l'application et les utilisateurs qui arrivent via les moteurs de recherche classiques. Derrière Google, YouTube est le deuxième plus grand moteur de recherche, donc l'optimisation de votre présence vidéo a des avantages directs pour votre classement SERP.

Nous avons identifié les meilleures façons d'optimiser votre chaîne afin que vous puissiez générer autant de trafic que possible grâce aux vidéos.

Facteurs de classement YouTube

Pour commencer, Google possède YouTube, vous pouvez donc parier votre dernier dollar que YouTube valorise la vidéo de qualité et classe le contenu en fonction d'algorithmes sophistiqués d'apprentissage automatique. Étant donné que YouTube dispose de sa propre barre de recherche native, il existe quelques facteurs de classement qui diffèrent de Google sur plusieurs points. Les principaux signaux des moteurs de recherche YouTube sont:

  • Regarder l'heure: Combien de temps un utilisateur regarde votre vidéo (c'est-à-dire combien de temps il reste sur la page pendant la lecture de la vidéo).
  • Durée de la vidéo: Un contenu de qualité signifie souvent un contenu plus long. Les vidéos d'une durée supérieure à 10 minutes ont tendance à être mieux classées car elles offrent une pertinence d'actualité et satisfont l'intention de l'utilisateur.
  • Nombre d'abonnés: Les chaînes YouTube avec plus d'abonnés envoient des signaux d'autorité plus forts aux moteurs de recherche.
  • Interaction de l'utilisateur: Partager, commenter, aimer, s'abonner, créer des liens.

L'optimisation de YouTube doit se concentrer sur ces facteurs de classement, car ils sont plus susceptibles d'améliorer votre présence dans les recherches et de conférer le niveau de domination SERP que vous recherchez. Voici comment y parvenir:

1. Mettez un mot-clé dans le nom de votre chaîne YouTube

Les métadonnées sur la page fonctionnent de la même manière sur YouTube que sur votre site. Les mots clés placés stratégiquement près du début d'un titre fonctionnent bien sûr, mais pensez à inclure un mot-clé dans le nom de votre chaîne.

Par exemple, au lieu de "Nom de l'entreprise", essayez "Nom de l'entreprise: mot-clé" avec votre mot-clé étant votre secteur d'activité, votre service, votre produit ou tout autre terme permettant de définir votre marque et de permettre aux internautes de vous trouver. La meilleure pratique consiste à aborder cela non pas comme des personnages supplémentaires à remplir de jargon à votre sujet, mais comme un mécanisme permettant aux utilisateurs de découvrir votre entreprise de manière organique – alors mettez-vous à leur place.

Voici un exemple:

Nom de la chaîne YouTube

Nom de la chaîne avec mot-clé inclus.

Non seulement les chercheurs transactionnels qui connaissent déjà le nom Brafton pourront nous trouver, mais il en sera de même pour les utilisateurs informatifs à la recherche de «marketing de contenu créatif». De plus, en fournissant ces informations de recherche de niveau supérieur, vous apprenez à YouTube (et à Google) comment explorer et indexer correctement votre chaîne, ce qui permet aux moteurs de recherche de mieux servir les résultats de recherche.

Vous pouvez exploiter les mêmes outils de recherche de mots clés que vous utilisez pour l'optimisation des moteurs de recherche (SEO) et les campagnes PPC – Keyword Planner, Keyword Tool, etc. – pour guider votre stratégie marketing YouTube.

2. Remplissez la page À propos de nous

La page À propos de nous est souvent un élément immobilier numérique sous-utilisé. À ce jour, de nombreux spécialistes du marketing ne savent pas comment aborder leurs pages À propos de nous. Est-ce une histoire d'entreprise? Est-ce un mantra d'entreprise? Est-ce un exercice de branding? Est-ce vraiment nécessaire?

La chose à savoir sur les pages À propos de nous sur YouTube est que les 48 premiers caractères apparaissent dans les résultats de recherche YouTube, donc remplir cette section est nécessaire pour que les utilisateurs du site comprennent qui vous êtes mais aussi pour que YouTube puisse servir au mieux. extrait de contenu.

YouTube pour les entreprises

Le reste de la page À propos de nous est également une excellente occasion de décrire en détail le sujet de votre chaîne, les types de vidéos que vous produisez et la valeur que vous offrez aux abonnés. L'insertion de quelques mots-clés naturellement peut également aider à optimiser la page pour la recherche.

Vous ne savez pas quels mots clés inclure? Google Search Console, Google Analytics et YouTube Analytics sont d'excellentes ressources à exploiter pour les opportunités de mots clés sur lesquelles vous pouvez gagner.

Les autres outils de mots clés que vous pouvez utiliser à bon escient sont Moz, SEMrush et Muse du marché. Cependant, ne vous contentez pas des mots clés manifestement très concurrentiels. Segmentez les données d'analyse jusqu'à ce que vous découvriez des mots-clés à longue traîne qui sont riches en intentions et largement ouverts pour les classements organiques.

3. Utilisez des balises de mots-clés de chaîne dans les paramètres avancés

Dans cette section, sous Paramètres avancés, vous obtenez 100 caractères pour appliquer des tags qui complètent la portée des métadonnées de votre chaîne.

Ces balises remplissent la même fonction sur votre site que sur votre chaîne YouTube, mais tous les spécialistes du marketing n'accordent pas autant d'importance aux balises méta qu'ils le pourraient. Encore une fois, le but ici est de permettre à YouTube et à Google d'indexer votre site pour la recherche, de sorte que plus vous pouvez fournir d'informations contextuelles pertinentes, mieux c'est. N'oubliez pas que le bourrage de mots clés est mort il y a des années, alors n'entrez que des balises qui ajoutent de la valeur – n'allez pas trop loin. Traitez l'optimisation YouTube avec la même touche habile que vous prendriez avec le référencement sur la page de votre site Web, et vous vous en sortirez très bien.

4. Mettez à jour la bande-annonce de votre chaîne

le YouTube Creator Academy, la Bible des conseils professionnels de YouTube directement de l'entreprise elle-même, appelle les bandes-annonces de chaînes "le tapis rouge que vous aménagez pour inciter les visiteurs à s'abonner". Et si vous vous souvenez de notre liste de facteurs de classement ci-dessus, le nombre d'abonnés est certainement ce pour quoi vous souhaitez optimiser.

Ces bandes-annonces sont une introduction à votre chaîne et un visuel À propos de nous. Cependant, les bandes-annonces de chaînes ne sont visibles que pour les non-abonnés, ce qui signifie que vous n'avez pas besoin de créer ou de gérer des informations dans votre bande-annonce en fonction des besoins des abonnés existants – vous devez convaincre les non-croyants, les non-informés et les sceptiques.

Les bandes-annonces de chaînes durent généralement entre 30 et 60 secondes et vous devez respecter quelques règles:

  • Présentez-vous comme si personne n'avait jamais entendu parler de vous.
  • Soyez bref et lancez rapidement. Vous devez accrocher les spectateurs dans les premières secondes.
  • Demandez aux spectateurs de s'abonner, à la fois vocalement et textuellement dans la vidéo.
  • Montrez, ne dites pas. Ne parlez pas de votre valeur, donnez-en des exemples.

5. Publiez de longues vidéos

Le facteur de classement vidéo le plus important est le temps de visionnage vidéo. Parfois appelée «fidélisation de l'audience», la durée de visionnage signifie que les spectateurs ont trouvé suffisamment de valeur dans vos vidéos pour rester sur la page.

La meilleure façon de garder les utilisateurs occupés est de produire de longues vidéos qui dispersent stratégiquement des informations précieuses pendant toute la durée de la vidéo. Les vidéos qui atteignent la barre des 10 minutes sont souvent en mesure d'obtenir une durée de visionnage beaucoup plus longue que celles qui intègrent trop d'informations dans une courte vidéo ou celles qui ne couvrent pas suffisamment un sujet pour fidéliser leur public. La durée moyenne de la page 1 des vidéos YouTube est de 14 minutes 50 secondes.

Les SERP YouTube ne diffusent généralement que 3 à 4 vidéos au-dessus du pli (dont l'une est probablement une annonce payante), votre objectif devrait donc être de pénétrer dans cette liste d'élite – sinon, votre superbe vidéo pourrait se perdre dans le mélange. Pour ce faire, créez de longues vidéos qui plongent profondément dans un seul concept ou qui répondent à une seule question.

Affichage SERP YouTube

Sur certains appareils, à peine trois résultats s'affichent dans la recherche YouTube.

Les vidéos explicatives peuvent être un excellent moyen d'augmenter la durée de visionnage, car elles sont naturellement riches en informations, en explications et en questions fréquemment posées. Et la seule façon d'explorer de manière fiable toutes les facettes d'une vidéo explicative est de la rendre suffisamment longue pour correspondre à l'intention de l'utilisateur.

6. Concentrez-vous sur les 15 premières secondes de la vidéo pour maximiser la durée de visionnage

Tout comme la YouTube Creator Academy prêche d'aller au but rapidement dans les bandes-annonces de chaînes, Brian Dean de Backlinko affirme le les 15 premières secondes de votre vidéo sont la partie idéale pour optimiser. Pourquoi? Parce que les téléspectateurs décideront dans les 15 premières secondes si votre vidéo est la vraie affaire. Une fois que vous avez obtenu leur adhésion, votre vidéo augmentera naturellement la durée de visionnage, améliorant ainsi vos signaux de classement.

La méthode d'optimisation de YouTube PPP de Dean suit une formule Preview, Proof, Preview qui accroche immédiatement les lecteurs. Voici comment ça fonctionne:

  • Aperçu: Indiquez immédiatement l'objet de votre vidéo et ce que le spectateur gagne à la regarder. Par exemple: "Voici ce que vous allez apprendre dans cette vidéo."
  • Preuve: Indiquez comment votre argumentaire a prouvé son efficacité et étayez-le avec des exemples, des anecdotes et des données. Exemple: "Nos clients ont essayé cette méthode à plusieurs reprises et ne jurent que par son utilisation."
  • Aperçu: Doublez votre premier aperçu, mais soyez plus précis. Incluez des cas d'utilisation et affichez de nouvelles informations que les téléspectateurs n'ont pas entendues jusqu'à présent. Par exemple: "Voici 15 façons de maximiser vos dépenses marketing."

Ce format aux 15 premières secondes de votre vidéo augmente la durée de visionnage et place votre vidéo dans une excellente position pour se classer dans le top quatre convoité.

Comment optimiser la chaîne YouTube de votre entreprise

7. Créez des listes de lecture qui améliorent la durée de visionnage

Les listes de lecture sont un moyen fiable d'augmenter la durée de visionnage. À la fin d'une vidéo dans une liste de lecture, YouTube déplace automatiquement les utilisateurs vers la vidéo suivante de la séquence, ce qui signifie que leur attention est effectivement transférée de la vidéo à la vidéo.

En regroupant des vidéos pour former une liste de lecture plus grande et plus complète, vous pouvez également présenter des concepts détaillés sans vous limiter à une durée définie avec une seule vidéo. Les listes de lecture divisent également la taille du fichier du projet vidéo en vidéos individuelles plus petites, de sorte que le téléchargement peut être terminé plus rapidement.

Enfin, une vidéo d'une heure est capable de recevoir une seule instance de commentaires, de likes et d'abonnements. Mais diviser cette vidéo d'une heure en six blocs de 10 minutes signifie que vous avez six opportunités distinctes pour attirer les téléspectateurs, recueillir des commentaires et encourager les abonnements. Ce modèle d'optimisation vous permet de compiler des données et d'examiner les métriques à une échelle plus spécifique, ce qui devrait vous permettre de mieux personnaliser les vidéos à l'avenir.

8. Dites vos mots clés dans la vidéo

Les dernières modifications algorithmiques apportées aux moteurs de recherche de Google prennent désormais en compte un champ plus dynamique de types de contenu. Ainsi, les vidéos, images et transcriptions sont désormais explorables. Tout ce que vous dites dans une vidéo (en particulier celle qui comprend des sous-titres et des annotations) peut techniquement avoir un impact sur vos signaux de classement.

Tout ce que vous dites dans une vidéo (en particulier celle qui comprend des sous-titres et des annotations) peut techniquement avoir un impact sur vos signaux de classement.

Mettre votre mot-clé dans le titre de votre vidéo tout en énonçant votre mot-clé tout au long de la vidéo est un excellent moyen de faire comprendre ce que votre vidéo accomplit, à la fois pour les téléspectateurs et les moteurs de recherche. Conformément à l'évolution de Google vers la recherche en langage naturel et le contenu de haute pertinence, faire correspondre les mots-clés auditifs dans une vidéo avec ceux utilisés dans les titres vidéo indique que vous ne spammez pas les utilisateurs et que votre vidéo suit son titre.

Comme toujours, n’en faites pas trop.

9. Renforcer les signaux d'interaction des utilisateurs

L'interaction des utilisateurs est un facteur de classement qui aide les moteurs de recherche à comprendre à quel point votre audience YouTube est active et à quel point vous pouvez avoir une autorité perçue sur un sujet donné.

L'optimisation des signaux d'interaction utilisateur élevés améliore votre présence dans la recherche organique, mais uniquement si vous procédez de la bonne manière. Créer simplement un excellent contenu ne suffit pas; vous devez demander verbalement et visuellement aux spectateurs d'interagir avec vous de manière spécifique, à savoir:

  • Partager des vidéos sur les plateformes de médias sociaux.
  • Commenter des vidéos avec des commentaires positifs.
  • Vidéos "J'aime" ou "J'aime".
  • Abonnement à la chaîne pour des vidéos supplémentaires.
  • Lien vers vos vidéos sur leurs propres sites ou chaînes.
Commentaires YouTube

Via backlinko.com

Facilitez l'interaction des spectateurs avec vous en les incitant constamment à aimer ou à partager vos vidéos. Vous pouvez le faire en appelant vos liens de médias sociaux dans la vidéo, en les répertoriant dans la description de la vidéo ou en les présentant sous forme de boutons cliquables à l'écran.

10. Personnaliser les miniatures des vidéos

Les miniatures vidéo créatives sont un nouveau différenciateur de plus en plus courant sur les SERP YouTube. Il y a quelques années à peine, les miniatures vidéo étaient des images statiques, mais elles s'animent désormais automatiquement lorsque les curseurs les survolent. Les miniatures personnalisées donnent à votre public cible un aperçu de votre contenu, contribuant ainsi à augmenter les taux de clics et à diffuser votre contenu devant plus de spectateurs.

Vignette YouTube

Si votre vidéo est présentée sur la page 1, elle est probablement confrontée à une concurrence féroce de la part d'autres vidéos susceptibles de mieux servir l'intention du spectateur. Alors, comment faire en sorte que les utilisateurs cliquent sur votre vidéo malgré leur classement plus bas? La clé est de faire une bonne première impression en ayant une vignette personnalisée qui se démarque visuellement de tout le reste de la page.

La personnalisation peut prendre de nombreuses formes, notamment:

  • Des couleurs attrayantes.
  • Bannières dynamiques ou modèles de conception.
  • Combinaisons intuitives d'écran de démarrage / titre vidéo.

Tout comme les spécialistes du marketing effectuent des tests d'optimisation du taux de conversion sur des incitations à l'action, vous devez faire de même avec vos miniatures personnalisées. Lorsqu'ils sont associés à certaines couleurs, les titres vidéo génèrent des taux de clics plus élevés. Le test fractionné de différentes itérations de texte / vidéo / conception garantit que vous avez la vignette la plus optimisée possible.

Par-dessus tout, les miniatures vidéo doivent rester précises et pertinentes par rapport à la vidéo elle-même. Ne sur-promettez pas et n'utilisez pas de phrasé clickbait.

11. Inclure un langage convaincant dans les titres et l'année dans la description

En ce qui concerne le CRO, de nombreux problèmes d'optimisation vidéo rencontrés par les spécialistes du marketing sont liés au fait de mettre trop l'accent sur le visuel et pas assez sur le texte réel. Oui, vous produisez des vidéos et vous voulez qu'elles fonctionnent bien. Mais le texte est un composant tout aussi puissant de cette équation.

Un langage convaincant maximise les taux de clics, il est donc important de faire preuve de créativité avec le verbiage de votre titre vidéo. Il en va de même pour la description de votre vidéo. Avec un nombre limité de personnages avec lesquels travailler, soyez concis et éloignez-vous. Chaque mot doit servir l'objectif supérieur de la vidéo.

L'insertion de l'année dans votre titre et votre description peut également améliorer le CTR. Les dates aident à prouver que votre contenu est toujours pertinent ou qu'il a été mis à jour pour correspondre à l'évolution de l'intention du spectateur. Au lieu de «Comment transformer chaque article de blog en une machine à fort trafic», essayez «Le guide 2018 pour transformer chaque article de blog en une machine à fort trafic» ou «Comment transformer chaque article de blog en une machine à fort trafic en 2018 . »

Facteurs de classement YouTube

YouTube a techniquement une limite de caractères de titre de 100 mots, mais tout ce qui dépasse 70 sera tronqué dans les résultats de recherche.

Expérimentez avec ces formulations pour une lisibilité maximale, mais rappelez-vous que l'année exacte peut avoir un impact mesurable dans le texte.

12. Utilisez des cartes vidéo et des écrans de fin pour un contexte et une valeur SEO supplémentaires

En mai 2017, YouTube a cessé d'utiliser les annotations vidéo. Ces fonctionnalités fonctionnaient très bien sur les appareils de bureau, car elles permettaient aux éditeurs de fournir des files d'attente supplémentaires aux spectateurs via du texte, des bannières ou des images directement intégrées dans les vidéos.

Cependant, dans un monde axé sur le mobile, les annotations n'avaient plus de sens sur les petits écrans, en particulier sur les sites qui ne répondaient pas aux mobiles. Entrez: Cartes vidéo et écrans de fin.

Cartes et écrans YouTube génèrent sept fois plus de clics que d'annotations, et le processus de création est 10 fois plus rapide, selon les chefs de produit de YouTube.

Voici un aperçu de la mise à jour de vos vidéos:

(incorporer) https://www.youtube.com/watch?v=-Sex3r_CNWU (/ incorporer)

En réduisant les fenêtres contextuelles (qui étaient utilisées de manière ennuyeuse dans les annotations), l'expérience utilisateur est plus transparente – un facteur de classement dans la recherche. En outre, End Screens connecte les utilisateurs aux domaines de sites Web et aux canaux sociaux, ce qui offre un parcours de bout en bout aux téléspectateurs.

13. Télécharger des sous-titres et des sous-titres codés

Les sous-titres de vidéo YouTube offrent une autre opportunité de travailler avec des mots clés pertinents pour améliorer la visibilité de votre contenu. Les sous-titres codés améliorent également l'expérience de visionnage des personnes malentendantes. Décomposer un sujet complexe? Les sous-titres et les sous-titres codés donnent aux téléspectateurs une aide visuelle à suivre et à faciliter la compréhension.

L'ajout de sous-titres codés est un processus relativement simple qui consiste à télécharger une transcription écrite ou un fichier de sous-titres Subrip (SRT) dédié à associer à votre vidéo YouTube. La plate-forme propose des options de personnalisation, vous permettant de limiter la quantité de texte qui apparaît à l'écran ou de chronométrer vos sous-titres codés pour apparaître à des moments spécifiques.

Assurez-vous d'optimiser vos sous-titres et sous-titres codés pour tirer parti de mots-clés ciblés et pertinents qui vous aideront à augmenter votre référencement vidéo.

14. Adoptez les vidéos YouTube en direct

N'ayez pas peur d'explorer de nouveaux types de contenu susceptibles de plaire à votre public cible et de développer votre chaîne YouTube. Les vidéos en direct, par exemple, sont devenues extrêmement populaires sur les plateformes de médias sociaux comme Facebook, Twitter et Instagram.

Utilisez la fonction vidéo en direct de YouTube pour:

  • Organisez des webinaires.
  • Démo de nouveaux produits.
  • Organisez des sessions de questions / réponses avec des influenceurs de l'industrie et vos experts internes.
  • Organisez des concours YouTube.

Inspirez-vous des concurrents ou cherchez l'inspiration en dehors de votre propre secteur. Trouvez de nouvelles façons de promouvoir votre page YouTube, même si elles semblent un peu peu orthodoxes.

Une dernière note

Une stratégie de marketing vidéo n'est peut-être pas le principal mode de sensibilisation pour toutes les marques, mais si vous avez des vidéos YouTube (ne serait-ce qu'une seule), les optimiser devrait être dans un proche avenir.


Services vidéo

Si vous n'êtes pas à l'aise avec la production ou la conception vidéo, vous pouvez tout de même apporter plusieurs modifications nécessaires à vos vidéos existantes qui peuvent avoir un impact énorme. La meilleure partie est que YouTube rend très pratique l'optimisation de votre chaîne avec peu de connaissances en développement Web ou en référencement. Tout le monde peut devenir un pro du marketing YouTube dans un laps de temps relativement court.

Rendez-vous donc sur la chaîne YouTube de votre entreprise et optimisez-la.

Laissez-nous savoir les resultats!

Marketing d'interruption: a-t-il sa place dans votre stratégie?

0

<! –->

Les gens n'aiment pas les publicités. Ils ne l'ont jamais fait.

Mais ils les ont tolérés jusqu'à récemment, car comment étaient-ils censés regarder leurs programmes préférés ou lire leur chronique de magazine préférée?

Aujourd'hui, nous pouvons éviter beaucoup de publicités, comme avec les bloqueurs de publicités ou en sautant notre podcast préféré. Dans de nombreux cas, nous pouvons même les supprimer entièrement de l'équation en payant pour des expériences sans publicité, à la Netflix.

Alors qu'est-ce que cela signifie pour l'avenir du marketing d'interruption? Devriez-vous commencer à penser à tirer vos dépenses publicitaires et à les réaffecter à la publicité native? De quoi est-ce que je parle même?

Des réponses à toutes ces questions, et plus, juste à venir.

Qu'est-ce que le marketing d'interruption?

Le marketing d'interruption, parfois appelé marketing interruptif ou simplement «marketing d'interruption», est tout type de marketing qui interrompt ce qu'une personne fait. Voici quelques exemples de tactiques de marketing d'interruption:

  • Vendeurs porte-à-porte.
  • Publicités télévisées.
  • Annonces radio.
  • Annonces imprimées.
  • Télémarketing.
  • Appel à froid.
  • Panneaux d'affichage.
  • Afficher des annonces.
  • Annonces intégrées à l'application.
  • Des messages texte.
  • Courrier direct.
  • Publicité sur les réseaux sociaux (par exemple, une publicité Facebook).

Je soutiens qu'il existe deux caractéristiques du marketing interruptif:

  1. Vous n’avez pas le choix de recevoir ou non les messages marketing.
  2. Le contenu marketing diminue la valeur de l'expérience avec laquelle vous êtes engagé.

Quand on y pense, «interruption» a une connotation négative. Une interruption agréable serait une surprise, et le «marketing surprise» n'existe pas. (Pouvez-vous imaginer, cependant?)

Alors pourquoi les e-mails ne font-ils pas partie de la liste des exemples de marketing interruptif?

En tant que personne qui passe beaucoup de temps à peaufiner ses filtres anti-spam, je peux comprendre la confusion ici.

La réponse simple est que, juridiquement parlant, personne ne devrait recevoir d'e-mails marketing sans son consentement passif ou actif.

Aux États-Unis, la loi CAN-SPAM exige d'inclure une option de «désabonnement» ou de «désabonnement» bien visible dans chaque e-mail marketing. Ainsi, même si vous pouvez techniquement envoyer ce premier e-mail sans consentement aux États-Unis, vous disposez de 10 jours pour honorer toute demande de désabonnement avant d'enfreindre la loi. C'est consentement passif.

Dans l'UE, le RGPD exige consentement actif, ce qui signifie que vous ne devriez pas envoyer tout e-mails marketing à tout personne qui n’a pas dit explicitement que vous le pouvez.

Si nous voulons affiner un peu cela, nous pourrions dire que tous les e-mails que vous envoyez à des listes payantes (ce qui signifie que vous avez acheté les contacts) sont du marketing sortant (vous êtes venu vers eux, par opposition à ce qu'ils vous viennent) et qu'ils interruptif.

Les contacts de messagerie que vous capturez via vos campagnes de marketing de contenu – par exemple, ils ont aimé votre article de blog et se sont donc abonnés à votre newsletter – sont du marketing entrant.

La recherche payante est-elle interrompue?

C’est un peu une zone grise.

Contrairement à une pop-up, une annonce imprimée ou une annonce télévisée, une annonce de recherche payante est diffusée en réponse directe à quelque chose que vous recherchez activement.

Si vous recherchez "bottes" sur Google, cela signifie que vous demandez au moteur de recherche de vous montrer "bottes". Payé ou non, c'est ce que vous allez voir, car c'est ce que vous avez demandé à voir.

Ceci est différent, par exemple, d'une publicité sur les réseaux sociaux sur les bottes qui vous sont présentées après avoir passé du temps à les rechercher sur Google. Ce n'est pas parce que vous voulez les voir sur une plate-forme que vous vous attendez à les voir sur une autre ou que vous souhaitez les voir sur une autre.

Plus important encore, dans la plupart des cas, les annonces de recherche payantes seront très pertinentes par rapport à ce que vous recherchez et, en ce sens, ajouteront une valeur directe à l'expérience utilisateur.

Pour toutes ces raisons, j'ai tendance à considérer la recherche payante comme une forme de publicité non interruptive.

Le contre-argument est que vous ne pouvez pas désactiver la recherche payante. Vous pouvez également faire valoir que les résultats peuvent simplement vous retarder d'obtenir les résultats organiques que vous souhaitez réellement voir.

Il n'y a vraiment pas de bonne ou de mauvaise réponse sur cette question.

Exemples de marketing non interruptif

Le contraire du marketing interruptif serait le marketing non interruptif, également connu sous le nom de «marketing pull». Pensez à l'inbound comme à toute forme de marketing qui ajoute de la valeur à l'expérience utilisateur.

Les exemples comprennent:

  • Marketing de contenu: Un article de blog, un livre blanc, une étude de cas, une vidéo explicative ou une autre tactique entrante créée pour attirer progressivement les utilisateurs vers le point de vente plutôt que de leur imposer le point de vente.
  • SEO organique: Un certain nombre d'efforts pour améliorer la présence de votre site Web dans les résultats de recherche naturels.
  • Médias sociaux organiques: Marketing sur les réseaux sociaux non rémunéré – par exemple, créer des abonnés, partager du contenu intéressant avec eux, interagir avec eux, etc.
  • Marketing d'influence: Méthodes payantes ou non vous permettant de collaborer avec des créateurs de contenu influents de votre secteur ou de les rémunérer pour étendre la portée de votre marque.
  • Publicité par e-mail: Bulletins d'information, diffusion de contenu utile dans la boîte de réception d'un client et autres types d'e-mails envoyés aux abonnés.
  • Placement de produit: L'inclusion d'un produit ou d'un service dans un film, une émission, une pièce de théâtre ou une autre production (par exemple, un personnage principal utilise une marque spécifique d'ordinateur portable dans un film).

Tous ces éléments tentent de rencontrer les publics là où ils se trouvent sans altérer l'expérience voulue.

Alors, devriez-vous investir dans le marketing d'interruption?

Ah, maintenant c'est une question intéressante. Et je ne suis vraiment pas en mesure de vous dire comment dépenser votre argent.

Cependant, je peux vous donner quelques exemples où il pourrait être judicieux de dépenser de l'argent pour des publicités interruptives.

  • Reciblage: Un internaute a visité votre site Web et / ou votre page de produit ou de service, et vous souhaitez maintenant le cibler avec une annonce graphique pour essayer de lui donner un «coup de pouce» supplémentaire pour effectuer un achat.
  • Promotion et distribution de contenu: Vous avez créé un contenu impressionnant et vous souhaitez vous présenter à des audiences auxquelles vous n'auriez peut-être pas accès autrement. Vous utilisez donc des annonces YouTube, des annonces graphiques et des annonces sur les réseaux sociaux pour élargir votre portée.
  • Construction de la marque: Vous avez récemment changé de nom ou lancé une nouvelle marque et souhaitez obtenir une reconnaissance immédiate. Vous diffusez donc une annonce imprimée, payez pour un spot télévisé ou lancez un nombre illimité de campagnes publicitaires numériques.

Mais attendez: le marketing d'interruption n'est-il pas sur son lit de mort?

De toute évidence, la publicité d'interruption peut avoir de la valeur, mais uniquement lorsqu'elle est utilisée à une fin très spécifique et mesurable. La question à laquelle se posent tant de spécialistes du marketing est la suivante: quelle valeur a-t-il actuellement et pour combien de temps encore?

Je pense qu'il serait un peu dramatique et prématuré de dire que le marketing d'interruption est en train de «mourir».

Cependant, il y a des signes clairs que l'industrie n'est plus ce qu'elle était.

Par exemple, les ventes de publicités télévisées sont en baisse depuis 2017 et devraient connaître une baisse de 12% des revenus en 2020. Les Jeux olympiques devraient légèrement soutenir les dépenses publicitaires en 2020. Pour des raisons évidentes, cela ne s'est pas produit. Mais même si une pandémie ne s'était jamais produite, tout gain n'aurait été qu'un défi mineur et temporaire à une tendance à la baisse impossible à ignorer.

La publicité numérique – dont certaines sont interruptives, d'autres non – est un sac mélangé. Une grande partie de la croissance de ces dernières années est quelque peu compensée par le fait que près de 30% de tous les utilisateurs d'Internet estimés utilisent des bloqueurs de publicité et comptent.

En fait, le taux de clics des annonces graphiques est inférieur à 1%, contre 3% à 5% pour les annonces de recherche payantes sur Google, et 31% pour le résultat de recherche organique n ° 1 sur Google.

Enfin, l'accent a été mis de plus en plus sur la confidentialité des données au cours des dernières années, le RGPD et le California Consumer Privacy Act (CCPA) ayant tous deux été introduits depuis 2018. Alors que les consommateurs continuent de plaider pour une plus grande confidentialité, les spécialistes du marketing numérique auront un moment plus difficile à collecter des données comportementales qui les aideront à diffuser les annonces les plus pertinentes.

Alors, où cela nous laisse-t-il?

En fin de compte, le marketing d'interruption est coûteux et, en raison de la distribution plus large de l'audience à l'ère numérique, (parmi un public de plus en plus averti en technologie, axé sur la confidentialité et averse à la publicité, pas moins), les spécialistes du marketing courent un plus grand risque de perdre de grosses sommes d'argent. sur une campagne publicitaire interruptive aujourd'hui qu'ils ne l'ont fait en, disons, 2000.

En même temps, des publicités interruptives pouvez ajoutent encore de la valeur lorsqu'ils sont utilisés avec précision et dans le cadre d'une stratégie marketing plus large.

Dans tous les cas, il est évident que les gens ont soif d’expériences sans publicité, et que la meilleure façon d'intégrer votre marque dans le parcours client n'est pas d'interrompre, mais de devenir une étape importante en cours de route – à savoir, en ajoutant de la valeur avec un contenu de qualité et non interruptif.

Comment créer une newsletter par e-mail qui convertit [video]

0

<! –->

Mis à jour en juillet 2020.

Pour chaque dollar dépensé en marketing par e-mail, 38 dollars sont retournés.

Ce retour sur investissement est imbattable sur tout autre canal marketing. C’est pourquoi les marques B2B et B2C investissent plus d’argent dans les campagnes par e-mail.

Une newsletter par e-mail est souvent le point de départ pour les spécialistes du marketing qui cherchent à établir une connexion plus forte avec leur public et à nourrir les prospects grâce à l'entonnoir de vente. Contenant un contenu personnalisé, des noms personnalisés, des incitations de marque et des images de haute qualité, les newsletters sont un mécanisme puissant et basé sur des modèles pour générer un retour sur investissement à grande échelle.

Alors, comment créer une newsletter par e-mail qui convertit? Pour commencer, considérez votre fournisseur de services de messagerie comme son propre moteur de marketing.

Examinons le processus de création de newsletter – à partir de zéro – ainsi que des exemples pour vous aider à visualiser chaque étape du processus.

(intégré) https://www.youtube.com/watch?v=iWVt0kEIwTc (/ embarqué)

Comment créer une newsletter par e-mail

Un bref aperçu de la création d'une newsletter par e-mail:

  1. Développez votre liste de diffusion de newsletter.
  2. Comprenez ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire pour les formulaires d'inscription
  3. Définissez des objectifs de conversion de base.
  4. Réfléchissez à un contenu de newsletter optimisé en fonction des besoins du public.
  5. Expérimentez avec les modèles de newsletter par défaut au sein de votre plateforme de messagerie.
  6. Créez votre propre modèle d'e-mail si nécessaire.
  7. Branchez les formats de contenu de votre choix.
  8. Déposez des CTA cliquables et des hyperliens appropriés.
  9. Ajoutez des jetons de personnalisation ou des balises variables.
  10. Écrivez votre ligne d'objet (répétez-la plusieurs fois).
  11. Prévisualisez votre modèle de newsletter tel que votre public le verra.
  12. Vérifiez la conception et le rendu réactifs sur divers clients de messagerie.
  13. Sélectionnez la liste de diffusion à laquelle envoyer.
  14. Décidez de l'action d'achèvement (conversion) à mesurer.
  15. Préparez un e-mail de bienvenue pour ceux qui s'inscrivent.
  16. Mesurez les performances pour une fréquence d'envoi et un engagement idéaux.

Développez votre liste de diffusion de newsletter

Vous vous demandez peut-être: "Attendez, comment puis-je même obtenir une liste de diffusion à laquelle envoyer une newsletter?" "

Il existe plusieurs façons de procéder. Certains de nos favoris incluent:

  • Mettez un formulaire pop-up temporaire sur votre page de blog. Les CTA pop-up génèrent de 300 à 500% d'abonnements en plus que les CTA classiques qui apparaissent en haut ou en bas d'une page. Lorsque nous avons testé cela nous-mêmes, nous avons pu augmenter les abonnements à la newsletter de 532%.

  • Incorporez un CTA d'abonnement dans vos e-mails habituels, à la fois en interne et en externe. L'immobilier autour de votre signature électronique, de votre signature et de la divulgation de votre entreprise peut également être exploité pour les abonnements à la newsletter.
  • Utilisez des formulaires d'intégration natifs plutôt que des pages d'inscription. Si un utilisateur doit cliquer sur un lien et être dirigé vers une page d’inscription unique, il est moins probable qu’il suivra. Mais si vous pouvez mettre le formulaire – un simple «entrez l'adresse e-mail ici» – directement sur une page Web, les utilisateurs peuvent vous donner leurs coordonnées en moins d'étapes.
  • Mettez un formulaire d'inscription dans votre navigateur supérieur. Assurez-vous que votre navigation est fixe, ce qui signifie qu'elle ne disparaît pas lorsque les utilisateurs font défiler la page.
  • Organisez un webinaire. Chaque personne qui s'inscrit en tant que participant transmet son adresse e-mail, qui peut également être intégrée à la liste de diffusion de votre newsletter (à condition que vous l'ayez clairement indiqué à l'utilisateur).

Comprendre les choses à faire et à ne pas faire

Ce n'est pas parce que vous êtes en contact par e-mail avec quelqu'un que vous pouvez automatiquement l'ajouter à votre liste de diffusion. Les utilisateurs doivent s'inscrire de leur plein gré.

C'est pourquoi vous avez besoin d'une sorte de divulgation informant les lecteurs qu'en remplissant leur adresse e-mail, ils sont éligibles pour recevoir de futures communications par e-mail. C'est une exigence réglementaire. C'est également une bonne pratique pour votre entreprise, car un formulaire de remplissage élimine les envois de spam et de robots.

Ce faisant, votre liste de diffusion finale sera plus axée sur l'intention – pas seulement une adresse de robot qui provoquera un rebond.

Notre passe-partout standard est généralement quelque chose du genre:

Définir des objectifs de conversion de base

Vous savez que vous avez besoin d'une newsletter, mais savez-vous comment mesurer son succès (ou son échec)?

Vos objectifs de conversion sont vos références. Ils vous aident à guider votre campagne de newsletter et vous indiquent si des ajustements futurs sont nécessaires ou si vous êtes sur la bonne voie.

Les indicateurs de base dont il faut tenir compte sont:

Taux d'ouverture (pourcentage de destinataires qui ouvrent votre e-mail), Taux de clics (pourcentage de destinataires qui ont cliqué sur un lien dans votre e-mail), Taux de conversion (pourcentage de destinataires ayant effectué une action souhaitée)

Vous pouvez utiliser les moyennes de l'industrie pour commencer. Voici ce à quoi vous pouvez vous attendre en termes de chiffres de votre newsletter:

  • Taux d'ouverture: 20-30%
  • Taux de clics: 15-20%
  • Taux de conversion: 1-3%

Réfléchissez à un contenu de newsletter optimisé en fonction des besoins du public

Vous connaissez votre industrie. Vous connaissez vos lecteurs. Sur quoi veulent-ils vraiment en savoir plus? Que gagneraient-ils à avoir un autre e-mail (le vôtre) dans leur boîte de réception?

Le contenu de votre newsletter est le nœud ici. Les newsletters traditionnelles peuvent contenir un mélange de liens textuels et d'images qui dirigent les lecteurs vers une page de blog. D'autres styles de newsletter peuvent être lourds sur la photographie ou le design authentique. Voici un aperçu de l'une de nos newsletters dans laquelle nous avons répertorié pour la première fois le contenu à intégrer dans l'e-mail, avant de commencer le formatage:

Choisissez ce qui représente le mieux votre public. Pour le professionnel B2B qui n'a pas le temps de lire du contenu long, peut-être que des articles d'opinion plus courts sur le secteur ou une infographie pourraient mieux attirer leur attention sans les forcer à consacrer trop de temps.

À l'inverse, une newsletter est souvent la plate-forme pour donner aux lecteurs un contenu approfondi dont ils ont besoin mais qu'ils ne peuvent pas trouver immédiatement sur le Web: vous leur envoyez un contenu de haute qualité et faisant autorité qui résonne, qui est basé sur les données, qui attend directement dans leur boîte de réception.

En outre, les abonnés à votre newsletter sont plus profondément dans l'entonnoir qu'un lecteur de blog moyen. Ils ont, à un moment donné, rempli un formulaire d'inscription et ont choisi de recevoir vos e-mails. Alors suivez cette conversion en répondant aux attentes de leur newsletter.

Expérimentez avec les modèles de newsletter par défaut au sein de votre plateforme de messagerie

Les plates-formes d'automatisation des e-mails sont souvent prédéfinies avec plusieurs modèles d'e-mails parmi lesquels vous pouvez choisir.

Un modèle de newsletter préfabriqué peut être votre meilleure option pour commencer. Il utilisera par défaut les normes d'accessibilité et de conception réactive d'aujourd'hui afin que vous puissiez être sûr que vos e-mails s'adaptent à un public de bureau et mobile. L'abonné moyen aux e-mails est à peu près aussi susceptible d'ouvrir une newsletter sur un appareil mobile que sur un ordinateur de bureau traditionnel.

Les modèles de newsletters peuvent également faciliter la synchronisation de votre contenu avec sa version HTML, afin que certaines variantes de votre e-mail soient correctement rendues et accessibles à tous les lecteurs et à leurs clients de messagerie.

Si vous ne prévoyez pas de vous plonger dans du contenu interactif ou des animations nécessitant un codage avancé et une conception personnalisée, commencez par un modèle et personnalisez-le selon les spécifications de votre entreprise.

Créez votre modèle d'e-mail sur mesure, si nécessaire

Vous pouvez utiliser plusieurs types de formats de newsletter différents en fonction de votre public cible, de la période de la semaine, du stade de l'entonnoir, de la campagne, etc. C'est-à-dire que l'abonné A peut ne pas préférer la même présentation ou le même mélange de contenu que l'abonné B même si ils tombent tous deux sous l'égide d '«abonné à la newsletter».

C'est pourquoi votre équipe de développement Web peut vous aider à créer une newsletter par e-mail qui va au-delà de ce qu'une plate-forme de messagerie par défaut peut fournir. Voici plusieurs types de newsletters que nous avions conçues et modélisées sur mesure pour une utilisation future:

Lors de la création d'une newsletter pour une prochaine campagne de marketing par e-mail, le choix de cet inventaire de modèles facilite grandement votre travail. Rien ne doit être construit à partir de zéro et vous avez probablement déjà une idée des modèles qui fonctionnaient bien auparavant.

Branchez les formats de contenu de votre choix

Une fois que vous avez choisi les types de contenu de haut niveau que vos lecteurs sont susceptibles d'apprécier et le modèle dans lequel votre contenu va entrer, vous devrez peut-être jouer avec l'emplacement de chaque fonctionnalité dans l'e-mail et pourquoi.

Créez-vous simplement un lien vers cinq articles de blog et intégrez-vous une image? Incluez-vous un CTA après chaque fonctionnalité intégrée? Quelle est la combinaison optimale?

Pour un style de notre newsletter, nous aimons suivre un modèle de colonnes. En haut, nous avons notre titre, un extrait de texte, puis notre premier article de blog intégré avec une image d'en-tête.

Ensuite, après un CTA, nous passons à deux colonnes de contenu, chacune avec une illustration personnalisée et un CTA:

Ce n'est qu'une option que nous utilisons. La forme que prend votre newsletter dépend de vous. Gardez simplement à l'esprit que plus vous incluez de types de contenu, plus vous devrez faire preuve de diligence pour vous assurer que chaque lien fonctionne, que tous les graphiques et textes sont correctement affichés et que toutes les images ou vidéos sont accessibles.

Déposez des CTA cliquables et des hyperliens appropriés

Cette étape peut sembler intuitive, mais, selon votre outil de marketing par e-mail, votre newsletter peut ne pas inclure automatiquement des éléments tels que des métadonnées, des liens qui s'ouvrent dans de nouvelles fenêtres, des CTA qui dirigent les lecteurs vers une page fermée, etc. Ce sont souvent des tâches que vous besoin d'insérer manuellement, de vérifier et de tester.

Voici comment Pardot permet aux utilisateurs d'ajuster facilement le texte, les graphiques et les liens:

Avec les CTA, optez pour des boutons cliquables qui suivent vos directives de marque, plutôt qu'un simple lien hypertexte bleu.

Pour les images et les titres d'articles cliquables, assurez-vous de brancher les bons liens, ce qui peut être fait dans l'éditeur de texte de votre plate-forme.

Il n’y a rien de pire que de créer un bulletin d’information de premier ordre avec de superbes graphismes pour découvrir que c’est pratiquement inutile pour les lecteurs, car il existe des liens morts et des voies de conversion incomplètes.

Ajouter des jetons de personnalisation ou des balises variables

Ces fonctionnalités font en sorte que vos newsletters se sentent authentiques et individualisées pour chaque destinataire, plutôt qu'une autre explosion de spams.

Les jetons de personnalisation sont un mécanisme permettant de personnaliser chaque e-mail en renseignant une propriété spécifique avec des informations prédéfinies. Par exemple, dans l'exemple ci-dessous, nous avons personnalisé le nom du destinataire dans l'e-mail pour qu'il dise réellement son vrai nom, et non un générique "Bonjour lecteur" ou "Client valorisé".

Pardot les appelle des balises variables. Vous décidez de la variable, dans ce cas, du sujet ou du destinataire. Ensuite, le système explore votre liste de diffusion pour remplir automatiquement votre e-mail avec le prénom de chaque destinataire.

Vous pouvez également personnaliser avec différentes balises, comme l'industrie, le pays ou toute autre information que vous avez enregistrée sur un abonné:

Les jetons de personnalisation sont extrêmement importants, comme le prouvent à maintes reprises les études. Considérez que:

Écrivez votre ligne d'objet (maintenant refaites-le plusieurs fois)

Les lignes d'objet sont vraiment un jeu à somme nulle. Soit ils sont très bons, soit ils ne sont absolument pas cliquables. Et dans le domaine du marketing par courriel, les lignes d'objet encaissent vos chèques.

Voici quelques conseils rapides lors de la création de vos lignes d'objet:

En général, assurez-vous que vos lignes d'objet sont vraiment représentatives de ce que contient l'e-mail; pas d'appât et de commutateur. Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des sujets les plus récents de notre newsletter, qui, comme vous pouvez le voir, sont souvent des guides pratiques, des meilleures pratiques ou des formats basés sur des listes:


Lorsque vous pensez avoir une excellente ligne d'objet de courrier électronique, passez cinq minutes de plus à la peaufiner. Ça en vaut la peine.

Prévisualisez votre modèle de newsletter tel que votre public le verra

Lorsque vous complétez votre newsletter et commencez à y mettre la touche finale, mettez-vous à la place de quelqu'un d'autre. Vous pouvez en fait être trop proche du contenu et ne pas savoir comment il est perçu par les autres, en particulier vos prospects.

Utilisez la fonction «Aperçu» de votre plateforme de messagerie pour ce faire. Dans Pardot, vous verrez:

Ce qui est bien, c'est que vous pouvez cliquer sur le menu déroulant et afficher votre newsletter du point de vue de divers abonnés aux e-mails, comme un prospect officiel lié à votre base de données Salesforce. Avec cette vue, vous devenez virtuellement votre lecteur. Cela devrait vous aider à détecter les problèmes de personnalisation persistants mais auparavant invisibles, les problèmes de formatage de texte ou les fautes de frappe.

Vérifier la conception et le rendu réactifs sur divers clients de messagerie

En plus d'un aperçu, vous devez également vous envoyer un e-mail de test pour voir le produit final avant qu'il ne devienne vraiment final.

Vos abonnés utiliseront de nombreux types de clients de messagerie, et tous ne présenteront pas votre newsletter exactement telle qu'elle apparaît sur votre écran. L'exécution d'un test de «nouveau rendu» vous montre comment chaque client de messagerie de votre liste de diffusion affichera votre newsletter, comme indiqué ci-dessous:

Vous recevrez également des suggestions gratuites sur la façon d'améliorer votre messagerie et d'éviter d'être pris dans les filtres anti-spam:

C'est également à cette étape que vous souhaiterez «synchroniser» vos preuves HTML et en texte brut. Envoyez-vous une copie de chaque version, ouvrez-les et regardez pour voir qu'elles transmettent les mêmes informations, même si l'une est plus visualisée que l'autre:

Dans votre éditeur de texte, vous devriez avoir une variante de «synchronisation», qui maintient vos épreuves alignées. Pour le contexte, voici la différence entre nos newsletters HTML et en texte brut, bien qu'elles aient été créées de la même manière dans Pardot:


Sélectionnez la liste de diffusion à laquelle envoyer

Il est maintenant temps de décider quel groupe de personnes devrait avoir la chance de recevoir votre newsletter. Cela renvoie à votre stratégie marketing originale et à vos objectifs commerciaux plus larges.

Votre liste de diffusion de marketing par e-mail, non filtrée, pourrait être un monstre inutile et non analytique. Mais en segmentant votre liste de diffusion en fonction des personnes que vous souhaitez cibler (par exemple, les prospects américains, les clients existants) et les personnes que vous souhaitez exclure (prospects froids, anciens clients, etc.), vous pouvez augmenter vos chances d'atteindre vos critères de conversion tout en vous abstenant de spammer inutilement des prospects de mauvaise qualité avec un contenu qui ne les concerne pas.

Décidez de l'action d'achèvement (conversion) à mesurer

Lorsque nous avons lancé cet eBook pour la première fois, nous avons parlé de l'importance de savoir quelles mesures suivre. Avant de lancer officiellement votre newsletter, vous devez sélectionner, au sein de votre plate-forme de messagerie, les statistiques que vous souhaitez qu'elle mesure et sur lesquelles vous souhaitez générer des rapports.

Celles-ci sont appelées actions d’achèvement dans Pardot:

En fonction de l'action entreprise par un abonné après avoir reçu votre e-mail dans sa boîte de réception, cela pourrait déclencher un événement différent, comme un représentant commercial qui les contactait par e-mail, ou peut-être une démo Web non sollicitée.

La gestion minutieuse de ces actions et événements automatise une grande partie du manuel entre vous et les abonnés, ce qui est une bonne chose lorsque vous envoyez à des dizaines de milliers de personnes à la fois.

Préparez un e-mail de bienvenue pour ceux qui s'inscrivent

Ceci est souvent négligé mais complètement sous-estimé. Nous avons constaté que l'e-mail de bienvenue est l'un des e-mails les plus performants que vous enverrez jamais.

Une fois que quelqu'un s'inscrit à votre newsletter, il devrait rapidement recevoir une courte note de votre part. Il doit être appréciable, invitant et tourné vers l’avenir. Après tout, ils se sont inscrits; dites-leur maintenant à quoi ils doivent s'attendre.

Ces e-mails de bienvenue ont souvent un taux d'ouverture de 60% (2 à 3 fois plus élevé que tout autre e-mail que vous enverrez à l'avenir). Cela signifie que les abonnés attendent cet e-mail et qu'ils ont hâte de mieux connaître votre marque. Voici une version de la nôtre:

Ne passez pas cette étape. Cet e-mail doit être déclenché à chaque inscription à la newsletter. A partir de maintenant, vos abonnés recevront leur newsletter récurrente, comme promis.

Mesurez les performances pour une fréquence d'envoi et un engagement idéaux

Continuez à suivre les métriques importantes pour chaque campagne par e-mail au fil du temps. Examinez ce qui fonctionne en fonction des taux d'engagement et décidez s'il est judicieux de doubler vos communications par e-mail. Ou, si votre newsletter ne recueille pas l’ampleur que vous attendiez, quelle en est la cause?

D'après notre expérience, les abonnés n'hésitent pas à fournir leurs commentaires très francs aux e-mails. Même si c'est "non, faites-moi sortir de cette liste" ou "Oui, c'est génial."




Vous découvrirez également les moments de la semaine qui attirent le plus l'attention et les secteurs verticaux qui veulent plus de contenu de votre part. Ces types de facteurs vous permettront de réviser constamment vos benchmarks et de définir de nouveaux objectifs de performance afin que vos campagnes par e-mail génèrent chaque once de retour sur investissement possible.

Conclusion

Nous sommes de grands fans de newsletters. Ce sont des outils marketing fondamentaux qui créent une expérience numérique de bout en bout pour les prospects.

Nous voyons cela arriver chaque jour. Un chercheur atterrit sur notre blog. Ils cliquent sur notre CTA d'abonnement à la newsletter. Ils interagissent avec le contenu à quelques reprises. Ils demandent des actifs fermés et des appels de vente. Ils sont nourris davantage jusqu'à devenir une vente fermée. Bien sûr, cela peut prendre des mois ou des années pour que ce cycle de vie se concrétise, mais c'est un retour sur investissement qui ne peut pas être aussi facilement et organiquement capturé via d'autres canaux marketing.

Cela dit, voici plusieurs plateformes de marketing par e-mail qui vous faciliteront la vie grâce à la fonctionnalité de glisser-déposer, aux modèles de newsletter préconçus et au suivi des métriques en temps réel synchronisé avec votre CRM:

  • Contact constant.
  • MailChimp.
  • Avoir une réponse.
  • Goutte.
  • HubSpot.
  • Moniteur de campagne.

Envoyez-nous maintenant votre meilleure newsletter!

Les ingrédients de base d'un plan marketing de restaurant

0

<! –->

Avez-vous déjà pensé à la façon dont vous pouvez terminer un repas qui a pris des heures à préparer en quelques minutes seulement? Cela ne tient même pas compte des ingrédients qui ont mis des semaines, des mois, voire des années à se développer avant d'être récoltés et transportés au restaurant.

La cuisine est vraiment un exercice d'entropie.

Dans le secteur de la restauration, il y a un autre aspect de chaque repas que la plupart des clients apprécient encore moins, à savoir le temps et les efforts consacrés au marketing.

Le marketing des restaurants n'est en aucun cas fondamentalement différent du marketing dans d'autres industries. Comme nous l'avons souligné dans un précédent article de blog sur le sujet, il s'agit "d'augmenter la visibilité du marché, d'attirer de nouveaux clients et de générer des revenus".

Mais il y a des nuances et des défis uniques à la création d'un plan de marketing de restaurant. Discutons.

Les ingrédients clés d'un plan marketing

Un plan marketing est la façon dont vous documentez votre stratégie marketing et prescrivez des tactiques spécifiques qui vous aideront à atteindre vos objectifs commerciaux. Tout bon plan marketing a besoin de:

Une proposition de valeur

Qu'est-ce qui rend votre restaurant unique? C’est l’une des questions les plus difficiles à répondre – et non, «bonne bouffe» ne suffit pas. De nombreux restaurants qui proposent une excellente cuisine échouent car ils n’ont pas fait assez pour se différencier des autres restaurants. Pensez vraiment à l'expérience culinaire ici – votre menu, votre décoration, votre image de marque. Tous ces éléments doivent avoir un motif concis, mémorable et commercialisable.

Un public

À qui votre proposition de valeur fera-t-elle appel? Des familles à petit budget? Jeunes végétariens soucieux de l'environnement? Lorsque vous êtes propriétaire d'un restaurant, la création d'un profil d'audience est particulièrement difficile, car votre audience est principalement locale. Cela signifie que vous devez faire des recherches pour vous assurer que votre marché cible est réellement présent dans la zone de votre restaurant.

Un budget marketing

Les restaurateurs peuvent être particulièrement soumis à des contraintes budgétaires saisonnières en fonction de leur marché – un restaurant dans une ville touristique peut avoir des difficultés en basse saison, par exemple.

Buts

Vous avez besoin d'objectifs mesurables qui seront en fait liés aux revenus. Supposons que votre objectif marketing soit d’améliorer votre engagement sur les réseaux sociaux. Vous devez non seulement mesurer cet engagement au fil du temps (abonnés, likes, clics, partages, etc.), mais également comprendre comment ces améliorations ont contribué au trafic piétonnier et aux revenus. Par exemple, combien de vos commandes en ligne peuvent être reliées à une campagne marketing spécifique? Google Analytics est idéal pour vous montrer comment le trafic arrive sur votre site et ce que ce trafic a continué à faire.

Tactique

Voici les méthodes que vous utiliserez pour atteindre des objectifs spécifiques. Dans une stratégie de marketing de restaurant, les tactiques les plus populaires incluent:

Ces dernières années, les tactiques de marketing numérique sont devenues de plus en plus importantes dans l'industrie de la restauration, d'autant plus que la commande, la livraison et les plats à emporter en ligne sont devenus plus populaires.

La publicité traditionnelle est toujours importante pour les restaurants, d'autant plus que la circulation piétonnière peut encore être une source précieuse de clientèle.

Néanmoins, les clients recherchent également un moyen pratique de passer une commande pour le ramassage (en particulier pendant, par exemple, une pandémie).

Le marketing de base est essentiel

Plusieurs de nos spécialistes du marketing ont déjà travaillé dans des groupes de restauration. La chef de projet extraordinaire, Alexandra Rowinski, en fait partie.

Son conseil est simple: le marketing des restaurants est fortement interactif, local et communautaire.

Et cela a du sens. Le produit est fabriqué, livré et consommé au sein d'une communauté géographique. C'est aussi vrai pour un restaurant gastronomique avec un seul emplacement que pour une chaîne de convives. Les clients ne sont pas des consommateurs anonymes à l’autre bout d’une connexion Internet.

Par conséquent, le marketing des médias sociaux, le marketing événementiel et le marketing par e-mail sont les canaux sur lesquels elle s'est le plus appuyée.

Marketing des médias sociaux

Cela signifie en partie être suffisamment actif sur les réseaux sociaux pour commencer à attirer des abonnés. Si un ancien client a une bonne expérience dans votre restaurant et choisit de suivre votre page, vous augmentez la visibilité de votre marque auprès des clients potentiels sur cette plate-forme de médias sociaux.

Mais le vrai prix est le contenu généré par les utilisateurs par des clients fidèles, en particulier sur Instagram.

Faire en sorte que d'anciens clients s'extasient sur votre alimentation auprès de l'ensemble de leur réseau est vraiment bon pour l'entreprise et la notoriété de la marque. Exemple concret: si vous ne saviez pas que Boda était un excellent restaurant thaïlandais à Portland, dans le Maine, vous le savez maintenant.

En passant, cela aide à encourager les clients à interagir avec vous sur les réseaux sociaux – au point de vente, lors de l'envoi d'une confirmation de commande en ligne, etc., avec des incitations telles qu'une promotion de restaurant (par exemple, une réduction ou un côté gratuit), et bien sûr, avec des campagnes de contenu générées par les utilisateurs.

Prenons l'exemple de la campagne murale de Tuco et Blondie, basée à Chicago, qui aide les clients à renforcer leur crédibilité sur Instagram en publiant des photos d'eux sur leur compte. Le compromis, bien sûr, est toute la marque gratuite que le restaurant obtient lorsque les personnes sur la photo partagent ces images.

Au-delà d'attirer directement de nouveaux clients, Instagram est également un excellent moyen d'établir des liens mutuellement avantageux avec des partenaires locaux, des fournisseurs et d'autres influenceurs de la communauté. Ils vous tagueront, ce qui attirera encore plus l'attention sur votre marque.

Marketing événementiel et partenariats

Quand Alex s'occupait du marketing et des relations publiques au sein du groupe de restauration, elle a collaboré avec le système scolaire public local pour aider à organiser un événement où les enfants ont pu rencontrer le chef et apprendre à manger et à cuisiner sains. Ce type d'implication communautaire est inestimable pour les restaurants.

Et oui, forger des partenariats avec des services de livraison tels que UberEats est certainement utile, surtout lorsque vous essayez de pénétrer de nouveaux marchés géographiques.

Mais si votre objectif est de faire de votre restaurant un incontournable de votre communauté – et cela devrait certainement être votre objectif si vous souhaitez susciter le marketing de bouche à oreille et réussir à long terme – accordez la priorité à l'engagement avec les autres personnes, entreprises, fournisseurs. et les organisateurs communautaires qui composent la communauté.

Pour résumer tout cela en une leçon, je dirai simplement ceci: intégrer votre restaurant dans votre communauté devrait être une priorité dans votre stratégie marketing. À cette fin, les médias sociaux et le marketing événementiel seront particulièrement importants.

Et n'oubliez pas le référencement local

Lorsque je suis dans une région que je ne connais pas et que je cherche un endroit pour manger, je vais faire l'une des deux choses suivantes:

  1. Explorez les lieux les mieux notés sur Yelp.
  2. Google quelque chose comme "Les meilleurs restaurants de (mon emplacement)" dans l'espoir d'obtenir une liste de lieux.

Dans tous les cas, le référencement local influencera directement les résultats que je trouve.

Pour commencer, les restaurants doivent revendiquer et optimiser leur compte Google My Business (GMB) pour s'assurer que les informations relatives à leur entreprise sur Google, y compris les heures d'ouverture, sont exactes et à jour.

Vous devez également vérifier l'exactitude des informations répertoriées sur d'autres sites, forums et annuaires d'entreprises tels que Yelp, Trip Advisor, Foursquare, Facebook et OpenTable.

Chaque fois qu'un site Web mentionne le nom de votre entreprise, vous gagnez une «citation». Les citations sont généralement positives. Cependant, lorsque ces citations sont accompagnées d'informations incohérentes, vous envoyez des messages contradictoires à Google – et ce n'est pas bon.

Pour faire court, assurez-vous que le nom, l'adresse, le numéro de téléphone et le site Web (NAP + W) sont corrects dans les annuaires commerciaux.

Il y a beaucoup plus dans le référencement local, mais nous en avons longuement parlé ici.

Où cela nous laisse

En un mot, vous avez du pain sur la planche.

Mais tout comme le célèbre système de brigade d’Auguste Escoffier, votre plan de marketing vous aidera à garder vos tactiques organisées et efficaces.

N'oubliez pas de suivre vos succès et vos échecs à l'aide des indicateurs clés de performance marketing. Il n’ya pas de honte à ne pas faire les choses correctement du premier coup.

Bonne chance, mon ami.

Comment créer du contenu de style de vie qui a un impact

0

<! –->

Je vais être honnête: je ne pense pas tellement au marketing de contenu quand je ne suis pas sur l’horloge.

Vous êtes plus susceptible de me trouver en train de rempoter une plante, de lire, de jouer avec mon chien, de faire l’épicerie ou de converser avec un bon ami. Vous savez, des trucs humains.

Cela est vrai pour la plupart des gens. Peu importe à quel point une personne aime son travail, elle aime beaucoup plus sa famille et ses amis, ses voyages et ses passe-temps. Et ils investiront du temps dans tout ce qui les aidera à mieux vivre au jour le jour.

Cela inclut la recherche et la consommation de contenu de style de vie.

Qu'est-ce que le contenu lifestyle?

Le contenu de style de vie est écrit, visuel ou audio ou du contenu sur la vie quotidienne. Voyage, santé, loisirs, maison et maison, finances personnelles, remise en forme, vie verte, cosmétiques, cuisine, décoration d'intérieur, jardinage, loisirs, artisanat, équilibre entre vie professionnelle et vie privée – tout cela sont des branches de l'arbre qui est votre style de vie.

Contrairement au contenu B2B, le contenu lifestyle est plus concerné par le personnel. Il pourrait couvrir des sujets intimes comme la religion et la sexualité.

Mais comme le contenu B2B, tout contenu de style de vie doit donner quelque chose au public – à savoir des informations, une affirmation, un divertissement ou une inspiration.

5 conseils pour créer un excellent contenu lifestyle

Comme toute création de contenu, vous devez confirmer que votre public cible est réellement intéressé par les sujets sur lesquels vous écrivez sur votre blog.

La recherche par mots-clés en est une grande partie – quels termes de recherche votre public utilise-t-il pour trouver le contenu qu'il recherche?

Mais le marketing de contenu de style de vie nécessite un niveau supplémentaire de créativité et de réflexion. Comment, par exemple, une marque de chaussures pourrait-elle créer un blog lifestyle dont les gens se soucient réellement? Et quel genre de contenu créeraient-ils même?

Je vais vous dire ceci: cela peut être fait. Teva, une marque de style de vie qui fabrique des sandales prêtes à l'aventure, durables et élégantes, a construit son blog autour de sujets qui intéressent son public. Voir par vous-même:

La clé?

Ils ont trouvé des points communs entre leur marque et leur public cible sous la forme de valeurs partagées – exploration (émotionnelle et physique), artisanat, expression et positivité. Vous remarquerez également que leurs produits apparaissent sur chaque image, même dans un article intitulé «Comment faire des tortillas à la farine maison».

Votre thème et son lien avec votre marque, ainsi que les sujets que vous choisissez de couvrir à propos de ce thème, sont tous deux très importants.

Mais il y a plus à créer dans la création de contenu de style de vie percutant et mémorable. Regardons quelques conseils:

1. Écrivez avec une voix authentique

Laissez tomber le jargon et le langage sans âme si vous pouvez l'aider. Quiconque lit votre contenu doit sentir que vous vous souciez du sujet à un niveau personnel. C'est différent d'un article commercial sur les intégrations logicielles, où l'expertise est reine.

Un public de style de vie se soucie de l'expertise, mais il se soucie également des actifs incorporels comme le feng shui de son appartement, la confiance en son apparence, la fierté de son décor et tout le plaisir qu'il aura autour du foyer que vous venez de lui apprendre à construire.

J’ai trouvé qu’il était utile d’utiliser des anecdotes personnelles. Ceux-ci mettront en valeur votre crédibilité et votre expérience avec votre sujet. De plus, si votre public se sent connecté à vous grâce aux sentiments que vous exprimez dans votre écriture, il reviendra pour en savoir plus. Les références à la culture pop sont également les bienvenues.

Pour le dire simplement, l'écriture de style de vie concerne en grande partie la façon dont le contenu rend le public ressentir. Comme tout bon propriétaire d'animal le sait, la voix et le ton affectent directement la manière dont un message est reçu.

2. Divisez votre contenu avec de nombreux en-têtes

Le contenu de style de vie doit être aéré.

Un mur de texte avec de longs paragraphes et des phrases répétitives laissera votre public à bout de souffle.

Si vous écrivez sur un sujet contenant beaucoup de texte, incluez des images ou une vidéo. Une photo est une façon pour un blogueur lifestyle de casser une fenêtre.

Ahh, respirez cet air frais de la montagne.

3. Essayez de le garder toujours vert

La plupart des contenus de style de vie sont intrinsèquement persistants. Par exemple, «Acclimater votre animal à la nouvelle maison» sera pertinent tant que les personnes avec des animaux domestiques emménageront dans de nouvelles maisons. «10 aliments que tout athlète devrait éviter» sera aussi utile en 2022 qu'aujourd'hui – à supposer qu'il y ait encore des athlètes qui mangent de la nourriture en 2022.

Et même les objets qui sont basés sur les tendances (par exemple, les meubles modernes du milieu du siècle sont très demandés depuis 2015) ont généralement une valeur au-delà de l'année où ils ont été écrits (le style moderne du milieu du siècle est toujours cool la dernière fois que j'ai vérifié).

Cela dit, faites très attention à l'endroit où vous vous fréquentez.

«Agrémentez votre appartement avec ces 5 plantes d'intérieur à faible luminosité» vieillira mieux que «Les meilleures plantes d'intérieur à faible luminosité de 2020».

Et si vous incluez un an dans votre titre à des fins de référencement, faites ne pas incluez-le dans l'URL. Vous pouvez mettre à jour un titre de 2020 à 2021 l'année prochaine et re-promouvoir votre contenu, mais changer une URL est un problème.

4. Soyez concis et accessible

Un contenu de qualité n'est jamais pressé et il ne lésine pas sur les détails. Néanmoins, en tant que créateur de contenu, soyez conscient des détails distrayants ou inutiles.

Aussi: gardez à l'esprit que les personnes qui lisent des blogs de style de vie ne veulent pas avoir l'impression de suivre la partie compréhension de lecture du GRE. Ne les faites pas chercher des informations. Si vous fournissez des instructions dans un article de blog pratique ou de recette, faites-le par étapes claires. Si vous créez une liste ("5 choses à faire à Portland, Maine"), divisez-les et incluez peut-être une photo de chacune de ces cinq choses.

Quelques conseils supplémentaires ici:

  • Utilisez des phrases courtes.
  • Évitez les gros mots inutiles.
  • Énumérez les choses dans des puces.

5.Rendez-le original et exploitable

Les gens veulent s'éloigner du contenu de style de vie après avoir appris quelque chose qu'ils peuvent utiliser dans la vie. Cela pourrait être quelque chose sur le monde. Ou cela pourrait être quelque chose sur eux-mêmes.

Dans tous les cas, ils ont besoin de sentir que les connaissances, l’instruction ou la perspective qu’ils ont acquises compléteront ou amélioreront une partie de leur mode de vie.

Résistez à la tentation de cracher des platitudes ou de répéter ce que d'autres blogueurs ont déjà dit. C'est bien d'utiliser d'autres blogs pour vous inspirer, mais ne vous contentez pas de refléter leurs idées. Offrez quelque chose que les gens peuvent réellement utiliser – des conseils pratiques, des instructions, des recettes, etc. Et essayez de dire ce que vous essayez de dire d'une manière nouvelle et intéressante.

Pendant que vous créez du contenu, posez-vous la question suivante: est-ce une lecture intéressante et cela améliorera-t-il la vie de mon lecteur?

Si vous pouvez honnêtement répondre «oui» aux deux questions, vous cuisinez au gaz.

N'oubliez pas de promouvoir votre contenu sur les réseaux sociaux

Pour l'anecdote, j'ai constaté que les marques de style de vie ont tendance à voir un engagement plus élevé sur Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram que les autres types de marques.

Cela ne devrait pas être une surprise. Les gens se tournent vers les plateformes de réseaux sociaux pour trouver l'inspiration – où ils devraient aller pour s'amuser, quels livres ils devraient lire, quels aliments ils devraient essayer de cuisiner.

Les réseaux sociaux ont été pratiquement conçus pour promouvoir le marketing de style de vie, et si vous êtes une marque de style de vie, c'est une bonne nouvelle pour vous. Assurez-vous d'utiliser les réseaux sociaux à votre avantage.

Encore une chose: embrassez le pouvoir de l'empathie

Si jamais vous vous trouvez vraiment aux prises avec une introduction à un article de blog de style de vie ou un script vidéo explicatif, essayez simplement de faire preuve d'empathie.

L'empathie est importante dans tout le marketing de contenu, mais surtout dans le marketing de contenu de style de vie. Votre public est profondément investi dans son propre bonheur et le contenu de style de vie y joue un rôle. Mettez-vous vraiment à leur place lorsque vous vous attaquez à un problème ou que vous les aidez à atteindre un objectif.

Si votre public est convaincu que vous «comprenez», il écoutera ce que vous avez à dire à maintes reprises.

Principaux exemples de KPI marketing (infographie)

0

<! –->

Note de l'éditeur: mise à jour en juillet 2020.

Ces jours-ci, les marques mettent toutes sortes de travail et d'efforts dans leurs stratégies marketing, soutenant la notoriété de la marque, les conversions et la satisfaction des clients avec un éventail de supports et de contenus. Mais comment pouvez-vous être sûr que votre blog, vos médias sociaux et vos supports de campagne ont vraiment un impact auprès de votre public cible et favorisent le succès de votre marque?

C'est là que vos indicateurs clés de performance (KPI) entrent en jeu. Cependant, il ne s’agit pas seulement d’examiner toutes les données que Google Analytics et d’autres plates-formes vous indiquent – c’est comme jeter des spaghettis au mur. Il est important de comprendre quels indicateurs vous devez réellement suivre et auxquels vous devez prêter attention, lesquels peuvent vous en dire le plus sur les résultats de vos efforts marketing et comment vous pouvez utiliser ces chiffres pour soutenir vos objectifs généraux.

Infographie des exemples clés de KPI marketing

Tout d'abord: que contient un KPI?

Avant d'aller plus loin, prenons un moment pour expliquer ce que nous entendons par indicateurs de performance clés. Les indicateurs de performance clés peuvent impliquer toute une série d'aspects – il existe des KPI de contenu, des KPI de marketing entrant, des KPI de recherche organique, des KPI de satisfaction client, des KPI de notoriété de la marque… la liste est longue. Ne vous inquiétez pas, nous approfondirons chacun de ces domaines dans un instant.

En termes simples, les KPI sont des valeurs mesurables liées aux efforts consentis dans le cadre de vos campagnes et de votre stratégie marketing. Les KPI doivent:

  • Soyez significatif, habilitant et soutenant la prise de décision.
  • Soyez matériel (ou mesurable. Nous ne voulons pas du résumé ici.).
  • Soutenir les décisions de positionnement stratégique.
  • Alignez-vous sur l'orientation stratégique de la marque.

Vous vous souvenez des buts et objectifs que vous avez créés dans le cadre de votre stratégie marketing globale? Ceux-ci (en particulier vos objectifs S.M.A.R.T.) peuvent fournir un bon point de départ.

exemples de marketing kpi

Examinons quelques autres domaines clés d'indicateurs clés de performance marketing, y compris quelques exemples que vous pouvez emporter chez vous et exploiter pour le bien de votre propre marque:

KPI marketing

Il y a peu de suspects habituels que vous pouvez prendre en compte, suivre et mesurer ici. Bien qu’ils puissent sembler basiques, il y a une raison pour laquelle ces indicateurs de performance clés sont essentiels.

  • Chiffre d'affaires: Il ne s’agit pas seulement des ventes globales, mais des revenus spécifiques provenant directement de votre campagne de marketing entrant. Vous pouvez calculer ce KPI en examinant vos ventes annuelles totales et en soustrayant les revenus totaux provenant des clients acquis via le marketing entrant. Voila! Cela vous dira exactement combien votre marketing entrant a généré pour votre marque.
  • Coût par prospect: Il est important non seulement de voir les choses à travers l'objectif de combien vous avez gagné, mais aussi le coût pour vous y rendre. C'est là qu'intervient votre KPI Cost Per Lead (CPL – ou CAC (Customer Acquisition Cost) si vous en avez envie), qui peut vous montrer exactement combien vous dépensez pour acquérir de nouveaux clients. Vous pouvez examiner les coûts tels que les frais généraux, les investissements technologiques et logiciels et le coût des efforts créatifs pour calculer le CPL pour le marketing entrant; ou examiner les coûts liés à la publicité, la distribution, les efforts de vente et de marketing et les frais généraux pour calculer le CPL du marketing sortant.
  • Ratio trafic / avance: Comparer le ratio de votre trafic au nombre de nouveaux prospects générés peut être particulièrement révélateur. Si ce ratio est faible, cela peut signifier qu'il est temps de revoir vos objectifs et d'apporter quelques modifications pour prendre en charge des conversions plus significatives.

KPI de recherche organique

En parlant de trafic, il y a quelques indicateurs clés de performance clés de recherche organique à prendre en compte. À ce stade, il est temps de faire appel au meilleur ami de tous les spécialistes du marketing: Google Analytics. Cependant, comme nous l’avons dit précédemment, il est important de savoir où chercher ici, afin de ne pas vous perdre dans tous les chiffres et les informations que le bon vieux GA peut fournir.

  • Engagement: Ici, vous pouvez consulter des indicateurs tels que le temps passé sur le site, le nombre de visites, les pages visitées et le taux de rebond global. N'oubliez pas de prendre ce dernier avec un grain de sel – le taux de rebond peut être trompeur, et même Google comprend que ce nombre sera probablement élevé, en fonction du type de site. Par exemple, considérez ceci: le taux de rebond moyen des blogs se situe entre 70 et 98%.
  • Conversion: C'est un gros problème, mais cela peut être un peu difficile à suivre, en particulier pour les fournisseurs de services. Les détaillants définissent généralement des objectifs dans Google Analytics pour suivre les conversions liées à l'enregistrement du compte, au placement des articles dans le panier et à la finalisation des achats. Les fournisseurs de services, en revanche, peuvent mesurer les visites sur les pages de destination, l'engagement avec les appels à l'action et, bien sûr, les achats de services.

KPI de notoriété de la marque

La notoriété de la marque est assez critique – si votre public cible ne connaît pas votre marque, comment interagira-t-il avec vous? Il existe plusieurs façons de mesurer la notoriété globale de la marque, y compris avec des indicateurs de performance clés tels que:

  • Portée des médias sociaux: Jetez un œil au nombre de partages de votre contenu social sur Facebook, Pinterest et LinkedIn, et portez une attention particulière au partage des statistiques liées aux influenceurs de l'industrie. Comme l'a souligné Sujan Patel, contributeur du Content Marketing Institute, alors que Twitter ne compte pas cela pour vous, vous pouvez utiliser des outils tels que Shared Count et Get Social pour avoir une meilleure idée de votre portée sociale.
  • La marque mentionne: Dans la même veine que la portée sociale, il y a les mentions de marque – plus votre marque est mentionnée par les clients, les influenceurs et d'autres marques dans et en dehors de votre secteur, mieux c'est. Chaque mention peut vous aider à cultiver et à accroître la notoriété de votre marque.
  • Les médias mentionnent: Nous n'irons pas jusqu'à dire que toute la presse est une bonne presse (je veux dire, allez.), Mais les mentions médiatiques positives valent aussi bien que l'or pour la notoriété de votre marque.

KPI de contenu

D'accord, c'est là que les choses vont bien. Pour de nombreux spécialistes du marketing, le contenu représente la pierre angulaire de leurs stratégies – le Content Marketing Institute a constaté que 88% des spécialistes du marketing avaient intégré le contenu dans leurs approches globales. Dans le même temps, cependant, plus de la moitié d'entre eux admettent avoir du mal à mesurer si le contenu fonctionne ou non pour leur public cible et leurs marques.

Nous sommes ici pour changer cela. Voici quelques indicateurs de performance clés importants à suivre en relation avec votre contenu:

  • Heure sur la page: Celui-ci s'applique à presque tous les types de contenu, mais est particulièrement pertinent pour les blogs. Les lecteurs qui sont vraiment engagés et qui trouvent de la valeur dans votre contenu passeront plus longtemps sur la page. Mais ne vous découragez pas si ce KPI est plus court que prévu – les lecteurs ne passent généralement que 37 secondes à lire un article. Mais des éléments tels que les sous-titres, les gifs, les graphiques, les listes à puces et d'autres éléments peuvent vous aider à diviser le contenu et à retenir l'attention de vos lecteurs.
  • Nombre d'abonnés: Encore une fois, cela peut s'appliquer à tous les types de contenu, mais est particulièrement révélateur pour les newsletters et les podcasts. Les nouveaux abonnés, en particulier à un rythme constant au fil du temps, signalent que vous faites quelque chose de bien: les gens sont engagés et apprécient ce que vous proposez.
  • Engagement social: Chaque fois que du contenu est partagé, en particulier par des influenceurs, c'est un bon signe.

KPI de satisfaction client

Bien que tous les indicateurs clés de performance mentionnés ci-dessus soient importants, nous avons gardé l'un des plus importants – et, étonnamment, des plus négligés – pour la fin: la satisfaction client.

Nous l'avons compris – il n'est pas facile d'évaluer avec précision la satisfaction globale de votre clientèle. Mais, mis à part les défis, c'est quelque chose que vous devez absolument chercher à mesurer. Les clients satisfaits sont des clients fidèles, et les clients fidèles peuvent élargir votre notoriété et votre audience grâce aux partages sociaux, aux recommandations de bouche à oreille et plus encore.

Voici quelques KPI que vous pouvez envisager pour la satisfaction client:

  • Score net du promoteur: Ce KPI montre la probabilité que les clients recommandent votre marque à d'autres. Et bien qu'il en coûte certainement à votre marque d'acquérir ces promoteurs (voir le coût par prospect), obtenir des recommandations non sollicitées de vos clients les plus satisfaits est un véritable témoignage de vos efforts de marketing globaux. De plus, la mesure n'a pas à être difficile – une simple enquête fera l'affaire.
  • Fidélisation de la clientèle: Les achats répétés sont un excellent indicateur de la satisfaction du client. Après tout, dans le paysage actuel, il n’est certainement pas difficile pour les acheteurs insatisfaits de rechercher vos concurrents. Les efforts que vous déployez dans le marketing et le soutien seront payants, comme en témoignent vos taux de fidélisation de la clientèle.

Les chiffres et les analyses sont partout aujourd'hui, et il peut être facile de se laisser emporter par tous les différents benchmarks et indicateurs que les spécialistes du marketing sont désormais en mesure de suivre. Explorer en avant en termes de recherche organique, de notoriété de la marque, de contenu et de satisfaction client peut vous aider à suivre les KPI qui fourniront le plus d'informations pour votre stratégie, tout en vous évitant de vous noyer dans la marée haute des données disponibles.

Y a-t-il d'autres indicateurs de performance clés que vous trouvez particulièrement utiles? Faites-nous savoir ci-dessous!

SpyFu: Gagnez en visibilité sur les performances des mots clés de vos concurrents (présentation + tutoriel)

0

<! –->

Avez-vous déjà souhaité pouvoir jeter un œil à la stratégie de marketing numérique de votre concurrent? SpyFu aide ses utilisateurs à faire exactement cela depuis 2006.

Ce n’est pas de l’espionnage d’entreprise, mais si vous voulez faire semblant d’être un agent secret chargé d’une mission de la plus haute importance, cela nous convient parfaitement. SpyFu offre à ses utilisateurs une boîte à outils de référencement à un prix raisonnable qui les aidera à avoir une idée de la situation de la concurrence en matière de recherche.

Qu'est-ce que SpyFu?

SpyFu est une suite d'outils marketing basée sur le cloud qui vous permet de voir (d'espionner) l'historique de classement de n'importe quel domaine. En quelques clics, vous pouvez facilement voir chaque endroit sur Google où le domaine est apparu, chaque mot-clé acheté sur Google Ads (anciennement Adwords) et chaque variante d'annonce qu'il a jamais publiée.

Que vous essayiez de faire remarquer votre blog, d'augmenter votre classement organique sur Google ou que vous mouriez d'envie de savoir ce que font vos concurrents, la sélection d'outils de référencement de SpyFu peut fournir une grande partie des données dont vous avez besoin.

Quelles sont les capacités de SpyFu?

SpyFu est dans le jeu du référencement presque depuis le début. Cela signifie que la plate-forme dispose d'un ensemble d'outils mature soutenu par plus d'une décennie de données. Vous voulez voir où vos concurrents se sont classés hier? SpyFu peut le faire. Vous voulez voir où ils étaient il y a 13 ans? Oui, SpyFu peut le faire aussi.

La plate-forme dispose de quatre ensembles d'outils distincts. Voici un bref aperçu de chacun:

1. Outils de recherche SEO

Savoir où se classent vos concurrents est un bon point de départ, mais SpyFu vous montre également comment transformer ces informations en stratégie. Ses outils de référencement vous permettent de rechercher n'importe quel domaine et de mesurer ses gains et pertes de rang.

De plus, vous pouvez examiner votre propre domaine et identifier les mots clés sur lesquels vous devez vous concentrer en premier. Par exemple, si vous avez plusieurs mots-clés qui se classent sur la page deux de Google, SpyFu peut vous aider à les pousser dans la bonne direction et à améliorer votre classement.

Ses outils de référencement peuvent vous aider à:

  • Comparez les classements des mots clés de votre domaine avec ceux de vos concurrents.
  • Regroupez et segmentez les mots-clés pour affiner votre stratégie.
  • Créez des rapports colorés et perspicaces qui peuvent être partagés et affichés sur n'importe quel appareil.

2. Outils de recherche PPC

Les campagnes au paiement par clic (PPC) peuvent devenir très compliquées, très rapidement. Même si vous n'achetez des annonces que pour quelques mots clés spécifiques, vous devez vous assurer de dépenser judicieusement votre argent publicitaire. SpyFu dispose de flux de travail dédiés qui vous permettent d'explorer des domaines spécialisés tels que les groupes de mots clés et le contenu publicitaire pour vous aider à trouver des opportunités d'optimisation.

L'une des principales fonctionnalités de SpyFu est l'accès à des conseils instantanés de son outil Advisor, qui fournit les meilleures recommandations pour les mots clés que votre campagne pourrait manquer. Si vous avez déjà perdu trop de temps à essayer de décider si vous devez dépenser votre argent publicitaire sur des mots clés spécifiques, SpyFu peut vous aider à décider avec des recommandations d'achat.

3. Outils de recherche de mots-clés

L'interface simple de SpyFu vous permet de recevoir instantanément des recommandations sur les mots-clés pour lesquels vous êtes le plus susceptible de vous classer, les mots-clés pour lesquels il vaut la peine de se battre et les mots-clés à éviter.

Dans l'onglet Présentation de SpyFu, vous pouvez obtenir des informations détaillées sur les mots clés pertinents. Une fois que vous en avez sélectionné quelques-uns, vous pouvez ensuite approfondir les détails. Des ventilations faciles à lire des informations sur les mots clés vous aident à prendre des décisions éclairées sur les mots clés à cibler grâce à des tactiques de référencement organique et qui pourraient valoir la peine d'être inclus dans vos campagnes PPC.

Couvrir les bases

  • Analyse SERP: Chaque professionnel du référencement a passé plus de temps qu'il n'est prêt à l'admettre à regarder les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP) à la recherche d'indices. SpyFu aide à automatiser ce processus.
  • Recherche de backlink: Dites simplement à SpyFu quels mots-clés vous souhaitez cibler et il vous indiquera quels liens vous aideront à vous classer. C'est si simple.
  • Construction de la liste: Besoin de listes de marketing de recherche personnalisées? SpyFu peut utiliser les informations qu'il recueille pour vous aider à créer des listes de budgets PPC concurrents, le nombre de clics payés qu'un domaine reçoit au fil du temps et bien plus encore.
  • Classement des mots clés: SpyFu vous aide à rester au top des classements de mots clés avec des tableaux de bord intuitifs qui affichent vos gains, vos pertes, là où vous êtes proche du classement sur la page 1 et d'autres références. Voir un exemple ci-dessous:

Combien coûte SpyFu?

À partir de 2020, SpyFu propose trois niveaux de tarification, facturés mensuellement ou annuellement. Les prix indiqués ci-dessous sont des frais mensuels, facturés au taux annuel:

  • Basique (33 $ / mois): résultats de recherche illimités, exportations de données et fichiers PDF d'aperçu du domaine pour un seul utilisateur. Comprend 250 prospects et contacts de domaine, 5 000 classements de mots clés suivis par semaine et 10 000 résultats dans la liste des meilleurs.
  • Professionnel (58 $ / mois): comprend tout ce qui concerne le plan de base, plus 500 prospects de vente, 15 000 mots clés suivis, 50 000 résultats de la liste des meilleurs, 10 000 lignes d'API renvoyées, des rapports de marque personnalisés et plusieurs utilisateurs.
  • Équipe (199 $ / mois): comprend tout ce qui concerne les plans précédents plus 2 000 prospects de vente, 40 000 mots clés suivis par semaine, 75 000 résultats de la liste des meilleurs, 10 000 lignes d'API renvoyées, une image de marque personnalisée et cinq connexions utilisateur.

Comment utiliser SpyFu dans le cadre de votre stratégie de marketing de contenu

SpyFu est un outil très efficace qui vous aide à déterminer quels mots-clés vos concurrents possèdent et lesquels de ces mots-clés sont à portée de main pour votre site Web.

Dans cet esprit, voici un exemple de la façon dont vous pourriez utiliser SpyFu dans le cadre d'une stratégie de marketing de contenu:

1. Définissez vos objectifs

Des outils comme ceux proposés par SpyFu consistent uniquement à mesurer scientifiquement vos campagnes, vous aurez donc besoin d'un objectif pour vous mesurer. Par exemple, imaginons que votre objectif soit d’augmenter le trafic organique vers le blog de votre entreprise. Utilisez Google Analytics pour établir une mesure de base afin que vous puissiez mesurer la croissance lorsque vous ajustez votre stratégie.

2. Identifiez vos principaux concurrents

Commencez par rechercher votre propre domaine. Vous obtiendrez une liste de résultats qui comprend vos principaux concurrents de la recherche organique.

Vous pouvez également voir comment vous vous classez par rapport à ces concurrents pour des mots clés spécifiques au fil du temps en sélectionnant l'onglet «Historique de classement».

3. Rechercher des mots-clés

Il est maintenant temps de trouver des mots clés sur lesquels vous pouvez créer du contenu. Votre analyse des concurrents vous montrera les mots-clés que vous partagez avec vos concurrents. Par exemple, vous trouverez ci-dessous une liste de plus de 600 mots clés pour lesquels nos deux concurrents du Réseau de Recherche ne sont actuellement pas classés:

Vous remarquerez également qu'ils ont un volume de recherche et des scores de difficulté. Ceci est utile pour déterminer les mots clés que vous devez cibler.

Notre recommandation est d'exporter cette liste de mots-clés, puis d'analyser plus en détail chacun d'entre eux à l'aide de la fonction d'analyse SERP de SpyFu. Cela vous montrera une difficulté de classement estimée, ainsi que la «force du domaine» des sites Web actuellement classés dans les premières places pour ce mot clé. Voici un exemple:

Faites attention à la force du domaine et aux clics estimés. Le premier est un indicateur de la difficulté que vous pourriez avoir à remplacer un concurrent, tandis que le second vous aide à décider si cela en vaut la peine. Avec seulement 8 clics à gagner dans l'exemple ci-dessus, cela ne vaut peut-être pas la peine d'essayer de classer ce mot-clé.

Lorsque vous identifiez les mots-clés pour lesquels vos concurrents se classent, gardez un œil sur les «mots-clés similaires» et les «questions» que SpyFu fournit dans son tableau de bord. Ceux-ci vous donneront des idées d'autres mots clés qui pourraient valoir la peine d'être ciblés sur votre site. Vous pouvez trouver ces recommandations directement dans les onglets Présentation des mots clés et Mots clés associés.

4. Recherchez des backlinks

Une fois que vous avez déterminé les mots clés que vous souhaitez cibler, utilisez l'outil de backlink pour voir quels sites du Web envoient du trafic vers vous. Les backlinks sont des votes de confiance que votre contenu est digne de confiance et faisant autorité.

Accédez à la section "Backlinks" de SpyFu et recherchez votre domaine. Cela vous aidera à déterminer quels sites sont liés à votre contenu. Vous pouvez utiliser ces informations pour guider vos efforts de sensibilisation lorsque vous essayez de gagner encore plus de backlinks.

5. Suivre les progrès

Gardez un œil attentif sur Google Analytics et la Search Console pour voir quel contenu fonctionne bien.

Vous voulez également vous assurer que vous recherchez des opportunités de réoptimisation. Cela implique d'identifier les pages qui sont presque classées sur la page 1 et de les réviser pour leur donner le petit coup de pouce supplémentaire dont elles ont besoin pour y parvenir.

SpyFu a une section où vous pouvez identifier les mots-clés «Presque là», qui sont les mots-clés pour lesquels vous êtes presque classé sur la page 1. Vous pouvez les trouver sous "Recherche SEO", puis "Mots clés SEO". Utilisez le menu déroulant en haut à gauche pour sélectionner "Mots clés presque là".

Vous pouvez également consulter d'autres sélections de mots clés dans ce même menu déroulant, tels que vos mots clés les plus précieux, vos gains, vos pertes, vos mots clés de page 1 et plus encore.

Réflexions finales

Au fur et à mesure que vous continuez à travailler avec SpyFu, vous trouverez des utilisations pour tous les outils disponibles, mais il est préférable de commencer par quelques-uns, puis de parcourir le reste à mesure que vous vous familiariserez avec la plate-forme. Avec un ensemble de mots-clés précieux et de backlinks utiles, vous pouvez faire avancer votre stratégie – n'oubliez pas de continuer à mesurer vos performances au fil du temps.

Lisez notre guide pour découvrir des étapes plus concrètes pour mettre en place et exécuter efficacement votre stratégie de marketing de contenu B2B.

Votre organisation a-t-elle utilisé SpyFu pour soutenir sa stratégie de contenu? Faites-nous part de votre expérience dans les commentaires.

Un guide simple pour gagner de l'argent avec le marketing d'affiliation YouTube

0

<! –->

Partout où il y a une audience, il y a une opportunité de vendre. À la télé. Dans les lieux de divertissement. Dans les gares. Dans les magazines. Et, bien sûr, sur YouTube.

Un excellent contenu YouTube est plus qu'une simple occasion de mettre en valeur son expertise et de renforcer la notoriété de la marque: c'est aussi l'occasion de gagner de l'argent en faisant du marketing pour le compte d'une autre entreprise.

Plongeons-nous.

Qu'est-ce que le marketing d'affiliation?

Le marketing d'affiliation est l'endroit où vous faites la promotion d'un produit ou d'un service dans votre contenu en échange d'une commission.

Le marketing d'affiliation YouTube est la même chose, mais spécifique à YouTube.

La plateforme de streaming vidéo est le deuxième plus grand moteur de recherche sur le Web. Des centaines de milliers de vidéos sont visionnées chaque seconde. Le public est énorme, et cela signifie de nombreuses opportunités de gagner de l'argent avec le marketing d'affiliation.

Comment ça marche?

Ce n’est pas comme si vous pouviez simplement commencer à créer des liens vers des produits dans la description de votre vidéo YouTube et vous attendre à être payé chaque fois que cela mène à une vente.

Vous devez d'abord vous mettre en place avec un programme de marketing d'affiliation.

Des tonnes d'entreprises ont des programmes d'affiliation – de Nordstrom à Target, Microsoft, Amazon et bien d'autres. Une fois que vous vous êtes inscrit, ils vous donneront un lien d'affiliation. Il s'agit d'une URL unique que vous incluez dans votre contenu. Il aide les marchands à suivre les ventes qui proviennent directement de votre contenu. Chaque fois qu'un clic sur votre lien d'affiliation unique mène à un achat, vous recevez une commission, généralement sous la forme d'un pourcentage de la vente.

Vous pouvez également consulter des réseaux de marketing d'affiliation plus importants tels que Impact, Clickfunnels et Affiliaxe. Ces réseaux vous mettent en contact avec des marchands qui sont prêts à payer une commission chaque fois que votre contenu les aide à obtenir une vente.

De toute évidence, plus votre audience est large, meilleures sont les chances que vos liens d'affiliation soient cliqués et conduisent à une vente. Il convient également de noter qu’il existe un art dans le marketing d’affiliation. Vous devez choisir avec soin les produits et services que vous ferez la promotion. Ils doivent être pertinents pour votre niche et le type de contenu que vous créez.

Si, par exemple, vous réalisez des vidéos de déballage d’électronique grand public, vous ne voudriez pas être un distributeur affilié d’outils de jardinage.

Pourquoi devenir affilié YouTube?

Excellente question.

Le marketing d'affiliation est un moyen très simple pour les créateurs de contenu YouTube de monétiser leurs vidéos.

Considérez-le comme une forme de marketing d'influence. Une fois que vous avez constitué une audience solide qui vous fait confiance et qui reviendra pour votre contenu, vous pouvez trouver des moyens créatifs de mettre en valeur des références à des produits ou des services dont vous vous portez garant.

Le marketing d'affiliation peut être une quête secondaire utile, pour ainsi dire, pour les spécialistes du marketing B2B et B2C Youtube.

Oui, votre objectif n ° 1 à la fin de la journée est de vendre votre produits et services. Mais parfois, pour y arriver, il faut parler du produit ou du service de quelqu'un d'autre. Par exemple, nous avons rédigé un examen de KWFinder – un outil de recherche de mots clés – sur notre blog qui comprend un lien d'affiliation.

Cela dit, la dernière chose que vous voulez faire est d'induire votre public en erreur. Si vous incluez des liens d'affiliation dans l'un de vos contenus, assurez-vous qu'il s'agit d'un produit ou d'un service que vous pensez réellement a de la valeur pour votre public.

Parce que quand tout est dit et fait, leur confiance est plus précieuse que toute commission que vous pourriez gagner grâce à un lien d'affiliation.

À qui profite le marketing d'affiliation?

Tout le monde, en gros.

L'éditeur de contenu en profite car il obtient une réduction de la valeur de vente. Le spectateur ou le consommateur en profite car il obtient la valeur ajoutée des commentaires de l'éditeur de contenu sans frais supplémentaires. L'entreprise qui remporte la vente obtient, eh bien, une vente.

C’est une victoire gagnant-gagnant.

Types d'annonces d'affiliation sur YouTube

Alors, comment et où devez-vous inclure exactement les liens d'affiliation?

Sur YouTube, vous avez deux options principales, et elles fonctionnent mieux lorsqu'elles sont utilisées ensemble:

1. La description

Toujours, incluez toujours votre lien d'affiliation dans la description. Il existe des éléments vidéo, tels que des cartes YouTube, qui vous permettent de brancher votre lien, mais le spectateur peut le manquer ou simplement l'ignorer.

Non seulement vous devez inclure le lien dans votre description, mais vous devez également encourager les utilisateurs à regarder la description à un moment donné de votre vidéo – idéalement, plusieurs points si possible.

Vous devez penser comme un spécialiste du marketing de contenu ici – pas comme un vendeur. Supposons qu'un outil particulier que vous utilisez pour montrer comment réparer un moteur de voiture est l'un de vos produits d'affiliation. Vous voudrez dire quelque chose comme: "Vous aurez besoin d'une clé de tension lestée pour cette partie du processus; si vous n'en avez pas déjà un, j'ai inclus un lien dans la description de la vidéo vers une en qui j'ai confiance. "

2. Cartes YouTube

Source: backlinko.com.

Les cartes YouTube sont quelque chose à inclure en outre à lien vers le produit affilié dans la description. Ils ont remplacé les annotations un peu en arrière. Ce sont des notifications non intrusives qui apparaissent dans le coin supérieur droit du lecteur vidéo. Lorsque le spectateur clique, il peut voir des informations supplémentaires, telles qu'un lien ou un sondage.

Plutôt que d'expliquer comment ajouter des cartes YouTube, voici une vidéo courte et rapide qui vous simplifie la tâche:

(incorporer) https://www.youtube.com/watch?v=-Sex3r_CNWU (/ incorporer)

Rappelles toi: Le lien d'affiliation est tout. Vous n'obtenez votre part de l'argent que si votre URL unique était le chemin d'achat.

Quelques bonnes pratiques en un coup d'œil:

  • Fournissez une clause de non-responsabilité d'affiliation. La FTC recommande d'inclure quelque chose d'aussi simple que "Je reçois des commissions pour les achats effectués via des liens dans cet article."
  • Incluez un lien d'affiliation dans la description de votre vidéo.
  • Incluez un appel à l'action dans votre vidéo pour consulter la description de la vidéo.
  • Partagez votre vidéo sur les réseaux sociaux.
  • Pensez également à en faire la promotion sur votre blog.
  • Ne soyez pas trop commercial.
  • Si vous examinez des produits ou en faites le point central de votre contenu vidéo, assurez-vous d'avoir fait beaucoup de devoirs. La concurrence est rude; vous êtes en concurrence avec de nombreux YouTubers vraiment talentueux pour obtenir des vues.

À propos de l'optimisation de votre vidéo pour qu'elle s'exécute dans la recherche…

Comme nous l'avons dit précédemment, YouTube est un énorme moteur de recherche. Si vous souhaitez augmenter les chances de trouver votre vidéo, vous devez l'optimiser pour la classer, comme vous le feriez pour un site Web que vous souhaitez classer pour Google.

Nous avons déjà discuté des tenants et aboutissants de la publication et de l'optimisation de vidéos YouTube. Nous n'entrerons donc pas dans les détails ici. Au lieu de cela, nous allons simplement fournir quelques-unes des bases dans une liste ordonnée:

  • Cibler des mots clés spécifiques: Vous pouvez identifier les mots clés avec un fort volume de recherche en utilisant Ahrefs, TubeBuddy, Keywordtool.io et d'autres outils de mots clés YouTube.
  • Incluez vos principaux mots-clés dans votre titre, votre description et le nom de votre fichier.
  • Gardez tout le texte original: Ne copiez pas et ne collez pas votre titre et / ou votre description ailleurs sur le Web, même s'il provient de votre propre site Web.
  • Incluez les bonnes balises: Les balises permettent à YouTube de savoir de quoi parle votre vidéo. Vous pouvez inclure jusqu'à 400 caractères de balises. Cinq à huit balises au total ont tendance à être le point idéal. Si vous avez besoin d'aide pour décider des balises à inclure, consultez les extensions Chrome telles que TubeBuddy.
  • Configurez un bouton "S'abonner" dans la vidéo: YouTube favorise les vidéos qui génèrent de nouveaux abonnements; faciliter l'abonnement des téléspectateurs à votre chaîne.
  • Faites bien la promotion de votre contenu: Partagez-le sur les réseaux sociaux, envoyez les liens par e-mail, intégrez-le dans vos articles de blog, sur votre site Web, etc.
  • Créer des listes de lecture: Les listes de lecture thématiques sont idéales pour garder les spectateurs sur votre chaîne YouTube, et c'est bon pour les performances globales de votre chaîne.
  • Créez un excellent contenu: L'engagement est extrêmement important pour la recherche YouTube. Il est donc essentiel que les internautes regardent votre contenu tout au long. Cela nécessite une écriture de scénario très forte, des aides visuelles et une présence à l'écran attrayante.
  • Activer (et modifier) ​​les sous-titres codés: YouTube a également son propre sous-titrage, mais ce n'est pas parfait. Vous trouverez ci-dessous une vidéo qui montre comment utiliser les sous-titres codés sur YouTube et comment corriger manuellement les erreurs dans les sous-titres:

(intégré) https://www.youtube.com/watch?v=LCZ-cxfxzvk (/ embarqué)

Et au cas où vous vous demanderiez comment configurer un bouton d'abonnement, voici un petit tutoriel sympa:

(incorporer) https://www.youtube.com/watch?v=XY9z1xWws1M (/ incorporer)

Exemples

Pour clôturer cet article, nous avons pensé que nous pourrions vous montrer quelques exemples de vidéos YouTube avec des liens d'affiliation.

Prendre plaisir!

Restauration, assaisonnement, nettoyage et cuisson de la fonte

(incorporer) https://www.youtube.com/watch?v=O6bFWVB2BRY (/ incorporer)

Pourquoi ça marche: Ceci est un excellent exemple de quelqu'un travaillant de manière organique un produit dans son domaine d'expertise. C'est aussi très engageant (Luke of the Outdoor Boys fait de la science appropriée ici).

Test pratique du Canon EOS R

(incorporer) https://www.youtube.com/watch?v=anB9K1tV1o8 (/ incorporer)

Pourquoi ça marche: Il s'agit d'une classe de maître dans la sélection de paramètres exceptionnels pour votre vidéo. Il s’agit également d’un examen exceptionnellement approfondi avec des avantages, des inconvénients, des mises en garde, des techniques, des modules complémentaires et plus encore. En outre, il comprend un bon mélange de narration en voix off et de riffs de style homme dans la rue qui maintient le spectateur engagé. Pas de narration endormie ici. Dans l'ensemble, 10 sur 10.

Outil multifonction Leatherman Skeletool CX – Déballage et examen

(incorporer) https://www.youtube.com/watch?v=rdOd8WLcds8 (/ incorporer)

Pourquoi ça marche: C’est une vidéo simple (surtout), au point de déballer une vidéo que tout le monde sur le marché d’un multi-outil pourrait apprécier. C'est parfois ce dont votre spectateur a besoin.

Pain au levain maison facile | Une recette de base sans pétrissage qui donne des résultats étonnants à chaque fois

(intégré) https://www.youtube.com/watch?v=4r8irdLuUtc (/ embarqué)

Pourquoi ça marche: La description du produit contient de nombreuses notes et instructions (également, notez la clause de non-responsabilité?), Ce qui est bon pour la recherche, mais elle donne également au spectateur des notes clés auxquelles se référer sans avoir à revoir la vidéo.

Maintenant, allez monétiser du contenu vidéo

Si vous avez déjà une chaîne YouTube relativement réussie, vous en êtes à peu près à mi-chemin.

Et si ce n’est pas le cas, c’est bien aussi, car vous n’êtes pas nécessairement avoir besoin une quantité spécifique d'influence pour faire du marketing d'affiliation. Cela signifie simplement que vous ne gagnerez pas autant d’argent. Au moins pas au début.

Mais le marketing d'affiliation est comme toute autre chose dans la vie. La pratique rend parfait – ou du moins un peu d'argent.

8 types d'infographies que vous devriez utiliser dans votre marketing de contenu

0

<! –->

Les humains traitent les informations visuellement, alors pourquoi ne pas communiquer avec les prospects via l'imagerie?

Les infographies sont la pierre angulaire du marketing de contenu et ajoutent des éléments de conception de marque à l'image et aux atouts de votre entreprise. Sur les réseaux sociaux, les infographies sont partagées trois fois plus que les autres types de contenu.

Pour tenir vos clients informés, promouvoir votre marque et positionner votre entreprise comme plus créative, polyvalente et stratégique, les infographies sont votre ressource de choix.

Et il existe de nombreux styles d'infographie parmi lesquels choisir, certains avec une forte dépendance aux chiffres ou au texte, d'autres avec des illustrations de caractères 2D ou des fonctionnalités interactives 3D.

Examinons les types d'infographies les plus courants et les plus réussis que votre marque peut exploiter tout au long de l'entonnoir de vente:

Organigramme infographique

Une infographie de style organigramme distille les séquences, les étapes et les procédures en indices visuels faciles à comprendre.

Les illustrations et les éléments visuels sont liés entre eux par des lignes, des points ou des flèches, indiquant comment et où les utilisateurs doivent suivre. Souvent, des questions uniques qui se divisent ensuite en plusieurs questions ou scénarios de suivi sont mieux représentées dans un format d'organigramme. À chaque fractionnement ou pause, les utilisateurs font une visite guidée graphique à travers un flux d'informations, ce qui serait beaucoup plus ardu sans représentation visuelle.

Les organigrammes fonctionnent également bien sur les médias sociaux, car ils encouragent les utilisateurs à répondre aux questions, à choisir entre plusieurs options et à atteindre le bas de l'infographie à leur propre rythme et en fonction de leurs propres décisions.

Infographie de la chronologie

Les scénarios linéaires, qu'ils soient verticaux ou horizontaux, se prêtent bien à un arrangement infographique de chronologie.

En retraçant l'histoire d'une entreprise de ses racines à son statut actuel, par exemple, les chronologies tracent des dates, des faits, des chiffres et des moments clés dans le temps, permettant aux utilisateurs d'assembler un récit convaincant.

Les modèles de chronologie sont parmi les supports les plus simples pour afficher chronologiquement des informations telles que la façon dont les événements ont façonné l'histoire ou la façon dont les idées ont évolué au fil du temps.

Les histoires comptent, et leur raconter séquentiellement via des médias riches les rend accessibles et conviviales pour un large public.

Comparaison infographique

Une comparaison, ou contre, une infographie est exactement ce à quoi cela ressemble: elle compare et met en contraste deux ou plusieurs éléments dans un format visuel. Cette conception est souvent une disposition côte à côte ou contient plusieurs colonnes d'informations.

La mise en page de comparaison met en évidence les avantages d'un produit ou d'une entreprise par rapport à un autre, généralement avec plusieurs niveaux qui comprennent, par exemple, le prix, le service client, l'expertise technique, etc.

Ces attributs permettent aux utilisateurs de comprendre rapidement ce qui est en jeu, ce qui peut éclairer les décisions d'achat.

Infographie de visualisation de données

Bien que la plupart des infographies s'appuient sur des chiffres ou des tendances statistiques en tant que composante de la conception, toutes n'utilisent pas les données comme fil conducteur thématique.

L'utilisation de graphiques, de graphiques, de tracés et d'autres illustrations basées sur les données donne vie au cœur de l'infographie. Avec moins de texte, les infographies de visualisation de données permettent aux chiffres de parler d'eux-mêmes, souvent en dollars, en pourcentages ou en chiffres absolus.

La grande police en gras place chaque point de données au premier plan du visuel et les utilisateurs peuvent interpréter le contexte et le scénario du graphique en se basant uniquement sur les chiffres et les en-têtes.

Il s'agit d'une infographie de type pain et beurre, et elle peut être utilisée pour promouvoir des statistiques positives sur votre entreprise, transmettre des points de données complexes sur un problème grave au sein de votre secteur et transmettre les résultats d'enquêtes exclusives à vos clients et prospects.

Si vous souhaitez vraiment différencier votre infographie de visualisation de données, vous pouvez en faire une infographie interactive. En gros, tout cela signifie que vous incorporez des éléments de conception qui répondent au clic de l’utilisateur.

Infographie basée sur une liste ou informative

Le contraire de l'infographie de visualisation de données est la mise en page basée sur une liste ou informative.

Toutes les idées ne sont pas mieux représentées sous forme de statistiques précises, et certaines histoires doivent être racontées avec un récit conversationnel.

Ces types d'infographie s'apparentent à un article de blog à feuilles persistantes traditionnel, en ce sens qu'ils suivent une structure standard consistant à avoir une courte infographie suivie de sections individuelles de texte. Le texte peut être en extraits plus courts ou en paragraphes entièrement formés, si l'espace le permet.

S'il s'agit de fournir des informations qui résonneront, le texte n'a pas à supporter le seul fardeau. Les couleurs dynamiques, les schémas iconographiques attrayants et d'autres éléments graphiques jouent toujours un rôle de premier plan.

Infographie de processus

Semblable au format informatif, une méthode de procédure ou de processus s'appuie sur du texte pour raconter une activité étape par étape.

Pensez à la façon de cuire des cookies d'avoine au beurre de cacahuète ou au modèle de configuration de Microsoft Office sur votre ordinateur – vous avez besoin d'instructions organisées logiquement en ordre séquentiel avec des images utiles qui fournissent des mises à jour de statut ou des indices sur ce à quoi votre cookie ou votre écran d'ordinateur devrait ressembler un moment donné.

Les infographies de ce style se chevauchent, à certains égards, avec les organigrammes, car elles ont tendance à comporter des lignes ou des flèches qui invitent les utilisateurs à passer à l'étape suivante prévue.

Bien que des représentations visuelles des données puissent également être incluses (et même parfois recommandées), l'acteur principal reste le flux d'informations et la manière dont elles sont classées.

Infographie interactive

Les infographies interactives sont un ajout plus récent à l'écosystème marketing. Combinant un code personnalisé avec des fonctionnalités de conception traditionnelles, les infographies interactives s'appuient sur l'engagement des utilisateurs pour découvrir toute l'étendue des informations contenues sur la page.

Les utilisateurs peuvent contrôler et manipuler certains éléments graphiques en faisant glisser, en zoomant et en cliquant sur des boutons, des menus déroulants, des points de données, des images animées et d'autres options. Cela leur permet de découvrir de nouvelles informations, d'explorer le graphique en fonction de leurs propres intérêts et de modifier les visualisations à l'écran.

Il s'agit d'un support courant pour les cartes, les globes, les horizons, les quiz, les graphiques d'information et les formats spécifiques aux données.

Bien qu'elles prennent plus de temps à créer et impliquent des connaissances UX avancées, les infographies interactives gamifient de grands concepts et se tiennent au-dessus des rendus plats, statiques ou 2D. De plus, l'interactivité confère à votre marque une image de créativité, d'audace et de sophistication.

Infographie géographique

L'enracinement d'une idée infographique sur un emplacement fonde la conception et la rend facilement accessible aux consommateurs.

Les cartes, qu'elles soient hyper-locales ou mondiales, visualisent des données géographiques telles que les densités de population, les niveaux de revenu, les taux d'alphabétisation, l'activité commerciale et les tranches d'imposition, entre autres. Les cartes peuvent également être utilisées comme arrière-plan sur lequel projeter des graphiques supplémentaires, des puces, des boîtes de légende et des mesures spécifiques à la ville.

Les concepteurs utilisent souvent des dégradés de couleurs, des illustrations de lignes et des tons dynamiques pour classer les bordures, distinguer les changements conceptuels et influencer la façon dont les utilisateurs parcourent visuellement la page.

Comment créer une infographie qui vous convient

En raison du large éventail d'options d'infographie disponibles pour les spécialistes du marketing, vous pouvez a) ne pas savoir par où commencer, ou b) simplement investir dans celles qui semblent les plus faciles ou les plus voyantes.

Cependant, vous devez aligner un type d'infographie sur un objectif que vous espérez atteindre tout en permettant à l'élément de parler en conversation avec les autres éléments impliqués dans vos campagnes.

Par exemple, votre infographie sur «5 solutions logicielles basées sur le cloud pour 2020» serait idéalement associée à un article de blog qui accompagne les articles qui ne correspondent pas nécessairement à un format d'image avec des contraintes de taille et de temps de chargement. De plus, cette même infographie peut être envoyée par e-mail en tant qu'actif haut de gamme qui sollicite des taux d'ouverture et des clics CTA plus élevés.

Maintenant, quel format d'infographie pourrait le mieux convenir à nos théoriques «5 solutions logicielles cloud pour 2020»?

Vos meilleurs paris sont probablement la comparaison, la visualisation de données ou basée sur des listes.

Pourquoi?

Parce que ces formats sont les plus idéaux pour ce que vous avez l'intention d'accomplir: présenter plusieurs produits d'une manière qui présente les fonctionnalités et les avantages.

Les directives de marque sont également des KPI

En ce qui concerne les vrais écrous et boulons de la création infographique, aucun détail n'est trop petit pour être pris en compte.

Quelle sera la taille du graphique? Est-il trop chargé pour la page sur laquelle il vit? Les plateformes de messagerie rendront-elles correctement votre type de fichier graphique?

De plus, les directives de votre marque sont essentielles. Non seulement en codifiant votre image de marque, mais en communiquant votre marketing visuel. De cette manière, vos éléments de conception influencent la façon dont le public voit et interprète vos infographies. À partir de là, cette influence peut déterminer si un prospect se déplace dans l'entonnoir.

Considérer:

  • Typographie: Certaines polices jouent bien en tant qu'en-têtes ou légendes agrandies, tandis que d'autres conviennent mieux en tant que corps normal. La création de hiérarchies visuelles à l'aide de la typographie met l'accent là où c'est nécessaire et attire l'attention des lecteurs là où vous le souhaitez.
  • Couleur: Vous n'êtes pas obligé d'utiliser les couleurs de votre marque dans chaque élément visuel. Traitez chaque infographie comme ayant sa propre identité – de cette façon, vous n’étouffez pas la vision créative de vos designers. Cependant, n’utilisez pas de couleurs qui se heurtent finalement à votre logo.
  • Ton: Les images, les illustrations et le texte qui apparaissent sur les graphiques doivent véhiculer un point de vue représentatif de votre entreprise dans son ensemble. Votre message est-il humoristique? Jargon lourd? Informatif?
  • Logo: Votre logo doit toujours apparaître sur les éléments de marque, car il ajoute de l'autorité et de l'affinité à vos graphiques.

Ces fonctionnalités de conception servent de livre de lecture de base à partir duquel créer des infographies de tous types. Si votre message ne résonne pas avec votre public cible, peaufiner les directives de votre marque peut vous donner une idée de la façon de rendre votre contenu visuellement plus attrayant.

Modèles d'infographie, outils et astuces du métier

Il se peut que vous n'ayez pas de graphiste en attente lorsque vos besoins en contenu se présentent.

Heureusement, il existe un certain nombre de modèles et d'outils de conception infographique qui vous fournissent un point de départ solide. Essayer:

Avec diverses fonctionnalités de glisser-déposer et des interfaces simples, vous pouvez ajouter vos propres données et texte tout en tirant parti de l'outil de votre choix pour effectuer le gros travail de conception. Vous n’avez donc pas nécessairement besoin d’avoir un arrière-plan graphique – si vous avez une bonne idée, un créateur d’infographie ou un modèle d’infographie vous aidera à vous en servir.

Les modèles Web sont utiles et ne limitez pas votre marketing à des outils en ligne gratuits. Un partenariat avec un designer professionnel ou une agence peut vous permettre de publier plus d'actifs et également de construire votre propre puits de connaissances.

Et si vous vous demandez comment générer autant de retour sur investissement que possible à partir de chaque infographie que vous créez, vous avez de la chance. Voici une infographie pratique – vous l'avez deviné – pour illustrer les bonnes pratiques:

5 étapes pour tirer le meilleur parti de votre infographie

Vous ne pouvez jamais avoir trop de graphiques!

Le contenu visuel est primordial dans le marketing d’aujourd’hui, et c’est un facteur de différenciation de marque que le public reconnaît immédiatement.

Les humains comprennent et conservent les informations beaucoup plus efficacement grâce au prisme des éléments visuels, donc renoncer aux infographies et aux autres véhicules de conception, c'est mettre une barrière physiologique entre vous et vos clients.

Et comme les graphiques sont universels pour les publics B2B et B2C, vous pouvez utiliser des statistiques, des récits, de l'humour et une gamme d'autres appareils et émotions pour vous connecter avec ceux avec lesquels vous avez l'intention de vous connecter et de vous convertir.

Cela fait de l'infographie des actifs commerciaux qui servent de mécanismes de promotion des ventes et d'instruments de notoriété de la marque. Diffusez-les partout via les flux sociaux, les canaux de messagerie et les initiatives de marketing organique. Imprimez-les et apportez-les également aux salons professionnels et aux événements de l'industrie!

Rapports PPC 101: Un guide de référence pour les gestionnaires PPC

0

<! –->

Le paiement par clic est un modèle publicitaire simple et attrayant. Vous payez des frais chaque fois qu'une annonce est cliquée. Non seulement c'est super facile à comprendre, mais il semble juste que vous ne déposiez que l'argent après l'annonce fait ce qu'elle est censée faire.

Le problème avec des choses simples et alléchantes que tout le monde veut un morceau. Cela signifie que vous allez faire face beaucoup de la concurrence dans l'arène PPC. Avec la concurrence vient le besoin d'être stratégique.

Ce qui nous amène à notre sujet du jour: le reporting PPC.

Un stratège PPC efficace ne devine pas. Ils collectent, interprètent et agissent sur des données réelles représentées dans les rapports PPC.

Que vous essayiez de créer un rapport pour montrer aux autres parties prenantes de l'entreprise ou que vous ayez besoin d'aide pour les rapports clients, vous êtes au bon endroit.

Tout d'abord, mettons les choses au clair sur le PPC

De toute évidence, PPC signifie pay-per-click et cela signifie évidemment que vous payez des frais chaque fois que quelqu'un clique sur votre annonce. La chose que beaucoup de gens se trompent est de confondre la recherche payante et le PPC.

La recherche payante est un type de PPC. La publicité sur les réseaux sociaux est également un type de PPC. Il en va de même pour la publicité display. Toute publicité numérique pour laquelle l'annonceur paie l'éditeur (la plate-forme qui répertorie réellement l'annonce) par clic compte comme publicité PPC.

Voici un exemple de publicité PPC de recherche:

Ceci est la publicité PPC d'affichage:

Rapports PPC: les informations et les données ne sont pas la même chose

Maintenant pour les trucs amusants.

Les données n'ont généralement pas de sens sans le bon contexte. Dire que vous avez enregistré 150 clics en 1 mois grâce à une annonce payante sur les recherches, par exemple, ne signifie rien. 150, c'est beaucoup? Est-ce un peu? Que s'est-il passé après que ces personnes ont cliqué?

L'information est une donnée qui a du sens, et un grand stratège PPC recherche toujours l'histoire que les données essaient de raconter.

S'il n'y a qu'une seule chose que vous retenez de tout ce post, laissez-le être.

Et avec cette à l'esprit, passons en revue les indicateurs clés auxquels vous devez prêter attention lorsque vous essayez de raconter une histoire via vos rapports PPC.

Canaux publicitaires

Vos canaux PPC sont le cadre de votre histoire de données, pour ainsi dire. Ils influenceront les mesures spécifiques auxquelles vous portez attention dans votre rapport PPC et peuvent informer vos points de repère.

Par exemple, moins de 0,5% des personnes cliquent sur une annonce graphique, tandis que le CTR moyen pour une annonce de recherche payante sur Google Ads est de 3% à 5%. CTR Facebook est inférieur à 1%.

Vous n’avez pas nécessairement à créer un rapport distinct pour chacune de vos campagnes PPC, mais il est important d’avoir une idée générale de ce à quoi vous attendre de chaque canal.

Cela dit, examinons certains des canaux de marketing PPC les plus populaires:

Des médias sociaux

Les publications sponsorisées, les publicités et les publications boostées sont des exemples d'annonces PPC qui pourraient être diffusées sur divers canaux sociaux, tels que:

  • Twitter.
  • LinkedIn.
  • Instagram
  • Pinterest.
  • Youtube.

(Remarquez que Facebook est manquant? D'après ce que nous pouvons voir sur leur site, Facebook n'a pas de modèle PPC, mais facture plutôt les annonceurs chaque fois qu'une annonce est diffusée, que l'utilisateur clique ou non. Facebook utilise toujours le CPC comme un métrique, mais leur modèle de tarification n'est pas réellement PPC.)

Afficher les réseaux

Il existe de nombreux réseaux publicitaires display et de nombreux types d'annonces que vous pouvez afficher via eux. Certains des réseaux d'annonces graphiques les plus populaires incluent:

  • Réseau Display de Google.
  • Yahoo! Réseau.
  • Apple Search Ads (sur l'App Store d'Apple).
  • Taboola.
  • Réseau d'audience Facebook.

Chercher

La recherche payante affiche certains des taux de clics les plus élevés, et il n'est pas difficile de comprendre pourquoi. Les annonces sont ciblées en fonction de mots clés, de sorte qu'elles sont presque toujours pertinentes par rapport à ce qu'un utilisateur recherche. Mais avec ce CTR élevé, il y a plus de pression pour que la campagne PPC soit parfaite. Chaque clic vous coûtera cher, il est donc essentiel que vous cibliez les bons mots clés.

  • Google Ads (anciennement AdWords)
  • Microsoft Advertising (anciennement Bing Ads).

Outils de collecte de données et de reporting PPC

Pour la récupération réelle des données PPC, commencez par aller directement à la source. Par exemple, si vous publiez vos annonces via Google Ads, Google Ads sera votre meilleure source de données sur les performances. Si vous publiez vos annonces sur Facebook, utilisez les données publicitaires de Facebook. Et ainsi de suite.

Vous pouvez également extraire des sources de données externes pour compléter les données de performances de votre campagne. Ceux-ci inclus:

  • Données de recherche de mots-clés: Ceci est particulièrement important pour la recherche payante. Les mots clés que vous choisissez de cibler auront un impact direct sur vos campagnes Google Ads. Un outil de recherche de mots clés comme SEMrush vous montrera beaucoup plus de données que le planificateur de mots clés gratuit de Google et peut vous aider à comprendre, expliquer ou planifier une réponse aux fluctuations des performances.
  • Données d'écoute sociale: SproutSocial, HubSpot, Buffer, Hootsuite – tous ces outils fournissent des données sur votre marque et comment les gens y font référence sur les canaux sociaux. Ces informations peuvent aider à justifier, éclairer ou guider vos décisions pour certaines campagnes PPC sur les réseaux sociaux.
  • Google Analytics: Google Analytics peut vous en dire long sur le comportement des internautes après avoir cliqué sur une annonce – par exemple, s'ils ont par la suite fouillé votre site Web et quelles pages les intéressaient le plus.
  • AdRoll: La beauté d'un outil comme AdRoll est qu'il peut agir comme un hub pour lancer, surveiller, éditer et rapporter des campagnes PPC sur plusieurs plates-formes (sociales, recherche, e-mail, affichage, natif, etc.). Il peut même s'intégrer directement à des sources de données telles que Google Analytics et Google Ads, ainsi que Facebook, Twitter, YouTube et autres.
  • Rapporter Ninja: Contrairement à AdRoll, Reporting Ninja n'est pas un gestionnaire PPC – il est exclusivement destiné à la création de rapports. Il ne s’intègre pas à presque autant de réseaux publicitaires display qu’AdRoll, mais c’est un moyen efficace de générer un rapport PPC automatisé.

Lorsqu'il s'agit de compiler vos données brutes dans un rapport raffiné dont les dirigeants tireront profit, il existe de nombreuses alternatives gratuites à Reporting Ninja qui sont plus convaincantes à regarder qu'une feuille Google. Ceux-ci inclus:

  • Data Studio de Google.
  • Tableau.
  • Klipfolio.
  • Bureau Microsoft Power BI.

Indicateurs clés

Enfin, nous arrivons à des métriques. Tout gestionnaire PPC digne de ce nom les utilise pour raconter une histoire sur les performances de la campagne.

La plupart des mesures sont relatives, ce qui signifie qu'elles ne vous disent pas grand-chose sans comparaison avec d'autres indices de référence. Il existe de nombreuses données sur le CTR moyen, les impressions, etc. par secteur. Bien qu'elles soient importantes pour la mise en scène, ces données ne sont pas aussi précieuses que votre posséder données historiques.

En marketing, le progrès est plus important que le succès. Vous améliorez-vous, restez-vous le même ou faites-vous pire? Les poteaux de but bougent toujours. Lorsque vous les poursuivez, assurez-vous de suivre de près les métriques suivantes:

  • Dépenses globales: Vos dépenses publicitaires totales au cours d'une période donnée.
  • Coût par clic moyen: CPC moyen d'une campagne publicitaire ou d'un groupe d'annonces.
  • Impressions: Le nombre de fois que les utilisateurs voient une annonce.
  • Atteindre: Le nombre d'utilisateurs qui voient une annonce (un utilisateur peut voir la même annonce deux fois).
  • Clics: Le nombre de clics sur une annonce.
  • Taux de clics (CTR): Pourcentage d'impressions qui génèrent des clics.
  • Taux de conversion: Pourcentage de clics menant à une conversion.
  • Coût par conversion: Combien d'argent vous devez dépenser en moyenne pour générer une conversion. Pour calculer, multipliez vos clics par votre CPC, puis divisez par votre nombre de conversions. (50 clics x 1 USD / 10 conversions = 5 USD par conversion.)
  • Coût pour mille (CPM): Le coût pour 1 000 impressions. Twitter, Instagram, LinkedIn et de nombreux réseaux d'annonces display offrent aux annonceurs la possibilité de payer de cette manière plutôt que de payer pour les clics.

N'oubliez pas le retour sur investissement

Le calcul du ROI est d'une simplicité rafraîchissante. Déterminez d'abord combien d'argent vous avez dépensé pour vos campagnes PPC. Assez simple – il suffit de regarder votre budget. Déterminez ensuite les revenus que vous avez générés grâce à ces dépenses. Pour calculer cette deuxième partie, regardez combien de revenus ont été générés en conséquence directe des conversions sur vos annonces PPC.

Avant d'y arriver, vous devrez peut-être vous concentrer sur l'affinement des paramètres de votre public cible (si vous êtes sur les médias sociaux ou les réseaux d'affichage) et sur la sélection de mots clés (sur la recherche).

En effet, il est important de vous assurer que vous utilisez réellement les bonnes pratiques de PPC avant de déterminer si cela fonctionne ou non pour générer des conversions et des ventes. Pour utiliser une analogie, un conducteur pour la première fois doit apprendre à utiliser correctement un véhicule avant de prendre une décision définitive quant à savoir si les voitures sont bonnes pour les obtenir.

Au fur et à mesure que vous affinez votre perspicacité PPC, concentrez-vous sur l'expérimentation de différentes tactiques (vos balises de titre, vos méta-descriptions, votre contenu publicitaire, votre sélection de mots clés, etc.). En tandem, optimisez votre page de destination pour les conversions. Si, à un moment donné, vous constatez une amélioration de votre CTR, gardez un œil attentif sur les conversions et sur les revenus générés par ces conversions. En termes simples, vous ne voulez pas être trop enthousiasmé par les clics s'ils ne conduisent pas à une conversion. Vous payez pour ces clics, après tout.

Mettre tous ensemble

Voici la chose délicate à propos des campagnes PPC: même si vous suiviez méticuleusement toutes les mesures susmentionnées et calculiez le retour sur investissement, vous ne saisiriez toujours pas l'image complète de l'efficacité du PPC dans votre rapport.

Pourquoi?

Parce que la page de destination à l'autre extrémité de chaque annonce est une variable directe des performances de la campagne.

Même si vous avez mis en place une campagne PPC par ailleurs magistrale, votre rapport peut sembler sombre. Cela n'a peut-être rien à voir avec la gestion du PPC et tout à voir avec la qualité du contenu de votre site Web.

La seule façon de savoir avec certitude serait de retourner plus de pierres. Votre page de destination n'est peut-être pas optimisée pour le mot clé que vous ciblez, ce qui pourrait nuire au niveau de qualité de votre annonce de recherche payante. Vous pouvez comprendre cela dans la Search Console en déterminant pour quels mots-clés cette page est classée, ou dans Market Muse, en voyant les sujets que vous pouvez couvrir pour améliorer vos chances de classement pour le mot-clé choisi.

Considérez un autre scénario: votre annonce génère en fait des revenus, mais pas de la manière que vous attendiez. Supposons que les utilisateurs se déplacent vers différentes pages de votre site via votre annonce. Vous pouvez comprendre cela dans Google Analytics en vérifiant si les utilisateurs visitent d'autres pages après leur arrivée sur la page publicitaire.

Le fait est qu'il n'existe pas de modèle unique pour les rapports PPC. Au lieu de cela, vous commencez par les KPI, puis explorez et explorez pour essayer d'aller à la racine de ce qu'ils vous disent. Il existe de nombreux récits possibles pour une campagne PPC. Cela est vrai de tout marketing numérique.

Alors oui, PPC est d'une simplicité rafraîchissante en théorie. Mais ce n'est que grâce à des rapports détaillés que vous pouvez être certain que les clics que vous payez valent en fait leur prix.

Comment embaucher des rédacteurs marketing: recherchez ces caractéristiques clés (infographie)

0

<! –->

Mis à jour en juillet 2020.

Dans un univers fictif, un enfant est né le 31 juillet 1980. Ses parents ont été assassinés par un méchant peu de temps après. Un directeur gentil, un professeur sévère et un décrocheur du lycée ont sauvé l'enfant et l'ont laissé chez sa tante et son oncle. Onze ans plus tard, le décrocheur est revenu pour emmener l'enfant à l'école de magie. À la fin de l'année scolaire, l'enfant déjoue un plan établi par l'homme qui a assassiné ses parents.

Imaginez si cela avait été publié au lieu de Harry Potter à l'école des sorciers.

C’est ennuyeux, non? Oui, ce sont tous des faits sur Sorcerer’s Stone, mais ce paragraphe n’est pas aussi amusant à lire.

Un grand rédacteur en marketing fait pour le contenu de votre entreprise ce que JK Rowling a fait pour Harry Potter: prend un conte fou et chargé de faits et l'écrit d'une manière qui attire votre attention et vous garde engagé pendant sept volumes, huit films, une pièce de théâtre et un parc à thème.

Les écrivains sont une partie influente de votre équipe de marketing numérique, et je ne dis pas cela simplement parce que j'en suis moi-même. Après tout, ce sont eux qui créent le contenu – distillant la recherche, les connaissances du secteur et les stratégies de marketing complexes en une lecture agréable et informative.

Cela signifie, bien sûr, que vous ne voulez que le meilleur de votre équipe.

comment embaucher des rédacteurs marketing infographie

Qu'est-ce qui fait un bon rédacteur en marketing de contenu?

Les spécificités de votre contenu – mots clés, statistiques, etc. – ne peuvent mener l'histoire que jusqu'à présent. Vous avez besoin d'un écrivain talentueux pour rendre ces pièces intéressantes. Dans votre recherche de ce grand rédacteur de contenu, recherchez les éléments suivants:

Excellentes compétences en rédaction

Bien que tout le monde ait la capacité d'écrire, seuls ceux qui apprécient les fondamentaux peuvent créer de bons articles. Cela signifie que votre rédacteur marketing a besoin d'une base solide d'orthographe, de grammaire, de ponctuation et de tout ce à quoi la plupart des gens cessent de penser après l'université.

Si vous doutez de l'importance des compétences de base en écriture, pensez aux fois où vous voyez une faute d'orthographe en public. Si vous êtes comme la plupart des gens, vous pourriez penser: «Cela n’aurait-il pas dû être capturé avant d’être présenté au public?»

Une mauvaise rédaction signale un manque d'attention aux détails et nuit à votre crédibilité, tandis qu'une bonne rédaction répond à un minimum de professionnalisme que toute entreprise, qu'elle soit B2B ou B2C, doit afficher.

Génial l'écriture, d'autre part, va au-delà des bases pour incorporer des attributs comme la diction, la syntaxe et le ton. Les rédacteurs de contenu de haut niveau voient l'acte de création de contenu comme un casse-tête – une recherche du mot ou de la phrase parfaite qui explique les données ou les informations.

Une compréhension de la façon dont les gens interagissent avec le contenu

Lequel préférez-vous lire en cinq minutes: un seul sonnet ou Guerre et Paix? Gardez à l'esprit que vous devez commencer et terminer votre choix dans ce laps de temps.

Bien sûr, vous allez choisir le sonnet, et un bon rédacteur de contenu le sait. Ils comprennent qu'Internet évolue en temps réel, que les gens ne veulent lire du contenu long que lorsqu'ils sont au cœur de l'entonnoir de vente et que les vidéos de chats, bien que reliques sur Internet, ont un effet positif sur les téléspectateurs. Votre écrivain idéal n’est pas seulement un forgeron; ils sont également des spécialistes du contenu qui peuvent répondre à votre public cible.

Conseil pro: Si vous voulez que vos téléspectateurs laissent votre contenu avec une sensation de bonheur et de productivité, lancez une vidéo de chat là-dedans.

(incorporer) https://www.youtube.com/watch?v=8rSH8-pbHZ0 (/ incorporer)

Un grand écrivain n’est pas seulement un conteur. Ils pensent comme un créateur de contenu. Ils savent que le contenu est également visuel et utilisent de tels indices pour indiquer au lecteur ce qui est important. Tous les détails significatifs ressortiront du texte d'une certaine manière; par exemple:

  • En-têtes.
  • Citations en ligne.
  • Images et légendes.
  • Listes.

Ce que fait un grand rédacteur en marketing de contenu

Enfin, vos rédacteurs marketing doivent comprendre l'impact de la rédaction de réponse directe – des mots qui inspirent une action immédiate. Celles-ci incluent, mais ne sont pas limitées à:

L'utilisation de la rédaction de réponse directe peut augmenter le nombre de clics, de pages vues, de téléchargements, d'inscriptions à la newsletter et de toute autre mesure que vous souhaitez mesurer ou améliorer.

La créativité

Ici, j'utilise le mot «créativité» pour désigner la capacité de lier différents éléments dans une histoire cohérente – même si certaines parties ne semblent pas être liées les unes aux autres à première vue.

En fait, intégrer des informations apparemment sans rapport avec votre contenu peut être un atout, en présentant à vos lecteurs une nouvelle façon de penser tout en faisant en sorte que votre entreprise ou votre secteur semble pertinent dans des domaines extérieurs. De plus, un angle intéressant est toujours un bon moyen d'impliquer les lecteurs dès le début.

Cela dit, il n'est pas toujours nécessaire de sortir des sentiers battus pour créer un contenu attrayant. Techniquement, il vous suffit de trois éléments:

  • Expertise en la matière.
  • Optimisation du moteur de recherche.
  • Orthographe et grammaire correctes.

La créativité est ce qui mélange ces pièces et les rend intéressantes. Les rédacteurs de contenu créatif utilisent une variété de principes liés à la prose et à la poésie pour rendre leur copie convaincante, y compris mais sans s'y limiter:

  • Structure de phrase variable.
  • Métaphores et analogies.
  • Conte et allégorie.
  • Figures de style.
  • Point de vue.
  • Dialogue et citations.

Ainsi, lorsque vous recherchez le rédacteur de contenu idéal, recherchez quelqu'un avec un bon mélange d'écriture créative dans son portefeuille.

Polyvalence

Il est fort probable que votre rédacteur crée plusieurs formes de contenu: articles de blog, communiqués de presse, livres blancs, etc. Chacun de ces éléments nécessite un style d'écriture particulier, mais vous souhaiterez qu'ils contiennent certains éléments cohérents (tels que la voix de votre marque) afin que les lecteurs les reconnaissent comme une extension de votre entreprise.

Là, vous voudrez un écrivain suffisamment polyvalent pour créer plusieurs formes de contenu – chacune avec ses propres spécifications d'écriture – de telle sorte que chaque pièce incarne toujours vos directives de marque.

En outre, une certaine connaissance des médias sociaux est un avantage. Tous les rédacteurs de contenu ne créent pas de publications sur les réseaux sociaux, mais cela aide s'ils comprennent les meilleures pratiques. Cela peut les aider à créer des articles spécifiques à LinkedIn et des titres qui s'affichent bien sur Twitter.

Professionnalisme

Contrairement aux stéréotypes populaires, les écrivains ne s'isolent pas dans des cabanes de montagne et ne s'inspirent que de la nature, ni ne monopolisent l'espace dans les cafés et n'écrivent dans des beuveries contenant de la caféine. Non, les écrivains sont aussi normaux que n'importe qui, ce qui signifie qu'ils interagissent à la fois avec des collègues et des clients.

En tant que tel, vos rédacteurs doivent faire preuve d'un certain professionnalisme. L'interaction avec les clients ne fait peut-être pas partie intégrante de leur travail quotidien, mais une mauvaise rencontre peut altérer les relations d'affaires, aussi brèves soient-elles.

En outre, vous avez besoin d'un rédacteur de contenu professionnel – c'est-à-dire quelqu'un qui excelle dans les aspects moins créatifs, plus techniques de son travail. Cela signifie rédiger rapidement et efficacement, en plus d'avoir la capacité de jongler avec plusieurs projets à la fois et de respecter des délais serrés. Si votre stratégie de marketing de contenu est hautement ciblée et optimisée, vous créerez sans aucun doute plusieurs éléments à la fois, chacun dans un format différent. Votre rédacteur doit être capable de bien gérer son temps et de passer d'un type de contenu à l'autre de manière fluide.

Une volonté et une capacité à apprendre rapidement

Si vous êtes en mesure de trouver un rédacteur de contenu possédant une vaste expérience dans votre domaine, alors bravo! Vous faites partie des chanceux.

Cependant, la plupart des écrivains ont un baccalauréat en journalisme ou en communication. D'autres ont une vaste expérience du contenu, mais sur un marché différent du vôtre.

Ce ne sont pas de mauvaises choses. En fait, faire appel à un écrivain avec une perspective différente (et la capacité d'apporter quelque chose de nouveau à la table) peut être mieux que de compter sur un vétéran (qui est coincé dans des pratiques dépassées).

Quoi qu'il en soit, vous voudrez une personne qui est disposée et capable d'apprendre rapidement, surtout si votre secteur est extrêmement technique ou de niche. Vous prévoyez probablement de mettre en œuvre votre stratégie de contenu et vous avez besoin de quelqu'un qui puisse suivre le rythme.

Freelance versus équipe interne versus agence de marketing de contenu

Pour embaucher un rédacteur de contenu, ou ne pas engager un rédacteur de contenu, telle est la question.

Freelance a certainement un attrait romantique à ce sujet, à la fois pour les employeurs et les écrivains. Étant donné que ce groupe devrait dépasser le nombre d'employés traditionnels d'ici 2027, vous pouvez penser qu'un rédacteur indépendant est votre meilleur pari.

Bien que je ne puisse pas dire que ce n’est pas le cas, je noterai que les rédacteurs indépendants sont parfaits pour remplir les quotas de contenu (par exemple, un article de blog hebdomadaire par mois), mais pas si bons pour adhérer à votre stratégie. Ils ont de nombreux autres clients et ne pourront pas travailler aussi efficacement avec votre équipe marketing. Si votre objectif est d'être un leader d'opinion et de créer du contenu ciblé comme des pages de destination, des livres électroniques et des livres blancs, évitez d'utiliser un pigiste pour produire l'essentiel de votre contenu.

Une autre option est un rédacteur interne, mais avant d'embaucher des rédacteurs et des éditeurs, préparez-vous aux coûts. Comme Dom l'a récemment noté, un rédacteur de contenu avec à peine cinq ans d'expérience peut s'attendre à gagner jusqu'à près de 72 000 $. C'est une bonne partie du changement et ne tient pas compte des impôts, des avantages et des autres coûts.

Un écrivain d'une agence de marketing de contenu bénéficie de la flexibilité d'un pigiste mais est capable de se concentrer directement sur votre stratégie. En fait, si vous sous-traitez toute votre équipe marketing, les rédacteurs travailleront directement aux côtés de vos stratèges, garantissant ainsi que le processus de création de contenu est rapide et efficace.

Qu'est-ce que la bonne rédaction de contenu?

Ne vous méprenez pas: les compétences de base en écriture sont importantes, mais un bon contenu est bien plus que cela. Vous avez également besoin de créativité, de rapidité et de professionnalisme. Mais surtout, vous avez besoin de quelqu'un qui comprend comment l'écriture oblige les gens à agir. Un contenu parfaitement rédigé et optimisé n'est rien s'il n'atteint pas cet objectif.

Dites-nous maintenant: quels sont vos incontournables pour un rédacteur de contenu?

Oh, et voici une autre vidéo de chat pour vous laisser sur une bonne note:

(incorporer) https://www.youtube.com/watch?v=uKHAfGPMVRQ (/ incorporer)

Qu'est-ce que la recherche payante?: Un guide pour débutants

0

<! –->

Lorsque vous recherchez quelque chose sur Google, la première chose que vous verrez dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP) ne sera pas toujours une liste de sites Web naturels.

Ce ne sera pas toujours une fonctionnalité SERP (un extrait en vedette ou une liste "Les gens demandent aussi") non plus.

En fait, il n'y a qu'une seule chose qui peut surpasser les deux: une annonce.

Ce que vous voyez ici est le résultat final du marketing de recherche payant. Cela peut être une tactique précieuse dans votre stratégie marketing.

Mais le marketing de recherche payant n'est pas aussi simple que de donner de l'argent à Google pour publier votre annonce. Il y a beaucoup plus à faire, et en temps voulu, vous comprendrez pourquoi même la recherche payante est entièrement à la merci de la qualité du contenu de votre site Web.

Mais d'abord: qu'est-ce que la recherche payante?

La recherche payante est tout service de publicité au paiement par clic fourni par Google, Bing et d'autres moteurs de recherche qui permet aux entreprises de faire de la publicité directement sur les pages de résultats de recherche. Les annonceurs enchérissent en fonction du montant qu'ils sont prêts à payer chaque fois qu'un internaute clique sur leur annonce. Ces frais sont appelés coût par clic (CPC).

Les autres noms de recherche payante incluent le marketing par moteur de recherche (SEM), la publicité de recherche, le marketing de recherche payante ou simplement le marketing de recherche.

Vous avez peut-être également entendu la recherche payante utilisée de manière interchangeable avec la publicité au paiement par clic (PPC). N'oubliez pas que la recherche payante est un type de PPC, mais tous les PPC ne sont pas payés. Attraper ma dérive?

Pourquoi utiliser la recherche payante?

  • Les annonces du Réseau de Recherche peuvent aider à renforcer la notoriété de la marque – elles sont, après tout, la première chose qu'un utilisateur verra dans les SERP.
  • Même si les annonces du Réseau de Recherche ont un taux de clics inférieur aux 3 premiers résultats organiques, elles convertissent les visiteurs à plus du double du taux ou des résultats organiques.
  • Les annonces du Réseau de Recherche ont un taux de clics plus élevé (3% -5%) que les réseaux publicitaires tels que les réseaux sociaux display et payants (environ 1%).
  • Les annonces de recherche payantes peuvent être un raccourci vers vos pages de produits ou de services.
  • Ils sont immunisés contre les bloqueurs de publicités.

En bref, la recherche payée vous offre un bon rapport qualité-prix, offrant un CTR plus élevé que tout autre type de publicité PPC et un taux de conversion moyen plus élevé que la recherche organique.

Exemples d'annonces de recherche payantes

Les trois types les plus courants d'annonces de recherche payante qui apparaîtront dans les SERP sont:

1. Listes de recherche payantes

Ces annonces textuelles s'affichent sous forme de liens vers des pages Web en haut des SERP, et sont accompagnées d'une clause de non-responsabilité «Annonce», d'une balise de titre et d'une méta-description:

2. Listes d'achats

Ceux-ci apparaîtront généralement sous forme de barre latérale dans les SERP et afficheront des annonces pour une offre de produit menant directement à un point de vente en ligne.

3. Annonces de services locaux

Les annonces de services locaux sont des listes sponsorisées de services dans votre région; pour recevoir ces annonces, Google doit connaître votre position. Contrairement aux publicités et aux annonces textuelles, les annonces de services locaux fonctionnent sur la base du coût par piste, avec une piste comptant comme des appels téléphoniques, des réservations ou des messages effectués directement via l'annonce.

Fonctionnement de la recherche payante


Terminologie clé en un coup d'œil:

  • Volume de recherche mensuel: Nombre de chercheurs pour un mot clé par mois.
  • Impression: Lorsque votre annonce est diffusée sur une page.
  • Cliquez sur: Lorsqu'un utilisateur clique sur votre annonce.
  • Taux de clics (CTR): Pourcentage de fois où une impression mène à un clic.
  • Conversion: Lorsqu'un utilisateur effectue une action souhaitée une fois arrivé sur la page de votre annonce.
  • Taux de conversion: Le pourcentage d'utilisateurs qui visitent votre page et effectuent l'action souhaitée.
  • Coût par clic moyen: Combien coûte chaque clic, en moyenne.

Toutes les recherches payantes commencent par Google Ads, anciennement Google AdWords. (Bing est également une option, mais nous nous concentrerons sur Google Ads dans le cadre de ce guide.)

À vol d'oiseau, voici comment cela fonctionne:

  1. L'annonceur (vous) choisit un type de campagne (texte, shopping, etc.) dans Google Ads et définit les paramètres, y compris l'emplacement, pour votre campagne.
  2. L'annonceur établit un budget quotidien pour son annonce PPC.
  3. L'annonceur sélectionne les mots clés pour lesquels il souhaite que son annonce soit répertoriée et décide de son enchère.
  4. L'annonceur crée l'annonce.
  5. Chaque fois qu'un utilisateur recherche l'un des mots clés, Google décide qui obtiendra les premières places en fonction en partie de l'enchère et en partie de la qualité des annonces.

Cela semble assez simple, mais ne soyez pas trop à l'aise. Les campagnes de recherche payantes peuvent être des générateurs de leads très performants ou des gaspillages colossaux, et Google est très précis quant aux annonces qu'il répertoriera pour des mots clés spécifiques.

Pour réussir, vous aurez besoin de ces quatre choses:

1. Sélection des mots clés

Une fois que vous avez choisi votre type de campagne publicitaire, votre emplacement et d'autres détails (Google Ads rend cette partie assez intuitive), il est temps de choisir vos mots clés.

L'outil de planification des mots clés de Google vous aide à trouver des mots clés que les internautes utilisent pour découvrir des produits et services similaires aux vôtres. Mais les données qu'il fournit pour chaque requête de recherche ne sont ni très précises ni convaincantes. Pour des chiffres plus précis, y compris le volume de recherche mensuel, la concurrence et le CPC moyen, envisagez de vous pencher sur des outils de recherche de mots clés tels que SEMrush, Ahrefs, Moz Keyword Explorer ou KWFinder. Ubersuggest est une alternative gratuite.

Faites attention à l'intention

Lorsque vous choisissez vos mots clés, commencez par considérer l'intention – l'utilisateur recherche-t-il information, pour compléter un transaction ou essaient-ils de naviguer vers une page spécifique? C'est crucial – si votre annonce ou son contenu ne correspond pas à l'intention du mot clé, elle échouera à "OK".

Le moyen le plus simple de découvrir l'intention est de simplement rechercher ces mots clés et de voir quels types de pages sont générés. S'agit-il de billets de blog? Pages de produits? Pages de destination?

Connaissez vos types de mots clés

Il existe six principaux types de mots clés à considérer lors de la planification de votre campagne publicitaire:

  1. Mots clés de marque

«Outil multifonction Leatherman» est un exemple de mot-clé de marque. Les requêtes de marque ont généralement des taux de conversion plus élevés et moins de concurrence, ce qui signifie généralement un CPC inférieur. Les marques n'essaient généralement pas de se classer pour d'autres marques. Là encore, parfois ils le font (cela s'appelle la conquête). Cela pourrait être une tentative de voler du trafic et des clients potentiels à la concurrence. Ou cela pourrait être une tentative de détourner un utilisateur d'un outil gratuit vers un outil payant. Par exemple, le résultat le mieux payé pour le mot clé "planificateur de mots clés Google" est occupé par SEMrush, un autre outil de recherche de mots clés:

  1. Mots clés génériques

«Cloud computing» est un exemple de mot-clé générique. Ces expressions ont tendance à avoir un volume de recherche plus élevé, car elles sont si générales. Cela signifie également qu'ils sont généralement plus compétitifs – et plus chers – que les mots clés de marque. Cela signifie également qu'ils sont moins ciblés. Le «cloud computing», par exemple, a des intentions mixtes – le public peut rechercher une définition, un exemple, un type de service spécifique de service cloud computing, etc. Le classement d'un mot clé générique peut vous faire gagner de nombreux clics, mais beaucoup de ces clics peuvent provenir d'utilisateurs indésirables qui quittent immédiatement (et rappelez-vous, vous payez pour chacun de ces clics).

  1. Mots clés à longue traîne

"Comment intégrer le calendrier Apple avec le calendrier Google" est un exemple de mot-clé à longue traîne. Comme la plupart des autres mots clés à longue queue, il pose une question très spécifique. La plupart des mots clés à longue queue ont une intention informative, mais certains sont très clairement commerciaux. Par exemple, le mot clé "le meilleur outil multifonction pour le camping" est un indicateur assez solide du fait que ce chercheur est un campeur qui cherche à acheter un outil multifonction.

  1. Mots clés associés

Considérez-les comme des mots clés génériques qui sont indirectement liés à votre offre de produits. Par exemple, si vous vendez du stockage dans le cloud, un mot clé associé peut être "sécurité du cloud" ou "Le cloud est-il sécurisé?" Ils ne sont pas directement liés à votre produit ou service, mais quelqu'un qui les recherche peut être intéressé par ce que vous vendez.

  1. Mots clés à exclure

Les mots clés à exclure sont des mots clés que vous excluez activement de votre campagne Google Ads. L'assistance Google a fourni l'exemple d'un optométriste qui vend des verres en excluant des termes tels que "verres à vin" ou "verres à boire" de leurs campagnes de recherche payantes. Les mots-clés ont un verbiage similaire mais ne sont en aucun cas pertinents (un autre exemple de la raison pour laquelle l'intention du chercheur est si importante).

  1. Mots-clés concurrents

Rappelez-vous comment nous, les marques, sommes parfois en concurrence pour des mots clés de marque qui ne leur appartiennent pas? Eh bien, ce serait un exemple de ciblage de mots-clés concurrents. Par exemple, Nike pourrait tenter de concurrencer Adidas pour les biens immobiliers de recherche payante en enchérissant sur le mot clé "Baskets Adidas".

Choisissez votre type de match

Lorsque vous sélectionnez un mot-clé, Google vous permet de décider du nombre d'itérations de ce mot-clé pour lesquelles vous souhaitez concourir. Plus précisément, il vous offre quatre options principales:

  • Correspondance exacte: Votre annonce de recherche payante ne sera prise en compte que lorsque les utilisateurs rechercheront le mot clé exact. par exemple, si vous enchérissez sur "grande jardinière", votre annonce Google ne sera pas prise en compte si quelqu'un recherchait l'expression "grandes jardinières" ou "grande jardinière pour succulentes".
  • Correspondance d'expression: Votre annonce ne sera prise en compte que lorsque les utilisateurs recherchent l'expression exacte avec des mots avant ou après. Donc, dans ce cas, "grande jardinière pour succulente" considérerait votre annonce si vous enchérissez sur "grande jardinière".
  • Correspondance large: Votre annonce sera prise en compte si l'internaute utilise votre mot clé – et ses synonymes – dans n'importe quel ordre (par exemple, "grand pot rouge" ou même "planteur pour grosse succulente").
  • Modificateur de requête large: C'est la même chose que la requête large, mais elle exclut les synonymes. "Planter for big succulent" ne serait pas pris en compte si vous soumissionniez pour "grand planter". Cependant, «planteur pour grandes succulentes» le ferait.

2. Création d'annonces

Lors de la création de votre annonce, ce sont les éléments clés qui affecteront directement le classement de votre annonce et la façon dont les utilisateurs interagissent avec elle. Par ordre d'importance, ils sont:

  • À quelle page vous liez: En termes simples, il doit être pertinent par rapport au mot clé que vous avez sélectionné, sinon il n'a aucune chance face à la concurrence. Réfléchissez bien à l'action que vous souhaitez qu'un utilisateur entreprenne en cliquant sur votre annonce et assurez-vous que la page vers laquelle vous créez un lien encourage cette action.
  • Balise de titre méta: Ceci est le titre de votre annonce. Google vous offre la possibilité de créer trois titres, chacun avec un maximum de 30 caractères. Deux sont obligatoires, le troisième est facultatif. Le premier titre est le plus important, car le deuxième et le troisième peuvent être coupés en fonction de la façon dont l'annonce est affichée (par exemple, sur un appareil mobile).

Notez que cette annonce utilise les trois titres, séparés par une barre verticale.

  • Meta Description: C'est la description qui apparaîtra sous votre titre. Vous n'avez que 90 caractères avec lesquels travailler, vous devez donc prioriser les informations les plus importantes. Assurez-vous d'inclure votre mot-clé, toutes les informations opportunes et utilisez un langage d'action qui encourage les clics.

  • Extensions d'annonces: Il existe plusieurs types d'extensions d'annonces que vous pouvez ajouter à une annonce sans CPC supplémentaire. Il s'agit notamment des extensions d'appel (un numéro de téléphone), des extensions d'application, des extensions de lieu et des extensions d'avis. L'extension la plus populaire est les liens de sites sous votre description. Les liens de sites peuvent améliorer le CTR car ils offrent au chercheur plusieurs options de clic, ce qui peut à son tour influencer le taux de conversion. Dans l'exemple ci-dessous, je ne suis peut-être pas prêt à cliquer sur JoS. Une banque, mais voir ce lien de dédouanement et cet accord me fera réfléchir à deux fois.

3. Niveau de qualité

Rappelez-vous comment, au début de cet article, nous disions: "la recherche payante est entièrement à la merci de la qualité du contenu de votre site Web"?

Le niveau de qualité en est la raison.

Google prend en compte trois facteurs principaux pour décider d'afficher ou non votre annonce sur le Réseau de Recherche:

  • Pertinence des mots clés: Si vos mots clés ne sont pas pertinents pour une recherche, votre annonce ne s'affichera pas. C'est si simple. C'est pourquoi la sélection de mots clés est une partie si importante de votre stratégie PPC.
  • Enchère maximum: Votre enchère maximale sur des mots clés spécifiques ou sur un groupe d'annonces. Un groupe d'annonces est simplement un groupe d'annonces avec des cibles similaires (par exemple, elles ont la même page de destination).
  • Niveau de qualité: Le niveau de qualité est basé sur de la page pertinence par rapport au mot-clé sélectionné. Il est déterminé par le CTR de la page Web, les performances passées de l'annonce sur cette page, la pertinence de cette page pour le mot clé et d'autres indicateurs de performance.

Google combine ces facteurs en un score final, pour ainsi dire, appelé Ad Rank. L'annonce qui a le rang d'annonce le plus élevé prendra la première place sur les SERPs.

Voici maintenant le problème du classement des annonces. Étant donné que le niveau de qualité est un facteur si important, vous pouvez en fait battre les meilleurs enchérisseurs pour un mot clé si et seulement si la page Web à laquelle votre annonce renvoie est de meilleure qualité que la page Web à laquelle votre concurrent renvoie.

En d’autres termes, le plus offrant n’est pas toujours le gagnant. Un contenu Web de haute qualité peut vous permettre de dépasser votre poids et d'étirer réellement votre budget PPC.

Sur la question très importante du SEO…

La recherche payante ne remplace pas l'optimisation des moteurs de recherche (SEO).

Le référencement est très différent du SEM; c'est comment vous améliorez votre non payé classements de recherche. En fait, vous devriez considérer la recherche payante comme un simple complément à vos efforts de référencement. Les quatre premières positions de recherche organique ont un CTR sensiblement plus élevé (la première position moyenne à environ 32% CTR) et un CPC beaucoup plus bas (0,00 $).

Sans oublier qu'en raison du niveau de qualité, votre campagne PPC échouera sans contenu de haute qualité.

N'oubliez pas de suivre le retour sur investissement

Phew. C'était beaucoup.

Mais vous n’avez pas tout à fait terminé.

Il est important de suivre le retour sur investissement de vos campagnes de recherche payante, ce que vous pouvez faire via votre compte Google Ads. Le taux de conversion est particulièrement important pour garder un œil attentif.

Dans le cadre de votre campagne, vous devrez déterminer le montant que vous êtes prêt à payer par conversion. Gardez à l'esprit que le taux de conversion global estimé pour les annonces du Réseau de Recherche est de 3,75% et qu'il varie considérablement selon le secteur. Les applications de rencontres, les services aux consommateurs et les services juridiques, par exemple, ont des moyennes supérieures à 3,75%. Mais l'immobilier et les biens immobiliers sont bien en dessous.

Si vous êtes prêt à payer 40 USD par conversion et que votre CPC moyen est de 1 USD, vous aurez besoin d'un taux de conversion de 2,5%. Lorsque vous diffusez vos annonces, faites attention à votre taux de conversation, à votre CPC moyen et au montant que vous dépensez par conversion. Au fur et à mesure, vous devrez peut-être recalibrer vos attentes / objectifs et / ou ajuster votre stratégie pour maximiser le retour sur investissement.

OK, maintenant nous avons terminé.

Et si l'affirmation selon laquelle «le marketing de recherche payant n'est pas aussi simple que de donner de l'argent à Google pour publier votre annonce» ne vous a pas plu au début de cet article, je parie que c'est le cas maintenant.

Comment augmenter les SQL par voie entrante [success story]

0

<! –15 juillet 2020->

C’est un conte aussi vieux que le temps.

L'une des plus grandes sociétés de solutions informatiques B2B en Amérique du Nord avait besoin de plus de prospects dans le pipeline, et pas seulement d'une injection temporaire, mais d'un moteur de génération de leads soutenu.

Entrez dans le marketing entrant – le cadeau qui continue de donner.

Lorsque vous améliorez le classement de votre site Web pour des mots clés ciblés et très pertinents, vous rendez votre marque plus visible pour les personnes qui recherchent ces mots clés aussi longtemps que vous les classez.

Cela signifie un trafic plus qualifié et des prospects plus qualifiés sur une longue période.

C'est exactement ce que nous avons réalisé pour notre client de solutions informatiques.

Notre travail en un coup d'œil

  • 14 000 mots de contenu de blog.
  • 11 études de cas et témoignages.
  • 7 livres électroniques.
  • 6 livres blancs.
  • 4 graphiques animés de 90 secondes.
  • 5 infographies.
  • 5 illustrations personnalisées.

La mission: des leads plus qualifiés, moins de travail

S'il existe, quelqu'un l'a recherché sur Google. La clé est de savoir quelle requête ils utilisent pour trouver ce que c'est.

Ainsi, dans le cas de notre client – qui aide un grand nombre de ses clients commerciaux à migrer leurs opérations vers le cloud – une requête comme «stratégie de migration vers le cloud» ou «contrôles de résilience informatique» serait le type de phrase pour laquelle ils souhaiteraient se classer.

Données de mots clés pour «stratégie de migration vers le cloud» sur Ahrefs.

Notre mission était d'identifier ces types de mots clés et de créer des articles de blog qui seraient classés pour générer du trafic à partir de la recherche organique.

Et c'est ce que nous avons fait.

Au total, nous avons terminé environ 14 000 mots de contenu de blog. Nous avons accentué ces publications avec des illustrations personnalisées personnalisées qui sont apparues un peu plus que la photographie de stock qu'elles utilisaient. De plus, nous avons créé 5 infographies et 4 vidéos de démonstration de 90 secondes.

Bien sûr, le trafic n'est pas le même que les prospects. Nous avons donc également créé des ressources gated à entonnoir plus profond pour aider à générer des leads qualifiés en marketing (MQL). La programmation:

  • 7 livres électroniques.
  • 6 livres blancs.

Pour compléter notre stratégie, nous avons rédigé et conçu 11 études de cas et témoignages afin de fournir aux prospects et prospects une preuve sociale de la bonne foi de nos clients.

Le résultat: exactement ce que nous espérions, pas moins que ce à quoi nous nous attendions

D'année en année, voici à quoi cela ressemblait:

  • Augmentation de 51% des mots clés de la page 1 sur Google.
  • Augmentation de 33% du trafic organique vers le contenu du blog.
  • Augmentation de 17% des MQL suite aux remplissages sous forme d'actifs bloqués.
  • Augmentation de 25% du nombre de prospects qualifiés pour la vente (SQL) grâce au remplissage des formulaires de contact.

Fondamentalement, nous avons réussi à nous classer sur la page 1 pour plus de mots clés, ce qui a généré à son tour plus de trafic vers le site. Plus de trafic signifiait plus d'opportunités pour la génération de leads, ce qui a abouti à une augmentation en glissement annuel en MQL et en SQL.

La leçon: le marketing de contenu basé sur les données travaux

La partie des données se trouve dans la sélection des mots clés, mais également dans les rapports de performance de recherche, qui expliquent aux rédacteurs comment créer un élément de contenu qui se classera pour un mot clé choisi.

L'élément de marketing de contenu consiste à utiliser du contenu supplémentaire sur site – livres électroniques, livres blancs, études de cas – pour maintenir l'engagement des nouveaux utilisateurs Web entrants.

La meilleure partie est que tant que vous continuez à vous classer sur la page 1 pour vos mots clés, ils continueront à générer du trafic vers votre site.

Et lorsque vous générez plus de trafic, vous améliorez vos chances de classement potentiel pour d'autres mots clés. Sans oublier, vous gardez ces opportunités de génération de leads.

Le succès engendre le succès, et dans le marketing entrant, le succès commence par le référencement.

L'anatomie d'un atelier d'idéation marketing

0

<! –->

Il n’ya rien de particulièrement mystérieux dans les origines d’une grande idée. C’est ce qui se passe lorsque vous consacrez du temps à réfléchir à la manière de résoudre un problème ou de saisir une opportunité.

Cependant, là où de nombreux spécialistes du marketing ont du mal, c'est en fait le moment de s'asseoir et de réfléchir.

Entrez dans l'atelier d'idéation.

C'est aussi proche qu'une équipe marketing peut arriver à créer toutes les bonnes conditions pour une pensée innovante.

Revenons en arrière: qu'est-ce que l'idéation exactement?

L'idéation est l'acte de «former ou divertir de nouvelles idées».

Même si le mot remonte à des centaines d'années, les concepteurs d'expérience utilisateur l'ont coopté dans le cadre du modèle «Design Thinking» ces derniers temps. Le Design Thinking est un processus non linéaire qui aide les concepteurs à trouver des solutions créatives aux problèmes réels auxquels un utilisateur est confronté.

Source: interaction-design.org.

En marketing, l'idéation conserve souvent ce contexte (après tout, il y a beaucoup d'UX et de design en marketing).

Mais il peut se référer plus largement au processus de développement d'idées de contenu créatif dans d'autres médias comme l'écriture et la vidéo.

Voici quelques exemples d'idéations en marketing:

  • Venir avec des sujets de blog.
  • Développer des idées pour alimenter une nouvelle série de vidéos explicatives.
  • Explorer de nouvelles options de logo.
  • Essayer de trouver un nouveau slogan de marque.
  • Idées de Spitballing pour votre prochaine campagne marketing.
  • Idéer des opportunités stratégiques.

Alors qu'est-ce qu'un atelier d'idéation?

C’est une façon élégante de dire une séance de brainstorming de groupe structurée.

«Structuré» est un mot clé ici.

«Le brainstorming est l'autre mot clé.

Nous voulons dire «structuré», dans le sens où il doit y avoir un facilitateur pour la session, un format, un moment, un lieu, des intervenants clés présents et une opportunité ou un défi particulier sur la table.

Lorsque nous parlons de remue-méninges, nous voulons vraiment dire réflexion. Apportez la foudre métaphorique, le tonnerre, la grêle, les sprites, le vent. Quelle que soit l'idée qui vous vient à l'esprit, elle mérite d'être mentionnée.

Une séance d'idéation est un espace sûr pour vous de contester les hypothèses. Ne vous inquiétez pas d'avoir raison. Une bonne idée consiste en premier lieu à en avoir beaucoup de mauvaises.

Que se passe-t-il dans une session d'idéation?

Il n'y a pas deux ateliers d'idéation identiques. Même les noms peuvent être différents. Vous pourriez appeler le vôtre un atelier sur l'innovation ou simplement vous en tenir à la bonne vieille session de remue-méninges. Peu importe.

Ce qui compte c'est:

  1. Sur quoi vous choisissez de vous concentrer. Les sessions d'idéation sont idéales pour des problèmes spécifiques qui peuvent être résolus avec des solutions ouvertes. Toutes les décisions ne justifieront pas un atelier d'idéation. Vous n'avez pas besoin d'un atelier pour choisir si vous utiliserez Marketo ou Padot pour votre marketing par e-mail. Vous pourriez en avoir besoin si vous réinventez votre newsletter.
  2. Comment vous formatez votre atelier.

Ce deuxième élément est un peu plus complexe, alors passons en revue les éléments de format de base dont chaque atelier d'idéation a besoin pour réussir:

Les bonnes personnes

Vous avez d'abord besoin d'un animateur – quelqu'un qui sera chargé de garder la session de l'atelier centrée sur le problème / projet à portée de main et de documenter les actions à entreprendre.

Deuxièmement, vous devez inclure tous ceux que vous prévoyez travailleront directement sur le projet – écrivains, designers, vidéastes, stratèges, etc. Les services marketing font parfois l'erreur d'adopter une approche descendante de la créativité où quelques stratèges font l'essentiel de l'idéation et délèguent ensuite leurs idées à des créatifs. Le but d'un atelier d'idéation est de finalement converger vers une idée qui mérite d'être poursuivie, pas de dicter un plan.

Enfin, pensez à qui peut apporter une perspective extérieure sur la question. Peut-être attirer quelqu'un dans les ventes si vous essayez d'idéer une campagne de promotion de leads. Demandez à un membre de la R&D de s'asseoir pendant que vous réfléchissez au positionnement de la marque pour votre dernière offre.

Emplacement

En période de non-pandémie, votre emplacement peut être le plus ensoleillé de vos salles de conférence, le parc autour du pâté de maisons, l'atrium, le bar, etc. Choisissez un endroit qui ne se sent pas enfermé et où il existe de multiples formes de stimuli , mais où les participants peuvent encore être entendus.

Lors de l'éloignement social, vous devrez faire preuve d'un peu plus de créativité. Encouragez les participants à s'asseoir ailleurs que dans leur espace de travail habituel. L'animateur doit être particulièrement attentif au ton et à l'humeur de la conférence. Ils peuvent être les premiers à casser une bière, par exemple.

Préparation et format

Je vais vous donner un exemple de la propre équipe marketing de Brafton. Nous avons récemment eu une session d'idéation virtuelle sur notre page d'accueil. Notre facilitateur nous a envoyé un e-mail plusieurs jours à l'avance avec cette déclaration de problème: «Nous n'avons pas évalué la disposition de notre page d'accueil depuis des années; fait-il toujours tout ce dont nous avons besoin et le veut? »

Les 4 participants ont reçu un devoir: apportez des exemples de pages d'accueil que vous aimez. Au cours de la session, l'animateur a réitéré l'énoncé du problème. Chaque participant a ensuite eu l'occasion de parcourir ses exemples. À la fin de chaque procédure pas à pas, l'appel a été ouvert à tous les autres, qui pourraient essentiellement faire part de leurs idées sur la façon dont ces exemples pourraient s'appliquer à ce dont nous avons besoin, dont nous avons besoin, que nous faisons bien, etc. sur notre propre page d'accueil. À la fin de la session, l'animateur a résumé les points de discussion. Elle a ensuite donné suite à un document décrivant les idées des gens.

Votre format peut être totalement différent en fonction de l'énoncé de votre problème. Et ça va. Assurez-vous simplement qu'il est approprié pour l'énoncé du problème à portée de main.

Activités

Essayez de commencer avec un brise-glace – quelque chose pour détendre l'esprit et faire en sorte que vos participants se sentent moins gardés. Vous obtiendrez leurs meilleures idées s'ils se sentent à l'aise de partager.

Ensuite, il y a des activités pour vous aider à découvrir des idées potentielles:

  • Jouer un rôle: Réalisez différents scénarios de parcours client.
  • Écriture de cerveau / esquisse: Demandez à chaque personne d'écrire ou d'esquisser une idée ou une conception, puis de la transmettre à une autre personne qui la complète ensuite.
  • Remue-méninges inversé: Pensez activement à une liste de mauvaises idées (cela peut vous aider à affiner vos domaines d'intérêt).

Vous pourriez même gamifier vos sessions. Par exemple, vous jouez peut-être à tuer, à marier, à baiser avec vos offres de produits ou à l'île déserte avec vos catégories de blog.

Les activités peuvent vous aider à tomber sur une nouvelle idée plutôt que de la générer activement. Ils peuvent également changer la façon dont vous abordez un problème ou un scénario en désarmant le côté de résolution de problèmes de votre cerveau afin que vous puissiez plus facilement voir les choses avec un nouvel esprit.

Convergence

Enfin et surtout, la convergence est la partie où vous établissez une sorte de consensus sur les idées qui méritent un examen plus approfondi. Le but de la génération d'idées est d'encourager une réflexion divergente, c'est-à-dire d'explorer de nombreuses solutions possibles.

Une fois que vous avez fait cela, la dernière étape consiste à évaluer ces idées. Certains seront éliminés. Certains pourraient être combinés. Finalement, vous vous retrouverez avec une poignée d'idées, à quel point vous pouvez faire quelques choses.

Une option consiste à utiliser le côté droit de votre cerveau, pour ainsi dire, pour prendre une décision exécutive. Une autre consiste à voter littéralement sur la ligne de conduite. Par exemple, une note collante d'une certaine couleur peut représenter un vote pour une idée particulière.

Finalement! Une explication de toutes ces images d'archives de personnes regardant des post-it vierges.

Dans certaines séances d'idéation, vous voulez repartir avec autant de résolutions fortes que possible.

Par exemple, j'ai eu des séances d'idéation avec notre équipe marketing où nous passons les 5 premières minutes à réfléchir à des dizaines d'idées de blog, et les 25 dernières minutes à éliminer celles que nous n'aimons pas. À la fin, nous nous retrouvons avec moins d'idées qu'au départ, mais nous voulons évidemment autant de bons sujets de blog que possible.

Alors, à quelle fréquence fais-tu cette chanson et cette danse?

Aussi souvent que nécessaire. Quand est-ce que tu avoir besoin à? Chaque fois que vous avez un problème spécifique qui peut être résolu par une solution créative ouverte.

Ce problème pourrait être aussi simple que «nous avons besoin de plus d'idées de contenu de blog» ou aussi complexe que «nous devons réinventer complètement notre image de marque en ligne».

Quoi qu'il en soit, une séance d'idéation est votre façon de transformer la pensée créative en un processus commercial.

Allez maintenant fabriquer de bonnes idées.

Comment créer un cadre de messagerie de marque en 5 étapes

0

<! –->

Lorsqu'un acteur joue un rôle, il devient quelqu'un d'autre. Leur message n'est plus le leur, mais celui de leur personnage.

L'image de marque ressemble beaucoup à ça.

Vous pouvez inclure un peu de vous-même dans vos efforts de marketing créatif, mais votre objectif principal en tant que responsable marketing est de représenter votre marque.

Alors, comment vous assurez-vous que votre langue, votre ton de voix et vos visuels restent fidèles à la messagerie de votre marque dans chaque élément de contenu que vous créez?

Avec un cadre de messagerie de marque.

Qu'est-ce qu'un cadre de messagerie de marque?

Un cadre de messagerie de marque est le fondement de l'ensemble de votre messagerie de marque. Contrairement à une fondation littérale, ce n'est pas une chose tangible. Il s'agit d'une collection d'efforts, de documents, de guides et de déclarations qui vous aident à «garder votre caractère» chaque fois que vous représentez votre marque sur n'importe quel média.

Ce cadre n'est pas seulement important pour vous, cependant. Il garantit également que tout agent de commercialisation, pigiste ou partenaire tiers qui travaille avec vous peut parler au nom de votre marque.

(Je ne peux pas commencer à vous dire à quelle fréquence les spécialistes du marketing adoptent la mentalité «Je le sais quand je le vois» à la messagerie de marque. Si vous ne pouvez pas exprimer votre personnalité de marque à quelqu'un d'autre, alors vous ne la connaissez pas assez bien toi même.)

Comment créer un cadre de messagerie de marque

La création d'un cadre de messagerie efficace n'implique pas nécessairement la création d'une matrice de messagerie appropriée. Un graphique ou un modèle peut être utile pour résumer votre cadre une fois que vous l'avez créé.

Mais vous ne commencez pas avec un modèle (contrairement à ce que vous avez pu lire ailleurs). C’est beaucoup trop confinant. Au lieu de cela, commencez par identifier et articuler les éléments qui auront un impact sur votre messagerie principale. Une fois que vous avez ces problèmes, vous pouvez trouver la meilleure façon de les représenter.

Pour vous aider à démarrer, nous avons identifié les 5 étapes principales impliquées dans la création d'un cadre de messagerie de marque:

1. Identifiez vos publics cibles

La première phase de votre stratégie de messagerie de marque consiste à identifier votre public. Gardez à l'esprit que votre message clé peut atteindre des personnes qui ne sont pas des acheteurs, mais qui peuvent influencer les acheteurs. Cela est particulièrement vrai pour les entreprises B2B où les décideurs ne sont pas nécessairement les utilisateurs finaux.

Pour identifier votre audience, vous devez examiner les éléments suivants:

  • Données démographiques dans Google Analytics (âge, sexe).
  • Données client dans votre CRM (titres de poste, emplacement, goûts et dégoûts).
  • Vos abonnés e-mail existants.
  • Informations anecdotiques de vos vendeurs et spécialistes du marketing.
  • Les différentes façons dont les clients utilisent vos produits (et les fonctionnalités qu'ils utilisent).
  • Toute autre information que vous pourriez avoir à portée de main sur vos utilisateurs, acheteurs et / ou lecteurs.

Une fois cette opération effectuée, vous pouvez regrouper les informations dans un profil d'audience. Voici un exemple:

exemples d'audience cible - exemple 2

Points clés à retenir:

  • Un bon message n’est génial que si les récepteurs le trouvent formidable.
  • Cadrez votre histoire de marque et votre message clé autour de ce que votre public cible jugera bon.
  • Attendez-vous à créer plusieurs profils d'audience (après tout, il y a probablement plus d'un type de personne utilisant votre produit ou service).

2. Articulez vos propositions de valeur

La proposition de valeur concerne davantage le positionnement que le fait de pointer vers une seule caractéristique ou fonctionnalité.

Dire que votre entreprise possède les produits ou services les plus intuitifs du secteur ne suffit pas – vous devez articuler Comment ce différenciateur ajoute de la valeur.

C’est pourquoi il est si important de connaître votre public. Avant de pouvoir leur offrir de la valeur, vous devez savoir ce qu'ils trouvent précieux.

Pour articuler vos propositions de valeur, identifiez toutes les façons dont vos produits ou services ajoutent de la valeur. Voici quelques exemples:

  • Un modèle de tarification unique.
  • Amélioration de la productivité.
  • Économies de coûts.
  • Plus grande satisfaction des employés.
  • Avantages sociaux (par exemple, durabilité).
  • Renforce la confiance.

C'est bien d'avoir plus d'une proposition de valeur. Plus il y a de points de vente, plus on est de fous. Chacune de vos propositions de valeur est un pilier de messagerie qui vous aidera à définir votre déclaration de positionnement de marque (qui viendra un peu plus tard).

Points clés à retenir:

  • Un message de marque fort démontre de la valeur, pas des caractéristiques et des fonctionnalités; après tout, les gens ne se soucient des fonctionnalités que si elles ont de la valeur.
  • Ne vous concentrez pas uniquement sur l'élimination des points douloureux; comprendre comment vous ajoutez de la valeur.

3. Auditez votre messagerie existante

Reportez-vous à vos efforts de marketing de contenu existants pour évaluer comment vous avez précédemment structuré la messagerie de votre marque.

Lorsque vous scannez vos profils de médias sociaux, votre blog, votre site Web, votre page YouTube et d'autres canaux, faites très attention à:

  1. Quels ont été vos publics implicites.
  2. Comment vous avez défini votre ou vos propositions de valeur.
  3. Si vous avez démontré cette valeur (avec un leadership éclairé et du contenu à valeur ajoutée).
  4. Voix de marque.
  5. Identité visuelle de votre marque.

Si vous n'avez jamais eu la difficulté de créer un cadre de messagerie de marque, vous trouverez probablement des incohérences. Vous pouvez également découvrir des exemples de contenu qui n'ajoutent pas beaucoup de dimension ou de texture à votre marque. Ou des cas où la voix et la personnalité de votre marque sont partout – oscillant entre la peur, l'esprit sarcastique et les méandres académiques. Ou de mauvaises photos de stock qui n'ont aucune uniformité dans le style et le ton.

Une partie de ce que vous découvrez peut vous horrifier. Il suffit de regarder le titre, la piste et la photo d'un article de blog que nous avons écrit en 2010:

Comparez maintenant ce post de 9000 mots que nous avons créé sur la façon de faire de la recherche de mots clés en 2020:

Selon vous, lequel représente le mieux le travail de représentation de notre marque et de mise en valeur de notre valeur?

Points clés à retenir:

  • Documentez vos conclusions – bonnes et mauvaises – lors de l'audit de votre contenu marketing existant.
  • Auditez votre message marketing au moins une fois par an pour vous assurer que le positionnement de votre marque est toujours pertinent; une excellente image de marque est une cible mouvante.

4. Créez votre guide de messagerie

Votre profil d'audience vous aide à comprendre à qui vous parlez.

Votre propositions de valeur vous aider à savoir quoi dire.

Votre guide de messagerie vous aide à le dire de la bonne façon à chaque fois.

Commencez par breveter une voix de marque. Pensez à votre marque comme si c'était une personne:

  • Quel genre de langage cette personne utiliserait-elle?
  • Quels détails fixeraient-ils dans leur écriture?
  • Quels types d'analogies préféreraient-ils?
  • Utilisent-ils beaucoup d'expressions idiomatiques ou disent-ils les choses en langage simple?
  • Quoi Ton de voix utiliseraient-ils (humoristique, satirique, académique, direct, intelligent mais relatable)?

Faites un exercice similaire pour vous aider à façonner votre identité visuelle. Pensez à la façon dont cette personne – votre marque – pourrait décorer sa maison:

  • Quelle palette de couleurs utiliseraient-ils?
  • Opteraient-ils pour un look élégant, moderne et élégant ou quelque chose de baroque?
  • Fourniraient-ils un minimum ou s'empileraient-ils sur le pin?
  • Souhaiteraient-ils un tapis persan ou quelque chose de moderne au milieu du siècle?
  • Voudraient-ils accrocher des photographies en noir et blanc élégantes ou des affiches amusantes et caricaturales?

Une fois que vous avez réfléchi aux détails de la voix et de l'esthétique de votre marque, créez un guide de messagerie exploitable qui comprend, au minimum:

  • Une explication de votre voix de marque par écrit avec des exemples.
  • Préférences de style textuel (par exemple, virgule série ou aucune?).
  • Vos préférences de typographie de marque (y compris l'espacement).
  • Votre palette de couleurs de marque.
  • Exemples d'iconographie.

Cette partie de la messagerie de marque est si importante. Vos guides de style orientent les créations lors de l'exécution de votre stratégie de contenu.

Points clés à retenir:

  • Comment vous dites que quelque chose peut être aussi important que quelle vous dites.

5. Finalisez votre déclaration de positionnement de marque et votre logo

Votre déclaration de positionnement de marque est, à défaut d'une meilleure expression, un pitch d'ascenseur. Mais il ne lance pas un produit ou un service. Il présente tout votre concept en tant que marque.

À la base, un énoncé de positionnement explique quatre choses:

  1. Ce que fait votre marque.
  2. Pour qui il le fait.
  3. Vos valeurs différenciantes.
  4. Les résultats de ces valeurs différenciantes.

Cela fait ne pas répertoriez de manière exhaustive vos propositions de valeur, produits ou services. Voici un exemple de très bon énoncé de positionnement de marque de Beautycounter:

Qu'est-ce qui le rend génial?

  • C'est succinct.
  • C'est écrit dans la voix de Beautycounter.
  • C’est mémorable.
  • Il exprime clairement ce que l'entreprise croit.

Une déclaration de positionnement de marque – parfois appelée «promesse de marque» – est la chose la plus proche que vous ayez d'un résumé de ce qu'est votre marque. Vous n'avez pas nécessairement à le partager avec le monde, mais il est important d'en avoir un pour guider votre messagerie.

De même, vous aurez besoin d'un logo. Contrairement à votre déclaration de positionnement de marque, votre logo sera partagé avec le monde. C'est une représentation visuelle de votre marque et doit être soigneusement conçue pour exprimer vos valeurs. Ce n’est pas une tâche facile, mais nous avons fourni quelques conseils sur la façon de créer un logo de tueur ailleurs sur ce blog.

Points clés à retenir:

  • Un excellent énoncé de positionnement de marque explique comment vous voulez que votre marque soit perçue; c'est l'identité avec laquelle vous allez sur le marché.
  • Votre logo est l'encapsulation visuelle de cette identité.
  • Si vous vous sentez enclin, n'hésitez pas à proposer également un slogan de marque lapidaire (par exemple, le nôtre est «Fuel Your Brand») – mais considérez-le comme un détail accentuant, pas un principe directeur.

Mettre votre cadre de messagerie de marque en action

Maintenant que votre infrastructure de messagerie de marque est entièrement délimitée, le vrai travail commence: la création de contenu.

N'oubliez pas: utilisez votre cadre de messagerie de marque comme rez-de-chaussée sur lequel chaque élément de contenu est construit.

Faites-le, et vous ne devriez avoir aucun problème à créer une expérience de marque cohérente, mémorable et toujours mémorable.

Stratégie marketing vs tactique: la distinction la plus importante en marketing

0

<! –->

Rappelez-vous le triangle du feu depuis le retour à l'école primaire?

Vous connaissez celui – il montre l'anatomie d'une flamme:

L'équivalent marketing du triangle du feu ressemblerait à ceci:

  1. Objectifs d'affaires.
  2. Stratégie.
  3. Tactique.

La plupart des spécialistes du marketing ont des objectifs, mais beaucoup n'ont pas de stratégie unifiée pour les atteindre. Au lieu de cela, ils passent directement à la tactique, ce qui conduit souvent à des résultats comme ceux-ci:

  • Un site de commerce électronique augmente son budget de recherche payant, mais ne voit aucune augmentation des ventes.
  • Un fournisseur SaaS écrit des centaines de billets de blog en un an seulement pour constater une augmentation marginale du trafic Web et aucun gain commercial.
  • La newsletter d'une marque lifestyle ne génère aucun trafic sur le site et présente un taux de désabonnement élevé.

Autrement dit, le marketing tactique et le marketing stratégique ne sont pas les mêmes – et brouiller accidentellement la frontière entre eux pourrait étouffer tout espoir d'atteindre vos objectifs.

Une brève (mais cruciale) mise de côté sur les objectifs…

L'augmentation du trafic sur le site est un objectif marketing et non un objectif commercial. Obtenir plus d'engagement sur les médias sociaux est également un objectif marketing – encore une fois, pas un objectif commercial.

Il s'agit d'une distinction importante pour la simple raison que tout marketing doit avoir une valeur commerciale.

Une stratégie marketing vous aidera à vous assurer que tout objectif marketing que vous définissez a réellement une valeur pour l'entreprise.

En d'autres termes, une bonne stratégie garantit que les objectifs commerciaux et les objectifs marketing sont toujours alignés.

Sinon, vos risques de programme de marketing deviennent épars et sans valeur commerciale.

Maintenant sur la question de la stratégie marketing vs tactique…

Un marketing stratégie est un plan de jeu de haut niveau pour savoir comment vous allez toucher un public cible et le mobiliser pour atteindre votre objectif commercial. Cet objectif pourrait être de contrôler une part de marché plus importante, de développer votre entreprise, de vous développer dans de nouvelles industries, etc.

Commercialisation tactique sont les activités que vous utilisez pour exécuter votre stratégie.

Vous pouvez avoir des dizaines voire des centaines de tactiques marketing qui composent votre mix marketing, mais une seule stratégie marketing.

Une bonne stratégie comprend:

  • Objectifs marketing: Qu'avez-vous besoin de votre marketing pour atteindre un objectif commercial?
  • Public cible: Avec qui devez-vous vous engager pour atteindre vos objectifs marketing?
  • Directives de marque: Comment devez-vous impliquer votre public cible (par exemple, quel type de marque êtes-vous et comment cela se reflétera-t-il dans votre publicité, votre stratégie de marketing numérique et / ou votre stratégie de marketing de contenu)?
  • Des opportunités et des menaces: Quels sont les avantages et les risques potentiels que vous devez garder à l'esprit et quel avantage concurrentiel apportez-vous à la table?

Quelle est la place du «plan marketing» dans l'équation?

Si la stratégie est Pourquoi du marketing et les tactiques sont les quelle, le plan est le Comment. C'est la phase entre la stratégie et les tactiques où vous décidez et documentez les tactiques que vous utiliserez pour exécuter votre stratégie.

Revenons donc à notre analogie avec le feu:

Si votre stratégie est le carburant de votre feu et que vos tactiques sont votre source de chaleur, votre plan est l'endroit où vous décidez quelle tactique de démarrage du feu est la plus appropriée à votre situation (arc, silex et acier, briquet, Charmander?).

Votre plan marketing est également l'endroit où vous décidez quels indicateurs de performance clés (KPI) vous utiliserez pour suivre le succès.

Lorsque vous essayez d'allumer un feu, la fumée peut être un bon indicateur de performance clé vous indiquant que vos tactiques fonctionnent. En marketing, les KPI que vous devez surveiller varient en fonction de votre stratégie et de votre plan stratégique.

Quels sont quelques exemples de stratégies et de leurs tactiques?

Objectif 1: Réinventez ou rebaptisez votre entreprise pour plaire davantage à un public moderne.

  • Stratégie: Donnez à votre marque un lifting numérique complet et implémentez de nouveaux services Web.
  • Plan: Décidez quelles tactiques vous utiliserez pour atteindre cet objectif, quel sera votre calendrier, quel budget vous allouerez, qui est responsable de quoi et comment vous suivrez les progrès.
  • Tactique: Créez un nouveau site Web avec un nouveau contenu et une UX et un design entièrement nouveaux, lancez une application mobile et promouvez vos efforts de marque nouveaux et améliorés sur les médias sociaux, les e-mails et d'autres canaux de distribution.

Objectif 2: Augmentez vos revenus de manière rentable avec l'objectif à long terme de développer votre entreprise.

  • Stratégie: Utilisez le marketing numérique pour réduire votre coût par prospect et, plus précisément, relancez vos activités de marketing entrant.
  • Plan: Décidez des tactiques de marketing de contenu et de publicité numérique que vous utiliserez pour améliorer les activités entrantes, dans quels canaux vous investirez le plus de temps et d'efforts et comment vous mesurerez les progrès.
  • Tactique: Utilisez l'optimisation des moteurs de recherche (SEO), comme le ciblage de mots clés pertinents dans la copie de votre site Web et les articles de blog pour améliorer le trafic entrant, tirer parti des appels à l'action sur la page pour capturer des prospects et mettre en œuvre des tactiques de marketing par e-mail (comme les newsletters, les e-mails de promotion des prospects et les campagnes de goutte-à-goutte par e-mail ) pour nourrir ces pistes

Objectif 3: Lancez une nouvelle gamme de produits ou services.

  • Stratégie: Recherchez la concurrence, identifiez votre public cible et vos acheteurs pour ce nouveau produit, déterminez comment vous souhaitez leur présenter vos nouvelles offres et sur quels canaux et tracez le parcours client.
  • Plan: Définissez vos paramètres pour des analyses concurrentielles (sur quels détails vous concentrerez-vous?), Identifiez votre public et vos acheteurs, décidez comment les atteindre au mieux et déterminez ce que devrait être votre message de mise sur le marché.
  • Tactique: Créez des profils d'audience, développez des personnalités d'achat; définir votre mix marketing autour de leurs préférences; utilisez vos principales publicités (publicités, recherche payée, publicités) et tactiques de marketing (marketing de contenu, marketing événementiel, marketing sur les réseaux sociaux, etc.).

N'ayez pas peur de corriger le cap

Si vous voulez faire du marketing qui a une valeur commerciale réelle, vous devez d'abord comprendre la différence entre une stratégie marketing et des tactiques marketing.

N'oubliez pas: construisez votre stratégie marketing sur les objectifs commerciaux, puis introduisez des tactiques qui actualiseront votre stratégie.

Si, à un moment donné, vous constatez que certains efforts ne relancent pas les étincelles, éliminez les tactiques qui sont sous-performantes.

Persévère. Le marketing est une combustion lente.

Mais faites-le bien, et ce feu restera allumé pendant des années.

7 KPI de réussite client que chaque entreprise doit suivre

0

<! –->

Le succès client est l'un des concepts les plus mal compris en marketing et en vente.

Comme la «colère» ou le «plaisir», ce n'est pas quelque chose que vous pouvez quantifier, et ce n'est certainement pas une métrique.

Mais c'est quelque chose que vous pouvez illustrer en utilisant des méthodologies très précises.

The Scream d'Edvard Munch utilise des coups de pinceau et des palettes de couleurs pour transmettre précisément la notion imprécise d'anxiété.

Nous parlons indicateurs clés de performance (KPI) de réussite client. Ce sont des chiffres durs qui, comme un pinceau à pointe fine, peuvent vous aider à obtenir un portrait complet et détaillé de trois choses:

  1. Satisfaction du client.
  2. Fidélisation de la clientèle.
  3. La valeur monétaire de chaque client.

Combinés, ces trois concepts vous indiquent à quel point vos clients sont satisfaits du succès que votre produit ou service leur a apporté, et ce que ce bonheur signifie pour les revenus récurrents.

Alors, sans plus tarder, regardons les 7 mesures que vous devez suivre pour obtenir une image complète de la réussite des clients:

1. Taux de désabonnement

Le taux de désabonnement des clients est une mesure du nombre de clients que vous perdez dans un délai donné.

Par exemple, si vous avez 500 clients au début du mois et que vous en perdez 5, vous avez un taux de désabonnement de 1% pour ce mois. Cela peut être bon, il peut être mauvais – nous ne pouvons pas vous le dire car nous ne savons pas quel est le taux de désabonnement moyen pour votre secteur.

Lors du calcul du taux de désabonnement, ne comptez pas les nouveaux clients que vous avez acquis au cours de cette période (sauf si ces clients se désengagent au cours de la période). Le taux de désabonnement est destiné à vous aider à avoir une idée de votre taux de fidélisation de la clientèle. Il n'est pas destiné à vous dire si vous générez plus d’affaires que vous n'en perdez.

Gardez également à l'esprit qu'il existe deux façons de considérer le taux de désabonnement des clients:

  1. Taux de désabonnement des clients: Littéralement, le nombre de clients qui ont baratté.
  2. Taux de désabonnement brut: Le montant d'argent qui a tourné.

Nous vous recommandons d'examiner les deux, car cela vous aidera à déterminer dans quelle mesure vous fidélisez les clients à faibles dépenses par rapport aux clients à dépenses élevées. Le taux de désabonnement de la valeur brute peut également vous dire si les clients que vous conservez dépensent suffisamment d'argent pour compenser les pertes des clients qui se sont désistés.

2. Recettes mensuelles récurrentes (MRR)

Les revenus récurrents mensuels sont un indicateur de performance clé qui vous indique le montant des revenus à attendre sur une base mensuelle. Il peut vous indiquer si votre produit ou service est perçu favorablement par les clients existants et constitue un indicateur de performance clé particulièrement important pour le SaaS et d'autres services par abonnement.

Un MMR plus élevé d'un mois à l'autre indique que vous ajoutez plus de revenus clients que vous n'en perdez. Cela est souvent en corrélation avec une équipe de réussite client qui maintient ses taux de désabonnement inférieurs à son taux d'acquisition de clients.

Si le MRR diminue, c'est probablement un signe que vos clients (nouveaux et anciens) dépensent moins d'argent, et cela pourrait être un indicateur que votre service n'apporte pas le succès aux clients.

Pour calculer le MRR, multipliez simplement le nombre total de clients actifs par le revenu moyen par client.

Vous pouvez également calculer le MMR d'expansion pour voir combien de revenus sont le résultat d'achats non récurrents, tels qu'un achat incitatif ou complémentaire. L'extension MMR vous permet de savoir si les clients voient suffisamment de succès avec votre service pour justifier de dépenser de l'argent supplémentaire en plus de leurs dépenses mensuelles habituelles.

3. Score net du promoteur (NPS)

Quelle est la probabilité que vos clients recommandent votre service à quelqu'un d'autre? Net Promoter Score répond à cette question.

Pour calculer le score net du promoteur, vous devez d'abord collecter les données à la question «Sur une échelle de 1 à 10, quelle est la probabilité que vous recommandiez ce produit ou service?» Utilisez un outil de formulaire tel que Survey Monkey, JotForms ou Google Forms pour vous aider à créer une réponse d'échelle de notation de 1 à 10. Nous recommandons également d'inclure un espace pour une explication ouverte de leur évaluation.

Une fois que vous avez distribué votre enquête et recueilli les commentaires, vous pouvez commencer à analyser les résultats. Les plages de notation sont les suivantes:

  • 0-6: détracteurs.
  • 7-8: Passifs.
  • 9-10: Promoteurs.

De là, soustrayez le pourcentage de détracteurs du pourcentage de promoteurs.

Par exemple, supposons que vous ayez 100 répondants au total – 60 sont des promoteurs, 30 des passifs et 10 des détracteurs. Dans ce cas, vous auriez 60% de promoteurs, 30% de passifs et 10% de détracteurs. Soustrayez 10 des 60 et vous vous retrouvez avec un NPS de 50.

Un NPS plus élevé est évidemment préférable à un score inférieur, car cela suggère que vos clients sont plus susceptibles de recommander votre organisation. C'est un indicateur assez solide que votre marque génère du succès pour eux. Recommanderiez-vous quelque chose qui ne fonctionne pas?

Tout aussi important, les réponses ouvertes des enquêtes NPS – ou de toute enquête client, vraiment – peuvent fournir des informations exploitables sur ce que vous pouvez faire différemment pour promouvoir les succès futurs des clients.

4. Score de satisfaction client

Un score de satisfaction client est similaire à NPS. La seule différence est que cet indicateur de performance clé mesure plus directement le pourcentage d'expériences client positives.

Comme NPS, la meilleure façon de capturer les données de satisfaction client est d'intégrer des enquêtes dans la livraison de vos produits ou services. Par exemple, vous demandez peut-être aux clients d'évaluer leur expérience avec votre marque après chaque interaction avec le service client. Vous pouvez également demander aux clients d'évaluer leur expérience à la fin de chaque travail, contrat ou peu de temps avant le renouvellement.

Vous pouvez utiliser des réponses à choix multiples (par exemple, «évaluer votre expérience comme grande, satisfaisante ou mauvaise») ou une échelle numérique (par exemple, 1-2 étant mauvaise, 3 étant satisfaisante, 4-5 étant excellente).

Pour calculer le CSAT, déterminez simplement quel pourcentage de vos réponses sont positives.

Le score de satisfaction client est plus précieux lorsque vous donnez aux clients une raison de justifier leur évaluation. Il y a certaines choses que les KPI quantitatifs de réussite des clients ne peuvent pas vous montrer – à savoir, la raison Pourquoi le succès du client peut être difficile.

Cependant, à des fins de génération de rapports, CSAT est une mesure de réussite client précieuse.

5. Taux de renouvellement

La fidélisation de la clientèle est le plus précieux de tous les objectifs de réussite de la clientèle, et il n'y a peut-être pas de meilleure mesure pour la mesurer – en particulier pour les fournisseurs de services B2B (par exemple, une entreprise SaaS) – que le taux de renouvellement.

Pour calculer le taux de renouvellement, divisez simplement le nombre de clients qui renouvellent par le nombre de clients à renouveler dans une période de temps donnée. Multipliez ensuite ce nombre par 100 pour obtenir votre taux de renouvellement en pourcentage.

En soi, un fort taux de renouvellement de la clientèle indique que les clients ont eu suffisamment de succès en travaillant avec votre organisation pour s'engager dans un autre contrat ou durée de service.

Mais il est important de peser le taux de renouvellement par rapport à d’autres facteurs tels que le MRR. Ce n'est pas parce qu'un pourcentage élevé de vos clients renouvelle que vous dépensez autant d'argent, voire plus. Inversement, si 1 client sur 3 annule, mais que les autres clients renouvellent à un prix plus élevé, vous pouvez en fait vous retrouver avec un taux de renouvellement des revenus plus élevé, même si le taux de renouvellement de votre client est en baisse d'une période à l'autre.

6. Coût de rétention client

Vous pouvez avoir un taux CSAT, NPS, MRR, de renouvellement et de taux de désabonnement phénoménal, mais à quel prix pour votre entreprise?

Le coût de fidélisation de la clientèle vous donnera une estimation de la rentabilité de votre réussite client.

Calculer la fidélisation de la clientèle est une corvée. Tout d'abord, vous devez additionner toutes les dépenses liées à votre programme de réussite client sur une période donnée (mois, trimestre ou année).

Ensuite, vous divisez les coûts de réussite des clients par le nombre total de clients au cours de cette période. L'objectif est de déterminer combien d'argent vous dépensez pour chaque client dans votre tentative de les conserver.

Exemple: 50 000 $ dépensés sur un an / 100 clients = 500 $ par client pour les conserver par an.

La meilleure façon de penser au coût de rétention client est une mesure relative. Concentrez-vous sur les améliorations d'une période à l'autre du coût de rétention. Une période de coût de fidélisation de la clientèle n'est constituée que de données. En revanche, la comparaison des coûts de fidélisation de la clientèle avec des initiatives de réussite client au fil du temps est une information exploitable.

7. Valeur à vie du client (CLV)

La valeur à vie du client est essentiellement ce à quoi cela ressemble: combien de revenus le client moyen génère-t-il au cours de toute sa relation avec votre entreprise?

Connaître la valeur de vos clients moyens au fil du temps vous aide à déterminer comment et combien vous devez investir dans la réussite de vos clients.

Calculez la CLV en multipliant le montant dépensé pour un achat moyen par la fréquence d'achat moyenne. Ensuite, vous voulez multiplier ce nombre par la durée de vie moyenne d'une relation client.

Par exemple, supposons que votre client moyen dépense 1 000 $ deux fois par an et qu'il reste généralement client pendant 3 ans. L'équation ressemblerait à ceci: 2 x 1 000 x 3 = 6 000 $.

Si vous souhaitez aller plus loin et déterminer le revenu net, vous pouvez soustraire le coût de fidélisation de la clientèle de CLV. Si vous dépensez 500 $ par an pour conserver un seul client (sous la forme d'un service client, de voyages, de remises, de mises à jour de produits, etc.), vous multipliez cela par la durée de vie moyenne (3 ans), puis soustrayez votre résultat de 6000 $. Dans ce cas, ce serait 6 000 $ – 1 500 $ = 4 500 $.

Encore une fois, CLV est une mesure relative qui n'a de sens que dans le contexte d'autres mesures de réussite client. Votre objectif devrait être d'augmenter votre CLV au fil du temps en faisant des investissements intelligents pour la réussite de vos clients.

Une dernière réflexion sur l'utilisation des mesures de réussite client

Les KPI sont destinés à suivre les progrès et à identifier les opportunités potentielles pour améliorer l'expérience client. Ils ne sont pas censés être des indicateurs absolus de la réussite ou non de votre réussite.

En d'autres termes, c'est votre travail de suivre les bons KPI, de les interpréter et de créer une image complète et exploitable de votre programme de réussite client.

Espérons simplement que le portrait qui vous reste est un peu moins angoissant que celui d'Edvard Munch.

De toute façon, au moins vous aurez appris quelque chose.

6 modèles d'e-mails à utiliser pour demander des avis

0

<! –->

Plus de 90% des clients lisent les avis avant de prendre une décision d'achat. Cela signifie que la plupart de vos ventes potentielles sont à la merci de ce que les anciens clients disent de vos produits ou services.

Malheureusement, étude après étude a conclu qu'un client mécontent est plus susceptible de laisser un avis qu'un client satisfait. Le Web compte beaucoup plus de Simon Cowells que de Paula Abduls – surtout si vous êtes une marque. Les gens attendent de la satisfaction lorsqu'ils paient quelque chose. S'ils ne l'obtiennent pas, vous et tous vos clients potentiels en entendrez parler.

Dans un monde où la satisfaction s'exprime souvent par le silence, vous aurez besoin d'une manière délicate de demander à vos clients de parler de ce que vous faites correctement.

Saisissez la campagne de demande d'avis.

Passons en revue les principes de base d'une demande de rétroaction et examinons de près certains des meilleurs modèles de courrier électronique pour demander des avis.

Quand demander des révisions

Le succès d'une campagne de demande d'avis dépend de la saisie du moment le plus opportun pour demander un avis client. En voici 5:

  1. Peu de temps après un achat (assurez-vous de considérer le temps qu'il faudrait à un client pour voir les avantages de ce que vous vendez; un beignet est consommé plus rapidement qu'une plate-forme de gestion des risques).
  2. Lorsqu'un client rachète ou commande à nouveau.
  3. S'ils ont mentionné votre marque sur les réseaux sociaux.
  4. Une fois le succès de votre produit ou service démontré.
  5. Dès réception d'un renvoi.

À quels canaux référer les examinateurs

Pensez aux canaux en ligne de votre marque qui bénéficieront le plus d'un avis positif. Est-ce directement sur une page produit de votre site? Est-ce dans un forum de niche? Le Better Business Bureau?

Voici quelques exemples de certaines des destinations d'avis les plus importantes du Web:

Amazon et autres sites de vendeurs tiers

Si vous êtes une entreprise de commerce électronique B2C qui génère la plupart de ses ventes via Amazon, faites par défaut une demande de révision Amazon pour votre entreprise. Il en va de même pour Etsy, eBay, Overstock et d'autres plateformes de commerce électronique. Les plates-formes tierces sont une excellente source de revenus pour de nombreuses entreprises, et de bonnes critiques en ligne peuvent aider à accélérer les achats.

Votre propre site web

Sinon, si vous avez une boutique de commerce électronique qui ne vend pas sur des sites tiers, encouragez les clients à laisser un avis sur le produit directement sur vos pages de produits. Une entreprise B2B peut également utiliser son site Web ou son blog pour publier un témoignage client, une étude de cas, des citations de clients satisfaits ou tout cela. Pour les marchés verticaux B2B hautement spécialisés, une sensibilisation ciblée à des clients satisfaits spécifiques demandant un témoignage positif peut être le seul moyen de générer une preuve sociale, et votre page commerciale peut être le seul endroit pour promouvoir ces avis positifs.

Sites de révision B2B

Une entreprise B2B moins spécialisée peut vouloir diriger le trafic d'avis vers une autre source. Par exemple, une entreprise CRM bénéficiera des avis des utilisateurs sur G2.com ou TrustRadius.

Google

Les entreprises avec une présence locale – B2B et B2C – devraient s'installer sur Google My Business (GMB) pour gérer leurs avis et notes Google. L'écrasante majorité du trafic Web provient des moteurs de recherche, ce qui signifie que les premiers avis qu'un client potentiel recherchant une entreprise locale verra sont directement sur Google.

L'optimisation d'un profil GMB est également essentielle à des fins d'optimisation de moteur de recherche local. Cela permet de garantir que votre entreprise est répertoriée dans Google sous le nom commercial correct, avec les bonnes heures, adresse et autres détails.

Autres répertoires d'entreprises

Ceux-ci pourraient inclure:

  • Japper.
  • TripAdvisor.
  • Foursquare.
  • Les Pages Jaunes.
  • Le Better Business Bureau.

Comment demander des avis (+ modèles d'email)

Vous devez permettre aux clients de laisser un avis aussi simple que possible – ou, en l'occurrence, fournir toute sorte de commentaires qui pourraient aider votre entreprise à s'améliorer.

Quelqu'un qui veut faire une crise sur Internet recherchera activement le plus grand public pour sa tirade. Mais un client ravi ne vous donnera un attaboy que si cela ne prend pas beaucoup de temps de sa journée.

Commencez par inclure un lien «nous revoir» dans la signature de l'e-mail de tous les e-mails transactionnels, e-mails du service client, etc. Le destinataire n'a qu'à cliquer sur ce lien pour être redirigé vers une plateforme d'examen de votre choix.

Pensez également à laisser un formulaire «passez en revue» ou «fournissez des commentaires» sur votre page Contactez-nous pour solliciter des commentaires. Si vous proposez une assistance en ligne, vous pouvez créer un lien vers cette page ou un autre canal de révision après chaque interaction.

Même dans ce cas, vous devrez contacter les clients pour les encourager à faire part de leurs commentaires, à laisser un avis ou à parler positivement au nom de votre marque. Et il n'y a pas de meilleure façon de le faire que par e-mail.

Lorsque le moment est venu, utilisez l'un des modèles d'e-mail ci-dessous pour demander un avis, une évaluation, des commentaires, un témoignage ou une référence:

Pour une revue de produit

Objet de l'e-mail: N'oubliez pas de laisser un avis

Salut (prénom),

Nos clients s'appuient sur les avis de personnes perspicaces comme vous pour décider lequel de nos produits et services leur convient.

Si vous avez un moment à perdre, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous pour nous dire si vous appréciez votre (nom du produit).

Notez-le ou révisez-le.

Et comme toujours, merci d'avoir choisi (votre marque ou nom d'entreprise).

À votre santé,

(Nom de l'expéditeur)

Pour un service B2B ou B2C unique

Objet de l'e-mail: Comment avons-nous fait?

Salut (prénom),

Merci de nous avoir choisis (service que vous fournissez). Nous apprécions votre confiance et apprécions votre entreprise.

Si vous étiez satisfait de nos services, veuillez prendre un moment pour laisser un avis sur (plateforme de votre choix).

Cela signifierait le monde pour nous.

Jusqu'à la prochaine fois,

(Nom de l'expéditeur)

Pour un hôtel, un spa ou un salon

Objet de l'e-mail: Était-ce aussi agréable pour vous que pour nous?

Salut (prénom),

De tous les (types d'entreprises) de (votre emplacement), vous avez choisi le nôtre. Cela nous fait nous sentir sacrément spéciaux.

Mais nous voulons savoir: avons-nous rendu la pareille?

Laissez un avis sur (plateforme préférée) et faites-nous savoir comment votre expérience (type de service) avec (nom de l'entreprise) s'est déroulée.

Nous lisons tous nos commentaires et les prenons à cœur afin que nous puissions continuer à améliorer notre (type de service).

Rester bien,

(Nom de l'expéditeur)

Pour une demande de retour d'enquête

Objet de l'e-mail: Dites-nous comment nous nous en sortons dans un bref sondage

Salut (prénom),

Chez (nom de l'entreprise), nous essayons toujours d'améliorer notre (indiquez votre type de service produit). Et nous ne pouvons pas le faire sans vos commentaires honnêtes.

Veuillez prendre un moment pour remplir notre bref sondage. (Je promets, cela ne prendra qu'une minute.) Ne tirez pas dessus. Nous voulons le bien, le mal et le laid.

Répondez au sondage.

À votre santé,

(Nom de l'expéditeur)

Pour une demande de témoignage

Objet de l'e-mail: Une étude de cas / témoignage avec (nom du client)

Salut (prénom)

J'espère que vous et les vôtres vous portez bien!

Je tends la main parce que je jetais un coup d'œil à certains des travaux que nous avons faits avec vous (merci encore de nous avoir choisis!), Et je me demandais si vous seriez disposé à nous créer un (étude de cas ou témoignage) . J'espérais (rédiger un article / créer une vidéo) sur ce sur quoi nous avons travaillé avec vous et intégrer certains de vos commentaires et / ou résultats.

Pourriez-vous nous répondre en nous faisant savoir si:

  • Nous pouvons identifier (vous ou votre entreprise) par votre nom.
  • Nous pouvons vous citer directement à propos de vos expériences avec nous.
  • Vous avez des informations supplémentaires sur votre relation avec (votre entreprise) que vous voudrez peut-être fournir.

Merci beaucoup!

À votre santé,

(Nom de l'expéditeur)

Pour une demande de parrainage B2B

Objet de l'e-mail: Demande de référence potentielle

Salut (prénom)

Je tiens tout d'abord à vous remercier à nouveau de nous avoir choisis pour vos besoins (type de service ou de produit). Nous sommes ravis d'avoir pu dépasser vos attentes.

Et, en fait, je tends la main parce que je me demandais si vous seriez prêt à vous porter garant pour une perspective potentielle avec laquelle nous avons été en contact. Il vous suffit de remplir le (formulaire, enquête, document joint, etc.) et de nous le renvoyer.

Nous apprécierions vraiment l'aide si vous avez le temps, mais comprenez totalement sinon. Quoi qu'il en soit, nous sommes impatients de faire plus de bon travail pour vous.

À votre santé,

(Nom de l'expéditeur)

Quelques bonnes pratiques pour les demandes par e-mail

Les e-mails courts et concis sont toujours meilleurs, surtout si vous demandez simplement une évaluation ou une évaluation générale du produit.

La seule exception est un e-mail de demande de témoignage, qui devra être beaucoup plus personnalisé si vous espérez qu'un individu spécifique s'exprime au nom de votre marque.

Sinon, voici quelques autres conseils généraux à garder à l'esprit avec tout e-mail de demande de révision que vous écrivez:

  • Incluez un «bouton de révision» cliquable clairement identifié quelque part dans votre e-mail.
  • Essayez d'adresser les destinataires par leur prénom.
  • Soyez poli, courtois et remerciez toujours le destinataire pour son entreprise.
  • Encouragez l'honnêteté lorsque vous sollicitez des commentaires d'enquête que seule votre entreprise verra. Vous voulez savoir où vous pouvez améliorer votre entreprise.
  • Pensez à ajouter une incitation (points gratuits à votre prochain achat, remise, etc.) pour qu'un client laisse un avis.

Comment répondre aux mauvaises critiques

Demande et tu recevras. Mais attention: vous n'aimerez pas toujours ce que vous recevez.

Lorsqu'un client insatisfait exprime sa colère, vous pouvez adoucir votre réputation avec une réponse diplomatique et bien intentionnée.

Environ 84% des clients potentiels liront la réponse d'une entreprise à un mauvais avis. Le but ici n'est pas d'être combatif ou de trouver des excuses. Au contraire, une réponse à un mauvais examen atteint deux objectifs:

  1. Cela ouvre la porte à de nouvelles discussions par téléphone ou par e-mail avec le client insatisfait pour transformer une expérience négative en une expérience positive.
  2. Cela montre à tous ceux qui regardent que vous appréciez les opinions de vos clients, même les moins flatteuses, et que vous êtes prêt à travailler avec eux pour trouver une solution.

Voici un modèle potentiel que vous pouvez utiliser pour répondre à un avis négatif ou à un commentaire sur les réseaux sociaux:

Bonjour (nom du client) – nous sommes sincèrement désolés d'apprendre que votre expérience avec nous n'a pas répondu à vos attentes. Plus important encore, nous voulons en savoir plus sur votre situation et découvrir comment nous pouvons y remédier. Veuillez (nous appeler ou nous envoyer un e-mail) au (insérer le numéro de téléphone ou l'adresse e-mail) afin que nous puissions en discuter ensemble et, espérons-le, récupérer votre entreprise.

Évitez autant que possible d'utiliser le nom de votre entreprise dans votre réponse. Vous ne voulez pas porter plus d'attention à l'avis négatif que nécessaire, et vous voulez minimiser l'association de votre marque avec de mauvais commentaires.

N'oubliez pas non plus que vous ne pouvez pas tous les gagner. Certaines relations ne se termineront pas bien et, dans de nombreux cas, ce ne sera pas de votre faute.

Tant que vous vous concentrez activement sur la génération d'avis, les commentaires positifs éclipseront toujours les négatifs.

Comment calculer le coût du marketing par e-mail

0

<! –->

Obtenir une ligne de communication directe avec vos clients est l'un des meilleurs moyens de développer votre entreprise. Lorsque vous pouvez envoyer des messages hautement personnalisés directement liés aux besoins de vos clients, vous pouvez les maintenir engagés avec votre marque.

En plus d'attirer de nouveaux clients, de fortes campagnes de marketing par e-mail ont le potentiel d'augmenter la valeur globale de la durée de vie des clients. Mais combien cela coûte-t-il d'attirer et de fidéliser des clients grâce à une stratégie d'email marketing?

Voyons quelques statistiques:

Statistiques de marketing par e-mail rapides

Le marketing par e-mail est l'un des moteurs les plus populaires de la fidélisation de la clientèle. En fait, 81% des petites entreprises comptent sur le marketing par e-mail comme principal moyen d'acquisition de clients, et 80% s'appuient sur leur stratégie de marketing par e-mail pour fidéliser leurs clients.

Ces statistiques illustrent pourquoi tant d'entreprises s'engagent dans le marketing par e-mail comme élément central de leur stratégie de croissance:

Les taux de conversion par e-mail marketing peuvent être un peu plus difficiles à cerner car les industries les définissent différemment. Par exemple, une société de logiciels peut utiliser les inscriptions de démonstration comme mesure de conversion principale, tandis que les sociétés de commerce électronique définissent les conversions comme des achats terminés.

En 2019, les entreprises de commerce électronique ont enregistré un taux de conversion moyen de 15,91%. Parallèlement, les entreprises de ce secteur ont attribué 19,8% de leurs transactions au canal e-mail, ce qui est comparable à la recherche payante (19,9%) et au trafic organique (21,8%).

Combien cela coûte-t-il d'obtenir ces résultats? Cela dépend du niveau d'engagement envers la stratégie, ainsi que des types d'outils et de technologies utilisés.

Voici ce que les statistiques montrent à un niveau élevé:

Ces chiffres montrent un large éventail de dépenses. En fin de compte, les entreprises doivent examiner un certain nombre de facteurs pour déterminer à quoi devrait ressembler leur budget de marketing par e-mail. Voyons ensuite quels éléments contribuent au coût du marketing par e-mail.

Quels éléments contribuent au coût du marketing par e-mail?

Les campagnes d'email marketing peuvent être très simples ou très complexes. À une extrémité du spectre, un seul intervenant en marketing peut mener de petites campagnes en utilisant une technologie disponible gratuitement. À l'autre extrémité, les entreprises utilisent des outils d'automatisation et de gestion de la relation client (CRM) pour livrer des campagnes à grande échelle.

En fin de compte, les dépenses de marketing par e-mail se répartissent en trois catégories: technologie, création et données:

La technologie

Les outils numériques représentent une grande partie des dépenses de marketing par e-mail. Il n'est pas conseillé d'envoyer des e-mails marketing à partir d'un compte de messagerie personnel. En vertu de la loi CAN-SPAM, les responsables marketing sont tenus de fournir aux destinataires un moyen simple de se retirer des futurs e-mails. Les comptes personnels ne permettent pas de se désabonner en un seul clic.

Heureusement, il existe de nombreuses plateformes de marketing par e-mail disponibles à différents prix, la plupart offrant des essais gratuits. Quelques exemples:

  • AWeber: Conçu pour les petites entreprises, AWeber dispose d'un certain nombre de fonctionnalités utiles qui permettent aux spécialistes du marketing d'automatiser les séquences d'e-mails, de qualifier les prospects, de créer des modèles, de suivre les résultats et bien plus encore.
  • Moniteur de campagne: Construit autour de la fonctionnalité glisser-déposer, Campaign Monitor est livré avec des centaines de modèles conçus par des professionnels. Ses intégrations de données robustes permettent de personnaliser des séquences en fonction des informations client.
  • WooCommerce: Cette plateforme de commerce électronique pour WordPress propose de nombreuses intégrations marketing, y compris la possibilité de connecter un compte MailChimp à une vitrine numérique.

Créatif

Les outils d'automatisation permettent aux chefs d'entreprise de simplifier plus que jamais la rationalisation des campagnes d'e-mails, mais aucune machine ne peut écrire une copie efficace des e-mails. Pour cela, vous avez toujours besoin d'écrivains en chair et en os qui comprennent votre marque et son attrait pour les clients.

Beaucoup de choses entrent dans la création d'une copie de courriel captivante. Les destinataires prennent des décisions instantanées en fonction des lignes d'objet des e-mails, de sorte que la copie doit être écrite par une personne qui comprend ce que les destinataires veulent lire. Les rédacteurs créatifs peuvent produire une copie qui encourage les destinataires à cliquer dans l'e-mail, puis à accéder au site Web de votre organisation.

Les entreprises qui choisissent de produire des copies en interne peuvent économiser de l'argent à court terme, mais pourraient finir par passer beaucoup de temps à rédiger des variantes de courriels. Il est préférable de consacrer plus de temps à la rédaction et à la copie fractionnée des e-mails pour gérer l'entreprise. Pour cette raison, de nombreux dirigeants choisissent de travailler avec des agences de marketing pour aider à la copie.

meilleures pratiques concernant le contenu des e-mails

Les données

Pour que votre stratégie de messagerie soit efficace, vous avez besoin d'une liste de diffusion solide. Étant donné que 99% des consommateurs consultent quotidiennement leurs e-mails, il y a de fortes chances que les personnes que vous souhaitez contacter soient au moins ouvertes à l'idée de lire vos messages. Cependant, vous avez besoin de leur autorisation avant de pouvoir leur envoyer des messages.

Il existe de nombreuses façons de développer votre liste de diffusion. Par exemple, vous pouvez ajouter des CTA à vos articles de blog pour encourager les lecteurs à s'inscrire à votre newsletter. Ou, vous pouvez créer du contenu sécurisé comme des livres électroniques, que les gens peuvent télécharger en échange de leur adresse e-mail.

À l'aide du logiciel CRM, vous pouvez créer une meilleure image de chaque client de votre liste. Plus vous avez d'informations, mieux vous pouvez segmenter vos listes et créer un contenu de messagerie personnalisé.

Lorsque vous devez développer rapidement votre liste de diffusion, vous pouvez envisager d'acheter une liste de diffusion. Cela peut être un peu déroutant pour les nouveaux spécialistes du marketing, car vous n'achetez pas vraiment une liste d'adresses e-mail. N'oubliez pas que vous devez obtenir l'autorisation d'envoyer à quelqu'un un e-mail marketing. Au lieu de cela, vous payez l'accès à des listes acquises par d'autres organisations, telles que des sociétés d'études de marché. Le fournisseur de liste, ou courtier, vous aidera à envoyer des messages personnalisés et à vous envoyer des rapports sur les taux ouverts, etc.

Méfiez-vous d'acheter des listes bon marché qui prétendent contenir des millions d'adresses. Ils sont probablement remplis de comptes indésirables que personne ne vérifie réellement. Selon Active Campaign, les listes de consommateurs coûtent entre 100 $ et 600 $ pour mille e-mails, et les listes d'entreprises coûtent entre 600 $ et 1000 $ pour mille.

Comment mesurer le succès de votre stratégie d'email marketing

Vous devez mesurer votre stratégie de marketing par e-mail pour vous assurer d'obtenir un retour sur investissement acceptable. Si vous utilisez Google Analytics pour le suivi des campagnes, vous pouvez facilement créer des rapports pour vous aider à visualiser vos résultats. Voici quelques mesures importantes à suivre:

Taux d'ouverture (pourcentage de destinataires qui ouvrent votre e-mail), taux de clics (pourcentage de destinataires qui ont cliqué sur un lien dans votre e-mail), taux de conversion (pourcentage de destinataires qui ont effectué l'action souhaitée)

Tarif ouvert

Calcul: Nombre total d'ouvertures / nombre total d'e-mails envoyés

La surveillance de votre taux d'ouverture peut vous montrer l'efficacité de vos lignes d'objet pour capter l'intérêt des lecteurs. Si votre taux d'ouverture est faible ou commence à baisser, pensez à tester A / B vos lignes d'objet.

Taux de clics

Calcul: Nombre total de clics / nombre total d'e-mails envoyés

Le taux de clics vous aide à mesurer l'efficacité de la copie du corps de votre e-mail et du texte d'ancrage du lien. Si vous avez un taux d'ouverture élevé et un faible taux de clics, c'est un signe que vous devez ajuster votre copie ou repenser vos CTA.

Taux de conversion

Calcul: Nombre total de conversions / nombre total d'e-mails envoyés

Cela montre le succès ultime de votre campagne. Vous aurez besoin des autres statistiques de cette liste pour vous aider à comprendre pourquoi votre taux de conversion est élevé ou faible.

Taux de croissance de la liste

Calcul: (nombre total de nouveaux abonnés – nombre de désabonnements) / nombre total d'abonnés

La croissance est bonne. Utilisez cette métrique pour déterminer si vous devez ou non ajuster votre stratégie de marketing de contenu pour attirer de nouveaux abonnés.

Taux de désabonnement

Calcul: Nombre de désabonnements / nombre total d'e-mails envoyés

Un taux de désabonnement élevé signifie que vos lecteurs n'obtiennent pas beaucoup de valeur de vos messages. Revenez à votre étude de marché et essayez de trouver où se situe le décalage entre votre messagerie et les besoins de votre public.

Une stratégie de marketing par e-mail basée sur les newsletters pour les petites entreprises

Les PME centrent généralement leur stratégie de marketing par e-mail autour d'une newsletter hebdomadaire ou bimensuelle. Il s'agit d'une bonne option pour les entreprises qui n'ont pas besoin d'effectuer une segmentation d'audience importante. Voici à quoi pourrait ressembler la stratégie:

La newsletter

Selon la nature de votre entreprise, votre newsletter peut ressembler à un publipostage traditionnel qui met en avant les produits les plus vendus et les offres spéciales. Ou, il peut s'agir d'une collection d'informations utiles, de reportages pertinents et de liens vers des articles intéressants.

En règle générale, les bulletins électroniques contiennent des appels à l'action qui encouragent les lecteurs à cliquer sur le site Web de la marque pour en savoir plus ou faire des achats.

(intégré) https://www.youtube.com/watch?v=iWVt0kEIwTc (/ intégré)

Contenu de support

Les marques peuvent utiliser leur matériel de marketing de contenu pour encourager les inscriptions à la newsletter. Par exemple, les blogs peuvent contenir des CTA qui demandent aux lecteurs de soumettre leur adresse e-mail. Ou, ils peuvent utiliser des éléments de contenu plus importants, comme des livres électroniques, comme aimants principaux pour attirer de nouveaux lecteurs.

Campagnes de goutte à goutte

En plus de la newsletter régulière, les PME peuvent utiliser des plateformes d'automatisation de messagerie pour envoyer des messages ciblés à différentes étapes du parcours de l'acheteur. Les exemples comprennent:

  • Courriel de bienvenue: Lorsque les clients s'inscrivent à la newsletter, un e-mail de bienvenue peut les encourager à ajouter l'e-mail à leur liste blanche, garantissant que les futurs messages ne seront pas envoyés dans le dossier indésirable.
  • Abandon du panier: Si des clients potentiels mettent des articles dans leurs paniers d'achat sans effectuer d'achat, une plateforme de commerce électronique peut envoyer un rappel automatisé pour voir s'ils ont des questions sur les produits.
  • Suivre: Le logiciel CRM peut envoyer des e-mails de suivi personnalisés en fonction des interactions que les clients ont avec le site Web de la marque ou un membre de l'équipe des ventes.

Exemples de stratégie de marketing par e-mail d'entreprise

Les entreprises peuvent envoyer des milliers ou des millions d'e-mails chaque jour. Ils nécessitent des solutions évolutives avec de solides capacités de segmentation. En outre, les entreprises sont plus susceptibles de tirer parti des mégadonnées pour glaner des informations sur leurs clients.

Automatisation de la segmentation

Les entreprises utilisent des plateformes CRM comme Salesforce pour suivre les interactions avec les clients à l'échelle nationale ou mondiale. Bien que l'hyper-personnalisation ne soit pas toujours possible, ils peuvent toujours segmenter leurs listes en fonction des interactions précédentes avec les clients, des données des sociétés d'études de marché et de sources similaires.

Séquences d'e-mails complexes

Les entreprises peuvent avoir des cycles de vente qui peuvent prendre des mois. Ils utilisent des séquences d'e-mails automatisées pour maintenir l'engagement de leurs acheteurs. En surveillant les interactions commerciales et en collectant des données client, les entreprises peuvent développer des séquences d'e-mails en plusieurs étapes pour nourrir les prospects et fournir de la valeur avant de conclure la vente.

Envois par e-mail

Au niveau de l'entreprise, les segments de liste peuvent être assez volumineux, contenant des milliers d'adresses. Pour toucher des personnes au sein de ces segments, les marques exploitent les diffusions d'e-mails, qui sont des messages uniques envoyés à une large base de destinataires. Les explosions peuvent être utilisées pour introduire de nouveaux produits, annoncer des événements, mener des enquêtes et bien plus encore.

Si vous souhaitez augmenter la valeur moyenne à vie de vos clients, vous avez besoin d'une ligne de communication directe avec les personnes intéressées par vos offres. Le marketing par e-mail reste l'une des stratégies les plus viables pour maintenir des connexions profondes avec vos clients.

Votre organisation utilise-t-elle une stratégie de marketing par e-mail? Quel type de résultats avez-vous vu? Faites le nous savoir dans les commentaires.

5 meilleures pratiques LinkedIn InMail

0

<! –->

Le statut de LinkedIn en tant que réseau social le plus adapté au monde des affaires lui confère une place unique dans le marketing de contenu interentreprises. La publicité sur LinkedIn peut prendre plusieurs formes, mais l'un des moyens les plus efficaces peut consister à envoyer des messages sponsorisés via le canal de communication intégré de la plateforme, InMail.

Ce type de marketing LinkedIn nécessite une stratégie spécifique, car InMail n'est pas exactement comme le courrier électronique, Facebook Messenger ou tout autre outil de communication. Le contenu personnalisé conçu pour être envoyé via des messages InMail doit correspondre à la fois aux règles de la plateforme et aux attentes de votre public.

Le respect des meilleures pratiques peut faire la différence entre de précieuses campagnes publicitaires et des pertes de budget.

Tout d'abord: qu'est-ce que LinkedIn InMail?

Avant d'explorer les meilleures façons d'utiliser InMail, il convient de prendre du recul et de déterminer ce qu'est la plate-forme et ce qui la rend unique. Au niveau le plus élémentaire, InMail est la plateforme de messagerie directe de LinkedIn, avec des fonctionnalités très similaires à celles que vous trouverez sur les réseaux sociaux allant de Facebook à Twitter en passant par Instagram.

En raison de l'utilisation fréquente de LinkedIn dans les recherches d'emploi, les moyens les plus élémentaires d'utiliser InMail consistent souvent à envoyer des messages de recrutement aux prospects. Alors que les titulaires de compte standard ne peuvent atteindre que les personnes avec lesquelles ils sont mutuellement connectés sur LinkedIn, les utilisateurs premium peuvent atteindre au-delà de leurs réseaux actuels, jusqu'à un maximum de 90 personnes par mois.

Si votre entreprise dépend de l'attraction de prospects hautement ciblés, la création de messages InMail personnalisés est un moyen d'introduire de nouvelles personnes dans votre entonnoir. L'expert en marketing Neil Patel reconnaît que l'acheminement des ventes par l'intermédiaire d'un dirigeant de premier plan, d'un expert en la matière ou de la page LinkedIn d'un entrepreneur n'est pas une forme de sensibilisation particulièrement courante, mais ajoute qu'il a de la valeur en raison de facteurs tels que les activités hautement axées sur les affaires et les réseaux. nature du site.

Sponsored InMail: un outil marketing B2B prometteur

L'utilisation d'InMail pour la génération de leads LinkedIn à plus grande échelle – en tant qu'outil de marketing B2B général – nécessitera plus de messages par cycle que ce que ces plans peuvent fournir. C'est là qu'intervient un outil marketing dédié, LinkedIn Sponsored Mail. LinkedIn répertorie plusieurs avantages de l'exécution de vos campagnes B2B via ce support de messagerie plutôt que par e-mail, Facebook ou équivalents.

Tout d'abord, vos taux d'ouverture peuvent être plus élevés lorsque vous utilisez cette plateforme. De plus, la plateforme sociale propose désormais une suite d'outils de suivi des conversions intégrés.

La suite d'outils de publicité payante de LinkedIn Campaign Manager vous permet de lier les conversions de sites Web à vos efforts de sensibilisation. Le tableau de bord vous donne une vue rapide et facile du retour sur investissement d'une campagne donnée, ainsi que des détails granulaires tels que les taux de clics sur les annonces de toutes sortes. Tout le contenu sponsorisé dans les publicités LinkedIn, y compris, mais sans s'y limiter, Sponsored InMail, est filtré via cet ensemble d'outils d'analyse.

Avec cette suite de fonctionnalités à portée de main, vous avez la technologie dont vous avez besoin pour commencer à tendre la main aux prospects – mais le succès n'est pas si simple. Maximiser la portée de votre marque signifie profiter de la place unique d'InMail dans l'écosystème des médias sociaux et se concentrer sur des tactiques prometteuses de génération de leads.

5 meilleures pratiques LinkedIn InMail pour les spécialistes du marketing

Faire une bonne première impression est essentiel pour intégrer InMail à votre stratégie marketing globale – et cela revient à suivre quelques bonnes pratiques.

1. Sélectionnez le bon expéditeur pour chaque message

Étant donné que LinkedIn est fortement basé sur les relations personnelles entre les hommes d'affaires, l'expéditeur de vos messages InMail doit être l'un de vos principaux dirigeants ou experts en la matière. Si les destinataires suivent des liens vers le profil de cette personne, ils devraient être impressionnés par sa connaissance approfondie et son engagement dans l'industrie.

Les propres conseils de LinkedIn sur la création de campagnes publicitaires se concentrent sur le fait que l'autorité de l'expéditeur est un argument de vente majeur. Plutôt que de faire en sorte que le contenu Sponsored InMail provienne d'un stagiaire ou d'un employé de marketing de niveau intermédiaire, les messages doivent provenir directement d'une personne de la suite C, ou qui a des antécédents directement liés à ce que vous vendez.

Étant donné que les campagnes publicitaires LinkedIn sont plus rares que les diffusions d'e-mails, même les messages sponsorisés ont le poids d'une conversation de personne à personne. La personne à la fin de la conversation de votre entreprise doit être quelqu'un que les destinataires seront désireux d'apprendre.

2. Inclure une bannière publicitaire

Certaines fonctionnalités d'InMail sont facultatives mais méritent d'être utilisées. Social Media Today suggère que la possibilité d'ajouter une bannière 300 × 250 à vos livraisons InMail est une de ces priorités importantes. Cette annonce aura plusieurs objectifs distincts. Par exemple, si votre équipe marketing a créé une bannière qui correspond parfaitement à la campagne de génération de leads actuelle, l'annonce renforcera l'appel à l'action du message InMail.

En plus de la simple valeur d'avoir un autre espace pour afficher des messages de marque, y compris une bannière publicitaire garantit qu'aucun contenu d'une autre entreprise ne s'affiche à cet endroit particulier dans la boîte de réception du destinataire. Vous ne voulez pas que le message de votre campagne soit dilué en faisant apparaître le contenu d'un concurrent juste à côté. C'est pourquoi Social Media Today vous suggère de traiter l'annonce comme un ajout obligatoire.

3. Testez vos campagnes A / B

Bien qu'il soit sûr de supposer que vos destinataires ciblés seront plus susceptibles d'ouvrir et de lire les messages InMail que les e-mails, en raison du simple fait que le premier est moins courant et moins susceptible de faire partie d'une explosion de spam, il n'est pas sage de traiter cela comme un fait accompli. Vous devez toujours vous concentrer sur la création de contenu auquel les gens répondront bien, pour vous assurer que vos messages ne sont pas ignorés.

Traiter une campagne publicitaire InMail comme un effort de sensibilisation par e-mail – tester et mesurer le taux de conversion du contenu et d'autres mesures, affiner les messages au fil du temps et optimiser vos performances – est un moyen précieux pour empêcher votre marketing LinkedIn de s'effacer en arrière-plan. LinkedIn recommande de mettre à jour des facteurs tels que les lignes d'objet, les photos et les incitations à l'action en fonction des tests A / B. Quelle version de votre campagne a le plus grand impact et que pouvez-vous apprendre de ce succès?

4. Gardez vos messages courts et précis

Lors de la conception de la copie corps de votre message InMail, il peut être tentant de présenter toutes les raisons pour essayer vos produits et services. Après tout, vous avez attiré l'attention de décideurs ciblés. Ne devriez-vous pas utiliser chaque morceau de cette attention? La meilleure approche réelle est plus subtile et tient compte des préférences technologiques modernes. Beaucoup de vos destinataires ouvriront probablement ces messages sur les smartphones, donc garder vos envois InMail très courts peut être judicieux.

Vous pouvez probablement faire passer votre message en 125 mots ou moins. Si vous pouvez obtenir un message de cette longueur, vous pouvez augmenter considérablement les chances que les destinataires lisent l'intégralité de la missive et atteignent donc le CTA. Sur les appareils mobiles, vous n'avez pas la possibilité d'utiliser une bannière publicitaire, ce qui rend le CTA écrit encore plus efficace que sur un ordinateur de bureau. La liste des fonctionnalités de vos produits les plus convaincantes sous forme de puces percutantes peut attirer des prospects sur votre page ou votre site Web LinkedIn principal, où le développement approfondi des prospects peut commencer.

5. Allez-y et soyez informel

Lors de l'envoi de messages via LinkedIn, il peut être tentant d'être très professionnel. Après tout, une partie de la valeur du réseau vient du fait qu'il n'a pas une présence massive parmi les utilisateurs occasionnels comme Twitter et Facebook. Vous êtes ici pour représenter une entreprise, alors ne devriez-vous pas être formel? Selon les conseils InMail de LinkedIn, il peut être avantageux d'aller à contre-courant et de converser.

L'envoi d'un message sponsorisé qui se lit trop comme une introduction formelle peut détourner les destinataires sans les inciter à s'engager avec le fond de la copie. La lecture des avantages de vos produits ou services ne devrait pas être une corvée pour vos destinataires. Ce conseil se combine bien avec le besoin de brièveté – si vous faites intentionnellement des messages InMail courts et faciles à lire, il est probable qu'ils ne seront pas trop formels.

LinkedIn: une stratégie marketing équilibrée

Les efforts de marketing basés sur les comptes qui intègrent de nombreux canaux ne doivent pas ignorer LinkedIn et ses solutions de messagerie. Une campagne LinkedIn peut soit compléter une sensibilisation plus générale par e-mail et d'autres réseaux sociaux, soit être la principale méthode de contact, en particulier si votre entreprise tente d'établir des liens directs entre vos experts en la matière et les décideurs d'entreprises clientes potentielles. .

Votre succès ou votre échec avec les messages InMail peut se résumer à la façon dont vous vous concentrez sur le contenu de chaque campagne individuelle. Contacter des personnes via LinkedIn au lieu d'un e-mail ou d'une plate-forme sociale moins axée sur les affaires peut vous donner une ligne directe pour afficher la valeur de votre entreprise. Tisser une telle connexion est l'occasion de réaliser un retour sur investissement, car les nouveaux contacts s'appuient sur l'expertise de votre marque.

LinkedIn est un réseau polyvalent. Les blogs, les campagnes payantes multimédias et d'autres options publicitaires peuvent accompagner vos efforts InMail pour créer une image équilibrée de votre identité de marque. Les meilleures pratiques spécifiques à la plate-forme peuvent rassembler une stratégie et transformer ce réseau boutonné en un outil marketing passionnant.

Comment démarrer avec le marketing biologique

0

<! –->

En ce qui concerne le marketing numérique, le naturel n'est pas exactement mieux, mais c'est quand même assez bien. Lorsque vous arrivez à quelque chose d'intéressant organiquement – par exemple, un nouveau restaurant recommandé par un ami – vous avez tendance à vous sentir plutôt favorable envers lui.

C'est l'objectif du marketing organique: amener les gens sur votre site Web en leur fournissant ce dont ils ont besoin plutôt que de leur faire de la publicité directe.

Qu'est-ce que le marketing biologique?

Une stratégie de marketing organique génère naturellement du trafic vers votre entreprise au fil du temps, plutôt que d'utiliser de la publicité payée ou des publications sponsorisées. Tout ce que vous ne dépensez pas directement – articles de blog, études de cas, messages d'invités, tweets non payés et mises à jour Facebook – relève du marketing biologique. L'email que vous venez d'envoyer? Oui, c'est organique. Il en va de même de la campagne de contenu généré par les utilisateurs que vous venez de lancer.

Maintenant, il est important de souligner que le terme "marketing biologique" ne signifie pas qu'aucun argent n'est dépensé. Vous allez toujours investir dans votre stratégie marketing et dans tout logiciel connexe (Hubspot pour les communications entrantes, MailChimp pour les listes de diffusion, Buffer ou Sprout pour la planification de publications organiques sur les réseaux sociaux, etc.). Au lieu de cela, organique signifie que vous ne payez pas pour augmenter le message spécifique lui-même.

À certains égards, il est plus facile de définir le marketing biologique en fonction de ce qu'il n'est pas plutôt que de ce qu'il est. Passons à un exemple visuel. C'est l'été à Chicago, nous allons donc choisir un terme de recherche pertinent:

Chaque annonce commençant par "Outils de jardinage – Fourniture de jardinier" et ci-dessous est un résultat de recherche organique. Il est répertorié sur le moteur de recherche en raison du marketing biologique. Celles ci-dessus? Les entreprises ont payé de l'argent pour y apparaître. Par conséquent, le trafic généré par ces liens n'est pas organique.

Habituellement, les liens payants auront un indicateur à côté d'eux (dans l'exemple ci-dessus, les mots «Sponsorisé» et «Annonce» remplissent ce rôle) tandis que les liens organiques sont laissés nus. Vous vous souviendrez probablement d'avoir vu des publications payantes sur les réseaux sociaux tels que LinkedIn, Facebook, Twitter et Instagram. Vous avez peut-être même vu des articles sponsorisés sur des sites Web de l'industrie, où les marques paieront une publication pour écrire sur leur produit ou quelque chose en rapport avec leur entreprise.

Alors quel est l'intérêt du marketing biologique?

Une stratégie organique amène naturellement les clients dans votre entreprise au fil du temps. Au lieu de faire de la publicité directement auprès de votre public cible, vous les attirez en fournissant les informations qu'ils recherchent. Ce processus est également appelé marketing entrant ou marketing de contenu.

Cela dit, il n'y a pas de voie rapide vers les résultats. La mise en œuvre d'une stratégie de marketing organique n'augmentera pas votre trafic du jour au lendemain. En fait, cela peut prendre des mois ou des années pour voir le type de performance que vous recherchez.

Une fois que vous avez obtenu ces performances, vous les avez à vie. Un marketing organique efficace crée des sources de trafic permanentes vers votre site Web. Ces sources peuvent être des pages et des articles de blog découvrables grâce à la recherche, des articles d'invités non rémunérés sur les blogs de l'industrie, des mises à jour des médias sociaux renvoyant à votre site Web et plus encore.

Construire votre stratégie de marketing bio

Pensez-y de cette façon: une stratégie de marketing organique convainc les moteurs de recherche que votre site Web correspond à ce que recherche votre public. C'est pourquoi de telles stratégies prennent du temps.

N'oubliez pas que nous essayons de créer des sources de trafic permanentes qui aideront à transformer les utilisateurs en clients potentiels. À quoi ressemblent ces sources?

  • Contenu et actifs hébergés sur votre site Web. Idéalement, ceux-ci rempliront les résultats des moteurs de recherche lorsque les internautes utiliseront un terme connexe, ce qui vous amènera du trafic.
  • Messages d'invités. Le contenu d'un site Web d'influenceur ou lié à l'industrie est un autre moyen de diffuser votre contenu devant un public plus large. Assurez-vous de créer un lien vers votre contenu.
  • Publications sur les réseaux sociaux. Un tweet ou une publication LinkedIn avec un lien vers votre site Web resteront en ligne indéfiniment, apportant un nouveau trafic sur votre site.

Encore une fois, un seul post ne fera pas grand-chose pour augmenter votre trafic. Le marketing biologique fonctionne en s'appuyant sur le travail que vous avez effectué auparavant. Il s'agit d'une série d'efforts marketing soutenus. L'argent que vous investissez au cours du premier mois continue à attirer des clients dans les années à venir. Vous pouvez voir des gains de trafic minuscules au début, mais vos dépenses diminuent à mesure que votre trafic augmente avec le temps.

Commençons donc à créer votre nouvelle stratégie:

Analysez les habitudes de circulation de votre public cible

Comment votre marché cible découvre-t-il une entreprise comme la vôtre? Peut-être s'appuient-ils sur des sites d'examen, lisent-ils des publications de l'industrie ou recherchent-ils «De quoi ai-je besoin pour résoudre le problème (X)? Peut-être suivent-ils les influenceurs des médias sociaux ou suivent-ils les hashtags, à la recherche d'une solution nouvelle ou intéressante meilleure que celle qu'ils ont déjà.

Une fois que vous pouvez répondre à cette question, publiez le type de contenu qu'ils recherchent, où ils le recherchent.

Créez la bibliothèque de contenu de votre site Web

Assurez-vous de ne pas négliger votre site Web en faveur de la création de liens externes. Après tout, les internautes cliquent sur ces liens dans l'espoir de trouver des informations de qualité, et ils seront déçus de ne pas les trouver. Avoir un site avec peu ou pas de contenu réduit considérablement vos ventes.

La variété est le piment de la vie, disent-ils, il n'est donc pas nécessaire de s'en tenir à un seul type de contenu. Les articles de blog sont importants, mais n'oubliez pas les vidéos, les infographies et les éléments téléchargeables comme les livres blancs et les livres électroniques.

Optimisez votre site Web pour la recherche organique

L'optimisation des moteurs de recherche aide l'ensemble de votre site – et pas seulement votre contenu – à se classer plus haut et plus souvent sur les pages de résultats, ce qui entraîne une augmentation du trafic organique. Bien que le référencement soit complexe et en constante évolution, voici quelques conseils rapides de longue date pour vous aider à démarrer:

  • Assurez-vous que chaque page contient des métadonnées: Cela aide les moteurs de recherche à comprendre en quoi consiste votre site Web. Vous souhaiterez toujours inclure des balises de titre avec vos mots clés les plus pertinents, des balises d'image avec des attributs alt et une description de page.
  • Concevez en pensant au mobile: Google classe désormais les sites Web en fonction de leur lecture sur les smartphones et les tablettes. De plus, étant donné que 81% des Américains possèdent un smartphone, la fonctionnalité mobile devrait être une priorité.

Utilisez le marketing des médias sociaux pour augmenter votre portée organique

Si vous avez un excellent contenu sur votre site Web qui, selon vous, contribuera à augmenter le trafic, partagez-le sur les réseaux sociaux. Même si vous utilisez une plate-forme de planification payante comme Buffer ou Hootsuite, cela compte comme une campagne organique tant que vous ne payez pas la plate-forme de médias sociaux pour promouvoir la publication elle-même.

Nous avons déjà parlé en profondeur de la création d'une campagne B2B réussie sur les réseaux sociaux, mais voici quelques rafraîchissements rapides:

  • Choix de plate-forme: Où est votre public cible et quel site social vous apporte le plus de trafic? Alors que LinkedIn est un must pour les organisations B2B, Facebook, Twitter et Instagram ont également leurs avantages.
  • Type de poste: Un engagement accru est formidable, mais le trafic est ce que vous voulez vraiment. Quels types de messages sont les meilleurs pour amener les lecteurs sur votre site Web?
  • Liens: Vous essayez d'augmenter le trafic et de générer des revenus. Assurez-vous donc que vos publications sur les réseaux sociaux renvoient vers votre site Web. Un moyen simple de le faire est de lier chaque nouveau billet de blog sur vos plateformes sociales.
  • Programme: À quelle heure les gens sont-ils les plus actifs sur les réseaux sociaux? Planifiez vos publications en conséquence pour augmenter le trafic.

Aussi, ne payez pas sans bio. Si un client clique sur une annonce payante sur votre site Web uniquement pour constater qu'elle manque de contenu, il partira et votre investissement ne servira à rien.

Et le marketing payant?

La publicité payante met votre entreprise devant des gens qui ne la recherchent pas nécessairement. Rappelez-vous les exemples d'outils de jardinage ci-dessus? Bien que je n'aie pas précisé que je cherchais des outils de jardinage, des produits suggérés sont quand même apparus.

Ajoutons de la clarté à cet exemple en recherchant une phrase qui montre un peu plus clairement mes intentions:

Bien que cette recherche montre que je veux clairement planter un jardin à un moment donné, elle ne précise pas si je recherche des conseils ou une liste de courses. Pourtant, qu'est-ce que c'est du côté droit? Il s'agit d'une annonce payante pour Home Depot, qui fait la promotion d'un kit de lit de jardin surélevé très pratique. Semble intéressant et pertinent par rapport à ce que je recherche, alors peut-être que je clique dessus par curiosité.

La publicité sociale payante fonctionne de la même manière, mais elle est moins basée sur les requêtes de recherche que sur les profils sociaux. Si, par exemple, j'ai rejoint beaucoup de groupes Facebook de jardinage, je verrais probablement une annonce similaire à Home Depot dans mon fil d'actualités.

La publicité payante et les publications sociales sponsorisées coûtent de l'argent mais fonctionnent rapidement, elles sont donc un bon moyen de donner un coup de fouet immédiat à votre trafic, quelle que soit l'étape de votre entreprise. En fait, les stratégies payantes sont un bon moyen pour les nouvelles entreprises d'obtenir leurs noms là-bas pendant qu'ils travaillent sur leur stratégie organique. Cependant, le trafic payant diminue dès que les paiements diminuent. Vous devez donc vous assurer que vous disposez d'une bonne quantité de contenu organique avant de mettre fin à une campagne sponsorisée.

Quelle stratégie est la meilleure: biologique ou payante?

Si votre réaction instinctive à cette question est «Les deux», vous avez absolument raison. Les stratégies de marketing rémunérées et biologiques fonctionnent mieux lorsqu'elles sont utilisées ensemble. Le premier augmente votre trafic à court terme pendant que vous travaillez à créer suffisamment de contenu organique pour maintenir ces chiffres au fil du temps.

Utiliser le marketing biologique pour développer votre entreprise

Je ne saurais trop insister sur le fait que la croissance organique prend du temps, surtout si votre entreprise est nouvelle. Un nouveau billet de blog n'aura pas beaucoup de poids, mais avec le temps, vos activités de marketing de contenu s'appuieront les unes sur les autres.

Le plus important pour mesurer le succès est de savoir quels sont vos objectifs. Si vous souhaitez uniquement augmenter le trafic, concentrez-vous sur le référencement et créez des articles pour augmenter votre audience. Vous souhaitez également augmenter les ventes? Ajoutez des appels à l'action qui incitent les utilisateurs à télécharger des ressources numériques ou contactez un représentant.

Il y a de fortes chances que vous vous engagiez déjà dans le marketing biologique même si vous ne le savez pas. Comprendre le terme et créer une stratégie pour répondre aux besoins de votre marque le rendra d'autant plus efficace.

Qu'est-ce que l'ABM et est-ce qu'il vous convient?

0

<! –->

Mis à jour en juillet 2020.

ABM: un autre acronyme. Alors qu'est-ce que cela signifie?

Le marketing basé sur les comptes (ABM) est le ciblage stratégique des prospects à forte valeur ajoutée avec un contenu et des campagnes personnalisés. ABM concentre la grande majorité des ressources de vente et de marketing vers un petit nombre de comptes susceptibles de générer un retour sur investissement plus élevé, plutôt que de répartir les investissements sur un ensemble de comptes plus large.

En pratique, c'est la qualité plutôt que la quantité.

Et c'est dans l'esprit des spécialistes du marketing B2B d'aujourd'hui, principalement pour sa méthodologie d'alignement des équipes de vente et des départements marketing sur des moteurs de génération de leads à double alimentation.

Mais que se cache-t-il derrière la montée en puissance d'ABM?

Comptes de ciblage

ABM est tout au sujet du ciblage.

Dans la base de données de chaque entreprise, certaines pistes de grande valeur l'emportent largement sur la valeur collective de comptes plus petits et moins connus.

En ciblant uniquement ces comptes haut de gamme, les spécialistes du marketing renoncent aux appels à froid, au publipostage et à la messagerie impersonnelle. Tout est, par essence, hyper-spécifique et entièrement calculé pour entretenir des relations rentables à long terme avec les quelques comptes identifiés comme les plus précieux.

L'intégration de trois grands clients en 2018 pour un chiffre d'affaires total de 6 millions de dollars, par exemple, est donc considérée comme plus efficace que l'intégration de 15 petits clients pour le même montant.

Cela dit, si un agent de commercialisation respire et ne collecte que deux de ces trois grands comptes, les retombées financières sont beaucoup plus graves. ABM consiste à trouver le meilleur moyen de répartir les ressources et les efforts sur l'ensemble de l'entonnoir marketing pour améliorer le retour sur investissement.

Personnalisation du contenu

Une fois les comptes spécifiques identifiés, l'étape suivante consiste à personnaliser les campagnes publicitaires basées sur les comptes afin de convenir parfaitement au public cible (généralement des parties prenantes telles que le directeur marketing, le directeur marketing et l'équipe commerciale), qui peuvent être impliqués du côté client à chaque étape de la entonnoir.

Cela ne signifie pas encore la création de personnalités d'acheteur individuelles, mais plutôt quelques niveaux de messagerie au niveau de l'organisation. Par exemple, exécutif, gestionnaire et personnel.

Dès le départ, vos premiers efforts de sensibilisation devraient être personnalisés à ces postes généraux au sein de deux ou trois entreprises. Au fur et à mesure que vous gagnez du terrain – par exemple, les taux d'ouverture, les réponses, les demandes de démonstration – vous pouvez approfondir la cartographie des personnages plus spécifique.

La clé à ce stade est que vous ne voulez pas consacrer trop de ressources aux personnes acheteuses si vous n'avez pas encore pris pied au sein d'une organisation. Mais, si ou une fois que vous le faites, vous pouvez retirer des ressources de campagnes moins fructueuses et les investir dans celles qui gagnent du terrain.

Lorsque vous limitez des budgets marketing de cette taille à si peu d'efforts à haut risque et à haute récompense, vous devez être encore plus scrupuleux avec votre temps et votre argent que lorsque vous ciblez des prospects au sens traditionnel.

Pourquoi ABM se démarque du marketing numérique traditionnel

Dans le marketing basé sur les comptes, vous parlez aux entreprises dans leur ensemble, ce qui diffère de nombreux autres types de marketing.

Étant donné que les décisions commerciales actuelles sont prises conjointement par sept à 20 parties prenantes, la prospection traditionnelle devient de plus en plus difficile. C’est pourquoi ABM favorise la compréhension de toutes les personnes au sein de la chaîne d’approvisionnement des parties prenantes qui constituent un seul «compte».

Le marketing numérique entrant repose sur des actifs haut de gamme qui attirent les utilisateurs de manière organique (c'est-à-dire que vous jetez un filet très large). ABM retourne essentiellement l'entonnoir traditionnel sur sa tête: vous supprimez entièrement les fils mous de l'équation et vous vous concentrez uniquement sur les entreprises qui sont très susceptibles de devenir des clients à un moment donné.

Au sein de vos organisations cibles, vous convainquez ensuite leurs parties prenantes de plaider en votre nom (en devenant des champions de marque).

ABM en chiffres: qui l'utilise?

Seuls 0,75% des prospects génèrent des revenus fermés. Par conséquent, la recherche de millions de prospects n'améliore pas nécessairement votre pipeline de ventes ou vos résultats. C'est là que réside l'attrait d'ABM: la capacité de savoir ce que vous investissez dans la génération de leads sera finalement payante.

Aujourd'hui, 55% des organisations B2B interrogées par Forrestor ont évalué leur solution de GAB comme «établie» par rapport à seulement 43% deux ans auparavant.

Étant donné que la sensibilisation au marketing basé sur les comptes a augmenté ces dernières années, il est plus facile de voir comment l'adoption de cette stratégie marketing peut être bénéfique. Parmi les entreprises qui ont déjà expérimenté l'ABM, 97% signaler un retour sur investissement plus élevé par rapport aux activités de marketing traditionnelles, et 85% indiquer qu'ABM permet une plus grande rétention des clients et des opportunités de ventes incitatives.

En réalité, 77% des utilisateurs ABM atteindre un ROI de 10% ou plus. Ne pensez pas que le marketing basé sur un compte met tous vos œufs dans le même panier, mais plutôt que vous concentrez votre attention sur une attention particulière à quelques œufs que vous pouvez nourrir et faire éclore pour un meilleur retour sur investissement.

Avantages d'un modèle ABM basé sur les ventes

L'utilité globale d'un modèle de GAB est une alliance de vente-marketing plus transparente.

Comme tout marketeur peut contester, unir ces deux départements, ou du moins les faire fonctionner avec le même état d'esprit, est le but organisationnel des objectifs. Les commerciaux deviennent alors des actifs marketing et les équipes marketing facilitent l'activation des ventes.

Plus précisément, les avantages d'ABM comprennent:

  • Des objectifs uniques dans tous les départements.
  • Des expériences utilisateur plus solides pour les décideurs et les parties prenantes ciblés.
  • ROI plus élevé et plus facile à suivre.
  • Moins de gaspillage de ressources.
  • Meilleur engagement et pertinence.

le Défi n ° 1 des spécialistes du marketing B2B est une génération de leads de haute qualité, donc ABM est une prochaine étape naturelle pour la grande majorité des entreprises. Si l'ancienne philosophie selon laquelle «80% de vos ventes proviennent de 20% de vos clients» est vraie, pourquoi s'embêter à parler à tout le monde?

Défis ABM courants

Comme indiqué, l'ABM n'est pas sans inconvénients, et, à un niveau de base, les petites organisations auront des difficultés intrinsèquement plus difficiles à réussir sous ce modèle.

C'est parce qu'ABM:

  • Est très gourmande en ressources.
  • A un entonnoir de vente très étroit et lent.
  • Nécessite des outils d'automatisation du marketing qui peuvent être coûteux.
  • Peut aliéner d'autres segments d'audience.
  • Nécessite un haut niveau de compétence dans la production et la personnalisation de contenu.

Allouer la grande majorité de votre budget marketing à trois comptes est très risqué si votre équipe ou partenaire d'agence n'est pas en mesure d'exécuter efficacement chaque point de contact de la campagne pendant une durée prolongée. Un faux pas pourrait faire couler tout le compte, envoyant ainsi un tiers de votre budget dans les égouts.

Pour les entreprises qui débutent, les logiciels de marketing basés sur les comptes peuvent offrir les outils nécessaires pour identifier le profil client idéal et éviter certains de ces faux pas courants. Les systèmes de marketing de compte dotés d'analyses prédictives peuvent aider les entreprises B2B à mieux comprendre l'expérience client et le comportement pour identifier les prospects les plus prometteurs.

Même des entreprises comme LinkedIn ont jeté leur chapeau dans l'arène ABM avec leurs analyses et leurs fonctionnalités personnalisables. Les petites équipes marketing peuvent facilement utiliser cette plateforme de réseautage et d'autres médias sociaux pour s'assurer que leurs campagnes sont vues par leur public cible, ainsi que pour suivre le succès de leur contenu.

ABM fonctionne-t-il?

Le fonctionnement d'ABM pour votre organisation dépend entièrement de l'investissement et de l'exécution.

Mais, du point de vue de l'industrie, oui, il a été prouvé qu'ABM génère des résultats pour les entreprises qui l'ont mis en œuvre. Avec 97% déclarant un retour sur investissement plus élevé, ce sont des preuves assez concluantes pour contrer.

Les spécialistes du marketing ont constaté les gains que d'autres entreprises ont enregistrés grâce à la mise en œuvre d'une stratégie marketing basée sur les comptes et sont prêts à commencer à l'intégrer eux-mêmes. Dans tous les départements, les équipes deviennent plus réceptives à ABM et vous aurez du mal à trouver un PDG qui ne soit pas intéressé par un alignement complet des ventes et du marketing basé sur les comptes.

À mesure que les capacités martech se développent et que les logiciels ABM deviennent monnaie courante, les obstacles à l'utilisation des solutions ABM peuvent être abaissés pour de nombreuses entreprises B2B, ce qui rend son adoption plus omniprésente à l'avenir.

Il est démontré qu'ABM surpasse le marketing traditionnel dans:

  • Fermer les tarifs.
  • Valeur à vie du client.
  • Valeur du contrat.
  • Mesure et attribution précises.

Marketing de contenu au sein d'ABM

Les entreprises B2B ont déjà le vent ABM dans leurs voiles si elles sont intéressées par une adoption à grande échelle.

En effet, la majorité des entreprises utilisent le marketing de contenu, une structure existante que ABM peut compléter.

La seule façon de créer un parcours client unique est de produire des contenus de tous types. Les e-mails et les points de contact sociaux doivent inclure un contenu ciblé et attrayant, faisant d'ABM un véhicule idéal pour accélérer la production de contenu.

À bien des égards, ABM est une évolution naturelle de ce type de marketing déjà très personnalisé. Envisagez d'adapter votre approche de contenu dans différentes catégories de GAB: un à un, un à quelques ou un à plusieurs. Vous pouvez toujours créer du contenu qui peut être personnalisé pour plusieurs publics cibles, et la recherche de similitudes entre les profils des clients peut être la première étape de la création d'un contenu qui s'aligne avec ABM.

ABM en 2018: ça vaut le coup?

Parce qu'il est si difficile non seulement de générer des prospects de haute qualité, mais de les clôturer, chaque nouvelle tactique marketing mérite d'être essayée.

Pour vous assurer que votre programme ABM est un investissement infaillible, faites d'abord preuve de diligence raisonnable. Ces éléments comprennent:

  • Avez-vous des comptes clés uniques suffisamment grands pour prendre en charge l'abandon de tous les autres programmes de marketing?
  • Avez-vous l'automatisation, le talent et l'expérience pour vous en tenir à ABM pendant une année complète?
  • Êtes-vous en mesure de faire des projections raisonnables pour les cycles de vente et les tailles des transactions?
  • Dans quelle mesure vos efforts actuels de marketing de contenu et d'email sont-ils sophistiqués?

Répondre à ces questions devrait vous donner une meilleure idée de savoir si ABM est dans vos cartes dans un avenir proche.

Avec les plateformes et logiciels ABM personnalisables disponibles, 62% des entreprises B2B affirment pouvoir mesurer avec précision l'impact positif de son adoption. En étant en mesure de quantifier cet investissement, les entreprises peuvent continuer à étendre ou à réduire leurs efforts de GAB pour répondre à leurs besoins de budgétisation et de vente. Si vous investissez dans AMB, assurez-vous de surveiller ses résultats pour voir s’ils conviennent le mieux à votre entreprise.

Conclusion

ABM est peut-être sur le point de parler du marketing, mais pour les petites équipes avec moins de ressources, ce n'est probablement pas un investissement réaliste.

En raison des engagements en termes de temps, de ressources et de main-d'œuvre, ABM est davantage une stratégie pour les entreprises qui connaissent déjà bien le marketing B2B et qui ont des équipes, des pipelines et des tactiques de ciblage solides en place.

Mais cela ne devrait pas décourager les spécialistes du marketing d'intégrer au moins certains des principes fondamentaux d'ABM dans leurs programmes, tels que les campagnes personnalisées, la segmentation de la clientèle, la qualification des prospects et l'alignement des ventes. À mesure que les plateformes sociales commenceront à offrir leurs propres capacités de GAB, le marketing centré sur les comptes deviendra plus accessible pour les petites entreprises à la recherche des avantages d'une génération de leads améliorée.

Les 5 parties d'un plan marketing dont chaque entreprise a besoin pour réussir

0

<! –->

Si vous avez une aspiration commerciale, vous avez besoin d'un plan marketing.

À quoi devrait ressembler ce plan?

Cela dépend de votre marché, de votre marque, de ce que vous vendez, à qui vous le vendez, de vos objectifs commerciaux, etc.

Mais à un niveau élevé, ce sont les 5 parties d'un plan de marketing dont chaque entreprise – indépendamment du marché cible ou de l'industrie – doit réussir:

  1. Un regard honnête sur votre marque.
  2. Objectifs marketing à court et à long terme.
  3. Contenu qui soutient vos objectifs.
  4. Les bons canaux marketing pour votre contenu.
  5. Métrique.

Allons-y.

1. Un regard honnête sur votre marque

Que se passe-t-il dans le monde autour de votre marque?

C’est une question compliquée que vous devez réexaminer périodiquement pour continuer à justifier l’existence de votre marque et à articuler sa mission.

Considérez cela comme une vérification du «pourquoi?» de votre entreprise afin que vous puissiez mieux informer le «quoi» et le «comment» de votre stratégie marketing actuelle.

Commencez par l'analyse PEST:

  • Political: Par exemple, les fabricants dans le nord de l'Angleterre ont déjà rencontré des vents contraires à cause du Brexit.
  • Economique: les entreprises touristiques de l'ère COVID-19 connaissent des ralentissements en raison de la baisse de la demande d'expériences de voyage.
  • Social: les marques durables sont très en vogue chez les milléniaux; 73% disent qu'ils paieront plus pour un produit ou un service respectueux de l'environnement.
  • TTechnologie: les données sont partout et toute personne ayant de nouvelles idées sur la façon de les utiliser dispose d'une plate-forme pour la réussite de l'entreprise.

Certains d'entre eux sont des obstacles, d'autres des opportunités. Tous représentent des facteurs qui guideront l'identité de votre entreprise et l'orientation de ses efforts de marketing.

Une fois que vous avez terminé avec PEST, évaluez l'état de préparation de votre marque dans ces circonstances. Analyser l'analyse SWOT:

  • Satouts: vous possédez une solide propriété intellectuelle ou détenez un autre avantage concurrentiel qui peut éclairer les activités de marketing.
  • WFaiblesses: vous êtes battu sur le prix, vous avez besoin d'un budget marketing plus important ou vos concurrents font un meilleur travail en adoptant de nouvelles technologies.
  • Opportunités: la durabilité fait fureur chez les milléniaux et ils ont beaucoup d'argent à dépenser pour votre marque si vous faites bien vos messages.
  • Threats: vous rencontrez un peu de marasme sur le marché en raison de changements saisonniers ou économiques indépendants de votre volonté.

De toute évidence, une circonstance qui menace une marque peut être une opportunité pour une autre.

Et c'est tout l'intérêt de cet exercice. Il vous aide à identifier votre forces et faiblesses votre marché cible.

À partir de là, vous pouvez commencer à définir les objectifs à court et à long terme de votre stratégie marketing, que ce soit pour mettre en valeur vos forces ou renforcer vos faiblesses.

2. Une stratégie basée sur des objectifs marketing à court et à long terme

Au sommet de votre hiérarchie ambitieuse, vous avez des objectifs commerciaux. Par exemple:

  • Essayer de bloquer plus de capital-risque pour développer votre entreprise B2B.
  • Augmentation des ventes en ligne pour un détaillant B2C.
  • Passer à un modèle d'abonnement et de paiement à l'utilisation.

En dessous se trouvent les objectifs à long terme qui servent ces objectifs commerciaux.

L'optimisation des moteurs de recherche (SEO) en est un exemple.

Le classement sur la première page de Google pour tous les mots clés hautement compétitifs de votre secteur peut:

  • Vous aider à attirer l'attention des investisseurs.
  • Améliorez les ventes en ligne.
  • Sensibilisez-vous à votre nouveau modèle commercial.

Mais rien de tout cela ne se produit du jour au lendemain. Cela nécessite une série de stratégies et de tactiques.

Entrez vos objectifs à court terme. Ils servent un objectif à long terme qui sert des objectifs commerciaux plus importants.

Rendons cela un peu plus concret en parcourant un exemple de marketing stratégique. Nous utiliserons l'objectif à long terme de renforcer la visibilité en ligne grâce au référencement comme modèle.

Dans cet objectif à long terme, vous avez vos objectifs à court terme plus immédiats:

  • Augmentez le trafic brut: Vous pouvez le faire en classant les mots clés pertinents à longue queue ou en obtenant la place d'extrait en vedette pour ces mots clés; vous pouvez classer les mots clés pertinents avec un contenu de haute qualité qui répond le mieux aux questions saisies dans un moteur de recherche.
  • Boostez l'engagement sur la page: Une fois que vous avez des gens sur la page, vous voulez les garder sur votre site. Cela indique à Google que votre contenu intéresse le bon public.
  • Optimiser le référencement technique: Éliminez les erreurs 404, améliorez votre structure de liens, assurez-vous que vous utilisez les bonnes balises META pour aider les robots de Google à classer votre site.
  • Sensibilisation des influenceurs: Faites la promotion de vos pages Web sur les réseaux sociaux et essayez de vous adresser aux influenceurs qui pourraient être disposés à les promouvoir pour vous (vous n'avez pas nécessairement à les payer – vous créez un lien vers le leur s'ils relient le vôtre, genre de chose). Les backlinks provenant de sources de haute qualité sont bons pour votre autorité de page, ce qui est bon pour le référencement.

Dans le cadre du processus de planification marketing, assurez-vous d'avoir référencé tout ce dont vous pourriez avoir besoin pour suivre vos progrès.

Dans cet exemple particulier, vos indicateurs de performance clés peuvent inclure:

  • Nombre de mots clés pour lesquels vous vous situez.
  • Pages vues par session.
  • Durée moyenne par session.
  • Taux de clics.
  • Taux de rebond (combien d'utilisateurs quittent après avoir consulté une seule page).

Il est possible que vos objectifs marketing n'aient rien à voir avec le référencement, mais cette hiérarchie générale des objectifs peut servir de modèle de planification lorsque vous définissez la création d'un plan marketing.

Tracez une ligne droite entre les objectifs commerciaux et les objectifs à court terme qui doivent être atteints avant de pouvoir bloquer ces gains plus importants.

Cela facilitera beaucoup l'adhésion, car chaque plan marketing a besoin d'un budget, non?

Présentez votre cas avec une stratégie réaliste et méthodiquement détaillée.

3. Contenu qui soutient vos objectifs

Le contenu est le «comment» pour à peu près n'importe quelle forme de marketing imaginable. C’est de la vidéo, des graphismes, des mots, de l’UX interactive.

Même une publicité de plusieurs millions de dollars à la télévision aux heures de grande écoute est du contenu. Mais est-ce le bon type de contenu?

Peut-être, mais probablement pas.

Lorsque vous créez du contenu, vous devez le faire en gardant à l'esprit votre objectif à long terme.

Revenons au référencement. Une entreprise peut vouloir améliorer la visibilité en ligne pour un certain nombre de raisons.

Peut-être qu'une marque B2B veut créer un flux constant de prospects entrants avec un contenu utile qui fonctionne bien sur la recherche. Une marque B2C pourrait vouloir augmenter le trafic du site afin qu'elle puisse attirer plus d'acheteurs potentiels devant ses pages produits.

Dans le cas de la marque B2B, vous aurez besoin de contenu à chaque étape de l'entonnoir de vente:

idées de contenu

Idées de contenu pour chaque étape de l'entonnoir.

Vous avez clairement affaire à beaucoup des objectifs à court terme ici, et beaucoup de détails dans ces objectifs.

Alors, où commencez-vous lorsque vous planifiez le contenu à créer?

Avec une analyse pour savoir pour quel type de contenu vous avez vraiment du mal. Cela nécessite l'analyse comparative susmentionnée (voir la section «Une stratégie fondée sur des objectifs de marketing à court et à long terme»).

Supposons, par exemple, que votre blog génère beaucoup de trafic, mais que personne ne s'inscrive à votre newsletter. Il s'agit d'un indicateur révélateur de deux problèmes possibles:

  1. Vous ciblez le mauvais public dans votre contenu.
  2. Vous n'en faites pas assez pour convertir votre trafic en prospects (avec des appels à l'action stratégiquement positionnés, des champs d'activation et une expérience utilisateur conviviale).

Pour les besoins de cet exemple, nous supposerons que vos personnages visiteurs sont verrouillés et que le problème est une mauvaise expérience utilisateur.

Vous avez maintenant votre objectif à court terme. Le contenu que vous pourriez utiliser pour atteindre cet objectif comprendrait des bannières CTA intégrées dans vos articles de blog, une refonte du site Web et d'autres éléments graphiques stratégiques pour encourager plus d'abonnés, comme ceci:

D'autres exemples sont moins simples. Vous êtes peut-être une marque de commerce électronique B2C en plein essor et vous n'avez pas beaucoup de trafic vers vos pages de produits.

Le même modèle de plan marketing général s'applique toujours.

Vous avez votre objectif à long terme (notoriété de la marque) et vous pouvez construire vos objectifs à court terme autour de cela (générer plus de trafic vers votre site avec des articles de blog utiles et de haute qualité, des vidéos pratiques et d'autres contenus haut de gamme) ).

Cette approche d'une campagne de marketing de contenu est scientifique, analytique et délibérée. Votre entreprise ne doit pas nécessairement s'efforcer de faire la chose la plus cool ou la plus forte. Il doit faire ce qui fonctionne, ce qui signifie créer le bon contenu pour l'occasion.

Oui, cela peut être un processus lent, mais Rome n'a pas été construite en un jour, et le marketing n'est pas non plus bon.

4. Les bons canaux marketing pour votre contenu

Si le contenu est la particule atomique du marketing, pour ainsi dire, les canaux de marketing constituent l'univers qu'il habite.

Pour les besoins de votre plan marketing, vous devez savoir quels canaux sont les plus importants pour vos objectifs. Certaines de vos options incluent:

  • Le bouche-à-oreille: conférences et événements.
  • Recherche google.
  • Web: votre site Web, le contenu que vous contribuez à d'autres sites Web, les publicités payantes, etc.
  • Mobile: englobe le Web mobile et la recherche, ainsi que les applications et l'emplacement.
  • Social: vos pages de réseaux sociaux et vos annonces payantes qui apparaissent sur les pages des autres.
  • Courriel: exactement ce que cela ressemble.
  • YouTube: chaîne de votre marque ou annonces payantes sur d'autres vidéos.
  • Annonces imprimées: dans les magazines, etc.
  • Publicités télévisées: locales ou nationales.

Le choix des bons canaux sur lesquels créer ou payer du contenu dépend en partie de vos objectifs à court et à long terme et en partie de ce que vous pouvez vous permettre.

Au niveau le plus élémentaire, vous aurez besoin d'un site Web, et de préférence celui qui se classe bien sur la recherche.

Ce que vous faites sur votre site Web (contenu créé pour le référencement) affectera finalement vos performances sur les canaux de recherche (Google, Bing).

Mais vous pouvez également promouvoir votre contenu sur les réseaux sociaux et par e-mail marketing. Pour le marketing des médias sociaux, vous avez besoin d'une bonne compréhension des réseaux sociaux spécifiques que votre public cible utilise.

Nous n'entrerons pas dans le vif du sujet des principes fondamentaux du marketing par e-mail ou du marketing sur les réseaux sociaux puisque nous l'avons fait ailleurs sur ce blog.

Pour votre plan marketing, sachez simplement ceci: pratiquement tout objectif marketing à long terme que vous pouvez nommer nécessitera une combinaison des canaux énumérés ci-dessus.

Et décider des canaux à utiliser pour la création, la distribution et la promotion de contenu (en fonction de vos objectifs) est beaucoup plus facile lorsque vous avez l'aide d'un expert en marketing numérique.

5. Mesures

Nous sommes à la dernière ligne droite et celui-ci est assez explicite, donc nous ne comprendrons pas le point.

Vous avez besoin de mesures provenant de sources telles que SEMrush, BuzzSumo, Google Analytics et Screaming Frog pour:

  • Informez vos objectifs à court et à long terme.
  • Suivez l'efficacité de vos efforts pour atteindre ces objectifs.
  • Créez de nouveaux objectifs qui vous aideront à vous rapprocher de plus en plus de la réalisation de vos objectifs commerciaux.

Les statistiques précises dont vous aurez besoin varient en fonction de vos objectifs, et notre livre électronique sur le sujet est un bon point de départ pour savoir ce qui mérite d'être mesuré.

Le facteur X marketing: le dévouement

Plus précisément, le dévouement à faire ce qui fonctionne par opposition à ce qui semble facile ou pratique.

Je serai brutalement honnête: il n’existe pas de «moyen facile de sortir» du marketing. Cela nécessite une attention aux détails, quelques essais et erreurs et, bien sûr, un plan bien pensé.

Et lorsque vous êtes prêt à produire tout cela, les résultats parlent d'eux-mêmes.

Comment créer un profil d'audience en 5 étapes (+ exemples)

0

<! –->

Avez-vous déjà eu l'impression d'aboyer le mauvais arbre? Pêcher dans le mauvais étang? Vous cherchez l'amour dans tous les mauvais endroits?

Le marketing auprès du mauvais public est un peu comme ça.

Même lorsque vous faites tout correctement, tout se passe mal. Vous n'obtenez jamais tout à fait les résultats que vous recherchez.

Parce que la première règle du marketing est de «connaître son public». C'était la loi du marketing à l'époque où la roue était la nouveauté la plus chaude, et ce sera la loi du marketing sur le vaisseau spatial vers Mars.

Et tant qu'il y aura du marketing à faire, le profil d'audience fidèle sera là pour vous aider à atteindre le bon public.

Qu'est-ce qu'un profil d'audience?

Un profil d'audience est un personnage fictif que vous modelez d'après un membre de votre public cible.

Tout le monde peut répertorier les attributs de son public dans un document Google ou les écrire dans un brief créatif. Mais si vous essayez vraiment de saisir qui vous commercialisez, vous devez créer une représentation complète d'une personne réelle.

Vous pouvez également entendre des profils d'audience appelés persona d'audience ou profil d'audience cible. Les deux sont corrects.

Le marché cible, en revanche, aurait tort. Un marché cible est plus large que le profil de votre public cible. Il contient de nombreux personnages d'audience.

La personnalité de l'acheteur serait également erronée. Un personnage d'acheteur est une représentation fictive d'un acheteur, comme ceci:

C'est une distinction importante, car votre audience est plus large que les acheteurs. Vous avez de nombreux lecteurs qui peuvent influencer les acheteurs. Parfois, le chemin vers la génération de leads commence avec eux.

Cela est particulièrement vrai sur les marchés B2B. Il peut être difficile d'avoir l'oreille d'un décideur occupé. Dans certains cas, attirer l'attention d'un influenceur qui a déjà l'oreille d'un décideur peut être votre seul moyen d'achat.

Les consommateurs sont un peu plus faciles à cibler directement, mais vous avez toujours besoin de profils d'audience sur les marchés B2C. Même si la même personne à qui vous vendez est la même personne que vous vendez, l'art de la vente et du marketing est très différent. Une banque, par exemple, aborderait un client hypothécaire potentiel différemment avant le point de vente que pendant ou après.

Les étapes pour créer un profil d'audience

Le profilage de l'audience est crucial pour élaborer une campagne marketing réussie. Si vous savez à qui vous parlez et à quoi ils se soucient, vous pouvez créer un message autour de leurs intérêts et de leurs points faibles.

Mais comment, exactement, apprenez-vous à connaître votre public? Voyons les étapes clés de l'élaboration de profils d'audience:

1. Collectez des données sur votre public cible

Commencez avec des données quantitatives. Les deux sources les plus précieuses d'informations sur votre public cible sont:

  • Google Analytics: L'analyse d'audience est facile avec Google Analytics. Vous pouvez obtenir des informations démographiques sur les visiteurs du site Web, notamment leur emplacement approximatif, leur âge, leur sexe, leurs intérêts et le type d'appareil. Vous pouvez également creuser plus profondément et commencer à comprendre quelles données démographiques interagissent avec quels segments de votre site, à quel rythme ils convertissent et sur quelles pages. Vous pouvez même déterminer par quels canaux des segments d'audience spécifiques sont arrivés via les médias sociaux, la recherche, la publicité payante, le courrier électronique, etc.
  • Votre CRM: Un outil CRM est bien plus qu'un simple moyen de gérer votre clientèle; c'est aussi un enregistrement vivant des interactions qui ont mené à une vente. Les données de votre CRM affinent votre sens de ce que les industries convertissent au taux le plus élevé, comment les prospects abordent d'abord votre entreprise et d'autres indices sur la façon d'attirer le client idéal. Ces informations peuvent aider à façonner vos profils d'audience.

Google Analytics facilite l'exploration des données utilisateur et la création d'un profil démographique de votre public cible.

Ensuite, il y a la recherche qualitative. Il s'agit d'une combinaison de votre instinct et des idées de vos équipes de vente et de marketing.

2. Identifier les besoins et les points douloureux

Une fois que vous connaissez vos données démographiques cibles, leur emplacement, les types de contenu qu'ils préfèrent et les secteurs dans lesquels ils se trouvent, vous êtes prêt à commencer à analyser leurs besoins et leurs points faibles.

Encore une fois, votre CRM peut être extrêmement utile pour identifier les raisons pour lesquelles vos clients existants ont approché votre marque.

  • Quels problèmes essayaient-ils de résoudre?
  • Quels points douloureux ont-ils rencontrés avec d'autres solutions qu'ils ont essayées?
  • Qu'est-ce qu'ils ont trouvé le plus utile sur votre produit ou service?

Une autre source précieuse de données est la recherche de mots clés. Vous pouvez utiliser un outil comme Ahrefs, Moz ou SEMrush pour déterminer pour quelles requêtes de recherche vos concurrents sur le marché se classent. Il s'agit d'un moyen très axé sur les données de découvrir des sujets, des problèmes, des besoins et des points sensibles auxquels votre public potentiel se soucie et qui n'étaient même pas encore sur votre radar.

3. Arrondissez les goûts et les aversions

Toutes les données sur les intérêts, les valeurs, les goûts, les aversions, les attitudes et les traits de personnalité d'une personne relèvent de la psychographie (bumbershoot si vous êtes britannique).

Il est très important de savoir comment regrouper les messages que vous envoyez dans le monde – quel type de langage vous utilisez, quelles valeurs vous adoptez, quel type d'images vous utilisez, etc.

Tous ces éléments sont importants pour l'image de marque, mais ils sont également des aspects clés de votre profil d'audience.

L'un des avantages de l'élaboration de profils d'audience est que vous pouvez commencer à savoir où l'image de marque de votre entreprise peut devenir obsolète ou déconnectée de votre audience.

Un mot pour le sage: Ne dépriorisez pas la psychographie. Ils peuvent avoir un impact direct sur la pertinence de votre contenu pour votre public. Ils peuvent également avoir un impact direct sur le résultat net. Par exemple: Des études ont montré à plusieurs reprises que plus de la moitié de tous les consommateurs paieraient plus pour des produits ou des services durables – en particulier la génération Y.

Les données psychographiques sont un peu plus difficiles à mettre la main et nécessiteront probablement des recherches qualitatives. Commencez par déterminer qui sont les influenceurs dans vos industries cibles. De quoi se soucient-ils? Regardez également sur quels blogs ou magazines les publics de vos segments démographiques et industriels les plus répandus se tournent. Évaluez la culture générale, les préférences et l'attitude de vos clients existants.

Vous pouvez utiliser des chiffres réels collectés par le biais d'enquêtes auprès des clients, d'analyses Web, de Google Trends et de recherches par mots clés pour compléter et soutenir vos efforts.

4. Mettez tout cela ensemble

Une fois vos recherches terminées, vous pouvez commencer à créer des profils d'audience.

Voici un modèle approximatif que nous avons utilisé dans le passé, suivi de quelques exemples:

Données démographiques clés

  • Tranche d'âge:
  • Le sexe:
  • Titre (s) d'emploi commun (s):

Psychographie clé

  • Aime …
  • N'aime pas…
  • Vise…
  • Valeurs …

Défis

(Essayez d'énumérer 3 à 5.)

Chaînes préférées

  • Pour la consommation de contenu:
  • Pour le premier contact:
  • Pour la navigation:

Types de contenu préférés

(Énumérez autant de réponses que possible.)

Exemples B2B de profils d'audience

exemples d'audience cible - exemple 1exemples d'audience cible - exemple 2exemples d'audience cible - exemple 3

Exemples B2C de profils d'audience

exemples d'audience cible - exemple 4exemples d'audience cible - exemple 5exemples d'audience cible - exemple 6

5. Apportez les modifications nécessaires

Nous arrivons enfin à la dernière étape de la création de profils d'audience.

Selon la fréquence à laquelle votre marché change, vous devrez peut-être mettre à jour les personnalités de votre public souvent ou très rarement.

Les industries en évolution rapide et fortement perturbées peuvent voir des changements fréquents dans les attentes des clients en fonction des technologies ou des modèles de service qui deviennent disponibles.

Même dans les secteurs d'activité qui ne changent pas trop fréquemment, il est important de tenir compte de l'évolution du public. Les mentalités changent au fil du temps et à mesure que le monde change. S'accrocher à de vieilles représentations de clients vous laissera au mieux un peu déconnecté et, au pire, créera de sérieux mea culpas marketing (comme à cette époque, Pepsi pensait comprendre ce que représentaient les milléniaux).

Au minimum, nous vous recommandons de réévaluer les personnages de votre audience une fois par an – ainsi que vos personnages acheteurs – pour vous assurer qu'ils sont toujours pertinents.

À retenir: déterminez à qui vous parlez avant d'ouvrir la bouche

Le marketing de contenu – et la plupart des autres formes de marketing numérique – consiste à donner quelque chose de valeur à votre public cible. Si vous pouvez le faire sur une base continue, ils commenceront à considérer votre marque comme une source d'informations fiable et fiable.

Mais avant de pouvoir réaliser tout cela, vous devez savoir qui «ils» sont.

Intéressez-vous à qui est votre public, et il sera beaucoup plus susceptible de s'intéresser à ce que vous avez à dire.

Sinon, vous aboyerez pour toujours le mauvais arbre – toujours à la recherche, jamais à la recherche.

Catégories de blog: les menus du monde du marketing de contenu

0

<! –->

Avez-vous déjà regardé un menu de Cheesecake Factory?

Il a plus de 20 pages d'options. C'est plus de 250 sélections.

Imaginez que, au lieu de diviser ses plats en catégories de repas, il énumère simplement tout dans l'ordre où il a été ajouté au menu.

Le déjeuner serait un chaos complet et vous trouveriez probablement un endroit plus simple à manger.

Un blog sans catégorie est un peu comme un menu chronologique de Cheesecake Factory.

Seulement, vous pourriez avoir des milliers, voire des dizaines de milliers de billets de blog au fil des ans, dont beaucoup sont toujours utiles à votre public, mais pas si faciles à trouver.

Lorsque vous ajoutez des catégories au menu de navigation de votre blog, vous facilitez la navigation de votre public par sujet.

De même, une fonction de recherche sur la page et l'utilisation de balises peuvent aider à organiser votre contenu afin que les lecteurs puissent trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent.

Qu'est-ce qu'une catégorie de blog exactement?

Les catégories de blog sont des sous-sections de votre page de blog principale qui sont dédiées à des sujets spécifiques couverts sur votre blog.

Pensez à la hiérarchie de votre blog comme vous le feriez pour un site Web.

En haut, vous avez la page principale du blog. Brafton.com/blog est un exemple. Cette page propose un flux chronologique de tout le contenu du blog.

Mais vous pouvez également avoir un menu de navigation qui vous permet de visualiser les articles de blog par catégorie, comme ceci:

En cliquant sur l'un de ces onglets de catégorie, vous naviguez plus loin dans la hiérarchie. Si je cliquais sur «SEO» sur notre page «brafton.com/blog», je naviguerais vers une sous-page avec une chaîne URL légèrement étendue: «brafton.com/blog/SEO». Cette page n'afficherait que les articles de blog liés au référencement.

Pourquoi utiliser les catégories de blog?

Parce que vous ne voulez pas avoir l'équivalent sur le blog d'un menu Cheesecake Factory.

Vous souhaitez qu'il soit configuré de manière à ce que votre public cible puisse facilement explorer les sujets qui lui tiennent le plus à cœur.

Il existe d'autres façons d'atteindre cet objectif, par exemple, en utilisant des balises de blog ou et une fonction de recherche sur la page.

D'après notre expérience, une combinaison de catégories, de balises et d'une fonction de recherche facilite une conception de blog beaucoup plus propre que, disons, d'avoir un nuage de balises en marge (plus à ce sujet plus tard).

Comment fonctionnent les pages de catégories de blog?

Techniquement, une page de catégorie de blog est sa propre page Web unique, et qui comporte deux problèmes potentiels que vous devez corriger:

1. Le problème des catégories dans les URL

Vous remarquerez que nous incluons des catégories de blog dans notre chaîne d'URL (par exemple, «Brafton.com/blog/SEO/technical-SEO-checklist).

Sur d'autres sites Web, vous pouvez même voir des sous-catégories dans les URL qui ressemblent à ceci: «Website.com/blog/ actualités / intérêt humain /homme-morsures-chien. " «Nouvelles» est la catégorie des parents, tandis que «intérêt humain» est une catégorie des enfants.

Mais tu n'as pas avoir pour inclure des catégories dans les URL de vos articles de blog. En fait, sauf si vous êtes sûr que vos catégories ne changeront pas de sitôt – ou si vous utilisez une structure de liens très ancienne – vous ne devriez probablement pas.

Parce que si ces catégories changent, ou si vous décidez de vous en débarrasser complètement, vous pourriez avoir plus de travail de redirection de liens sur les mains.

Si cela a du sens pour votre site Web, vous pouvez facilement ajouter des catégories aux URL dans WordPress sous Paramètres> Permaliens:

2. Problèmes de contenu en double

Techniquement, chaque page de catégorie et page de sous-catégorie est sa propre page Web.

Cela signifie que le titre de votre blog et son extrait apparaîtront deux fois sur votre site: une fois dans le flux de blog principal, et de nouveau sur la page de catégorie.

En d'autres termes, vous vous retrouvez avec du contenu en double sur votre blog:

La bonne nouvelle: Google ne pénalisera pas cela en tant que contenu en double, car il ne s'agit que de titres et d'extraits, selon John Mueller, analyste principal des tendances pour les webmasters de Google.

Les mauvaises nouvelles: Les pages de votre catégorie pourraient potentiellement concurrencer les autres pages de votre site Web qui utilisent des mots clés similaires.

Par exemple, chez Brafton, nous avons une page de catégorie de blog intitulée «Création de contenu». Mais nous avons également une page de destination commerciale intitulée «Services de création de contenu». Nous ne voudrions pas détourner le trafic de ce dernier. Les pages de catégorie ne sont pas censées rivaliser dans la recherche.

La solution: Ajoutez des balises «noindex» et «nofollow» à vos pages de catégorie. Cela empêchera Google d'indexer ou d'explorer l'une des pages de votre catégorie. Par conséquent, ils maintiennent la valeur pour les lecteurs de votre blog sans cannibaliser vos efforts de référencement.

En parlant de référencement: comment les catégories de blog l'affectent-elles?

Les catégories de blog ont zéro direct Influence SEO.

Cependant, ils peuvent indirectement affecter les efforts de référencement des manières susmentionnées – cannibaliser le trafic de recherche ou provoquer des problèmes de redirection lors d'une restructuration de blog.

Une conception de blog solide peut également influencer positivement l'expérience utilisateur.

L'interaction avec votre site, y compris les clics, le taux de rebond, la durée de la session et d'autres variables similaires peuvent influencer le classement. Les catégories de blog présentées de manière intuitive peuvent aider à augmenter le temps que les utilisateurs passent sur votre site en leur facilitant la recherche du contenu qui leur tient à cœur.

En d'autres termes, les catégories de blog ne doivent pas nécessairement être utilisées à des fins de référencement. En fin de compte, il s'agit vraiment d'améliorer l'UX, ce qui peut indirectement influencer le classement.

Comment configurer des catégories de blog

Cela dépend vraiment de votre système de gestion de contenu, mais les options les plus populaires (WordPress, Drupal, etx.) Facilitent vraiment l'ajout de catégories et de sous-catégories à votre blog.

Vous pouvez même attribuer plusieurs catégories (même si nous ne le recommanderions pas, car cela peut entraîner des problèmes de contenu en double).

WordPress permet également de:

  • Modifiez un nom de catégorie.
  • Créez des descriptions pour chaque catégorie.
  • Créez des sous-catégories.
  • Personnalisez le menu de navigation pour votre liste de catégories.
  • Attribuez des articles de blog à des catégories.

Nous n'entrerons pas dans trop de détails ici, car a) c'est super facile et b) WordPress a déjà expliqué comment faire cela beaucoup mieux que jamais dans un article de blog.

Conseil de pro: Cinq à dix catégories de blogs sont le point idéal. Rien de moins ne justifie pas vraiment les catégories et quelque chose de plus risque de créer un blog très chargé. Si 10 catégories ne suffisent pas, envisagez de créer des catégories enfants. Trop de catégories est une recette pour encombrer.

Tags ou catégories: quelle est la différence?

La différence entre les catégories et les balises est d'une simplicité rafraîchissante.

Les catégories de blog sont de grands groupes. Les tags décrivent plus directement ce qui se trouve dans un post. C'est si simple.

Chaque article de blog doit avoir une catégorie mais peut avoir plusieurs balises. En fait, il n'y a pas de limite au nombre de balises que vous pouvez ajouter à un article de blog sur WordPress. Vous pouvez en ajouter des milliers! Ou vous ne pouvez en ajouter aucun. Les tags, contrairement aux catégories, ne sont pas obligatoires (du moins pas sur WordPress).

Contrairement aux catégories de blog, les balises de blog sont descripteurs, pas des pages. C'est à vous de savoir comment utiliser vos tags. Par exemple, vous pouvez installer un plugin qui utilise des balises pour afficher les articles associés à la fin de chaque article de votre blog.

Alternativement, vous pouvez utiliser un widget Tag Cloud sur WordPress pour créer quelque chose comme ça sur votre blog:

Cliquez sur l'un des mots d'un nuage de tags pour filtrer le contenu avec cette même balise.

Les balises, comme les catégories, ont très peu d'incidence sur le référencement au-delà de l'influence potentielle sur l'UX, mais il y a moins de choses à rompre avec les balises.

Le seul inconvénient potentiel réel de l'utilisation de balises est qu'elles peuvent sembler un peu amateurs. De plus, si vous n'êtes pas cohérent, vous pouvez accidentellement créer des balises similaires pour le même concept (par exemple, en ajoutant la balise "blogger" au lieu de "blogging"). Cela influence la quantité de contenu à afficher lorsqu'un utilisateur clique sur une balise.

Une fois que vous avez une idée de la façon dont vous souhaitez utiliser vos tags, les ajouter à un article de blog dans WordPress est facile.

L'image ci-dessous vous indique plus ou moins tout ce que vous devez savoir:

Alors, où se situent les archives dans tout cela?

Archive est l'un des nombreux mots du lexique WordPress avec deux significations fréquemment confondues.

Tout d'abord, il y a le modèle archive.php.

Il s'agit essentiellement d'une fonctionnalité incluse dans la plupart des thèmes WordPress qui vous permet de consulter des articles de blog basés sur un certain classificateur – auteur, tag, catégorie, date, etc.

C’est la raison pour laquelle, par exemple, vous pouvez cliquer sur ma photo en haut de cet article de blog et voir tout ce que j’ai écrit pour Brafton.com (le seigneur vous aide). Sans le modèle archive.php, les catégories, balises et autres classificateurs seraient fondamentalement inutiles.

Ensuite, il y a l'archive personnalisée.

Ce serait une page Web personnalisée qui agit comme un index de tout le contenu du blog que vous avez déjà publié au fil des ans. La construction d'une archive personnalisée nécessite beaucoup de travail. Pour donner des directives, il me faudrait doubler la longueur de ce billet de blog, et personne ne veut ça.

Maintenant, faites votre menu de contenu

Nous avons discuté des catégories, des balises, du référencement, des URL, du contenu en double, des archives – je veux dire, qui savait qu'il y avait tant de choses dans les catégories de blog? C'est à nouveau le menu de Cheesecake Factory mais sans l'indigestion (je gosse).

Nous allons donc en rester là: votre blog est plus qu'un aimant à trafic. Une fois que vous obtenez des utilisateurs sur votre site, vous souhaitez les y conserver.

Aidez-les à trouver facilement ce qu'ils recherchent et ils reviendront pendant quelques secondes.

14 types de contenu visuel que vous devriez utiliser dans votre stratégie de marketing de contenu [Infographic]

0

<! –->

Lorsque vous publiez un élément de contenu, il pénètre dans un environnement complexe où il est en concurrence avec des centaines, voire des milliers d'autres actifs à l'attention de votre public cible. Les éléments visuels peuvent non seulement rendre votre contenu plus attrayant, mais aussi moins susceptible de se perdre dans le mélange.

Les moteurs de recherche utilisent des algorithmes complexes pour identifier les signaux qui indiquent la qualité et la pertinence des pages Web pour des mots clés spécifiques. Le contenu qui satisfait à l'intention de recherche des utilisateurs est l'un des facteurs de classement les plus importants, selon Google Webmasters.

Les ressources visuelles soutiennent l'intention du chercheur en attirant l'attention des lecteurs, en fournissant un contexte supplémentaire et en clarifiant les concepts pour les apprenants visuels. De plus, les visuels rendent les pages Web amusantes et accueillantes. Même les ressources riches en texte comme les livres blancs peuvent bénéficier de visualisations de données et d'images de marque.

Si vous souhaitez vous démarquer de la foule et attirer davantage de lecteurs, ajoutez ces visuels à votre stratégie de marketing de contenu:


1. Infographie

Les décideurs et les consommateurs font des achats sur la base de données, mais tout le monde n'a pas le temps de lire de longs rapports et recherches. Les infographies regroupent facilement les informations importantes d'une manière facile à digérer et à partager. Vous pouvez les intégrer dans des articles de blog, des livres électroniques et des études de cas pour donner aux yeux de vos lecteurs une pause dans les blocs de texte; ou partagez-les sur les plateformes de médias sociaux pour augmenter la portée de vos messages.

Les principaux cas d'utilisation de l'infographie comprennent:

  • Visualisation des résultats d'enquêtes et de sondages.
  • Soulignant les statistiques importantes.
  • Réutilisation des listacles.
  • Partager la chronologie de votre entreprise.
  • Comparaisons de produits.

Niveau de difficulté DIY: Dur. Un graphiste professionnel vous fera non seulement gagner du temps, mais veillera également à ce que vos ressources soient marquées de manière cohérente et s'affichent correctement sur tous les appareils.

Exemple d'infographie B2C:

Exemple d'infographie B2B:

10 conseils pour créer de meilleures infographies

2. Vidéos

Le contenu vidéo devient rapidement une préférence pour les professionnels occupés et les consommateurs de détail. Cisco prévoit que la vidéo représentera 82% de tout le trafic Internet d'ici 2022. Les vidéos peuvent transmettre des informations utiles en quelques minutes, ce qui les rend parfaites pour les clients qui n'ont pas le temps de lire de longs articles. Selon Wyzowl, 87% des entreprises utilisent les vidéos comme outil marketing, contre 63% en 2017.

Les cas d'utilisation du marketing vidéo incluent:

  • Démonstrations de produits et services.
  • Vidéos «À propos de nous».
  • Enregistrements d'événements.
  • Témoignages de clients.
  • Vidéos en direct.
  • Tutoriels pratiques.
  • Réutilisation des livres électroniques et des articles.

Niveau de difficulté DIY: Dur. La qualité (et la quantité) du contenu vidéo a considérablement augmenté ces dernières années. Votre client remarquera si votre contenu est moins que professionnel.

Exemple de vidéo B2C:

(intégré) https://www.youtube.com/watch?v=hw3C2smLpj4 (/ intégré)

Exemple de vidéo B2B:

(embarqué) https://www.youtube.com/watch?v=MPqpyytW4lE (/ embarqué)

3. Images de marque

Les pages Web composées de blocs de texte et d'un logo d'entreprise sont ennuyeuses. Aujourd'hui, les internautes attendent des expériences remplies d'images colorées et d'éléments d'interface utilisateur magnifiquement conçus. Des images de marque de haute qualité peuvent interrompre le flux d'articles, fournir un contexte supplémentaire et générer une notoriété de la marque.

Les images de marque peuvent être des photographies d'archives ou des illustrations présentant le logo de votre entreprise. Ils peuvent aider à donner une apparence cohérente à votre site Web. Gardez à l'esprit les couleurs de votre marque lorsque vous utilisez des images dans votre contenu.

Les images de marque peuvent être utilisées pour:

  • Améliorez les articles de blog.
  • Égayez les éléments riches en texte comme les livres électroniques.
  • Créez une expérience utilisateur cohérente.
  • Faites connaître la marque.

Niveau de difficulté DIY: Moyen. Vous pouvez probablement ajouter un logo de marque à une image de stock, mais d'autres détails de conception peuvent nécessiter l'aide d'un designer professionnel.

Exemple d'image de marque B2C:

Alaska Airlines Boeing 737-900ER photographié du 24 au 25 mai 2016 par Chad Slattery à travers la Californie.

Exemple d'image de marque B2B:

4. Superbe photographie

Les photographies de haute qualité ont le pouvoir d'élever la réalité et d'inspirer l'action. Les spécialistes du marketing utilisent pratiquement la photographie depuis que la technologie existe et elle n'a fait que devenir plus puissante au fil du temps.

Si votre entreprise ne dispose pas des ressources nécessaires pour embaucher un photographe, les sites de photos d'archives peuvent fournir de belles photos qui améliorent vos messages marketing. Évitez les images d'archives qui semblent trop étagées ou rigides; recherchez des photographies qui ajoutent de l'authenticité à votre marque.

Utilisez des photographies dans votre stratégie marketing pour:

  • Mettez un visage sur votre marque.
  • Montrez vos produits et services.
  • Partagez les messages de votre marque sur les réseaux sociaux.
  • Ajoutez un intérêt visuel au contenu écrit.

Niveau de difficulté DIY: Moyen. Les modèles de smartphones récents sont capables de prendre des images d'une clarté cristalline, mais ils nécessitent encore un certain post-traitement pour vraiment briller. Les spécialistes du marketing à petit budget devraient envisager des images de stock de haute qualité.

Exemple de photographie B2C:

Exemple de photographie B2B:

5. Appels à l'action

L'un des principaux objectifs du marketing de contenu est de faire avancer les clients potentiels tout au long du parcours de l'acheteur. Les appels à l'action (CTA) sont des outils puissants qui peuvent augmenter l'engagement de contenu et améliorer les mesures de temps sur site. De plus, les spécialistes du marketing peuvent les déployer à n'importe quelle étape de l'entonnoir de vente.

Par exemple, le contenu en haut de l'entonnoir doit inclure des CTA qui conduisent les lecteurs au contenu en milieu de l'entonnoir. Plus bas, les CTA peuvent demander plus de lecteurs lorsqu'ils deviennent des prospects qualifiés. Contacter un représentant commercial est l'objectif ultime de nombreuses stratégies CTA B2B.

Utilisez des CTA visuels pour:

  • Générez du trafic depuis le contenu de l'entonnoir supérieur vers le milieu.
  • Encouragez les lecteurs à contacter l'équipe des ventes.
  • Demandez aux lecteurs de répondre à une enquête.
  • Boostez les taux de conversion.
  • Demandez aux lecteurs de s'abonner à une newsletter.

Niveau de difficulté DIY: Moyen. Un CTA visuel peut être aussi simple qu'un bouton cliquable, mais il est souvent plus efficace avec certains éléments de conception et micro-copie.

Exemple de CTA B2C:

Exemple de CTA B2B:

6. Visualisations des données

La narration et les données sont une correspondance faite dans le paradis du marketing, car elles font appel à deux parties distinctes du cerveau. Les histoires engagent la partie qui veut se perdre dans un récit convaincant tandis que les données répondent aux besoins de la partie logique du cerveau.

Les visualisations de données telles que les graphiques et les tableaux peuvent communiquer des informations complexes d'une manière intuitive et facile à comprendre. Les données sont essentielles pour obtenir des informations sur les défis et les opportunités.

Les cas d'utilisation pour la narration de données incluent:

  • Transmettre des données complexes de manière digestible et intéressante.
  • Visualiser les tendances et les corrélations.
  • Développer les communiqués de presse et les livres blancs.
  • Établir la crédibilité de votre marque.
  • Amélioration de la rétention des informations importantes par le lecteur.

Niveau de difficulté DIY: Dur. Vous devez non seulement vous assurer que vos données sont exactes et vérifiables, mais également que leur représentation graphique ne masque pas leur véritable signification et valeur.

Exemple de visualisation de données B2C:

Exemple de visualisation de données B2B:

7. Captures d'écran

Les produits numériques intangibles peuvent représenter un défi pour le marché, car il est souvent difficile pour les lecteurs de visualiser à quoi ils ressemblent à partir d'une description textuelle uniquement. Les logiciels d'entreprise sont souvent complexes, contenant plusieurs modules que tous les clients n'utiliseront pas, ce qui ajoute une couche d'opacité.

Les captures d'écran peuvent éclairer l'expérience utilisateur du logiciel en montrant aux lecteurs exactement ce que le produit a à offrir. Les captures d'écran conviennent aux publications et publicités sur les réseaux sociaux, ainsi qu'aux pages de destination. Pourquoi parler à votre public de votre produit quand vous pouvez le lui montrer?

Utilisez des captures d'écran pour:

  • Affichez vos produits numériques.
  • Aidez les lecteurs à s'imaginer en utilisant votre produit.
  • Développez des présentations de diaporamas pour des événements en ligne et hors ligne.
  • Rendez les pagers uniques plus attrayants.

Niveau de difficulté DIY: Moyen. Les captures d'écran de logiciels complexes peuvent être difficiles à obtenir. L'annotation des images peut nécessiter l'aide d'un graphiste.

Exemple de capture d'écran B2C:

Exemple de capture d'écran B2B:

8. Mèmes et GIF

Les mèmes et les GIF sont amusants car ils permettent aux internautes du monde entier de partager des blagues et des messages rapides. Les mèmes sont faciles à créer et à partager, mais les spécialistes du marketing doivent faire attention à leur utilisation. Certains mèmes peuvent sembler inoffensifs à première vue, mais cachent une signification inappropriée sous la surface. Know Your Meme est une bonne ressource pour comprendre l'histoire et la signification des mèmes populaires et obscurs.

Les mèmes GIF sont un exemple de contenu généré par l'utilisateur qui peut ajouter une autre couche à vos messages car ils contiennent plus d'informations. Pourtant, les spécialistes du marketing préfèrent utiliser des GIF rapides plutôt que de forcer les lecteurs à regarder une scène étendue. Sur le blog de Brafton, nous aimons utiliser Giphy pour trouver nos GIF.

Utilisez des mèmes et des GIF pour:

  • Ajoutez de l'humour à votre blog et à vos publications sur les réseaux sociaux.
  • Suivez une tendance virale pour diffuser la notoriété de la marque.
  • Rendez votre marque plus accessible.

Niveau de difficulté DIY: Facile. Il existe des tonnes de ressources en ligne gratuites pour créer vos propres mèmes.

Exemple GIF B2C:

Exemple GIF B2B:

9. Pull quotes

La plupart des plateformes de blog vous permettent d'agrandir les citations importantes que vous souhaitez que les lecteurs remarquent. Avant Internet, les magazines et les journaux utilisaient des guillemets pour attirer l'attention des lecteurs. Les guillemets sont toujours un outil utile, mais ils peuvent bénéficier de certains éléments visuels supplémentaires.

Plutôt que d'agrandir simplement du texte brut, les spécialistes du marketing peuvent ajouter le texte à une image pour la faire ressortir. Selon votre marque, vous pouvez placer du texte sur une photo en stock ou sur un arrière-plan uni.

Les cas d'utilisation pour les citations visuelles sont les suivants:

  • Briser le flux d'un article contenant beaucoup de texte.
  • Attirer l'attention sur un message important.
  • Partager des messages accrocheurs sur les réseaux sociaux.
  • Mettre en évidence les témoignages des clients.

Niveau de difficulté DIY: Facile. Il existe de nombreux éditeurs de texte et de photos en ligne gratuits.

Exemple de tirage B2C:

Source: Curata

Exemple de tirage B2B:

10. Tutoriels étape par étape

Si votre marque publie des articles de blog et des livres électroniques, vous pouvez les réutiliser en tant qu'actifs graphiques. Comme une infographie, des représentations visuelles étape par étape des processus peuvent améliorer la compréhension du lecteur et augmenter son engagement avec le contenu. Ce type de garantie peut prendre la forme d'une liste numérotée, d'un organigramme ou d'une série d'instructions. De plus, vous pouvez ajouter des couleurs et des logos de marque pour promouvoir le leadership intellectuel de votre organisation.

Utilisez des didacticiels visuels pour:

  • Expliquez les processus commerciaux complexes.
  • Expliquez aux clients comment utiliser un produit.
  • Démontrer les tendances de l'industrie.
  • Établissez votre autorité sur un sujet.

Niveau de difficulté DIY: Dur. Un graphiste professionnel sera en mesure de créer une ventilation de processus visuellement intéressante qui est facile à comprendre sans devenir compliquée.

Exemple de tutoriel B2C:

Exemple de tutoriel B2B:

11. Éléments interactifs

Le contenu interactif est attrayant, car il met l'esprit du lecteur au travail et le fait réfléchir plus activement à votre message. En donnant aux visiteurs de votre site autre chose que de lire ou de regarder une vidéo, ils resteront plus longtemps et absorberont davantage vos informations de marque. En effet, le contenu interactif génère des conversions 70% du temps, contre 36% pour le contenu passif.

Exemples d'éléments interactifs:

  • Sondages clients en direct.
  • Calendrier de l'entreprise et des produits défilables.
  • Quiz et tests.
  • Produits personnalisables.
  • Lecteurs de podcasts dans le navigateur.
  • Visites vidéo à 360 degrés.
  • Calculatrices personnalisées.

Niveau de difficulté DIY: Dur. Vous aurez probablement besoin d'une application tierce ou d'un développeur pour produire des éléments de site interactifs réactifs.

Exemple d'élément interactif B2C:

Exemple d'élément interactif B2B:

12. Diaporamas

Pour de nombreuses personnes, les diaporamas sont comme une aide au sommeil non chimique. Ils nous rappellent des conférences et des réunions d'affaires ennuyeuses qui auraient pu être des courriels. Néanmoins, les diaporamas peuvent toujours être efficaces pour transmettre des informations à un public intéressé. Vous n'utiliserez probablement pas une présentation SlideShare en haut de votre entonnoir marketing, mais elle peut avoir une place plus bas. N'oubliez pas de minimiser le texte des diapositives – n'incluez que les informations essentielles.

Utilisez des diaporamas pour:

  • Racontez une histoire à vos clients.
  • Partagez des visualisations de données.
  • Réutiliser les rapports de l'entreprise.
  • Faites découvrir aux clients votre catalogue de produits.

Niveau de difficulté DIY: Moyen. La création d'un diaporama est un processus simple, mais les efforts amateurs peuvent ennuyer les téléspectateurs.

Exemple de diaporama B2C:

Exemple de diaporama B2B:

13. Postes d'influence

Le marketing d'influence est devenu une stratégie répandue parmi les entreprises B2B et B2C. Les marques grand public ont tendance à utiliser des plateformes comme Facebook, Instagram et Snapchat pour promouvoir leurs produits auprès de partenaires influents. Les marques B2B sont plus susceptibles de tirer parti de LinkedIn et de Twitter pour séduire les décideurs commerciaux.

Les messages d'influence doivent être visuels car ils répondent à un besoin de réalisation de souhaits. Les consommateurs veulent ressembler et se sentir comme les influenceurs qu'ils suivent. Les décideurs d'entreprise veulent réussir autant que les influenceurs de leur secteur.

Les avantages potentiels des messages d'influence visuelle comprennent:

  • Élargir la portée de vos messages de marque.
  • Développer un leadership éclairé.
  • Rendre votre marque plus accessible.
  • Ajout de crédibilité à votre campagne.
  • Ciblage de publics de niche.

Niveau de difficulté DIY: Moyen. Tout le monde peut embaucher un influenceur, mais les marques qui souhaitent voir le retour sur investissement de cette tactique doivent établir des relations solides et solidaires avec leurs influenceurs.

Exemple de publication d'influenceur B2C:

Exemple de publication d'influenceur B2B:

14. Afficher des publicités

Le contenu visuel est génial lorsque vos lecteurs sont déjà sur votre site Web ou votre page de réseau social, mais comment peut-il atteindre les membres de votre public qui n'ont pas encore entendu parler de votre marque? Les réseaux publicitaires graphiques peuvent étendre la portée de votre marque et attirer un nouveau segment de votre public cible. De plus, les réseaux de reciblage peuvent augmenter le nombre d'impressions que vous faites sur les prospects.

Utilisez des annonces graphiques pour:

  • Soutenez la notoriété de la marque.
  • Ciblez des audiences similaires.
  • Recueillez des données sur les CTA qui convertissent le plus de prospects.
  • Aidez de nouveaux clients à trouver votre marque.

Niveau de difficulté DIY: Moyen. Vous devrez développer des visuels accrocheurs et gérer les dépenses de campagne sur plusieurs réseaux publicitaires.

Exemple d'annonce graphique B2C:

Exemple d'annonce graphique B2B:

Votre stratégie marketing a besoin de contenu visuel pour réussir. Examinez vos éléments existants et essayez de déterminer quels éléments pourraient utiliser un peu plus de support pour engager des images.

Des atouts marketing à chaque étape de l'entonnoir de vente + exemples

0

<! –->

Qu'est-ce qu'un atout marketing, demandez-vous?

Il s'agit de tout type de contenu visuel, audio, écrit, interactif ou autre qui atteint un objectif marketing.

Les actifs marketing peuvent être courts et doux comme une publication Facebook, ou ils peuvent être épiques, comme cela pour moi sur le marketing de contenu.

Tous doivent donner quelque chose de valeur au public, même si ce n'est qu'un bon rire (ne sous-estimez jamais la puissance d'un rire; BuzzFeed a bâti son empire sur des rires).

De grands atouts marketing sont intégrés dans une stratégie marketing plus large. Ils travaillent ensemble pour capter l'attention d'un client potentiel et l'attirer progressivement vers vos produits ou services.

Ce processus d'attirer l'attention et de la nourrir à une vente s'appelle le marketing entrant et est généralement représenté par le bon vieux tunnel de vente.

Cette illustration fait un travail décent pour montrer où se trouve chaque type d'actif dans l'entonnoir, mais ce n'est guère une ressource complète sur la façon d'utiliser différentes garanties marketing pour atteindre les objectifs.

Alors sans plus tarder, examinons le rôle de chaque actif marketing dans l'entonnoir de vente et décortiquons sa valeur dans la hiérarchie du marketing numérique.

Sensibilisation: attirer l'attention sur votre marque

Tout marketing commence par le trafic. Vers 1800, c'était strictement piéton. Le marketing signifiait afficher des dépliants, distribuer des brochures et crier dans les rues. Avec l'ascension de l'automobile, nous avons commencé à voir la circulation automobile, et le panneau d'affichage routier était né.

Aujourd'hui, la plupart du trafic est en ligne. Et tout comme les cireurs de chaussures et les nouveautés des années 1890, une vente commence toujours par attirer l'attention d'un client potentiel. C'est à cela que sert la phase de notoriété de la marque, et ce sont les atouts qui vous aideront à vous constituer un public captif:

Articles de blog

Les gens recherchent des réponses sur le Web. Un blog est un moyen fantastique pour répondre aux questions que votre public pose à Google. Déterminez les mots clés que votre public cible utilise pour poser des questions auxquelles votre marque est qualifiée pour répondre. Ensuite, utilisez votre blog pour créer des articles qui répondent de manière exhaustive à ces requêtes.

Personnages

Qui pose les questions auxquelles vous essayez de répondre sur votre blog? Est-ce quelqu'un qui peut influencer un achat ou est-ce l'acheteur direct? Vous pouvez déterminer l'emplacement, l'âge et le sexe de vos utilisateurs typiques via Google Analytics. Faites une référence croisée avec vos données CRM – et les expériences de votre équipe de vente – pour créer un modèle de personnalité.

Infographie

Parfois, votre public souhaite simplement des points de données ou des instructions claires et détaillées avec des conseils visuels. L'infographie fournit les informations dont ils ont besoin sur un graphique amusant à regarder. Vous pouvez publier sur sa propre page de destination, intégrer dans vos articles de blog, un lien vers elle sur les réseaux sociaux, etc.

Podcasts

Les personnes qui écoutent des podcasts recherchent un moyen de passer le temps, souvent tout en en apprenant davantage sur un sujet particulier. Si vous avez des experts compétents dans votre entreprise qui peuvent raconter une histoire, un micro et un logiciel d'enregistrement, vous pouvez créer un podcast. Considérez-les comme des articles de blog verbaux. Partagez le lien vers votre podcast sur les réseaux sociaux, e-mail, votre blog, votre page d'accueil, etc.

Articles sur les réseaux sociaux

Vidéos, liens vers des articles de blog, mèmes, GIF drôles, photos, extraits infographiques – tout ce que vous publiez sur Facebook, LinkedIn, Twitter, Instagram et vos autres profils de médias sociaux est avant tout destiné à attirer l'attention. Au fur et à mesure que vous construisez vos followers, vous pouvez avoir la possibilité de transformer certains d'entre eux en leads. Mais lorsque vous mettez votre chapeau de gestionnaire de médias sociaux, votre premier objectif est d'augmenter les impressions (nombre de fois où les utilisateurs voient votre message) pour, espérons-le, gagner des engagements qui conduisent à plus d'impressions et, finalement, plus d'utilisateurs.

Images et illustrations personnalisées

Avez-vous déjà essayé de faire une recherche d'image inversée d'une image de stock? L'homme fait ces choses se déplacer. Ils sont impersonnels, pas terriblement imaginatifs et certainement pas bien marqués. Le pire de tout, vous devez les payer. Les images personnalisées peuvent sérieusement améliorer votre jeu de gestion de marque et donner un coup de jeune à votre blog. Cela peut sembler être un petit ajustement, mais c'est un peu comme obtenir une bonne coupe de cheveux: cela peut faire toute la différence dans le monde.

Appels à l'action

Vous ne pouvez pas vous attendre à garder un nouvel utilisateur sur votre site jusqu'à ce qu'il achète quelque chose, mais vous pouvez lui donner une raison de revenir. Une demande d'abonnement à la newsletter ou une bannière d'appel à l'action bien placée peut transformer les utilisateurs qui aiment ce qu'ils lisent en prospects. Ce sont des clients potentiels que vous avez maintenant la possibilité d'engager.

Intérêt: continuez à revenir pour en savoir plus

Une fois que vous avez l'attention d'un utilisateur, vous devez le maintenir et le piquer vers un véritable intérêt pour votre marque.

Ces ressources de contenu vous aideront à y parvenir:

Newsletters

La newsletter est l'un des atouts marketing les plus puissants. Il s'agit d'un moyen non intrusif de diffuser du contenu directement dans la boîte de réception d'un prospect. Pensez-y: vous pourriez passer des heures sur la recherche de mots clés, en essayant d'optimiser un article de blog pour bien fonctionner sur un moteur de recherche. Votre newsletter est un raccourci directement vers la boîte de réception d'un utilisateur – un utilisateur, pas moins, qui a manifesté suffisamment d'intérêt pour votre marque pour s'abonner en premier lieu.

eBooks

Les livres électroniques sont des actifs de marque très attrayants avec un texte limité sur chaque page. Le contenu visuel les fait se sentir comme des lectures aisées même si elles sont en fait denses d'informations, d'instructions et de conseils sur un sujet particulier. Les livres électroniques sont généralement fermés, même pour les abonnés à la newsletter. C'est parce que vous voulez savoir exactement qui a manifesté de l'intérêt pour quels actifs, puis essayez de tirer parti de cet intérêt.

papiers blanc

Si les livres électroniques sont 50/50 sur le texte et les visuels, les livres blancs ressembleraient plus à 75/25. Ils offrent un aperçu des sujets hautement techniques et du leadership éclairé. Ils doivent faire autorité et être très bien documentés. Les livres blancs remplissent une fonction similaire à celle des livres électroniques, mais sont plus appropriés pour aborder des sujets complexes sur des marchés B2B de niche.

Webinaires

Webinaires sont un peu comme des livres électroniques interactifs et des livres blancs. Ils ont un thème, ils sont fermés (les utilisateurs doivent fournir une adresse e-mail pour y accéder) et ils aident à prendre l'intérêt actuel et à le compléter avec des informations, des idées et un leadership éclairé.

Nourrir les e-mails

Nourrir les e-mails nourrir l'intérêt pour votre marque. Ce sont des ressources numériques polyvalentes: vous pouvez les utiliser pour distribuer vos livres blancs, livres électroniques et webinaires à certains abonnés à la newsletter. Ou, vous pouvez créer des e-mails de développement de leads spécifiquement pour les leads qui ont téléchargé certains actifs (ou vous pouvez faire les deux). Dans tous les cas, ils vous aident à évaluer l'intérêt de certains prospects, à continuer à en tirer parti ou même à décider qu'ils sont qualifiés pour passer à la phase d'examen.

Vidéos explicatives

(intégré) https://www.youtube.com/watch?v=yehUpCQtgyU (/ intégré)

Les vidéos explicatives sont peut-être les actifs marketing les plus sous-évalués. Ce sont des vidéos, donc elles ne sont pas bloquées. Et contrairement à la plupart des autres garanties en phase d'intérêt, elles expliquent une marque ou ses produits ou services. S'ils sont utilisés en tandem avec une campagne de promotion d'e-mails, ils peuvent aider à générer du trafic vers des pages de destination de conversion (par exemple, vos pages de produits). Et tout prospect converti sur l'une de ces pages a atteint la phase de réflexion.

Annonces PPC

Une annonce payante sur un moteur de recherche ou une bannière publicitaire sur le réseau Display ne générera pas de trafic par douzaine, mais elle fera un travail décent en éliminant les conversions à vocation commerciale. Un utilisateur qui clique sur une annonce a a) l'a fait accidentellement ou b) était en fait curieux d'un produit ou d'un service. En ce sens, ils jouent en quelque sorte un rôle similaire à une vidéo explicative.

Considération: le petit coup de pouce

Certains l'appellent la phase «intentionnelle» ou «évaluation» du parcours client. Vos prospects deviennent maintenant des prospects qui montrent leur intention d'acheter, ou du moins de faire des achats.

Vous pouvez les inciter à prendre une décision en utilisant les ressources suivantes:

Etudes de cas et témoignages

(intégré) https://www.youtube.com/watch?v=DXfMEkHQMBQ (/ intégré)

Parfois, le messager compte plus que la messagerie. Les prospects attendent de vous des éloges sur vos produits et services. Mais lorsque les critiques élogieuses émanent de vos clients, ils accordent une plus grande attention. Un témoignage vidéo ou une étude de cas qui raconte l'histoire d'un client et le rôle que votre marque a joué dans cette histoire est une preuve sociale de la valeur de votre entreprise. Montrez-le aux prospects qui ont manifesté un intérêt manifeste pour votre marque.

Pages de destination de conversion

Vos pages de destination de conversion sont essentiellement vos pages de services. Si quelqu'un remplit un formulaire, puis clique sur un bouton indiquant "Obtenir des prix", il achète ou envisage d'acheter. Dans tous les cas, une conversion sur l'une de ces pages doit être portée à la connaissance de votre équipe commerciale, qui peut alors noter le prospect.

E-mails de vente

La considération n'est pas une chose binaire. Certains prospects manifestent de l'intérêt pour votre marque sans tendre la main directement. Ils feront tout sauf demander des prix (abonnements, eBooks téléchargés et études de cas, etc.). Il est possible qu'ils envisagent, mais doivent être convaincus de passer à l'étape suivante. Un e-mail de vente bien conçu et non poussé qui encourage une réponse peut faire des merveilles. L'exemple ci-dessus est un chef-d'œuvre: il s'agit d'un e-mail de vente déguisé en e-mail nourricier. Cela suffit pour qu'une perspective passive reconnaisse l'intention et réponde, mais sans aliéner quelqu'un qui n'est pas tout à fait prêt pour cela.

Décision: le dernier kilomètre de ventes

À ce stade, vous avez entamé une boîte de dialogue avec un prospect. Votre travail consiste à vous assurer qu'ils ont tout ce dont ils ont besoin pour prendre une décision en faveur de votre marque.

Voici ce dont vous aurez besoin:

Diapositives et démos

Il est préférable de laisser votre produit ou service parler chaque fois que possible. Mais certains services sont plus faciles à tester ou à démontrer que d'autres. Mettez les diapositives en file d'attente. Ils peuvent résumer une proposition de stratégie, présenter un argumentaire ou définir un plan de mise en œuvre. Le style et la substance sont importants ici. Vous voulez quelque chose de personnalisé, professionnel et direct pour compléter vos appels de vente.

Catalogue de produits

Tout comme un menu dans un restaurant, votre catalogue de produits est un atout de marketing de contenu, et qui peut faire ou défaire un accord. En fin de compte, vous devez décider si vous devez ou non partager votre catalogue avec un prospect – ou si vous avez même besoin d'un catalogue de produits formel. Mais certains de vos prospects qualifiés peuvent demander à le voir, et à l'occasion, il vendra des produits pour vous. (Soit dit en passant: un catalogue de produits que vous publiez sur votre site se double d'un atout en phase de réflexion. Le téléchargement d'un catalogue fermé est un signe clair d'intention.)

La fidélité: l'atout le plus précieux de tous

La fidélité est exclue de la stratégie de nombreux spécialistes du marketing. En effet, la plupart des entonnoirs de vente depuis le début des années 1900 ont été, bien, des entonnoirs. Le trafic va à une extrémité et sort de l'autre en tant que client. Il n'y a aucune représentation de ce qui se passera ensuite.

Mais ce qui se passe ensuite est sans doute la partie la plus importante de votre cycle de vie des ventes et du marketing: la fidélisation de la clientèle. Selon certaines estimations, la fidélisation des clients est 5 fois plus rentable que d'en acquérir de nouveaux. Voici quelques-uns des types d'actifs qui vous aideront à fidéliser vos clients:

Guides produits et services

Une vente n'est vraiment que le début d'une relation client. Non seulement vous êtes maintenant prêt à livrer ce que vous avez dit que vous pouviez, mais vous devez également faire preuve d'un excellent service client. Cela signifie donner à vos clients toutes les informations dont ils ont besoin pour maximiser la valeur de vos produits ou services. Fournissez des instructions étape par étape dans un livre électronique ou un .PDF. Concevez une page Web interactive qui guide l'utilisateur à travers la configuration. Créez des articles de blog sur les nouvelles façons d'utiliser votre produit. L'objectif: aider les clients à tirer le meilleur parti de votre offre.

Tutoriels vidéos

(intégré) https://www.youtube.com/watch?v=15NXrnyT2HM (/ intégré)

Vous pouvez dire aux clients comment faire quelque chose ou simplement leur montrer. Les didacticiels vidéo sont d'excellentes ressources pour les entreprises qui vendent des logiciels, du matériel ou d'autres produits pratiques pouvant être utilisés pour atteindre plusieurs objectifs. Vous pouvez les utiliser pour des didacticiels spécifiques au produit ou pour aider vos clients existants avec des projets plus importants dans lesquels votre produit pourrait jouer un rôle.

Page FAQ

Une page de questions fréquemment posées (FAQ) est l'un des moyens les plus simples et les plus économiques d'automatiser le service client. Fondamentalement, anticipez les questions de vos clients et répondez-y sur une page Web. Cela met le support à portée de main à toute heure du jour et de la nuit.

Il y a plus d'actifs d'où ils viennent…

Beaucoup plus.

Le fait qu'il ne figure pas sur cette liste ne signifie pas qu'il n'a pas de valeur.

S'il atteint un objectif marketing, c'est un atout marketing.

Faites-nous savoir dans les commentaires les éléments de contenu avec lesquels vous avez eu le plus de succès.

Exemples d'entonnoir de vente à utiliser pour votre propre entreprise

0

<! –->

Ah oui, l'entonnoir de vente.

Les clients potentiels entrent en haut et ressortent comme des clients fidèles en bas.

Quelque part entre les deux, ils deviennent des prospects qualifiés pour la vente.

C’est un concept simple en théorie, mais ça marche vraiment?

Et plus important encore, comment en fabriquez-vous exactement un?

La meilleure façon de répondre à ces questions est de consulter des exemples d'entonnoir de vente.

Mais d'abord: qu'est-ce qu'un entonnoir de vente exactement?

Un entonnoir est un engin avec un haut large et une base étroite qui est utilisé pour guider le liquide à travers une petite ouverture. Remplacez le liquide par des clients potentiels et vous avez l'entonnoir de vente.

Le haut large est l'endroit où les nombreux clients potentiels affluent. Le milieu plus étroit est l'endroit où ils sont nourris et davantage guidés vers le bas. Une fois qu'ils ont atteint le bas, ils «entrent dans le bâtiment» pour ainsi dire en tant que prospects qualifiés qui sont prêts à être vendus.

Vous avez peut-être entendu cela décrit comme un entonnoir de commercialisation, un entonnoir d'achat, un entonnoir de conversion ou même un pipeline de vente. Techniquement, tout est correct.

Le but de tout entonnoir de vente conventionnel est de guider les prospects du haut de l'entonnoir (alias la phase de sensibilisation) jusqu'au bas de l'entonnoir (alias la phase d'achat).

Cependant, certaines équipes modernes de marketing et de vente estiment que l'entonnoir n'est pas entièrement représentatif du parcours client. Plus précisément, l'archétype de l'entonnoir ne tient pas vraiment compte de ce qui est sans doute la plus grande victoire en affaires de tous: la fidélité des clients.

Dans la même veine, l'entonnoir a également été examiné de près pour être trop «linéaire» – les prospects entrent, les clients sortent, mais alors quoi?

Par conséquent, certains des exemples d'entonnoir de vente que vous verrez dans ce post ne sont pas du tout des entonnoirs.

Mais au bout du compte, ils sont tous destinés à atteindre le même objectif: transformer les prospects en clients fidèles.

Dans ce contexte, regardons quelques exemples d'entonnoir de vente.

L'entonnoir de vente AIDA

Le premier entonnoir de vente a été inventé par un annonceur nommé Elias St.Elmo Lewis en 1898.

À l'époque, l'entonnoir comportait 4 phases principales:

  • Attention: Une personne prend conscience d'une marque, d'un produit ou d'un service.
  • Intérêt: Une personne devient plus intéressée à mesure qu'elle en apprend davantage sur les avantages.
  • Envie: Une personne commence à aimer la marque, le produit ou le service.
  • Action: Une personne montre son intention de devenir un client (fait le tour, engage la marque sur les prix, teste un produit, etc.).

L'entonnoir se rétrécit vers le bas, car lorsque vous filtrez les mauvais prospects, seuls les clients potentiels les plus qualifiés passent par le bas.

Ce modèle d'entonnoir de vente de base est toujours utilisé par de nombreuses entreprises aujourd'hui, et il a certainement une valeur dans toute stratégie marketing.

Cependant, il a depuis évolué pour être plus spécifique aux nuances du marketing numérique, et plus spécifiquement, du marketing de contenu.

Ce qui nous amène à une autre version de l'entonnoir de vente:

Entonnoir de marketing de contenu de Brafton (vers 2018)

Le problème avec l'entonnoir AIDA est qu'il n'est pas très descriptif ou instructif.

En 2018, nous avons créé une version moderne de l'entonnoir de vente qui est un peu plus précis et exploitable.

Regardons de plus près à chaque étape de l'entonnoir de vente:

  • Sources de trafic: Techniquement, ce n'est pas une phase de vente, nous avons inclus des sources de trafic pour visualiser les chemins qu'un client potentiel pourrait emprunter vers la phase de notoriété de la marque. La recherche, les médias sociaux, le trafic de référence (liens vers d'autres sites Web), le trafic direct (partage d'une URL) et le reciblage publicitaire sont tous des exemples. Le marketing par e-mail (non illustré) est également une source potentielle de trafic.
  • Conscience: Considérez cela comme la phase de l'aimant de plomb, où vous tirez le trafic des sources de trafic susmentionnées. Utilisez du contenu (articles de blog, podcasts, contenu de médias sociaux, vidéos) pour attirer votre public cible et renforcer la sensibilisation initiale. Une fois que cette prise de conscience existe, vous avez la possibilité de cultiver un intérêt plus profond en convertissant le trafic en abonnés par e-mail avec un appel à l'action ou un formulaire d'abonnement bien placé. Cela crée une voie vers la phase suivante.
  • Intérêt: C'est là que vous développez une meilleure compréhension des intérêts des prospects en fonction des actifs et des pages de destination avec lesquels ils interagissent. Vous devez d'abord définir l'appât: le marketing de garantie. S'ils remplissent un formulaire pour télécharger un livre électronique sur un certain sujet ou répondent à un e-mail pour s'inscrire à un webinaire, vous savez qu'ils sont intéressés par votre marque, et vous avez même une idée du sujet particulier qui les intéresse à propos. Vous pouvez maintenant commencer à les guider vers la phase suivante.
  • Considération: C'est là que vous convertissez officiellement les prospects en prospects à l'aide de preuves sociales (par exemple, des études de cas et des témoignages) et des démonstrations de votre produit ou service. Les prospects qui ont demandé des démos ou répondu favorablement aux e-mails de vente et aux preuves sociales que vous avez partagés avec eux – ainsi que tous les prospects qui ont converti des pages de destination commerciales (par exemple, une page de tarification) – sont prêts à être introduits dans la version finale. étape du processus de vente.
  • Décision: Chaque prospect est désormais un prospect qualifié pour les ventes qui est affecté à un commercial. À ce stade, vous commencez à allouer des SQL à votre équipe de vente et à lancer.

En cours de route, il y a des dizaines de mesures clés à prendre en compte. Quelques-uns des KPI les plus importants par phase sont:

  • Conscience: Impressions (sur la recherche et les réseaux sociaux), sessions, utilisateurs, taux de conversion.
  • Intérêt: Tarifs ouverts par e-mail et taux de clics, compléments de formulaire.
  • Considération: Réponses directes par e-mail, demandes de démonstration ou d'essai gratuit, fin de formulaire de page de destination commerciale.
  • Décision: Réunions de vente allouées, réunions rencontrées, taux de clôture, taux de rachat.

De toute évidence, ce modèle est beaucoup plus spécifique et axé sur les données que l'entonnoir de vente d'origine. Il s'adresse également aux marchés B2B et B2C, tandis que les modèles d'entonnoir de vente antérieurs étaient plus axés sur le consommateur. Sans oublier, il est beaucoup plus adapté à notre monde numérique multicanal moderne. (L'entonnoir de vente d'origine est antérieur à la Première Guerre mondiale).

Mais même l'entonnoir de vente le plus performant a un défaut: c'est toujours un entonnoir. Et comme nous l'avons souligné au début de ce blog, les entonnoirs sont linéaires. Ils ne tiennent pas compte du client fidèle.

Cela ne signifie pas que toutes les étapes de l'entonnoir sont obsolètes. Ils fonctionnent toujours extraordinairement bien pour créer de nouvelles affaires et vous devez absolument pratiquer chaque phase.

Cependant, si nous essayons de créer un modèle vraiment représentatif des processus de vente, nous devons penser au-delà de l'entonnoir.

Volant moteur de HubSpot

Il a fallu un certain temps à de nombreux commerçants pour se réchauffer au volant. Mais le concept est indéniablement élégant.

  1. Vous attirez le trafic entrant et le transformez en prospects.
  2. Vous engagez ces prospects pour les transformer en clients.
  3. Vous ravissez ces clients.
  4. Vos clients ravis alimentent la dynamique pour générer des affaires répétées et ainsi devenir des promoteurs qui attirent de nouveaux clients.

Plus un volant moteur tourne vite, plus il stocke d'énergie. Les seules choses qui la ralentissent sont les frictions (métaphoriquement, perturbation des activités) et la croissance (car plus un objet est gros, plus il vous faut d'énergie pour le faire bouger).

La beauté du volant d'inertie réside dans le fait que l'ensemble de l'entonnoir de vente (de la génération de leads à la génération de leads en passant par les ventes) s'inscrit essentiellement dans les phases un et deux. Dans le même temps, le volant représente le client et la valeur qu'un client satisfait peut avoir en tant que défenseur de la marque.

Les études de cas et les témoignages sont référencés dans l'entonnoir des ventes, mais le processus par lequel un client se transforme d'un client satisfait en défenseur de la marque n'est pas bien représenté.

Le modèle Flywheel le montre en montrant que le plaisir alimente l'attraction – où les clients deviennent des promoteurs.

Mais même le puissant volant d'inertie n'est pas parfait.

Cela laisse beaucoup à l'imagination. HubSpot a utilement annoté certains des processus spécifiques impliqués dans divers secteurs du volant, comme ceci:

Pourtant, il manque la spécificité de notre entonnoir de vente.

Certains commerçants ont tenté de capturer un peu plus de détails dans un entonnoir de vente en forme de sablier. C'est ce que l'on appelle parfois «l'entonnoir de génération de la demande»:

Graphiquement, il transmet un modèle de croissance similaire à celui du volant, tout en laissant techniquement plus d'espace pour une instruction spécifique.

Sur quel entonnoir de vente devez-vous modéliser votre marketing?

Techniquement, tous. Parce que tous les exemples d'entonnoir de vente (y compris le volant et le sablier) que vous trouverez sur le Web présentent plus de similitudes que de différences.

Tous commencent par une forme de sensibilisation de haut niveau qui alimente l'engagement, la considération, l'intention d'acheter et, éventuellement, la décision d'acheter. Sur le plan conceptuel, le marketing entrant et les ventes n'ont en fait pas beaucoup changé au cours du siècle dernier.

La seule révolution remarquable – et bien nécessaire – de l'entonnoir des ventes est l'inclusion de la fidélisation et du plaidoyer des clients, que vous verrez dans le volant ou le sablier.

Donc, si vous voulez le modèle le plus à jour pour le marketing entrant et les ventes, nous devons recommander le volant.

Le modèle graphique réel ne prescrit pas d'actions spécifiques, nous vous encourageons donc également à consulter les détails que nous avons fournis dans notre entonnoir de vente et à les utiliser pour guider les actions de vos efforts de marketing entrant menant au segment «plaisir». du volant.

Pour faire bonne mesure, voici quelques mesures concrètes que vous pouvez prendre pour ravir les clients existants et les transformer en défenseurs:

  • Créez des guides, des didacticiels et d'autres contenus gratuits qu'ils peuvent utiliser pour maximiser la valeur de vos produits et services.
  • Concentrez-vous sur la livraison de rapports et d'indicateurs de performance basés sur les données qui montrent les résultats quantifiables de l'utilisation de votre produit ou service.
  • Créez une liste d'e-mails spécialement pour les clients existants et utilisez-la pour créer des campagnes de fidélisation qui encouragent les entreprises à répéter.
  • Fournir un excellent support client.
  • Demandez-leur de participer à des études de cas et à des témoignages (cela aide à leur rappeler que tous les liens vers leur site sont bons pour l'optimisation des moteurs de recherche).
  • Incitez-les à évaluer vos produits et services.

Maintenant, allez graisser cet entonnoir, remplissez ce sablier et faites tourner cette roue.

Un marketing des services financiers qui fonctionne: 5 façons dont l'industrie financière gagne sur le contenu

0

<! –->

Note de l'éditeur: mise à jour juin 2020

Les données démographiques changent. La technologie évolue. Les taux d'intérêt fluctuent.

Alors, que doit faire une entreprise de services financiers si elle espère naviguer dans ces développements?

Les plus agiles des entreprises qui composent les «services financiers» – banques, coopératives de crédit, prêteurs alternatifs, startups en ligne, maisons de courtage, conseillers financiers, etc. – alimentent leurs sites Web, leurs campagnes numériques et la sensibilisation des consommateurs grâce au marketing de contenu.

Pourquoi?

Le public a besoin d'informations financières en temps réel, ne jure que par la sécurité des données clients et sollicite des conseils sur tout ce qui touche à la finance. Le marketing de contenu financier s'efforce de répondre à cette demande.

Environ 45% des spécialistes du marketing des services financiers indiquent que leur marketing de contenu est effectué sur une base «ad hoc», ce qui signifie qu'il y a encore beaucoup de place à l'amélioration pour les entreprises qui cherchent à devancer leurs concurrents et à redéfinir leurs relations avec les clients.

Passons en revue cinq exemples de marketing des services financiers bien fait. Que pouvez-vous apprendre de ces marques?

Le contenu interactif est une spécialité marketing croissante. C'est nouveau, c'est engageant et c'est souvent plus utile qu'une image statique ou un bloc de texte.

JPMorgan Chase & Co met en évidence ces faits avec sa page Web consacrée à la recherche axée sur les données, qui présente une série de cartes interactives, des infographies et de courts textes explicatifs «Data Dialogue» et d'autres contenus rapides mais hautement informatifs. Les sujets qu'ils couvrent sont exactement ce que le consommateur moyen ou même le chercheur de l'industrie voudrait savoir en 2020 et au-delà.

Pourquoi ça marche

Près de 90% des spécialistes du marketing affirment que le contenu interactif les distingue de leurs concurrents. Dans le secteur des services financiers, la différenciation peut signifier tout, car de nombreux consommateurs choisissent une institution financière en fonction de l'emplacement, de la commodité ou de la relation familiale existante. Mais le contenu interactif permet à une banque ou une coopérative de crédit qui ne rentre pas dans les catégories ci-dessus de briser le moule, offrant quelque chose de vraiment unique.

La durée d'attention diminue et les visuels sont le moyen idéal pour maximiser les brèves secondes que les sites Web doivent établir une connexion entre l'entreprise et le consommateur. Le contenu interactif nécessite plus d'engagement pratique de la part d'un visiteur du site, de sorte qu'il va au-delà du simple défilement ou de la numérisation – les visiteurs doivent participer à un échange numérique (c'est-à-dire survoler une icône, cliquer sur un graphique animé, faire pivoter une carte 3D) ) pour recevoir les informations qu'ils recherchent.

JPMorgan Chase & Co illustre les avantages des médias dynamiques pour la notoriété de la marque et la génération de leads, et pourquoi il devrait être la pierre angulaire du marketing numérique de chaque organisation.

Morgan Stanley combine un éventail de types de contenu divers sous le simple surnom de «Idées».

Vous souhaitez connaître les dernières technologies au service de l'innovation financière? Vous recherchez des recherches exclusives de l'une des plus grandes entreprises d'investissement au monde? Qu'en est-il des podcasts contenant des commentaires de hauts dirigeants financiers? Morgan Stanley abrite tout cela et plus encore.

Ces informations sont généralement destinées à un investisseur averti ou à un passionné de finance.

Pourquoi ça marche

Produire un actif similaire (un blog, par exemple) sur un sujet familier à plusieurs reprises crée une impression étroite d'une marque.

Les employés, les analystes et les entrepreneurs de l'espace financier veulent plus que des conseils ordinaires sur la façon d'épargner ou d'investir. Ils aiment le contenu tangentiellement lié à leur domaine et qui peut susciter la curiosité dans un sujet dans lequel ils n'avaient peut-être pas d'expérience auparavant.

L'approche tangentielle du contenu de Morgan Stanley garde sa page d'idées fraîche, perspicace et authentique. De plus, les visiteurs peuvent consommer du contenu visuellement ou l'écouter au format audio, ce qui signifie que chaque jour un nouveau message est téléchargé offre la possibilité d'une nouvelle expérience de contenu – une expérience qui n'est pas immédiatement attendue (ce type de contenu stimulant est fait pour partage sur les réseaux sociaux et via des campagnes de marketing par e-mail).

Parce que Morgan Stanley détient déjà l'autorité de l'industrie sur ces sujets, c'est un bon pari pour eux de diversifier leur contenu pour capitaliser sur des idées similaires.

Contrairement à de nombreux autres blogs de cette liste, NerdWallet ne vend pas réellement de produit financier. Le blog peut être considéré comme l'actif de marketing numérique le plus élémentaire, mais son importance ne peut être surestimée. Une équipe marketing d'une organisation financière peut s'inspirer de beaucoup de contenu de NerdWallet.

NerdWallet distille les zones d'intérêt financier souvent denses dans des articles de blog dédiés que tout utilisateur peut saisir. Et avec un index exhaustif des blogs couvrant les meilleures pratiques en matière de cartes de crédit, d'investissement, de banque de détail, de prêts, d'assurance, d'hypothèques et de gestion de l'argent, il suffit de dire qu'ils couvrent des idées que le consommateur moyen (par exemple, la génération Y) veut en savoir plus. à propos. NerdWallet agit essentiellement comme un conseiller financier numérique gratuit.

Pourquoi ça marche

L’autorité de domaine de NerdWallet est 79. Leur page de blog, en particulier, a un score d’autorité de page de 55.

Il est évident que les lecteurs en ligne et les algorithmes des moteurs de recherche apprécient le contenu de NerdWallet et son exhaustivité.

Avec de nombreuses listes, des titres bien conçus et des images abordables, la foule du millénaire est le public cible évident ici, et le style d'écriture de NerdWallet en dit autant.

La page de blog fait également un excellent travail de lien vers des articles d'intérêt étendus après chaque section, en plus de fournir une calculatrice ou un simulateur au bas des articles, encourageant l'engagement des utilisateurs.

NerdWallet n'est peut-être pas l'expert incontournable pour les questions de financement de niche, mais il connaît son public, les questions auxquelles le public souhaite répondre et l'intention derrière ses requêtes, qui sont toutes les caractéristiques de tout grand programme de marketing numérique.

C'est comme nous l'avons dit: tous les spécialistes du marketing des services financiers peuvent apprendre quelque chose de NerdWallet.

SoFi se présente comme une «société financière moderne» et, en tant qu'opération exclusivement numérique, elle constitue une étude de cas dans le marketing des services financiers.

Sans emplacements physiques, SoFi s'appuie uniquement sur ses applications en ligne, ses canaux numériques et sa souscription innovante pour éviter les erreurs des institutions financières traditionnelles et répondre simultanément aux besoins de leurs consommateurs existants et de leurs clients potentiels.

Leur centre de ressources est chargé de diverses calculatrices qui tabulent et projettent des estimations financières importantes, telles que le temps qu'il faudra pour rembourser une hypothèque, quel plan de prêt étudiant est le plus rentable et les limites de contribution IRA basées sur le statut de déclaration de revenus.

Pourquoi ça marche

Les mathématiques sont difficiles. SoFi le fait pour vous.

C'est un différenciateur précieux que d'autres services financiers peuvent ne pas fournir comme un outil gratuit et convivial. Mieux encore, les calculatrices SoFi sont natives de la page.Ainsi, à mesure que les informations sont saisies, la calculatrice se met immédiatement au travail pour calculer et projeter des nombres, plutôt que de forcer les utilisateurs à cliquer sur plusieurs boutons «entrer» ou à naviguer vers des pages Web distinctes.

Les calculatrices sont un atout interactif de premier plan que les visiteurs du site connaissent déjà (c'est-à-dire qu'ils n'ont pas besoin d'apprendre à interagir avec l'outil), ce qui le rend plus simpliste que d'autres types de contenu interactif comme, par exemple, les cartes ou les personnalisations fonctionnalités qui peuvent venir avec une courbe d'apprentissage.

Cependant, SoFi ne se limite pas aux calculatrices, car leur centre de ressources fournit également des conseils d'experts, des explicateurs et des guides plus longs pour les utilisateurs les plus impliqués.

Les études de cas et les témoignages de clients sont des actifs bas de gamme qui sont clairement axés sur les revenus. En ce sens, ils doivent stimuler l'action et, espérons-le, convertir les prospects en clients.

Quatre-vingt-douze pour cent des gens font confiance aux recommandations de leurs pairs, et les témoignages sont la façon dont les marques disent: «Ne nous écoutez pas, écoutez ce que vos pairs disent de nous.»

Kabbage, une société de technologie financière en ligne dotée d'une plate-forme automatisée pour les petites entreprises, comprend que plus il y a de témoignages de clients, mieux c'est. Connus sous le nom de «Derrière l'entreprise», ces récits fournissent toutes les raisons pour lesquelles un prospect pourrait avoir besoin de devenir un client.

Pourquoi ça marche

Kabbage présente des histoires digestes et relatables d'entrepreneurs quotidiens et de propriétaires de petites entreprises, ainsi que des photos et des informations commerciales directement sur leur page Web Derrière l'entreprise.

Kabbage met également en évidence les détails de chaque entreprise, y compris la date de sa création, le nombre total d'employés, le nombre de clients et d'autres données importantes. En déplaçant l'attention de leurs services financiers vers leurs clients, ils se positionnent comme plus qu'une simple entreprise de services financiers – ils montrent des perspectives profondes qu'ils sont un partenaire soucieux des objectifs de leurs clients. .

Cette belle touche de polissage sur leur site Web propulse de manière appropriée les prospects à travers l'entonnoir de vente et aide à montrer le retour sur investissement sur leur stratégie marketing.

En conclusion

Le marketing des services financiers n'est pas si différent des autres types d'entreprises de marketing spécifiques à l'industrie. Cependant, le facteur sous-jacent qui se démarque dans l'espace financier est la demande et la protection des clients par rapport aux autres secteurs commerciaux avec lesquels ils interagissent couramment.

Nous avons tous des applications bancaires, nous allons aux guichets automatiques, utilisons le dépôt direct, investissons via des plateformes et nous appuyons sur les conseils Web. Bien sûr, l'argent est impliqué – des milliards de dollars d'argent durement gagnés qui motivent les décisions des perspectives des services financiers.

Le marketing avec l'intention, l'autorité et, surtout, la confiance du client à l'esprit est un must, et la marge d'erreur est beaucoup plus petite. Une copie Web inexacte pourrait signifier une non-conformité réglementaire, une mauvaise expérience utilisateur pourrait entraîner des clients insatisfaits et un marketing inefficace pourrait entraîner des erreurs de marque.

À l'aide des exemples ci-dessus, quelles leçons votre marque peut-elle tirer du marketing de contenu financier hautes performances? Et que ferez-vous, le cas échéant, différemment en tant que spécialiste du marketing financier à l'avenir?

Comment créer une déclaration de positionnement de marque gagnante

0

<! –->

Si vous n'aviez que 15 secondes pour dire à un client potentiel ce qu'est votre marque, voudriez-vous:

  1. Commencer à lister les produits et services que vous vendez?
  2. Dites-leur en gros ce que fait votre entreprise? Ou,
  3. Vous avez une déclaration prête qui capture vraiment l'essence de la façon dont vous voulez que votre marque soit perçue?

La bonne réponse est C. Parce que les chances sont nombreuses, de nombreuses autres entreprises font quelque chose de similaire à la vôtre et vendent probablement des produits similaires.

Votre identité de marque et vos propositions de valeur uniques sont ce qui compte pour les prospects. En vous efforçant de résumer celles-ci dans une déclaration de positionnement de marque, vous pouvez vous assurer que les valeurs de différenciation de votre entreprise sont toujours à la pointe de votre langue.

Qu'est-ce qu'une déclaration de positionnement de marque?

Considérez-le simplement comme une déclaration succincte qui différencie votre marque de la concurrence.

Parfois appelée une proposition de vente unique – cette déclaration indique à votre marché cible (clients, clients potentiels):

  1. Ce que fait votre marque.
  2. Pour qui il le fait (par exemple, votre marché cible).
  3. Vos valeurs différenciantes.
  4. Les résultats de ces valeurs différenciantes.

Ce n'est pas la même chose qu'un énoncé de mission, qui exprime l'objectif collectif d'une organisation.

Une façon simple de penser à la différence entre eux est qu'une déclaration de positionnement de marque affirme votre identité de marque. Un énoncé de mission résume un objectif de l'entreprise et fait généralement face à la main-d'œuvre.

Voici un exemple d'énoncé de mission:

Et voici un exemple de déclaration de positionnement de marque:

L'énoncé de mission d'Amazon cible clairement l'employé ou l'employé potentiel. La déclaration de positionnement de la marque Thrive Market est plus pertinente pour un client ou un client potentiel.

Comment créer une déclaration de positionnement de marque

Commencez votre brainstorming en répondant à 4 questions:

  1. Que fait votre marque?
  2. Pour qui le fait-il (par exemple, qui est votre marché cible)?
  3. Quelles sont ses valeurs différenciantes?
  4. Quels sont les résultats de ces valeurs différenciantes?

Ensuite, transformez ces réponses en une déclaration succincte en utilisant un langage qui reflète la personnalité de votre marque.

C'est simple, non?

Sorte de. Lorsque vous rédigez vos réponses en une déclaration, vous devez également:

  • Soyez succinct: 3 ou 4 phrases mémorables ont beaucoup plus d'impact qu'un long manifeste.
  • Être clair: Évitez l'obscurcissement Rester simple. Pas de longues phrases folles ou de gros mots fous.
  • Utilisez votre voix: Votre style, votre ton et votre diction doivent refléter la personnalité de votre marque.
  • Concentrez-vous sur les points positifs: Ce n'est pas une promesse de marque de soustraire les points douloureux; c'est une promesse d'ajouter de la valeur.

En fin de compte, vous devriez vous retrouver avec un énoncé concis de votre proposition de valeur qui est suffisamment large pour guider les nombreux types de décisions de marque que vous devrez prendre, mais suffisamment précis pour être unique à votre organisation.

Cela peut prendre un certain travail pour obtenir votre déclaration de positionnement juste.

Et si cela peut vous aider, voici une formule de déclaration de positionnement de marque, gracieuseté de HubSpot:

"Pour (votre marché cible) qui (besoin du marché cible), (votre nom de marque) fournit (le principal avantage qui différencie votre offre des concurrents) parce que (raison pour laquelle le marché cible devrait croire votre déclaration de différenciation.)"

Nous ne recommanderions pas nécessairement de respecter rigoureusement cette formule – c'est votre marque après tout. Vous pouvez plutôt l'utiliser pour obtenir certains mots sur la page.

Avez-vous réellement besoin d'une déclaration de positionnement de marque?

Pas nécessairement.

Mais vous avez besoin d'une stratégie de positionnement. Cela signifie que vous devez répondre à toutes les questions que nous avons dites entrer dans une déclaration de positionnement de marque quelque part sur votre site.

Plus important encore, votre image de marque – et votre histoire de marque – devraient prendre en compte votre stratégie marketing et chaque élément de contenu que vous créez.

En d'autres termes, vous n'avez absolument pas besoin d'un slogan ou d'un paragraphe déclaratif unique qui met en évidence votre position de marque, tant que vos valeurs, votre avantage concurrentiel et vos différenciateurs en tant qu'entreprise sont clairement expliqués sur votre site Web et implicitement véhiculé dans votre messagerie.

Pour que ces messages restent cohérents sur tous vos canaux, vous aurez presque certainement besoin d'une documentation interne et de directives de marque qui éclaireront vos supports marketing.

Quoi qu'il en soit, je recherche rarement l'énoncé de positionnement de marque «officiel» d'une entreprise avant de lui donner mon entreprise. Je suis cependant très attentif aux valeurs d’une marque et à sa position sur les questions qui me tiennent à cœur. Et celles-ci peuvent – et devraient – être communiquées dans plus d'une seule déclaration déclarative et globale.

Mais encore une fois, si vous pouvez distiller ces valeurs dans une telle déclaration, vous aurez beaucoup plus de facilité à articuler votre identité de marque.

Conclusion: le positionnement de la marque est une pratique, pas une déclaration

Nous savons tous intuitivement que dire quelque chose ne le fait pas nécessairement.

Il en va de même pour votre énoncé de positionnement de marque.

Une personnalité de marque n'est pas atteinte par une déclaration de trois phrases; il est réalisé grâce à un effort soutenu pour être une entreprise qui démontre à plusieurs reprises ses valeurs pour son public, ses employés et ses clients.

Prenez autant de phrases que nécessaire.

Opérations de commercialisation 101: il faut un village

0

<! –->

Les «opérations de marketing» font partie de ces expressions qui sont souvent lancées.

C'est un fourre-tout pour à peu près toutes les fonctions exécutées par votre service marketing. Lorsque nous parlons d '«opérations de marketing», nous parlons de dizaines, voire de centaines, voire de milliers de choses.

En fin de compte, cependant, il n'y a vraiment que trois éléments fondamentaux à toutes les opérations de marketing:

  1. Gens.
  2. Processus.
  3. La technologie.

Si nous allons avoir une discussion sur les opérations de marketing – et vous pariez que nous le sommes -, elle doit être articulée autour de ces trois piliers fondamentaux.

Faites attention: chaque aspect de vos efforts de marketing est profondément influencé par ce que nous couvrons dans ce billet de blog.

1. Les gens: les qui

Qu'est-ce que cela signifie de dire que vous êtes un spécialiste du marketing?

La réponse: Rien du tout.

Parce que dire que vous êtes un «marketeur» est aussi descriptif que dire à quelqu'un que vous êtes une personne. Cela en dit très peu sur vos compétences, vos objectifs, la façon dont vous passez votre temps ou ce que vous faites réellement.

C’est pourquoi le premier principe des opérations marketing est le suivant: Votre équipe des opérations marketing n'est pas composée de spécialistes du marketing; il est composé d'un certain nombre de spécialistes qui font du marketing.

Tout spécialiste du marketing qui prétend pouvoir «tout faire» est un menteur ou méconnaît gravement la quantité de compétences, d'expérience et d'expertise qui entrent dans différents rôles marketing.

Décompressons ces rôles:

Stratèges

Ils portent de nombreux noms. Responsable marketing. Stratège en marketing de contenu. Responsable des opérations marketing. Mais ils sont essentiellement membres de la direction des opérations marketing.

Signification: Ils créent des stratégies de marketing qui soutiennent les objectifs commerciaux. Ils maîtrisent la collecte, l'organisation et l'interprétation des données, et associent toujours chaque activité marketing aux revenus.

Un stratège a besoin d'une solide compréhension théorique de toutes les opérations de marketing. Ils n'ont pas nécessairement besoin de savoir comment segmenter une base de données de messagerie ou créer un article de blog. Mais ils doivent comprendre le rôle que chaque activité marketing peut jouer dans une stratégie d'opérations marketing, combien d'efforts, de temps et d'argent sont impliqués dans chacune, et surtout, quand prescrire quels efforts marketing.

Les stratèges doivent également se familiariser avec les ressources de marketing numérique comme Google Analytics, Google Search Console, les logiciels d'automatisation du marketing et les outils de recherche de mots clés. Ils doivent être à l'aise avec les logiciels CRM (par exemple, Salesforce), et ils doivent être d'excellents communicateurs et de savants constructeurs de diapositives.

Chefs de projet

La vie @ # 1 May Kailey GingrasVos chefs de projet assurent la liaison entre les stratèges et les spécialistes du marketing qui gèrent les différents éléments d'une campagne de marketing.

Ils organisent des calendriers de contenu. Ils déterminent les délais. Ils aident à gérer les ressources allouées aux projets, et c'est leur travail de signaler avec le stratège lorsque le budget, le temps ou les efforts sont dépassés.

Ils agissent également en tant que contrôle de qualité pour les livrables créatifs, ce qui signifie qu'ils doivent être étroitement alignés avec le stratège sur les effets attendus des livrables marketing qu'ils supervisent.

Le chef de projet parfait est hautement organisé, empathique, communicatif et flexible. Ils doivent pouvoir se repérer dans les feuilles de calcul, les documents, les diapositives et les logiciels de gestion de projet.

Créateurs de contenu

Ce sont les écrivains, les concepteurs, les développeurs, les animateurs, les vidéastes, les illustrateurs, les gestionnaires de médias sociaux et les nombreuses autres personnes talentueuses qui actualisent une stratégie d'opérations marketing.

Parlant d'expérience, le marketing est plein de contraintes. En tant que créatif, vous devez travailler avec les objectifs et les données qui vous sont présentés. Parfois, vous devez prendre des décisions difficiles pour savoir s'il vaut mieux créer le meilleur contenu ou le meilleur contenu pour servir une stratégie particulière. Les deux ne sont pas toujours alignés dans l'esprit d'une personne créative.

La tâche la plus ardue consiste à maintenir la créativité jour après jour. Lorsque vous êtes dans un rôle créatif, vous n'avez pas le luxe d'attendre que l'inspiration frappe. Vous devez le trouver tous les jours.

Ce n’est pas un travail facile. Mais c'est essentiel.

SEO et spécialistes du marketing numérique

Julie WoonNous les appelons consultants chez Brafton.

Ces experts en marketing hautement compétents et avertis en technologie vérifient les performances du site Web à l'aide d'une variété d'outils, notamment Google Analytics, les cartes thermiques de l'expérience utilisateur et Screaming Frog.

Screaming Frog, à ne pas confondre avec un amphibien criant, est un outil de référencement technique.

Les spécialistes du marketing numérique fournissent également des recherches supplémentaires aux équipes créatives qui garantissent que le contenu est optimisé pour atteindre un objectif marketing.

Par exemple, chez Brafton, ce sont eux qui créent nos fiches de performances de recherche. Ces documents sont basés sur des données sur les sujets récurrents et les termes clés qui apparaissent dans les pages Web et qui se classent bien pour un mot clé spécifique.

Dans une équipe marketing typique, les stratèges se doublent souvent de spécialistes du référencement. C'est une recette pour répandre des stratèges trop maigres. La planification stratégique est un travail à temps plein qui consiste à lier les objectifs marketing aux objectifs commerciaux et à superviser une stratégie plus large. L'optimisation des moteurs de recherche est une pratique générale qui couvre tout, de la recherche de mots clés à la structure du site Web, à la vitesse des pages, à l'analyse UX et bien plus encore.

Gestionnaires et consultants en médias sociaux

Le marketing des médias sociaux a ses propres nuances. Comme interagir avec des influenceurs. Construire des adeptes. Cibler et engager des groupes spécifiques d'abonnés. Et bien sûr, l'affichage à une cadence régulière.

Par n'importe quel nom – stratège, consultant, gestionnaire – les experts des médias sociaux chevauchent la frontière entre tacticien et expert créatif. Ils doivent savoir comment interpréter les données sur plusieurs canaux, mais ils doivent également pouvoir communiquer de manière créative avec un public d'adeptes.

Les consultants sociaux doivent également être bien familiarisés avec la stratégie de publicité PPC dans les cas où des réseaux sociaux rémunérés sont garantis dans votre mix marketing.

Ne sous-estimez pas l'importance des gestionnaires de médias sociaux. Ils occupent un espace unique dans le marketing et sont cruciaux pour guider toute stratégie qui recoupe les médias sociaux.

Développeurs / spécialistes techniques

Nous utilisons ici l'expression "développeurs" de manière vague pour désigner de nombreux types de travaux sur des sites Web.

Un grand développeur qui se spécialise dans le marketing numérique doit être un mec de tous les métiers.

Ils aident avec le côté technique des choses, y compris l'exécution de campagnes de référencement technique, l'amélioration des pages Web avec des éléments UX, l'amélioration de l'accessibilité du site et bien plus encore.

Il existe également de nombreux problèmes de dépannage. La technologie a un moyen de casser et les développeurs ont un moyen de réparer.

À retenir: il faut un village

Les compétences impliquées dans le marketing des opérations sont incroyablement diverses et personne ne les possède toutes.

La plupart des équipes marketing font ce qu'elles peuvent avec les ressources dont elles disposent, ce qui est compréhensible. Mais si l'objectif est d'optimiser véritablement les performances de votre service marketing, vous ne pouvez pas le faire sans avoir accès à une équipe marketing complète.

2. Processus: le quoi

Des livres entiers ont été écrits sur la façon de «faire» du marketing.

Ainsi, au lieu de vous dire quelles actions spécifiques vous devez entreprendre, nous nous concentrerons spécifiquement sur qui devrait gérer quelles opérations marketing spécifiques.

Voici une liste des processus de commercialisation par partie prenante:

Stratégistes:

  • Collaborez avec la direction de l'entreprise pour aligner les objectifs marketing et les objectifs commerciaux.
  • Tirez des données et créez des rapports de performance et des présentations pour la gestion.
  • Travailler avec des spécialistes du marketing sur le développement de personnalités.
  • Suivez le retour sur investissement des efforts de marketing.
  • Gagnez l'adhésion du reste de l'équipe marketing.

Gestion de projet:

  • Superviser l'exécution de la campagne.
  • Surveillez les dépenses.
  • Suivez l'état des livrables et mettez à jour les parties prenantes du projet.
  • Publiez du contenu en direct ou assistez le spécialiste du marketing en charge de la maintenance du site Web.
  • Collaborez avec tous les autres acteurs du marketing sur tous les livrables.

Créateurs de contenu

  • Créez une copie pour les pages de destination, les articles de blog, les études de cas, les supports marketing (livres blancs et livres électroniques), les e-mails, les descriptions de produits, les scripts vidéo, les annonces et autres supports marketing.
  • Créez des graphiques et des illustrations personnalisées pour accompagner la copie écrite.
  • Concevez des pages Web, des bannières publicitaires et des appels à l'action et d'autres éléments de marketing visuel.
  • Format eBooks, infographies, livres blancs, pages uniques, études de cas et autres ressources marketing.
  • Créez de nouvelles pages Web.
  • Planifiez, filmez et éditez du contenu vidéo.
  • Storyboard et créer des animations.

SEO et autres spécialistes du marketing numérique

  • Effectuez une recherche par mot clé.
  • Développez des briefs créatifs basés sur les données pour guider les efforts de création de contenu.
  • Effectuer des audits de site Web et UX.
  • Effectuer des audits SEO techniques.
  • Gérez les campagnes de recherche payante.
  • Gérez les campagnes de marketing par e-mail, y compris la segmentation de liste et l'envoi.
  • Mettre en œuvre des appels à l'action, y compris des boîtes de formulaire et d'opt-in.
  • Aider au développement de la personnalité.

Gestionnaires de médias sociaux

  • Gérez les comptes de médias sociaux.
  • Créez des abonnés.
  • Interagissez avec les influenceurs.
  • Lancez des campagnes de contenu généré par les utilisateurs.
  • Mettez régulièrement à jour les canaux sociaux avec de nouveaux contenus.
  • Gérez les campagnes sociales payantes.
  • Nourrir les pistes.

Développeurs / spécialistes techniques

  • Créez des modèles dans les systèmes de gestion de contenu.
  • Refactoriser le code (le rendre plus lisible).
  • Créez des formulaires de marketing personnalisés.
  • Créez des éléments UX.
  • Prend en charge la conformité aux réglementations sur la confidentialité des données.
  • Assister dans les campagnes de référencement technique.
  • Résoudre les problèmes à mesure qu'ils surviennent.
  • Configuration SSL.
  • Beaucoup plus.

Points clés à retenir: savoir quelles activités externaliser

De toute évidence, de nombreux processus entrent dans un programme de marketing.

Dans un monde parfait, vous seriez toujours au courant de tous ces aspects du marketing numérique. Cependant, il y a beaucoup à jongler, c'est pourquoi la stratégie est un élément si crucial du mix marketing.

Les stratèges – alias les directeurs marketing – sont largement responsables de savoir quels processus sont les plus importants pour leurs opérations et de voir où se trouvent les opportunités d'amélioration. Parfois, cela signifie savoir où embaucher en interne et où chercher l'aide d'une agence extérieure pour obtenir du soutien ou pour gérer des projets plus vastes et plus complexes, comme la refonte d'un site Web.

Pendant toutes nos années en tant qu’agence, nous pouvons compter d’une part sur le nombre de clients avec lesquels nous avons travaillé et qui n’ont pas travaillé simultanément avec d’autres agences marketing.

Il n'est tout simplement pas possible de s'attendre à pouvoir:

  1. Ayez toutes les compétences en marketing dont vous avez besoin en interne.
  2. Ayez la bande passante pour faire tout ce qui doit être fait en marketing.

3. Technologie: le comment

La technologie a le potentiel de transformer l'efficacité et l'échelle de vos opérations de marketing numérique, et elle est cruciale pour l'expérience client moderne.

Mais il est là dans un seul but: permettre à votre personnel et améliorer les processus.

Dans cet esprit, nous avons répertorié les technologies marketing les plus importantes dont votre équipe a besoin pour exécuter ses opérations:

Outils d'analyse Web

Tableau de bord Google Search Console.

  • Google Analytics
  • Google Search Console

Qui les utilise: Stratèges et experts SEO.

Pourquoi ils les utilisent: Suivez les indicateurs clés tels que le trafic sur le site Web, les taux de conversion, les utilisateurs uniques, la position moyenne dans la recherche, le classement des mots clés et d'autres données importantes.

Outils d'automatisation du courrier électronique et du marketing

Statistiques d'automatisation des e-mails dans Marketo.

  • Marketo.
  • Pardot.
  • Hubspot.
  • Mailchimp.
  • Salesforce.

Qui les utilise: Stratèges, équipes de direction, spécialistes du marketing par e-mail.

Pourquoi ils les utilisent: Segmentation de la liste des e-mails, envoi d'e-mails, qualification des prospects.

Logiciel de gestion de projet

Airtable au travail.

  • Airtable.
  • Asana.
  • Trello.
  • Wrike.
  • Google Sheets / Microsoft Excel.

Qui les utilise: Principalement des chefs de projet, mais aussi des stratèges, des spécialistes et tous les marketeurs de votre équipe qui ont des livrables dont ils ont besoin pour suivre ou gérer.

Pourquoi ils les utilisent: Pour suivre les campagnes, les projets et les livrables marketing individuels, et pour coordonner tous les efforts de marketing en un seul endroit.

Outils de recherche de mots clés

Ahrefs pour le mot clé "marketing de contenu".

  • Moz Keyword Explorer.
  • Ahrefs.
  • SEMrush.
  • KWFinder.

Qui les utilise: Stratèges, spécialistes SEO, rédacteurs de contenu.

Pourquoi ils les utilisent: Pour créer des listes de mots clés à cibler dans chaque article de blog ou page de destination qui va sur un site Web (chaque nouvelle page Web qui va sur votre site doit toujours cibler un seul mot clé avec un volume de recherche mensuel élevé et un score de difficulté de mot clé inférieur à votre domaine. Autorité); pour voir quels mots clés les concurrents dominent.

Outils de référencement et de performance de site Web spécialisés

Tableau de bord PageSpeed ​​Insights.

  • Google Analytics.
  • Google Search Console.
  • PageSpeed ​​Insights.
  • Grenouille hurlante.
  • MarketMuse.
  • Annonces Google
  • Sprout Social.
  • Beaucoup plus.

Qui les utilise: Spécialistes SEO et marketing digital, consultants PPC, spécialistes techniques SEO, développeurs, experts UX et design.

Pourquoi ils les utilisent: Tout, de la création de résumés de contenu qui amélioreront les chances de classement pour un mot clé spécifique, à la gestion des campagnes de recherche payante, la publication sur les réseaux sociaux, la correction des erreurs d'exploration et bien plus encore.

Outils de publication de contenu

Tableau de bord WordPress pour la publication de contenu.

  • WordPress ou autre système de gestion de contenu.
  • Plugin Yoast SEO.
  • Google Search Console.

Qui les utilise: Les spécialistes du marketing ou chefs de projet qui publient du contenu sur votre site.

Pourquoi ils les utilisent: Publier du contenu sur votre site, mettre à jour le contenu existant sur votre site, vous assurer que le nouveau contenu publié est indexé, désindexer le contenu que vous ne souhaitez pas voir apparaître dans la recherche et bien plus encore.

Outils de création de contenu

Modification d'une bannière CTA dans Canva.

  • Google Suite.
  • Plugin grammatical.
  • Adobe Creative Cloud Suite.
  • Canva.
  • Survey Monkey.
  • Beaucoup plus.

Qui les utilise: Écrivains, designers, éditeurs, vidéastes, animateurs, gestionnaires de médias sociaux, chefs de projet et développeurs.

Pourquoi ils les utilisent: Création de contenu, recherche, collecte de données, collaboration et contrôle qualité.

Développement / technologie

BrowserStack est utilisé pour les tests inter-navigateurs pour WordPress.

  • Docker.
  • Code Visual Studio.
  • Boussole.
  • Sous-système Windows pour Linux.
  • BrowserStack.
  • Beaucoup, beaucoup plus.

Qui les utilise: Développeurs et support technique.

Pourquoi ils les utilisent: Conteneurisation, débogage, refactorisation de code, tests de sites Web et d'applications, et bien plus encore.

En conclusion: beaucoup de marketing

Comme toute autre entreprise dans les affaires modernes, un excellent marketing nécessite des personnes talentueuses, une sélection et une exécution minutieuses des processus clés et les bons outils pour que tout cela se produise.

Et il y a beaucoup à considérer lorsque vous explorez le qui, le quoi et le comment des opérations marketing.

Mais savoir ce qui doit être fait et ce qu'il faut pour le faire est la moitié – non, les trois quarts – de la bataille.

En supposant que vous ayez les bonnes personnes, les bons processus et la bonne technologie de votre côté, le reste est facile.

Qu'est-ce qu'un hub de contenu? (exemples + infographie)

0

<! –->

Note de l'éditeur: mise à jour juin 2020.

La gestion de contenu peut être comme un troupeau de chats. Dès que vous améliorez les mesures d'engagement pour un élément de contenu, deux autres commencent à prendre du retard par rapport à la concurrence. Pour générer des prospects et augmenter le trafic, vous avez besoin de deux choses: un contenu de qualité et un endroit où le vivre.

L'environnement dans lequel vit votre contenu B2B doit être en mesure de montrer aux lecteurs le contenu qui correspond le mieux à leur intention de recherche. Mettre tout votre contenu dans un ordre chronologique ne le coupera pas, car les pièces précieuses seront enterrées rapidement. Un hub de contenu résout ces défis en introduisant une conception réactive et une structure logique à votre contenu de marque.

Qu'est-ce qu'un hub de contenu?

Si vous êtes une partie prenante commerciale qui a eu du mal à générer des prospects entrants, l'expression «hub de contenu» pourrait vous faire froid dans le dos. Vous avez d'abord dû créer des éléments de contenu individuels pour remplir votre blog et vos pages de médias sociaux… et maintenant vous devez créer un hub complet de contenu pertinent? À quoi cela ressemble-t-il?

Prenons une seconde pour comprendre de quoi nous parlons ici. Un hub de contenu est une collection organisée de contenu de marque lié à un sujet. C'est ça! Pas si effrayant maintenant, hein?

Mais cette définition est un peu vague, alors voyons si nous pouvons être plus précis. Un hub se concentre sur un sujet distinct comme un blog mais présente les informations de manière plus conviviale.

Un blog est un flux de contenu présenté par ordre chronologique. Les lecteurs arrivant sur une page de blog ne sont pas susceptibles de fouiller dans les archives à moins qu'ils ne recherchent quelque chose d'extrêmement spécifique. Ce format est idéal pour les marques qui souhaitent partager les dernières nouvelles et tendances avec les lecteurs.

Un hub donne aux lecteurs plus de liberté pour trouver le contenu qui leur est le plus précieux, sous la forme qu'ils préfèrent. Ce format offre une plus grande exposition au contenu à feuilles persistantes et aide les utilisateurs à trouver plus rapidement ce qu'ils recherchent. De plus, les hubs facilitent la création de valeur pour les lecteurs à chaque étape du parcours d'achat. Plus sur cela plus tard.

Pour différencier davantage un hub d'un site Web, il est utile de comprendre les types de pages que vous ne trouverez pas sur l'un d'entre eux. Un hub n'est pas un endroit pour une page «À propos de nous», le commerce électronique, des pages de destination de produits ou de services, des annonces d'événements ou des communiqués de presse. Si le contenu n'est pas immédiatement pertinent pour les lecteurs, il n'appartient pas au hub.

Comment un hub de contenu prend en charge la stratégie de référencement

Un hub efficace démontre que votre marque comprend les besoins et les intérêts de votre public cible. Comme un magazine, une plaque tournante prend un sujet étroit et explore tous les coins et recoins de celui-ci, aidant les lecteurs à glaner de nouvelles idées, à découvrir les dernières tendances et à mener des recherches de manière significative.

Du point de vue du référencement, un hub de contenu donne autorité à sa marque. Lorsqu'un utilisateur arrive sur un hub, il peut instantanément voir les sujets et les thèmes pour lesquels votre marque est un leader d'opinion. De plus, la qualité constante de votre contenu aidera les pages à se classer plus haut dans la recherche organique, à générer du trafic sur le site et à améliorer la visibilité sur plusieurs canaux.

Capturer de précieux lecteurs

De nos jours, les marques génèrent d'énormes quantités d'actifs numériques. Certaines pièces sont conçues pour attirer de nouveaux lecteurs, d'autres pour engager des acheteurs plus bas dans l'entonnoir des ventes. Les spécialistes du marketing de contenu comprennent que chaque catégorie de lecteurs est importante, mais chacun a une intention distincte de visiter un site Web.

Les recherches du rapport Demand Gen ont révélé que 47% des acheteurs B2B lisent de trois à cinq éléments de contenu avant de communiquer avec un représentant des ventes. Un hub leur donne la possibilité de plonger en morceaux sur un thème, un défi ou une tendance spécifique pour construire une connaissance de base avant d'interagir avec le service des ventes. Cela peut améliorer la qualité et la quantité de leads entrants en automatisant une partie clé du processus de découverte.

Favoriser une communauté

Les médias sociaux peuvent être un excellent endroit pour créer une communauté de lecteurs et d'acheteurs. Cependant, les marques ont très peu de contrôle sur les plateformes de médias sociaux. Vous pouvez créer une excellente page et la remplir de contenu engageant, mais un seul changement d'algorithme pourrait rendre difficile pour les utilisateurs de trouver vos messages. Un hub vous donne le contrôle, vous donnant la possibilité de développer un lectorat dédié.

Les recherches de DGR ont également révélé que 96% des acheteurs B2B aimeraient voir plus de contenu de la part des leaders de l'industrie. Un hub vous permet de mettre les champions internes de votre marque au premier plan. Ce sont ces personnes qui rendent votre marque spéciale, et leurs idées démontrent l'autorité, l'expertise et la passion. Ces caractéristiques sont essentielles pour développer un lectorat qui fait confiance au contenu produit par votre marque.

Optimiser l'expérience du contenu

Ces jours-ci, la concurrence pour les lecteurs est importante. Les marques du monde entier développent un contenu sur mesure à un rythme presque incroyable. Par minute, les internautes génèrent 500 heures de contenu YouTube, 1 440 publications WordPress, 448 800 tweets, 65 972 publications Instagram et 3,3 millions de publications Facebook, selon SmartInsights. En d'autres termes, il ne suffit plus d'écrire simplement un article étonnant ou d'enregistrer une vidéo attrayante. Le contexte plus large dans lequel vit votre contenu est beaucoup plus important qu'il ne l'était il y a même quelques années.

Pour se démarquer parmi les milliards de gigaoctets de données publiées en ligne chaque jour, les marques doivent offrir aux utilisateurs une expérience de contenu non seulement utile mais aussi agréable. Les recherches d'Adobe ont révélé que 38% des lecteurs se désengagent lorsque la mise en page du site est peu attrayante. Les marques ne peuvent pas s'en tirer avec des coins coupants.

Selon Überflip, l'expérience de contenu peut être définie comme: "L'environnement dans lequel vit votre contenu, comment il est structuré et comment il oblige vos prospects et clients à s'engager avec votre entreprise."

L'expérience du contenu ressemble beaucoup à une expérience culinaire. Vous préférez probablement prendre un repas sur une terrasse sur le toit que dans la ruelle à côté des poubelles. La qualité du contenu est vitale, tout comme la qualité de l'environnement dans lequel les lecteurs interagissent avec.

Une grande plaque tournante place votre contenu de qualité dans un environnement visuellement agréable, bien organisé et soigneusement organisé.

Exemples de hub de contenu: 3 marques qui définissent la stratégie

Parfois, il est plus facile de comprendre un concept lorsque vous le voyez en action. Voici trois marques qui ont créé de beaux exemples de la forme:

1. Pensez avec Google

Sans surprise, Google possède l'un des meilleurs hubs autour. Le site fournit aux spécialistes du marketing B2B et B2C les dernières informations et tendances. Des conseils SEO aux rapports détaillés, Think With Google propose du contenu sur à peu près tous les sujets marketing imaginables. Les utilisateurs peuvent s'abonner à une newsletter gratuite pour recevoir un flux de contenu personnalisé qui correspond à leurs intérêts uniques.

2. Forum OUVERT par American Express

Le forum OPEN d'American Express a été l'un des premiers du genre. Le programme existe depuis plus d'une décennie et est devenu une source d'information respectée pour les propriétaires de petites entreprises. Le forum OPEN propose des conseils d'experts, des rapports de tendances, des documents de recherche et des études de cas sur un certain nombre de sujets pertinents. Surtout, la plate-forme permet aux propriétaires d'entreprise de se connecter les uns aux autres, favorisant une communauté très solidaire.

3. IQ par Intel

Le hub de contenu d'Intel propose des articles, des vidéos et du contenu de médias sociaux sur un certain nombre de sujets liés à la technologie. Des applications VR à l'Internet des objets, les lecteurs peuvent découvrir des histoires technologiques passionnantes et informatives. Le hub propose une option de catégorisation robuste qui permet aux utilisateurs de spécifier le type de contenu qu'ils souhaitent parcourir. Cela permet aux lecteurs de trouver facilement du contenu pertinent rapidement.

Un hub peut amener votre marque à un tout autre niveau. Il combine une expérience de contenu raffinée avec un leadership éclairé, les meilleures pratiques de référencement et l'automatisation du marketing. Les lecteurs peuvent trouver du contenu correspondant à leurs intérêts, le partager avec la communauté et interagir avec votre marque de manière significative.

8 canaux de distribution pour le marketing

0

<! –->

La numérisation a radicalement modifié le paysage marketing, mais certaines choses ne changent jamais.

Exemple concret: le mix marketing – également connu sous le nom de «4 P du marketing» – reste aussi pertinent aujourd'hui qu'il ne l'était lors de sa première apparition dans les années 50 et 60. Les idées fondamentales contenues dans ce modèle – à savoir, que le succès du marketing est déterminé par le produit, le prix, la promotion et le placement – tiennent toujours. Ils sont, essentiellement, les éléments constitutifs fondamentaux d'un bon marketing.

La nature des 4 P a quelque peu évolué en réponse à la numérisation (logiciels et services par abonnement accompagnant ou remplaçant des produits physiques, par exemple), mais aucun n'a été affecté dans la mesure où placement a.

Les spécialistes du marketing ont plus de canaux de distribution que jamais à considérer, avec leurs publics cibles répartis sur diverses plates-formes numériques. Sans parler des canaux de distribution physiques non plus. Chacun doit être pris en compte dans les modèles commerciaux et les stratégies de marketing pour atteindre les publics et générer des revenus à l'ère numérique.

Quelle est l'importance de la distribution dans le marketing mix?

Les spécialistes du marketing se demanderont quel «P» dans le mix marketing est le plus essentiel, mais il est indéniable que chacun est important à sa manière. Par exemple, si vous essayez de vendre un produit de qualité inférieure ou intrinsèquement défectueux, vous êtes déjà en train de désavantager vos concurrents.

Le lieu, ou la distribution, est une considération critique pour les spécialistes du marketing, que vous vendiez un produit physique, une application logicielle ou un service numérique. Où les gens vont-ils trouver vos produits et services? Où peuvent-ils les acheter? Où vont-ils les utiliser? Comment allez-vous gérer l'inventaire?

Le commerce électronique, la distribution numérique et d'autres développements à l'ère d'Internet ont rendu ces questions beaucoup plus compliquées. Les entreprises peuvent exploiter des magasins de brique et de mortier ainsi que des magasins en ligne. Les services numériques uniquement peuvent être téléchargés directement auprès du fournisseur ou distribués par le biais d'un revendeur à valeur ajoutée.

Pour avoir une idée de la complexité du «lieu», considérons l'énorme changement dans les méthodes de distribution observé dans l'industrie du jeu vidéo au cours des deux dernières décennies. Il y a vingt ans, les clients devaient se rendre dans un magasin physique pour acheter des jeux ou utiliser un service de vente par correspondance.

Puis Internet est arrivé et les détaillants ont commencé à vendre ces produits en ligne.

L'essor des marchés du commerce électronique comme Amazon a ajouté un autre canal de distribution majeur à prendre en compte.

Avec des réseaux plus rapides, les joueurs peuvent supprimer les intermédiaires – et les médias physiques entièrement – en téléchargeant des jeux vidéo via des services de distribution comme Steam. Les magasins de brique et de mortier, les détaillants de commerce électronique et les boutiques en ligne restent des canaux de distribution viables, et les sociétés de jeux vidéo doivent en tenir compte pour atteindre le public le plus large.

Qu'est-ce qu'un canal de distribution, de toute façon?

Les canaux de distribution sont les méthodes par lesquelles les entreprises fournissent des produits et services aux clients et aux utilisateurs finaux. Certaines entreprises vendent directement à leurs clients, tandis que d'autres peuvent utiliser un détaillant ou un grossiste pour servir d'intermédiaire. Les entreprises peuvent également avoir recours à des agents ou des courtiers pour faciliter le mouvement des produits aux distributeurs qui vendent ces marchandises au client.

Pourquoi tant de choix? Considérez un fabricant de vêtements: il pourrait avoir ses propres magasins de marque, mais ceux-ci coûteraient cher à développer pour atteindre une pénétration optimale du marché. La vente dans les points de vente augmente la présence et la visibilité de la marque, atteignant plus de clients dans des endroits plus variés. De cette façon, l'entreprise peut maximiser son potentiel de revenus sans surexploiter les ressources en entretenant exclusivement ses propres vitrines.

Quels sont les différents canaux de distribution?

Il existe plusieurs approches que les marques peuvent adopter pour distribuer leurs produits, produits et services – en particulier maintenant que les canaux numériques côtoient les débouchés physiques traditionnels.

Ce sont les 8 canaux de distribution les plus importants à connaître:

1. Ventes directes

Un modèle commercial de vente directe élimine tout intermédiaire dans le processus de distribution, laissant la marque vendre ses produits aux clients par elle-même. Cela signifie qu'il n'y a pas de détaillant ou de point de vente tiers pour stocker les stocks et promouvoir les produits.

On peut dire que l'exemple le plus visible d'une approche de vente directe vient de la courtoisie d'Apple. Dans de nombreux cas, les clients doivent passer par la marque elle-même pour acheter des logiciels, des appareils et d'autres produits. Apple gère ses propres magasins physiques et magasins numériques où elle préfère vendre ses produits. Elle est présente dans des points de vente au détail tiers, mais la société essaie d'orienter les clients potentiels et de retour vers ses magasins de marque.

Un exemple plus rigide de vente directe serait une entreprise qui crée des produits et des biens sur place et vend aux clients au même endroit. Par exemple, les boulangeries utilisent un modèle commercial de vente directe strict, en supposant que leurs produits ne peuvent être trouvés que dans leurs magasins.

Quels sont les avantages de la vente directe?

Étant donné que les entreprises gèrent la distribution sans aucune assistance externe, elles n'ont pas besoin de partager leurs revenus avec des tiers. En éliminant les intermédiaires de l'équation, les marques ont la flexibilité financière de fixer des prix plus bas pour attirer les clients et obtenir un avantage concurrentiel. Les entreprises qui sont en mesure de contrôler adéquatement les coûts de distribution tout en atteignant leur public cible peuvent trouver un niveau de rentabilité optimal.

Les marques peuvent également contrôler étroitement l'expérience client lorsqu'elles vendent directement. Ils peuvent créer des magasins – à la fois physiques et numériques – qui s'alignent directement sur leurs valeurs fondamentales et leurs messages. Pour revenir à l'exemple d'Apple, chaque aspect de l'expérience en magasin – de l'aménagement à l'éclairage en passant par les meubles et la musique – est méticuleusement conçu pour que les clients se sentent d'une certaine manière. Les magasins sont des extensions de la marque.

La gestion de la distribution en interne et la vente directe aux utilisateurs finaux rapprochent les marques de leurs clients. Il est plus facile de recevoir des commentaires sur les services et les produits, car il n'y a pas de filtre ou d'intermédiaire séparant le client et la marque. Les entreprises peuvent ensuite affiner et améliorer leurs offres pour mieux refléter ce que veut le client.

Un autre avantage de l'approche de vente directe est que les entreprises n'ont pas à faire face à autant de problèmes de communication. Lorsque les produits changent de mains entre fabricants, grossistes, détaillants et autres distributeurs, cela augmente considérablement le nombre de parties prenantes impliquées. Et plus de parties prenantes signifie plus de risques de malentendus et de pannes de communication. Cela est moins préoccupant si l’ensemble du processus de distribution est géré en interne.

2. Détaillant

La vente au détail est le canal de distribution le plus courant pour les marques grand public, utilisant des points de vente tiers pour commercialiser des produits. Les supermarchés, les grandes surfaces, les dépanneurs et les grands magasins sont tous des intermédiaires et des points de contact pour les clients. Vous n'allez pas au magasin Jif pour acheter du beurre d'arachide, après tout.

Cependant, toutes les stratégies de distribution au détail n'adoptent pas la même approche. Selon la marque, le produit et le public, ils peuvent viser la pénétration du marché la plus large possible, tandis que d'autres se concentrent sur l'établissement de l'exclusivité en limitant la disponibilité.

3. Distribution intensive

Les consommateurs connaissent probablement mieux cette forme de distribution au détail, où les produits sont vendus dans autant de points de vente que possible. Prenez Jif, par exemple. Vous pouvez trouver la marque dans pratiquement n'importe quelle épicerie et dépanneur aux États-Unis, quel que soit le marché ou l'emplacement. Jif a une énorme pénétration du marché et fait partie d'une poignée de marques de beurre d'arachide omniprésentes à travers le pays.

Ce style de distribution au détail est le mieux adapté aux biens et produits qui suscitent rarement une grande fidélité à la marque. Si la marque préférée d'un client n'est pas disponible, il achète parfaitement un autre produit à un prix similaire. Pour la plupart des consommateurs, si Skippy est épuisé, Jif est une alternative acceptable.

Une distribution intensive donne aux marques la plus grande présence possible, atteignant plus de clients potentiels sur des marchés disparates. Seules quelques marques sélectionnées peuvent atteindre ce niveau élevé de distribution. La gestion des stocks, la logistique de la chaîne d'approvisionnement et les demandes de marketing deviennent toutes incroyablement compliquées avec une stratégie de distribution intensive, et de nombreuses entreprises n'ont tout simplement pas les ressources ou les capacités pour faire fonctionner cette approche.

Cette approche est mal adaptée aux produits de niche avec un attrait limité. Ces marques ont besoin d'une stratégie plus ciblée qui se concentre sur leur public cible. Les produits de luxe avec des prix élevés peuvent également souffrir d'une distribution intensive, car des offres de qualité inférieure peuvent facilement les sous-estimer et mieux attirer les acheteurs moins exigeants.

4. Distribution sélective

Toutes les entreprises qui vendent par le biais de détaillants ne cherchent pas à obtenir la distribution la plus large possible. Les marques de luxe sont souvent très sélectives quant à l'endroit où leurs produits sont placés et comment ils sont représentés. Vous ne trouverez pas de sacs à main Hermes dans un magasin à grande surface, par exemple. Pour ces entreprises, l'expérience en magasin fait partie de leur marque et elles réglementent étroitement les étalages de vente au détail et même la façon dont les commis décrivent ou font la démonstration de leurs produits.

La distribution sélective est logique lorsque les marques et les produits ne peuvent pas être échangés de manière interchangeable. Les publics cibles sont extrêmement discriminants et sont prêts à se rendre dans des points de vente spécifiques où leurs marques préférées sont disponibles.

5. Distribution exclusive

Les stratégies de distribution sélective utilisent toujours une variété d'intermédiaires et de points de vente pour vendre des produits, mais les marques ont une option encore plus exigeante à considérer: la distribution exclusive. Dans ce modèle commercial, les entreprises s'associent avec un seul grossiste ou détaillant sur un marché particulier. L'idée est de restreindre la disponibilité pour protéger le capital marque et projeter une image de marque plus sélective et exclusive.

Rolex est l'un des exemples les plus célèbres de distribution exclusive. L'entreprise s'associe à un grossiste sur chaque marché pour contrôler précisément où ses produits sont vendus et comment ils sont représentés. Même si un tiers est le dernier point de contact avec l'utilisateur final, Rolex peut toujours dicter l'expérience en magasin, créant des directives de marque strictes à suivre par les commis et les agents.

Les marques ont également tendance à avoir plus de poids dans les relations de distribution exclusives, car les grossistes, les détaillants et les distributeurs dépendent de la présence de produits de luxe de haute qualité pour séduire leur clientèle haut de gamme et exigeante. Les fabricants sont mieux placés pour négocier les coûts de distribution et de commercialisation avec leurs intermédiaires, car il existe peu d'alternatives pour prendre leur place dans les rayons des magasins.

Une agence partenaire de distribution exclusive peut également être un atout considérable lors de l'expansion sur de nouveaux marchés. Les distributeurs sont déjà présents sur ces marchés et comprennent ce qui motive les clients locaux. Cela signifie moins de risques pour les entreprises qui souhaitent atteindre un public international, mais qui sont préoccupées par la logistique impliquée dans une telle démarche.

De toute évidence, la distribution exclusive est réservée uniquement aux marques de luxe où la rareté des produits n'est pas seulement acceptable – c'est prévu.

6. Double distribution

De nombreuses entreprises choisissent d'utiliser une variété de canaux de distribution pour vendre leurs produits, en travaillant avec des grossistes et des détaillants tout en conservant les devantures de marque pour vendre directement. Cette approche est connue sous le nom de double distribution. L'exemple d'Apple que nous avons cité plus tôt est un exemple de double distribution, bien qu'il se penche davantage vers l'extrémité directe du spectre.

Les smartphones, en général, mettent en évidence cette approche, car les fabricants vendent leurs appareils dans des magasins à grande surface, des partenaires de télécommunications, les marchés du commerce électronique et leurs propres devantures de magasins en ligne.

La double distribution permet aux marques d'atteindre un large public avec des options d'achat variées. Il est parfaitement logique pour les fabricants de smartphones de s'associer à des fournisseurs de services sans fil, car les clients ne peuvent pas utiliser l'un sans l'autre. De nombreux utilisateurs voudront naturellement souscrire à un plan sans fil lorsqu'ils achètent un nouveau smartphone, alors pourquoi ne pas rendre ces appareils disponibles dans les magasins sans fil?

7. Grossiste

Comme les détaillants, les grossistes agissent comme des intermédiaires qui achètent des produits auprès des fabricants et vendent ensuite ces produits aux utilisateurs finaux à un prix plus élevé. Les plus grandes différences entre ces modèles commerciaux sont l'échelle et le public.

Comme toute personne qui achète chez Costco ou Sam’s Club peut vous le dire, les produits sont achetés en gros auprès des grossistes. Les clients finissent par dépenser moins d'argent par unité lorsqu'ils achètent de grandes quantités d'un produit particulier.

Bien que les entrepôts d'adhésion destinés aux consommateurs soient les exemples les plus visibles de canaux de distribution en gros, la plupart des grossistes vendent à d'autres entreprises. Les restaurants, par exemple, achètent leur équipement auprès de grossistes. Certains détaillants peuvent acheter des produits en gros auprès d'un grossiste, puis vendre ces produits individuellement aux consommateurs à un prix plus élevé.

Les marques bénéficient de la distribution en gros en déplaçant simultanément de gros volumes de produits. Le compromis est que les grossistes s'attendent à des remises et à des taux réduits en échange d'acheter en vrac.

Un autre facteur à considérer est que les fabricants peuvent éviter les défis logistiques liés à la vente directe aux clients. Il n'y a pas de magasin à gérer, de personnel sur place à former ou d'inventaire à stocker. Une fois que les produits ont changé de mains, ces problèmes sont la préoccupation de quelqu'un d'autre.

Cela signifie également que les marques ont limité – le cas échéant – leur opinion sur la façon dont leurs produits sont manipulés et présentés. Ils peuvent répondre à ces préoccupations en créant des directives de marque que les distributeurs doivent suivre, mais il y a un coût supplémentaire pour effectuer des examens sur place et évaluer la conformité.

8. Partenaires de distribution ou revendeurs à valeur ajoutée

De nombreuses entreprises B2B vendent via le canal. Autrement dit, ils ne vendent pas directement aux utilisateurs finaux, mais travaillent avec des partenaires de distribution qui achètent leurs produits, les reconditionnent puis vendent à leurs propres clients.

En quoi est-ce différent des modèles de grossiste discutés précédemment? Comme son nom l'indique, les revendeurs à valeur ajoutée (VAR) incluent de nouvelles fonctionnalités et services pour améliorer un produit et séduire leur public cible. Le fabricant fournit une base de base pour travailler avec, et le VAR ajoute la sauce secrète pour distinguer ses offres des produits de la concurrence.

Les produits B2B basés sur des logiciels sont souvent vendus via le canal, les VAR fournissant une assistance, une formation, des fonctionnalités supplémentaires et d'autres offres dont leur public cible pourrait avoir besoin.

L'intérêt de travailler via le canal est que les entreprises peuvent se concentrer sur la création d'un produit doté d'une fonctionnalité de base solide et laisser une autre organisation s'inquiéter de l'affiner pour attirer des publics spécifiques. Un fabricant de logiciels de comptabilité, par exemple, pourrait vendre sa plate-forme à différents VAR qui opèrent dans des secteurs disparates comme les soins de santé, l'éducation et la vente au détail. Chaque partenaire de distribution peut alors déterminer la meilleure façon de regrouper cette solution pour plaire à ses clients et utilisateurs finaux.

Les entreprises peuvent considérablement simplifier les exigences marketing lorsqu'elles vendent via le canal plutôt que de tenter de créer des campagnes et des stratégies qui ciblent divers secteurs et publics.

Laissez votre canal de distribution guider les stratégies marketing

Les stratégies de marketing les plus efficaces pour votre entreprise dépendront largement des canaux de distribution que vous utilisez. Quelques exemples:

  • Les entreprises qui vendent via le canal doivent développer une messagerie qui résonne avec les VAR plutôt qu'avec les utilisateurs finaux.
  • Les marques de luxe utilisant des stratégies de distribution exclusives devraient créer une pénurie de produits pour aider à stimuler la demande auprès d'audiences haut de gamme.
  • Les entreprises qui vendent directement aux consommateurs devraient affiner tous les aspects de leurs points de contact numériques et physiques pour créer une expérience de marque holistique.

Il ne fait aucun doute que la révolution numérique a radicalement changé la façon dont les entreprises commercialisent leurs produits, interagissent avec les clients et génèrent des revenus. Les principes fondamentaux du marketing n'ont cependant pas changé et les marques devraient suivre chaque élément du mix marketing avec autant de diligence aujourd'hui qu'il y a 30 ans.

Le placement et la distribution de vos produits font partie de l'identité de votre marque. Et cela jouera toujours un rôle central dans vos stratégies de marketing, quels que soient les changements dans l'industrie.

Ce qui fait un brief créatif efficace (et comment créer le vôtre)

0

<! –->

Un brief créatif efficace donne aux rédacteurs, concepteurs et vidéastes des directives sur ce qu'il faut inclure dans un contenu spécifique pour s'assurer qu'il atteindra un objectif marketing.

Son objectif n'est pas d'empêcher une équipe créative d'ajouter des éléments uniques à son travail, mais de garantir que tous les livrables ont une valeur marketing concrète et qu'ils s'alignent sur les valeurs et les caractéristiques de la marque.

Assez simple.

La partie un peu plus délicate consiste à déterminer exactement ce qu'il faut inclure dans chaque dossier pour s'assurer qu'il fournit des conseils suffisants à votre équipe.

Ne vous inquiétez pas. Nous vous soutenons.

Tout d'abord: un atout, un bref

Un brief créatif n'est pas la même chose que les consignes de marque.

Ce n'est pas la même chose qu'un plan de projet ou un diaporama de campagne. Ce sont des «documents stratégiques», pas des mémoires créatifs.

Vous devriez avoir un brief créatif pour chaque élément (article de blog, vidéo, etc.) que vous créez, à quelques exceptions près.

Pour l'écrasante majorité du contenu que vous verrez sur notre site Web, nous nous appuyons sur deux modèles spécifiques: l'un pour le contenu écrit, l'autre pour le contenu vidéo.

Le travail de conception accompagne généralement notre contenu écrit plutôt que d'être son propre élément, nous avons donc travaillé une section dans nos mémoires créatives pour les blogs, les livres blancs et les livres électroniques appelées «Recommandations de conception».

Alors, pourquoi un brief par projet créatif?

Parce que presque tous les actifs que vous créez à des fins de marketing numérique doivent être alimentés par des données. Parfois, un ensemble de données peut informer plusieurs actifs; mais dans de nombreux cas, comme si vous essayez de vous classer pour un certain mot clé, ce n'est pas possible. Cela deviendra plus clair au fur et à mesure de la publication de ce message.

Ce qu'il faut inclure dans un brief créatif

Aux fins de cet article, nous modéliserons nos conseils d'après le modèle de création succinct que nous utilisons pour nous assurer que notre contenu écrit a une valeur pour l'optimisation des moteurs de recherche (SEO). Nous utilisons ce bref modèle pour presque toutes les pages de destination, articles de blog et livres électroniques que nous publions sur notre site, ainsi que certains de nos scripts vidéo.

Dans cet esprit, voici un bref aperçu créatif inspiré du nôtre pour guider vos propres efforts de création de contenu:

Mot clé cible et type d'actif

Nous incluons un mot clé cible dans presque tous les briefs créatifs (par exemple, le mot clé cible du brief créatif de ce post était "brief créatif"). Notre processus de sélection de ces mots clés est verrrrry impliqués et nous n'entrerons pas dans les détails ici.

L'avantage d'inclure un mot clé cible est qu'il vous aide à créer un brief créatif plus axé sur les données, en particulier lors de l'écriture pour la recherche organique. Choisir un sujet au hasard sans vraiment savoir combien de personnes le recherchent n'est pas aussi précis que d'utiliser un mot-clé réel avec un volume de recherche mensuel, un score de difficulté de mot-clé, etc. En utilisant les données de mot-clé, vous pouvez discerner le réel d'un sujet potentiel de trafic, en veillant à ce que l'énergie de vos créateurs de contenu soit consacrée à du contenu qui a de fortes chances d'être découvert sur le Web.

La seule exception est si vous créez du contenu sur un développement récent et opportun dans votre secteur, comme dans notre cas, une mise à jour majeure de l'algorithme de recherche Google. Cela n'a pas nécessairement besoin d'un mot clé cible (et si c'est super en temps opportun, il n'a probablement même pas besoin d'un brief créatif).

La deuxième partie de cette section – type d'actif – est plus explicite: l'article de blog, la page de destination, le livre électronique, le livre blanc, le script vidéo et l'infographie sont tous des exemples de types d'actif.

Résumé de l'actif

En gros, quel est cet atout? Vous voudrez identifier:

  • Public cible: Pour qui créez-vous cela?
  • Message clé: Quel est ton angle?
  • Toute orientation générale: Y a-t-il quelque chose que le créateur de contenu devrait éviter ou garder à l'esprit lors de la création de cet élément?

Assez simple, non?

Recommandations de conception

Quel type d'images accompagnera ce contenu? Pensez-vous qu'il bénéficiera d'un travail de conception personnalisé, comme des tableaux, des graphiques, des modèles, etc.?

Y a-t-il un style ou une humeur particulière que vous souhaitez transmettre dans les illustrations? Des motifs?

C'est là que vous noterez toutes ces choses. Essayez d'être clair, et si vous avez une directive de conception de marque, assurez-vous de la lier dans cette section de votre dossier créatif.

Sujets à discuter

Il existe plusieurs façons de déterminer les sujets dont vous souhaitez discuter pour un actif particulier.

Pour le contenu que nous créons sur notre site Web – et pour tout client qui reçoit des résumés de performance de recherche – nous utilisons un logiciel pour déterminer exactement les sujets pour lesquels les pages les mieux classées pour un mot clé particulier sont classées.

Donc, si notre sujet / mot-clé cible pour un mémoire était, "énoncé de positionnement de marque", nous pouvons déterminer exactement quel sujet les articles de premier plan pour ce mot-clé couvrent. Nous listerions ensuite ceux-ci dans le dossier créatif comme suit:

Ce sont essentiellement des mots et des expressions récurrents qui apparaissent sur les pages qui se classent très bien pour le mot clé. En les couvrant dans votre contenu, vous améliorez bien vos chances de classement sur la recherche. Google a décidé, en fonction de divers facteurs, que ce sont les types de sous-sujets auxquels les personnes qui recherchent votre sujet cible particulier se soucient.

Mais que faire si vous n'avez pas de logiciel d'analyse avancé à portée de main?

Facile:

  • Inspectez les meilleurs résultats de recherche pour votre mot clé cible. Faites attention aux sous-titres du contenu, aux sujets spécifiques et aux phrases récurrentes des pages les plus performantes. Vous ne devriez pas vous sentir disposé à structurer votre page ou votre contenu exactement comme ils l'ont fait. Cependant, vous pourrez repérer des thèmes communs entre toutes ces pages.
  • Regardez les "Rubriques connexes" sur Google Trends: Recherchez votre sujet sur Google Trends, puis faites défiler la page jusqu'à la section intitulée "Rubriques connexes". Vous verrez plusieurs rubriques associées à votre mot clé cible.

Certains de ce que vous voyez dans Trends peuvent ne pas être pertinents, alors utilisez votre jugement ici.

Sinon, essayez d'appuyer sur tous les sous-thèmes clés liés à votre mot clé cible. Cela peut prendre une certaine finesse créative et nécessitera des recherches. Par exemple, si "stratégie de référencement" est votre mot clé cible, vous devrez déterminer comment "Google Ads" s'y rapporte.

Cette méthode n'est pas aussi scientifique – ou efficace en termes de temps – que d'utiliser des données extraites d'outils comme MarketMuse ou SEMrush, mais c'est mieux que pas de recherche du tout, et c'est un exercice utile pour chaque élément de contenu que vous créez.

Mots-clés associés

Identifiez les mots clés associés qui pourraient vous aider à étendre la portée de votre message et augmenter vos chances de classement potentiel pour d'autres requêtes de recherche.

Encore une fois, c'est quelque chose que vous pouvez automatiser avec des outils de recherche de mots clés payants.

Cependant, il existe plusieurs façons de faire un exercice similaire gratuitement:

  • "Requêtes associées" sur Google Trends: La requête n'est qu'un autre mot pour mot-clé. Incluez certains de ces termes pour créer un réseau légèrement plus large et améliorer le nombre potentiel de mots clés pour lesquels votre page peut se classer.
  • Soovle: Cet outil gratuit vous montre les termes de saisie semi-automatique pour une variété de moteurs de recherche, y compris Google, Amazon, Wikipedia, YouTube et Bing. Tapez votre mot-clé principal pour générer une liste de termes de recherche associés qui pourraient être utiles dans votre contenu.

Questions à répondre

À quel genre de questions essayez-vous de répondre avec ce contenu?

Créez une liste d'environ 5 questions potentielles sur votre mot clé et / ou votre sujet auxquelles vous pensez qu'une personne consommant ce contenu devrait avoir une réponse au moment où elle en aura fini.

Vous pouvez générer ces questions de plusieurs manières:

  • Questions et sujets connexes que vous avez découverts dans les sections précédentes de votre mémoire.
  • Questions tirées de "Les gens demandent aussi" sur Google.
  • Questions que vous rencontrez fréquemment parmi vos clients ou votre public.
  • Votre propre expérience.

Liens vers des pages internes

Un lien stratégique vers d'autres pages de votre site peut aider à améliorer l'engagement des utilisateurs.

Pour chaque élément de contenu que vous créez, lancez une recherche sur votre site pour votre mot clé pour voir quelles pages font référence à ce sujet.

Vous pouvez le faire en utilisant votre propre recherche sur site ou simplement via Google en tapant votre domaine suivi du sujet.

instructions

Assurez-vous d'inclure une ou deux phrases sur la façon dont les personnes travaillant dans les mémoires sont censées appliquer les informations dans chaque section.

C'est tout.

Sections facultatives: suggestions de titres, KPI et canaux de distribution

Options de titre

Il est généralement conseillé d'inclure un mot clé de correspondance exacte dans votre titre (si vous créez du contenu à des fins de référencement). Cependant, certains mots clés à longue queue peuvent être limités.

Dans ces cas, vous pouvez aider la personne que vous souhaitez rédiger votre article – qu'il s'agisse d'un pigiste, d'une agence de marketing de contenu ou de quelqu'un de votre équipe – en proposant quelques exemples de titres.

Nous disons que cela est facultatif car l'idéation du titre fait plus partie du processus créatif que du processus de création créative. Vous pouvez tout aussi facilement faire une note demandant à l'auteur d'utiliser le mot-clé exact dans le titre et de le laisser faire la création à partir de là. C'est vraiment comme tu veux.

KPI

Votre équipe créative n'a pas besoin de comprendre les indicateurs de performance clés pour créer un contenu génial.

Et si vous pensez que l'ajout d'indicateurs de performance clés entraînera de la confusion, laissez-les de côté.

Cela dit, nous les incluons généralement dans nos fiches de création, car nous aimons nous assurer que les écrivains et les concepteurs ont un contexte complet dans la campagne à laquelle ils contribuent et les objectifs finaux de leur travail. Certains créateurs apprécient vraiment de savoir quel genre d'impact leur travail aura, et nous respectons cela.

Canaux de distribution

Encore une fois, à moins que la même personne qui crée un élément de contenu soit celle qui en fasse la promotion sur les réseaux sociaux, par e-mail, etc., il y a peu de raisons pour lesquelles ils devraient s'inquiéter de la distribution.

C'est une autre de ces choses que nous aimons inclure pour plus de contexte dans la campagne et pour nous assurer que les créateurs comprennent toujours à la fois le pourquoi et le comment du marketing.

Cela dit, vous pouvez techniquement fournir un excellent travail créatif sans savoir si un article de blog sera partagé sur Facebook ou promu via une campagne PPC.

Mettre tous ensemble

Ajoutez tout cela, et vous obtenez un bref modèle créatif qui ressemble à ceci:

  1. Instructions sur la façon de lire le mémoire.
  2. Mot clé cible.
  3. Type d'actif.
  4. Options de titre (facultatif)
  5. Résumé de l'actif.
  6. Recommandations de conception.
  7. Sujets à discuter.
  8. Mots-clés associés.
  9. Questions à répondre.
  10. Liens vers des pages internes.
  11. KPI (facultatif).
  12. Canaux de distribution (facultatif).

Cela peut sembler beaucoup à première vue, mais ces conseils vous aideront à vous assurer que tous vos efforts de création de contenu sont alimentés par une stratégie et axés sur les données.

Parce qu'à la fin de la journée, le plus grand contenu marketing est le contenu qui donne les meilleurs résultats.

15 citations de marketing numérique inspirantes pour lancer votre stratégie en beauté [Infographic]

0

<! –->

Note de l'éditeur: mise à jour juin 2020

Tout marketing numérique doit faire l'une des trois choses suivantes: informer, divertir ou inspirer.

Il est facile d'oublier ce simple précepte et de prendre l'habitude de transformer chaque élément de garantie en argumentaire de vente à peine voilé. Le contenu résultant est forcé, inefficace et, surtout, sans inspiration. Et à la fin de la journée, l'inspiration est ce qui sépare les commerçants médiocres des grands.

Si votre objectif est d'être un spécialiste du marketing numérique plus inspiré, vous êtes au bon endroit. Ces citations de marketing numérique sont suffisamment significatives pour vous sortir de votre malaise marketing le plus profond.

La publicité perturbatrice est morte. Marketing de contenu longue durée. Selon Forrester, près de 40% des internautes adultes ont des bloqueurs de publicité. Étant donné le choix, vous et tous ceux que vous connaissez supprimeraient probablement la plupart des publicités de votre vie pour toujours. Je veux dire, combien de fois avez-vous fait défiler les actualités et ouvert accidentellement une bannière publicitaire?

Une excellente stratégie de marketing de contenu repose sur le principe que les gens posent les questions dans un moteur de recherche et que votre marque y répond avec les médias numériques. Si vous faites du bon travail en présentant à votre public les informations qui lui tiennent à cœur, il viendra à vous. C'est le marketing entrant en bref.

Comme l’a dit un jour Tom Fishburne, fondateur et PDG de Marketoonist, «le meilleur marketing ne ressemble pas au marketing.»

Cela ressemble à un livre blanc vraiment utile, à une infographie informative, à une vidéo pratique ou à un article de blog inspirant.

L'imagination est la ressource la moins chère de la boîte à outils du responsable marketing.

Oui, les campagnes basées sur les données sont essentielles au succès à l'ère de la transformation numérique. Quels mots clés fonctionnent bien? Quelles pages classent ces mots clés? Votre contenu attire-t-il des prospects solides? Sinon, quel est le contenu et pourquoi? Tous ces éléments sont essentiels pour fournir le bon contenu au bon moment.

Mais la qualité ne s’ajoute pas seulement en amont sous la forme de chiffres et de données. Lorsque vous vous asseyez dans le dernier kilomètre pour créer du contenu basé sur les données, vous devez ajouter une valeur originale pour rendre votre livraison unique. C'est la différence entre quelqu'un qui crée du contenu et quelqu'un qui l'assemble simplement.

N'oubliez pas que votre public connaît la création de contenu paresseux lorsqu'il le voit. La plupart de ce qu'ils entendent peut aussi bien être du bruit blanc. Donnez-leur quelque chose de vibrant et de perspicace à retenir.

Avant de dire à un lead que votre produit fait X, Y et Z, vous devez créer un contexte pour expliquer pourquoi il devrait s'en soucier. Sinon, vous leur donnez la dernière ligne d'une histoire qu'ils n'ont jamais lue, leur jetant une punchline sans configuration, sautant au prestige avant l'engagement ou le tour (pour vous, les amateurs de magie là-bas).

Bien sûr, vos produits et services sont importants. Ils sont les meilleurs! Mais vous devez donner à votre public cible une raison de s'inquiéter.

Comment leur faites-vous attention? Avec une très bonne histoire qui… préparez-vous… informe, divertit ou inspire.

L'histoire du marketing est le parcours d'un héros sur la façon dont un client potentiel a surmonté un défi (inefficacité, processus manuels, assistants noirs) et a augmenté ses revenus ou sa production en cours de route avec l'aide de votre marque. Vous jouez, au mieux, un rôle de soutien.

Et oui, le contenu peut certainement être utilisé pour raconter l'histoire de votre marque et aider les gens à comprendre de quoi vous parlez. Mais la citation de Handley ici est un puissant rappel que vos efforts marketing doivent être centrés sur le client. Concentrez-vous sur ce que le client doit entendre et évitez de trop vous accrocher à ce que vous voulez dire.

C'est aussi un clin d'œil évident à la puissance des études de cas et des témoignages de clients. Les meilleurs héros sont en quelque sorte liés au lecteur. Une perspective commerciale est intriguée quand elle voit son propre problème dans l'expérience client, et elle est inspirée quand elle voit le client résoudre ce problème.

Racontez l'histoire du client – ou laissez-le raconter sa propre histoire – pour gagner un public captif.

Le marketing des médias sociaux n'est pas là pour la promotion de contenu et pour parler à vos abonnés. Il est là pour démarrer des conversations.

Lancez des campagnes de contenu généré par les utilisateurs. Identifiez d'autres entreprises dans vos publications sur les réseaux sociaux pour inciter les gens à intervenir sur des questions importantes pour votre marque. Chaque référence à votre entreprise dans un tweet, une publication Facebook ou un commentaire Instagram est une exposition inestimable au réseau social de quelqu'un d'autre.

N'oubliez pas non plus que tout le monde veut se sentir entendu. Analysez vos réseaux sociaux pour trouver des opportunités de partager le contenu d'autres personnes. C'est l'équivalent numérique d'aller dans l'autre pièce et de dire "Sally vient de me raconter la blague la plus drôle …" sachant que Sally vous rendra service dans vos meilleurs moments.

Et essayez de répondre rapidement aux commentaires et aux publications. Comme le bon, partagez le grand, réfléchissez au mauvais.

Maintenant, allez vous mêler au monde.

La seule chose dont vous voulez beaucoup dans le marketing par e-mail, ce sont les contacts, les données et les conversions. En supposant que les contacts ouvrent votre e-mail, ils passeront certainement à la seconde où ils rencontreront un gros bloc de texte.

Selon Boomerang, le sweet spot se situe entre 50 et 125 mots. Les e-mails de cette longueur affichent un taux de réponse d'un peu plus de 50%.

Peut-être que cette citation marketing est plus pragmatique qu'inspirante, mais étant donné que le marketing par e-mail est la forme la plus rentable de marketing de contenu, les paroles de sagesse de Munz sont sacrément importantes.

Comme l'a suggéré le grand William Faulkner, vous devez parfois tuer vos chéris (nix phrases non essentielles que vous aimez). Le marketing par e-mail est un exercice dans ce domaine, et le gain est un taux de conversation plus élevé.

Les généticiens ont le gène, les biologistes ont l'atome, les spécialistes du marketing numérique ont du contenu. Tous les supports possibles que vous utilisez dans une stratégie de marketing numérique – articles de blog, communiqués de presse, infographies, vidéos, images, bannières publicitaires, ressources téléchargeables, e-mails, pages de destination – sont du contenu.

Le succès dépend de votre capacité à créer le bon contenu, pour le bon public, sur la bonne chaîne et au bon moment. De toute évidence, il y a beaucoup de choses dont vous avez besoin pour bien faire.

Mais le fait demeure, vous ne pouvez pas construire une stratégie marketing sans contenu plus que vous ne pouvez créer un sandwich sans atomes.

Carl Sagan a dit un jour "si vous voulez faire une tarte aux pommes à partir de zéro, vous devez d'abord inventer l'univers." Contenu est l'univers numérique.

Si vous souhaitez créer une stratégie de marketing de contenu, vous aurez besoin de contenu. Gardez cela à l'esprit lorsque vous préparez votre budget pour le nouvel exercice.

En d'autres termes, un bon contenu est un revenu qui attend dans les coulisses.

Le contenu de votre marque vous permet de gagner en crédibilité auprès de votre public cible. Les gens se souviendront de vous s'ils aiment ce que vous dites. Ils commenceront à associer votre marque à de la valeur bien avant que vous ne receviez un BDR au téléphone avec eux. En échange d'une plus grande partie de cette valeur (par exemple, sous la forme d'un élément bloqué), vous pouvez demander l'e-mail du prospect. Pourquoi pensez-vous qu'ils appellent cela «collatéral»?

Les consommateurs et / ou les entreprises ont le besoin et l'argent pour acheter ce que vous vendez. Le marketing numérique est la façon dont vous les faites venir à vous et comment vous les attirez plus profondément dans votre entonnoir de vente.

Votre contenu crée une base sur laquelle bâtir des relations. Ces relations sont alimentées par le fait que votre public fait confiance à votre expertise. Cette confiance est une incursion dans une conversation sur vos produits et services.

Saisissez les revenus.

Les clients sont aussi des gens. Et en tant qu'individus, ils ont des sentiments réels qui influencent les décisions qu'ils prennent, y compris s'ils achètent vos produits ou ceux d'un concurrent.

L'hypothèse courante mais très erronée dans le marketing (en particulier B2B) est que vous devez démontrer la rentabilité, l'efficacité, les résultats et un million de choses très tangibles par-dessus tout.

Mais l'objectif d'un bon marketing est de transmettre un sentiment de valeur au lecteur. Heck, Apple est littéralement devenu la marque la plus rentable au monde. J'appellerais à peine une valeur de 1 000 $ pour un téléphone, mais cela déborde de son essence. Pourquoi? Excellent marketing.

Il existe de nombreuses façons d'établir des liens sans jargon avec votre public cible. Cela peut être un tiraillement émotionnel au cœur. Cela peut être un appel à l'individualisme (à la pomme).

Établissez des liens contextuels et la valeur de votre marque deviendra la prunelle de l'œil de votre client.

Lorsque vous vous asseyez pour créer du contenu, vous devez vous demander "comment puis-je transformer cela en quelque chose que j'aime et que j'apprécie?" Parce que si vous ne l'aimez pas ou ne vous connectez pas, votre public ne le fera pas.

Être créatif et vraiment tout donner est risqué, oui. Mais la première étape pour différencier votre marque est de faire quelque chose de différent.

C'est un défi de taille, qui met autant d'énergie dans tout ce que vous faites. Mais vos lecteurs sauront la différence et vous aussi.

Albert Einstein a dit un jour: "La créativité, c'est l'intelligence qui s'amuse."

Allez-y et montrez votre QI un bon moment.

Marketing de contenu agile: la clé pour traverser les 6 prochains mois

0

<! –->

Beaucoup de choses sont en suspens en ce moment pour les spécialistes du marketing de contenu.

Oui, la plupart des restrictions de verrouillage sont levées dans des endroits comme les États-Unis et le Royaume-Uni.

Cependant, cela peut changer au cours des 6 prochains mois; et même si ce n’est pas le cas, la situation des spécialistes du marketing peut encore changer à mesure que les consommateurs et les entreprises réagissent aux flux et reflux du coronavirus.

Cela rend la planification à l'avance un défi, ce qui est particulièrement frustrant si vous êtes le type qui aime que ses efforts de marketing de contenu soient planifiés un mois ou plus à l'avance.

Comment pouvez-vous être sûr que les mots clés que vous ciblez maintenant seront pertinents au moment où votre article de blog sera réellement mis en ligne? Comment savez-vous si un sujet sera même approprié dans un mois? Que se passe-t-il si quelque chose se produit d'ici là qui pourrait influencer la façon dont vous abordez un certain sujet ou éclipser potentiellement un grand lancement de livre blanc que vous avez prévu?

En plus de toute incertitude, vous travaillez peut-être déjà avec une équipe légèrement plus légère que d'habitude.

Mais avant de commencer à paniquer – ou d'ailleurs, à essayer de répondre à l'une des questions ci-dessus – concentrez-vous sur la seule question qui compte le plus:

Comment puis-je maintenir l'agilité du marketing de contenu au cours des 6 prochains mois – et au-delà?

Il existe plusieurs façons de répondre à cette question. Voyons quelques-unes des méthodes qui nous ont bien servi jusqu'à présent:

Faites le point sur vos opérations les plus essentielles

Nous avons toujours dit que le marketing de contenu est plus un marathon qu'un sprint, et c'est vrai.

Mais en période d'incertitude, lorsque vous n'avez pas le luxe de savoir à quel point votre audience sera bloquée dans quelques mois, vous devez vous concentrer sur vos priorités immédiates en matière de contenu.

Commencez par faire le point sur vos efforts marketing essentiels. Dans notre cas, ce sont:

  • Articles de blog: Nous gagnons la majorité du trafic de notre site grâce à la recherche naturelle, et presque toutes nos campagnes de marketing par e-mail et sur les réseaux sociaux sont construites autour du contenu du blog.
  • Optimisation du moteur de recherche: Une partie de notre contenu est consacrée à des sujets COVID-19 non axés sur les mots clés que notre public trouve utiles en ce moment. Cependant, 60% du contenu de notre blog est toujours créé dans le but de cibler des mots clés qui sont importants pour notre marque à des fins d'optimisation des moteurs de recherche.
  • Marketing par e-mail Lean: Chaque semaine, nous envoyons toujours notre newsletter aux abonnés et proposons un article de blog dans un e-mail à notre plus grande base de données. Si nous avons le temps – ou l'occasion – nous créons du contenu de courrier électronique pour une liste plus ciblée.
  • Marketing minimal sur les réseaux sociaux: Dans notre cas, les médias sociaux ne génèrent pas autant de trafic commercial que le marketing par e-mail et la recherche organique. Cependant, nous tenons à maintenir nos profils, c'est pourquoi nous continuons à partager notre dernier contenu une ou deux fois par jour avec notre public sur ces chaînes.

Votre marketing peut être exceptionnellement différent du nôtre, ce qui est tout à fait correct. Si, par exemple, vous vous appuyez davantage sur les médias sociaux pour le lead nurturing que par e-mail, alors par tous les moyens – concentrez-vous votre temps et votre énergie.

Concentrez-vous sur les opportunités opportunes

Chaque année autour du 4 juillet, notre marché américain connaît une légère baisse des leads et des ventes.

En tant que tel, nous sommes actuellement en train d'intensifier certains de nos efforts de développement.

Donc, même si le contenu en entonnoir profond (études de cas, livres électroniques, etc.) et les e-mails de vente ne font même pas notre liste susmentionnée des «opérations essentielles», nous nous concentrons sur le remplissage de notre pipeline en ce moment parce que nous savons qu'il y a probablement un ralentissement juste au tournant.

C'est, dans une anecdote, ce que nous voulons dire lorsque nous disons «se concentrer sur les opportunités en temps opportun».

Nous savons que nous avons historiquement eu moins d'opportunités de développement de leads au début du mois de juillet. Nous essayons donc de capitaliser sur les opportunités que nous avons à ce stade en prévision d'une crise.

En règle générale, vous devez toujours le faire dans le marketing et les ventes.

La seule différence est que maintenant, vous ne pouvez plus vous en passer. Jusqu'à ce que les pipelines de vente soient plus stables, vous devrez peut-être réaffecter certaines de vos ressources habituelles à des tactiques et des projets ad hoc.

En fait, nous avons vu beaucoup de choses sous la forme de demandes inhabituelles de clients ces derniers temps: accélérer les rotations pour un jeu de diapositives de vente, épisser des séquences de webcam granuleuses en une vidéo polie et même créer des cartes de bingo à domicile.

Tentez votre chance au gain le plus rapide de tous: Ré-optimisation

La réoptimisation du classement du contenu sur ou près de la page 1 pour un certain mot clé est l'un des moyens les moins exigeants en main-d'œuvre et les plus immédiats pour améliorer la présence de votre entreprise sur la recherche organique.

Fondamentalement, vous trouvez les pages qui fonctionnent relativement bien pour un mot clé particulier et vous les mettez à jour avec des révisions relativement mineures.

En moyenne, nous pouvons réoptimiser environ 3 articles de blog dans le temps qu'il faut habituellement pour écrire 1 nouveau blog. C'est rapide, efficace et d'après notre expérience, cela fait des merveilles.

Examinons plus en détail ici.

La réoptimisation consiste à identifier les termes de recherche pour lesquels votre site est très proche du classement en position 1, puis à optimiser le classement des pages pour ce terme.

Il est très facile de savoir lesquelles de vos pages Web se classent bien dans la recherche et quels termes de recherche (aka, requêtes et mots clés) elles classent exactement:

  1. Ouvrez votre tableau de bord Google Search Console.
  2. Dans la colonne de gauche sous "Performances", sélectionnez "Résultats de la recherche".
  3. Sélectionnez «Position moyenne» dans le tableau qui apparaît et désélectionnez tout le reste.
  4. Sélectionnez "Requêtes" dans les onglets juste en dessous du graphique, puis filtrez par "Position".

Une fois que vous avez fait cela, vous verrez une liste des requêtes que vous classez par position, comme ceci:

Pour voir exactement laquelle de vos pages se classe pour ce mot clé, cliquez simplement dessus. Essayez d'identifier tous les mots clés pour lesquels vous vous situez aux positions 4 à 13.

Une fois que vous avez une liste de mots clés et leurs pages correspondantes, utilisez votre outil de recherche de mots clés (Ahrefs, Moz, SEMrush, etc.) pour déterminer le volume de recherche mensuel, la difficulté des mots clés et, plus important encore, quels sites se situent entre vous et la position 1 pour cet endroit.

Le volume de recherche mensuel est important, car il vous aidera à estimer le nombre de clics que votre page peut gagner si vous améliorez sa position dans les résultats des moteurs de recherche. Comme vous pouvez le voir, plus la position dans la recherche est élevée, meilleures sont les chances d'obtenir des clics:

Votre objectif est de déterminer si le temps et les efforts que vous consacrerez à la réoptimisation valent l'augmentation des clics. Cela dépend du nombre de recherches effectuées sur ce mot clé. Passer de la position 5 à la position 2 pour un mot clé qui n'a qu'un volume de recherche de 10, par exemple, pourrait vous faire gagner quelques clics de plus chaque mois. Donc, cela ne vaut probablement pas la peine.

En règle générale, si vous estimez que vous augmentez de 50 clics ou plus, allez-y.

Vous devez également être attentif aux pages que vous essayez de remplacer. Faites attention à l'autorité de domaine et à l'autorité de page (parfois appelée score d'autorité) de ces pages. Si les DA et PA de ces concurrents sont beaucoup plus élevés que les vôtres, vous aurez du mal – mais pas impossible – à les évincer.

Une fois que vous avez trouvé le mot-clé que vous souhaitez cibler, il est temps de comprendre exactement ce que vous pouvez faire pour améliorer votre contenu sur la page afin de surpasser la concurrence – et plus précisément, quels sujets et sujets vous devez ajouter à votre existant copie de page. Nous utilisons un outil appelé MarketMuse pour automatiser efficacement cette partie du processus.

La fonctionnalité «Modèle de contenu SEO» de SEMrush peut également être utile pour vous montrer des mots clés secondaires (alias «sémantiques») à référencer dans le contenu.

Enfin, vous pouvez commencer à ajuster votre contenu pour essayer d'améliorer ses chances de se classer plus haut.

Le processus initial d'identification des requêtes et des pages à cibler peut être un peu fastidieux. Cependant, cela vous aidera à identifier des dizaines de mots clés pour lesquels vous vous situez déjà, puis à améliorer ces classements sans avoir à créer un contenu entièrement nouveau.

Une dernière pensée: penser de manière flexible

Cela peut faire mal d'entendre, mais si vous êtes le genre de personne qui aime une journée hautement prévisible, le marketing peut ne pas vous convenir – surtout pas tout de suite.

Je dis cela en tant que personne qui a appris plus sur le marketing numérique au cours des 3 derniers mois qu'au cours des 3 dernières années – en grande partie par nécessité.

La simple vérité est que la flexibilité et la volonté de s'adapter sont les seuls moyens de traverser les flux et reflux des 6 prochains mois – à la fois individuellement et en tant que département ou entreprise.

Et qui sait. Peut-être que le pire est derrière nous. J'espère bien.

Mais si vous prenez le temps de développer un programme de marketing plus agile et réactif, cela n’importe pas, car vous serez prêt pour à peu près tout.

Manuel de jeu de Brafton pour la réouverture

<! –->

Lentement mais sûrement, de nombreuses entreprises reviennent progressivement à une journée de travail normale.

Des dizaines d'États permettent désormais aux restaurants, bars, lieux de culte, bureaux et magasins de détail de fonctionner à 50% de leur capacité.

Selon votre industrie et votre marché, cela pourrait être un développement énorme ou très peu pour vos opérations quotidiennes.

Quoi qu'il en soit, il est essentiel d'avoir une stratégie sur la façon d'aborder les prochains mois – en particulier en ce qui concerne la communication avec vos employés, clients et clients potentiels.

Il n'y a pas de guide de jeu unique pour savoir comment interagir avec votre public à mesure que les entreprises rouvrent progressivement, mais nous avons compilé une liste de nos propres priorités pour les mois à venir que vous pouvez utiliser comme modèle possible pour votre propre chemin vers l'avant:

1. Priorisez la sécurité et respectez les restrictions locales

Il va sans dire que lors de la réouverture des entreprises, la santé et la sécurité des salariés et des clients doivent être la priorité n ° 1.

En particulier, les entreprises qui auront des interactions en face-à-face avec les clients devront maintenir des politiques claires concernant les absences des employés liés au coronavirus et développer des plans pour répondre aux membres de leur personnel qui ont été exposés à COVID-19 pendant au travail.

La Chambre de commerce des États-Unis a publié des lignes directrices à l'intention des entreprises, qui incluent les restrictions actuelles de l'État, des protocoles pour aider les entreprises à rouvrir en toute sécurité et des plans d'urgence en cas d'exposition au virus.

Dans les cas où les travailleurs ont la possibilité de travailler à distance – comme Brafton -, il est important d'être sensible au niveau de confort des employés pour retourner au bureau. Le fait de fixer des délais stricts là où aucun n'est nécessaire pourrait créer une source de friction complètement évitable.

2. Mettez régulièrement à jour les employés et partenaires

Si vous ne l'avez pas déjà fait, assurez-vous que votre personnel et tous les partenaires commerciaux comprennent clairement à quoi ressembleront les prochains mois sur le plan opérationnel.

Cela signifie les mettre à jour sur:

  • Politiques du travail à domicile.
  • Tous les protocoles de sécurité.
  • Politiques de réunion en personne.
  • Politiques de voyage.
  • Protocoles de conférence.
  • Autres mises à jour opérationnelles.

Chez Brafton, nous utilisons Workplace pour les mises à jour internes de l'entreprise. Au cours des deux dernières semaines, notre PDG a fourni des mises à jour sur notre politique du travail à domicile et a défini de nouveaux protocoles pour communiquer avec les clients via un logiciel de conférence pour le moment. Dans votre cas, vous pouvez atteindre le même objectif via votre intranet ou par e-mail.

Ce qui est important, c'est que vous continuiez à communiquer clairement vos attentes, même sur des questions apparemment minimes, telles que la nécessité de garder les caméras allumées pendant les conférences téléphoniques et la manière de respecter l'étiquette appropriée lors de ces réunions.

3. Informer – et rappeler – aux clients tout nouveau développement commercial

Le changement sera l'une des seules constantes pour les organisations au cours des prochains mois, et il est important que tout développement susceptible d'affecter les clients soit clairement communiqué à l'avance.

Par exemple, si vous avez fait des concessions temporaires – en autorisant des annulations gratuites, des plans de paiement alternatifs et des remises – ne les laissez pas expirer sans rappel.

Dire à vos clients que vous supprimez des concessions n'est pas une chose facile à faire, mais masquer votre public est une alternative bien pire. Les gens ont beaucoup à l'esprit en ce moment, et un doux rappel du plan de votre entreprise, ponctué d'encouragements à tendre la main et à discuter des options à venir, est de loin préférable à monter le feu sans avertissement.

4. Continuez à sympathiser avec votre communauté

S'il y a une chose que tous les spécialistes du marketing – et tous les professionnels – retirent, espérons-le, de COVID-19 et de l'esprit général de 2020, ce sera une plus grande appréciation du rôle que la compréhension et l'empathie ont dans les affaires.

Même si certaines industries ont enfin leur chance de trouver de l'air, beaucoup d'autres gardent à peine la tête hors de l'eau.

Certaines entreprises ont également vu leurs opérations perturbées par l'état de troubles civils aux États-Unis.

Continuez d'être très sensible à vos clients, vos employés, vos partenaires et votre public en général. Cela signifie faire ce que vous pouvez pour résoudre les problèmes avec empathie. Cela signifie également être très attentif au type de contenu que vous publiez sur vos canaux marketing, notamment:

  • Des médias sociaux.
  • Email.
  • Votre blog.

Au cours des prochains mois, continuez de segmenter soigneusement vos listes de marketing par e-mail, en évitant d'envoyer des e-mails de vente aux entreprises dans l'hôtellerie et les voyages. Si vous avez l'intention de commercialiser auprès des détaillants et des restaurants, faites-le avec la plus grande délicatesse. Évitez le langage de la vente directe et indiquez clairement que vous êtes là pour les aider dans leur cheminement vers le rétablissement.

5. Évaluer – et réévaluer – les priorités de création de contenu

Si vous avez suivi notre blog, vous avez probablement remarqué que nous consacrons la majeure partie de son immobilier à aider notre public à surmonter les pièges du marketing pendant une crise mondiale.

Au cours des prochaines semaines, vous remarquerez peut-être également un léger changement dans l'équilibre entre notre contenu COVID-19 et nos pièces marketing instructives habituelles (par exemple, cette liste de contrôle technique SEO), se penchant plus fortement vers ce dernier sans supprimer le premier.

Ce nouvel équilibre est basé sur quelques facteurs. Quantitativement, nous pouvons voir dans Google Analytics que l'appétit de notre public pour les meilleures pratiques de référencement et de marketing de contenu augmente légèrement.

Qualitativement, cependant, nous savons par des conversations avec les clients et les prospects qu'ils ont encore besoin de conseils dans les mois à venir.

Ce n'est pas une science parfaite, mais la conclusion est de garder l'oreille au sol et d'utiliser les données dont vous disposez pour guider vos efforts de création de contenu. Et, en cas de doute, comptez sur ce que vous savez de votre public cible.

6. Nettoyez vos listes de diffusion

La triste réalité est que quelque 40 millions d'Américains ont perdu leur emploi à la suite de la pandémie. Si le courrier électronique est un élément important de votre stratégie marketing, vous avez peut-être déjà remarqué une augmentation de votre nombre de réponses automatiques.

Nous l'avons définitivement fait. Par conséquent, l'audit de notre liste de diffusion fait partie de notre manuel de réouverture.

Et il ne s'agit pas seulement d'élaguer les comptes de messagerie inactifs ou suspendus. À mesure que les entreprises rouvriront lentement et en toute sécurité, de nouvelles opportunités deviendront, espérons-le, accessibles aux chômeurs américains, et vous pourrez peut-être récupérer certaines de vos anciennes pistes.

Avoir une liste de courriels à jour améliorera vos taux de délivrabilité et rendra l'attribution de nouveaux prospects beaucoup plus facile.

Un mot pour les sages: L'achat de listes de diffusion est une activité risquée en ce moment. Même avec la réouverture des économies, vous aurez probablement plus de chance de doubler vos efforts de génération de leads organiques. Dans les bons moments, les listes de diffusion achetées ont un taux de dégradation moyen de 2,1% par mois (22% par an). En période d'incertitude et de chiffre d'affaires, ce chiffre est presque certainement plus élevé.

7. Commencez à intégrer l'agilité dans vos workflows marketing

Doris Day l'a dit le mieux: «L'avenir n'est pas à nous.»

Personne ne sait ce que les prochains mois nous réservent, et cela peut être angoissant pour ceux d'entre nous qui aiment planifier à l'avance.

Mais c'est aussi l'occasion de se familiariser avec le marketing agile.

Ces jours-ci, le blog Brafton planifie son calendrier de contenu dans deux semaines dans l'espoir que les choses changeront très probablement à un moment donné – et ils le font presque toujours.

Nous avons également fait un effort concerté pour être aussi agiles que possible pour nos clients, sachant que l'agilité dans le marketing est essentielle pour saisir les opportunités qui se dégagent. Cela implique de détecter les opportunités en temps opportun et de réaffecter les ressources vers les priorités les plus immédiates.

Et bien que cela puisse créer des contraintes, cela vous aidera finalement à éliminer tous les peluches et à vraiment réfléchir sérieusement à ce qui est considéré comme «essentiel».

Pour l'instant, au moins, le marketing agile est une nécessité. Mais en dehors de la portée d'une pandémie, l'agilité est également un avantage concurrentiel. Le temps, les efforts et l'argent que vous consacrez maintenant à la commercialisation agile vous aideront à traverser des temps incertains et à en sortir mieux placés pour réussir.

Qu'est-ce qu'un sous-domaine et quel est son impact sur le référencement? [Infographic]

<! –->

Note de l'éditeur: mise à jour juin 2020.

Votre site Web est un peu comme un iceberg. Les gens ne voient vraiment que les parties les plus visibles – votre page d'accueil, vos blogs, vos pages produits, etc.

Cependant, il y a un ventre beaucoup plus grand; un réseau de métadonnées, de plans de site XML, de balisage de schéma et d'architecture de site qui fournissent le cadre générant une forte présence dans les recherches. Si vous ne voulez pas que vos performances de recherche diminuent comme le Titanic, vous devez tenir compte de ces éléments.

Les tripes de tout site Web sont un réseau complexe de pages et de sous-domaines multiples, et la structure de ces composants est essentielle au succès du référencement. Les algorithmes de Google sont tristement célèbres, donc vous ne voulez pas vous déplacer dans le plan de votre site sans d'abord comprendre comment ces changements auront un impact sur le classement de votre site, en particulier en ce qui concerne votre domaine racine par rapport à vos sous-domaines.

L'une des questions les plus fréquemment posées par notre équipe technique est: "Qu'est-ce qu'un sous-domaine exactement?" Une question importante, bien sûr. Le suivi le plus urgent, cependant, devrait être: "Quel est le meilleur moment pour les utiliser?"

Qu'est-ce qu'un sous-domaine?

Tout d'abord, il y a beaucoup de confusion sur ce qui distingue les principaux domaines et sous-domaines. Dans certains cas, les gens confondent les deux, mais soyez assurés qu'ils sont entièrement différents.

Votre domaine principal – également appelé domaine principal ou domaine racine – est essentiellement le nom de votre site Web. Maintenant, avant de lancer un argument autour de la sémantique, sachez que la définition vient directement de Google lui-même. Comment pouvez-vous contester cela?

Dans le cas de Brafton, notre nom de domaine principal est brafton.com. Remarquez que je n'ai pas dit www.brafton.com ou https://www.brafton.com, qui sont techniquement les URL de notre site.

Un sous-domaine est une division de votre site Web que vous souhaitez distinguer par son identité et son contenu uniques. Par exemple, si Brafton voulait créer un sous-domaine pour notre page de blog (ce n'est pas le cas), notre nom de sous-domaine serait blog.brafton.com.

Pourquoi séparer certaines zones de votre site Web en sous-domaines? Voyons un exemple de hiérarchie de site:

Ce diagramme est assez clair et facile à suivre, non? Supposons, au lieu d'une simple page FAQ, que vous souhaitiez créer une bibliothèque de recherche complète remplie de livres blancs, de fiches techniques, de supports de formation, de guides d'utilisation et d'instructions d'utilisation du produit. Tout d'un coup, ce plan du site agréable et soigné deviendrait très compliqué, très rapide.

Un sous-domaine vous permet de séparer des parties de votre site qui sont suffisamment étendues pour justifier leur propre hiérarchie dédiée sans passer par tous les problèmes de configuration d'un nouveau site avec un nouveau domaine ou de confondre les visiteurs avec un domaine racine complètement différent.

De nombreuses entreprises utilisent des sous-domaines de cette manière, même Google lui-même. Si vous avez besoin d'aide avec l'une des applications du géant de la technologie, vous serez dirigé vers cette page:

https://support.google.com/

Notez que ce n'est pas https://google.com/support, mais https://support.google.com. Cet ordre est essentiel pour distinguer un sous-domaine d'un sous-dossier. Contrairement à un sous-domaine, un sous-dossier dérive du domaine de niveau supérieur dans la hiérarchie du site.

Les meilleures pratiques de la hiérarchie des sites soulignent l'importance de la simplicité, recommandant aux organisations de minimiser le nombre de catégories et sous-catégories incluses dans tout plan de site de navigation. Kissmetrics, par exemple, suggère de limiter le nombre de catégories de sites de deux à sept.

Les domaines de deuxième niveau sont essentiellement les mêmes qu'un sous-domaine, non?

Seigneur, non. Malgré la nomenclature, le domaine de deuxième niveau est sans doute la partie la plus importante du nom de votre site principal. En effet, les domaines de premier niveau et de deuxième niveau se réfèrent en fait à la hiérarchie des adresses Web, et non à leur relation avec votre site Web principal.

Encore une fois, prenez brafton.com. Dans ce cas, «.com» est le domaine de premier niveau (TLD), indiquant que le site est un site Web commercial. Les suffixes d'adresse Web comme .org, .edu et .gov sont tous des domaines de premier niveau. Votre TLD de domaine pourrait également référencer le pays du site: .ca, .it, .in, .uk, etc. Nous parlons vraiment des éléments constitutifs des sites Web ici.

Dans cet esprit, «brafton» est le domaine de second niveau. Et c'est vraiment ce que les gens retiennent et associent à votre site principal. Personne n'appelle Google «google.com» ou LinkedIn «linkedin.com». Ce serait fou.

Comment configurez-vous un sous-domaine?

Il existe essentiellement deux façons de créer un sous-domaine: à l'aide d'un enregistrement CNAME ou d'un enregistrement A. CNAME est un enregistrement qui se résout en une URL alternative, tandis qu'un enregistrement A se résout en une adresse IP.

Quelle que soit l'approche choisie, l'enregistrement doit être créé conformément aux spécifications d'hébergement de votre sous-domaine. Si vous ne respectez pas ces spécifications d'hébergement, vous courez le risque de configurer un enregistrement DNS qui ne sera pas correctement résolu lorsque le compte d'hébergement recevra des demandes de sa part. Dans cet esprit, il pourrait être judicieux de consulter votre fournisseur de domaine (aka, votre hébergeur, ou plus simplement, "hôte de domaine") pour obtenir toutes les informations d'hébergement dont vous aurez besoin et supprimer toute conjecture de l'équation.

À quoi tout cela ressemble-t-il en action? Supposons que vous hébergiez via WP Engine et que vous souhaitiez configurer un sous-domaine de site Web dédié pour votre blog. Vous devrez passer par un portail en ligne qui ressemble à ceci:

Lorsque vous allez créer un sous-domaine, WP Engine vous délivrera une URL temporaire à utiliser. À partir de là, vous pouvez choisir de créer un enregistrement CNAME à résoudre à cette URL ou un enregistrement A pour résoudre votre nouveau blog à une adresse IP spécifique.

Enfin, vous devrez enregistrer votre nouveau sous-domaine avec WP Engine afin qu'il sache comment le résoudre correctement.

Quand est-il judicieux d'utiliser des sous-domaines?

Compte tenu de l'étendue de la page d'assistance de Google, c'est un candidat idéal pour le statut de sous-domaine: il y a une douzaine d'applications à couvrir, chacune avec des articles de dépannage et des guides d'utilisation uniques.

Les sous-domaines sont également assez essentiels si votre entreprise opère sur différents marchés internationaux et que vous souhaitez créer des sites Web distincts adaptés à certains pays et régions. Si vos clients allemands sont obligés de naviguer sur le même site Web que vos clients en Amérique du Nord (en anglais, faites attention), cela ne mènera pas à une grande expérience de marque. Un sous-domaine vous évite d'avoir à acheter un nouveau domaine pour chaque pays.

De la même manière, les sous-domaines sont utiles lorsque vous souhaitez réellement créer une expérience de marque différente pour les utilisateurs. Par exemple, lorsque les entreprises proposent des produits et des services différents pour les consommateurs et les entreprises. Si vous souhaitez créer des sites de commerce électronique distincts pour les publics B2C et B2B (Amazon, par exemple, a un site Amazon Business distinct pour les utilisateurs B2B. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un sous-domaine.), Un sous-domaine peut être une bonne option.

Comcast Business est un excellent exemple de la façon dont les sous-domaines soutiennent une meilleure expérience de marque. Ces services sont spécifiquement destinés à un public B2B et sont assez étendus, il ne serait donc pas logique d'enterrer ces informations quelque part dans le site principal de Comcast axé sur les consommateurs. Le sous-domaine https://business.comcast.com/ permet à Comcast de créer deux expériences de marque distinctes pour deux publics cibles très différents tout en utilisant le même nom de domaine.

Les entreprises peuvent également utiliser des sous-domaines pour configurer des variantes axées sur les mobiles de leurs principaux sites Web. De toute évidence, la navigation sur une page Web est très différente sur un smartphone ou une tablette d'un ordinateur de bureau. Les processus de développement adaptatifs imposent aux développeurs de prendre en compte différentes tailles d'écran et différents facteurs de forme lors de la conception de sites Web mobiles. La création d'un sous-domaine distinct permet aux entreprises de fournir une interface utilisateur intuitive pour les visiteurs des sites de bureau et mobiles.

Quelles sont les implications SEO des sous-domaines?

"Donc, c'est un bon outil d'organisation", vous demandez-vous peut-être, "mais qu'est-ce qu'un sous-domaine a à voir avec le référencement naturel et le classement organique?" Excellente question.

Tout d’abord, il n’existe pas vraiment d’organisation pour le bien de l’organisation en ce qui concerne la structure et la hiérarchie du site. Un site Web dont la navigation est source de confusion en raison d'une structure médiocre va inévitablement se laisser impressionner par les moteurs de recherche. Une mauvaise mise en page du site amènera les visiteurs à passer moins de temps sur votre page ou plus de temps sur la page si cela leur prend beaucoup de temps pour trouver ce qu'ils recherchent, ce qui entraîne une expérience moins que satisfaisante et peut nuire à vos performances de recherche. En utilisant des sous-domaines pour rationaliser la hiérarchie de votre site, vous aidez les utilisateurs à trouver plus efficacement les informations qu'ils recherchent, améliorant ainsi les performances de référencement de votre site Web.

Si vous êtes connecté à la blogosphère axée sur le référencement, à ce stade, vous pensez probablement à vous-même, "Attendez, je pensais que les sous-domaines étaient mauvais pour le référencement?"

Il y a eu beaucoup de discussions sur l'impact négatif potentiel que les sous-domaines peuvent avoir sur les performances SEO, en particulier que les moteurs de recherche les pénalisent ou ont du mal à analyser entre les domaines principaux et les sous-domaines.

Le raisonnement veut que les algorithmes de Google reconnaissent vos sous-domaines comme des sites distincts de votre domaine principal et les classent individuellement. Ils seront essentiellement bloqués sur de petites îles de référencement, et votre site Web ne bénéficiera d'aucun impact positif que votre sous-domaine aurait sinon généré s'il s'agissait plutôt d'un sous-répertoire.

Bien que le débat sur le référencement des sous-domaines – ou son absence – fasse rage, il y a des raisons de croire que les avertissements précédents de «cannibalisation de la recherche organique» ont peut-être été un peu exagérés.

Lors d'une session Hangout d'août 2016, l'analyste des tendances pour les webmasters de Google, John Mueller, a répondu à la question de front, déclarant que les sous-domaines ne nuisent généralement pas au classement des sites:

"(Nous) reconnaissons que certains sites utilisent des sous-domaines comme différentes parties du site", a-t-il déclaré. "Et, de la même manière que d'autres sites pourraient utiliser des sous-répertoires."

Selon Mueller, les algorithmes de Google sont tout à fait aptes à analyser les sous-domaines et sous-répertoires tout aussi bien et à donner un sens à tout cela.

Cela étant dit, il a mis en garde contre l'utilisation de sous-domaines génériques conçus pour rediriger toute personne essayant d'accéder à des sous-domaines inexistants vers un dossier spécifique. Historiquement, les algorithmes de Google ont eu du mal à explorer ces types spécifiques de sous-domaines.

Devriez-vous utiliser des sous-domaines?

Vous espérez probablement une réponse assez simple ici, mais il n'y en a pas.

Comme à peu près tout le reste lié au référencement et aux facteurs de classement Google, vous devez prendre les choses au cas par cas. Il n'y a pas de règle fixe dictant l'utilisation des sous-domaines, car, pour certaines entreprises, leurs avantages l'emportent sur les retombées potentielles du référencement (réelles ou perçues).

Dans d'autres cas, les sous-domaines ne fourniront aucune valeur tangible réelle par rapport aux sous-répertoires qui s'étendent à partir de votre domaine principal. Il est donc inutile d'apporter des modifications importantes à la structure du site. À la fin de la journée, cela dépend de ce qui a le plus de sens pour votre site Web particulier.

John Doherty, fondateur du réseau professionnel de fournisseurs de référencement et de marketing numérique Credo, explique que pour tirer le meilleur parti de la valeur SEO de votre sous-domaine, vous devez les traiter comme s'ils étaient leurs propres sites Web à part entière.

«Les sous-domaines peuvent absolument fonctionner correctement pour le référencement, mais cela nécessite beaucoup d'efforts supplémentaires pour mettre le contenu (comme un blog) dans un sous-dossier», explique Doherty. «Nous avons vu à plusieurs reprises que lorsque du contenu (tel qu'un blog) est déplacé d'un sous-domaine vers un sous-dossier, il se produit souvent une augmentation spectaculaire du trafic organique et des classements. C'est plus difficile à faire, et peut-être même impossible, selon le but du sous-domaine, mais c'est quelque chose à considérer lors du lancement d'un sous-domaine en premier lieu.

Alors, ne le fais pas à moitié. Si vous voulez voir les résultats SEO avec votre sous-domaine, vous feriez mieux d'être prêt à travailler.

Si vous avez des questions sur votre propre hiérarchie de navigation et sur la façon de configurer votre site Web pour des opportunités de classement optimales, envoyez une ligne à notre équipe de consultants. Nous pouvons vous aider à identifier la meilleure approche pour atteindre vos objectifs et optimiser votre site Web.

Et une fois la structure interne de votre site triée à la perfection, vous vous sentirez très bien – presque James Cameron génial.

(intégré) https://www.youtube.com/watch?v=PwjfLMa7_3E (/ intégré)

5 sources de trafic gratuites qui donnent de grands résultats

<! –->

Pensez à certains des sites Web que vous pourriez visiter en une journée.

À combien pensez-vous être arrivé en cliquant sur les annonces? Probablement pas beaucoup.

La plupart des gens recherchent sur le Web une solution à un problème ou recherchent des informations qui les aideront à faire quelque chose. Les publicités sont généralement des interruptions de ces objectifs.

Les données des classements Web avancés le soutiennent.

Le taux de clics moyen d'une annonce sur la recherche Google est d'environ 3%.

Par comparaison, le premier résultat de recherche organique sera cliqué environ 33% du temps. Cela diminue progressivement au fur et à mesure que vous descendez la page:

  • Position 2: 16% CTR.
  • Position 3: 10% CTR.
  • Position 4: 7% CTR.
  • Position 5: 5% CTR.
  • Position 6: 3,5% CTR.

Ainsi, même si un résultat de recherche payante se trouve tout en haut de Google, les utilisateurs cliqueront dessus aussi souvent qu'ils pourraient cliquer sur une liste dans la septième ou la huitième position de recherche organique.

Pour les annonces graphiques et les bannières publicitaires qui apparaissent sur les pages Web, le CTR est encore plus bas: environ 0,5%.

Les publicités et les réseaux publicitaires ont une place dans une campagne de marketing, pour être juste. Mais quand il s'agit de générer du trafic, le payant ne tient pas une bougie gratuitement.

Si vous essayez d'augmenter les prospects entrants, votre meilleur pari est de concentrer votre énergie sur les 5 sources de trafic gratuites qui produiront des résultats durables à grande échelle:

  1. Recherche Organique.
  2. Email.
  3. Des médias sociaux.
  4. Publication d'invité.
  5. Forums de questions / réponses.

Voyons comment utiliser – et mesurer le succès – sur chacune de ces sources de trafic de site Web très performantes:

1. Recherche organique

Plus de 50% de tout le trafic du site Web est généré par les moteurs de recherche.

Lorsque les gens veulent des réponses, ils demandent à Google. Par conséquent, déterminer ce que les gens recherchent et comment classer ces requêtes a la plus grande valeur potentielle en termes de génération de trafic.

Cela ne vous coûtera pas un centime en dépenses publicitaires.

Mais ça volonté vous coûte du temps et des efforts.

Comment l'utiliser

L'optimisation des moteurs de recherche (SEO) est le nom du jeu. Nous avons écrit des livres électroniques complets sur le référencement, et il y a beaucoup de choses qui entrent dans la pratique.

Cependant, voici la liste de contrôle de haut niveau pour améliorer le trafic sur le site Web à partir de la recherche organique:

  1. Assurez-vous que votre site est correctement configuré pour être indexé dans les résultats de recherche.
  2. Découvrez vos mots clés à vocation commerciale les plus précieux (c'est-à-dire ceux que votre public cible utilise lors de l'achat de produits ou de services comme le vôtre) et assurez-vous que vos pages de destination commerciales sont optimisées pour un classement pour ces mots clés.
  3. Réoptimisez les articles de blog et les pages de destination qui sont à une distance frappante de la page 1 pour des mots clés spécifiques; il s'agit de l'un des moyens les plus immédiats et les plus rentables d'améliorer le trafic de recherche.
  4. Utilisez des outils de recherche de mots clés pour identifier les mots clés supplémentaires à courte et à longue queue pour lesquels votre site doit se classer; commencer à créer des articles de blog optimisés pour le classement de ces mots clés. Nous vous recommandons de cibler 1 mot clé par article de blog.
  5. Gagnez des backlinks vers votre site en bloguant sur des invités ou en contactant d'autres éditeurs de contenu en les incitant à créer un lien vers votre site (par exemple, en établissant un lien vers leur site ou en leur offrant une licence gratuite pour votre logiciel).
  6. Mener des audits techniques de référencement (par exemple, pour la convivialité mobile, les liens rompus, la structure du site, le balisage de schéma, etc.).

Nous avons couvert beaucoup de cela, et plus, dans un article de blog précédent. Lisez-le ici pour en savoir plus sur le référencement organique.

Comment suivre le succès de la recherche organique

Google Analytics

Google Analytics est crucial non seulement pour le référencement, mais pour toutes les campagnes de marketing numérique liées à votre site Web. C'est un lapin d'informations sur votre site. À vol d'oiseau, certaines des mesures les plus importantes à surveiller lors du suivi de votre trafic sont les suivantes:

  • Sessions: Commence lorsqu'un utilisateur arrive sur une page de votre site et se termine lorsqu'il quitte.
  • Utilisateurs: Les utilisateurs vous diront exactement combien de personnes uniques sont venues sur votre site.
  • Chaînes: Cela vous indiquera les sources de trafic attirant des utilisateurs (trafic organique, trafic direct, sources de trafic payant, réseaux sociaux, e-mail, etc.).
  • Public: Vous pouvez trouver des indices sur votre public, y compris ses intérêts, ses données démographiques, son emplacement, ses appareils préférés, etc.
  • Conversions: Vous pouvez définir des objectifs de conversion dans Google Analytics et les suivre.
  • Mesures d'engagement: Regardez également le taux de rebond, les pages par session, la durée de la session et d'autres mesures comportementales pour essayer de comprendre comment votre trafic entrant s'engage avec le contenu de votre site.

En règle générale, gardez toujours un œil sur les progrès d'une année à l'autre. Ceci est important pour comprendre les variables – par exemple, reconnaître qu'une baisse de trafic au T4 n'est que le résultat de la saison des fêtes. Google Analytics facilite la comparaison du trafic en glissement annuel et permet de voir comment des efforts de référencement spécifiques et d'autres variables affectent le trafic vers votre site.

Sessions de glissement annuel pour Brafton.com.

Google Search Console

La Search Console est encore plus directement liée à la recherche naturelle que Google Analytics. Il vous montre l'état d'indexation de vos pages Web tout en développant les performances de ces pages dans la recherche.

Voici quelques-unes des principales mesures à prendre en compte dans la Search Console:

  • Impressions: Le nombre de fois qu'une de vos pages s'affiche dans les résultats des moteurs de recherche.
  • Clics: Le nombre de fois que quelqu'un clique sur l'une de vos pages répertoriées dans les résultats de recherche.
  • Taux de clics: Pourcentage d'impressions ayant généré un clic.
  • Position moyenne: Position moyenne de votre site et de ses pages dans les résultats de recherche.

Vous pouvez également consulter les requêtes spécifiques pour lesquelles votre site se classe pour voir exactement lesquelles génèrent le plus d'impressions et de clics.

Contrairement à Google Analytics, votre capacité à faire des comparaisons d'une année à l'autre est limitée. Google Search Console ne vous montre que des données remontant à 16 mois. Cependant, il peut toujours être utile de comparer les délais (par exemple, la dernière période de 45 jours avec la période précédente de 45 jours). Gardez également à l'esprit que le «trafic» n'est pas techniquement une statistique Search Console. Cela dit, les "clics" vous indiqueront à quelle fréquence les utilisateurs sélectionnent vos pages Web dans les résultats de recherche, et c'est un indicateur clé du trafic basé sur la recherche.

2. Courriel

En moyenne, chaque dollar dépensé en marketing par e-mail génère un retour de 44 $. Ce retour sur investissement est si élevé pour plusieurs raisons. À savoir, le marketing par courrier électronique est:

  • Très ciblé.
  • Personnalisé.
  • Plus direct (les messages vont directement dans une boîte de réception).
  • Relativement facile à mettre à l'échelle.

Comment l'utiliser

Techniquement, le marketing par courrier électronique n'est pas gratuit, car l'une des premières choses dont vous aurez besoin est un abonnement à une plate-forme d'automatisation du courrier électronique telle que Marketo, Mailchimp ou Pardot. (À strictement parler, tout marketing coûte de l'argent; mais les e-mails et les autres canaux de cette liste ne sont pas des sources de trafic payantes – vous payez pour le temps, l'énergie et les outils qui vous aident à générer du trafic organique, pas le trafic réel.)

L'automatisation des e-mails facilite la segmentation de votre base de données de messagerie en listes gérables en fonction des attributs des contacts tels que l'emplacement, le titre du poste, etc. Elle vous aide également à créer, planifier et envoyer des e-mails à vos listes.

Quant au "comment" du marketing par e-mail, il y a quelques étapes à suivre si vous essayez de le faire à grande échelle. Passons en revue les principaux:

  • Construisez votre base de données de messagerie. Vous pouvez le faire en payant pour des bases de données d'e-mails prédéfinies, mais nous vous recommandons de créer votre propre base de données en capturant les adresses e-mails de manière organique – par exemple, en affichant un bouton "s'abonner" sur votre site Web ou votre blog, ou en configurant une pop-up activée par défilement. jusqu'à la boîte. N'oubliez pas que vous devez être incité à les inciter à s'inscrire (excellent contenu, réductions, etc.).
  • Segmentez votre audience. Concentrez-vous sur les attributs les plus importants pour votre marque. Cela pourrait être le lieu, le titre du poste, l'âge, le sexe, le client par rapport au client potentiel ou une combinaison de ceux-ci.
  • Créez une newsletter par e-mail. Nous sommes de grands fans de la newsletter. Il s'agit d'un moyen non commercial de partager du contenu et des informations utiles avec les abonnés. C'est également un excellent moyen de soutenir vos efforts de référencement naturel, en particulier en distribuant et en promouvant votre contenu pour le référencement, et en générant du trafic vers ces pages.
  • Maintenez votre base de données de messagerie. Au fil du temps, certains de vos contacts quitteront leur entreprise actuelle ou changeront peut-être leur adresse e-mail. Pour maximiser la délivrabilité et éviter d'envoyer des e-mails à des adresses inactives, assurez-vous de maintenir votre base de données régulièrement.
  • Lancez d'autres campagnes d'email marketing. Campagnes de goutte-à-goutte, e-mails de lead-nurture, e-mails d'intégration – tous ont une place dans votre stratégie d'email marketing. En plus de générer du trafic vers votre site, ils peuvent aider à approfondir les prospects dans l'entonnoir de vente.

Pour en savoir plus sur les étapes du marketing par e-mail et sur la façon de créer un excellent contenu de courrier électronique, consultez cet article.

Comment suivre le succès du marketing par e-mail

En dehors des gains évidents – des personnes qui répondent pour organiser une réunion avec les ventes – vous devez surveiller méthodiquement vos gains incrémentiels. Au minimum:

  • Créez des URL personnalisées pour suivre le trafic généré par les e-mails dans Google Analytics. Pour ce faire, utilisez l'outil de création d'URL de campagne gratuit de Google.
  • Faites attention aux paramètres tels que la délivrabilité, le taux d'ouverture, le taux d'ouverture, le taux de clics et le taux de conversion. Ceux-ci devraient tous être traçables via votre plate-forme d'automatisation du marketing par e-mail.

Si vous êtes principalement concerné par le trafic vers votre site, il est essentiel que vous créiez les URL personnalisées susmentionnées.

Sinon, gardez un œil sur vos mesures d'engagement par e-mail, car elles vous aideront à déterminer les types de lignes d'objet et de contenu que les destinataires sont les plus susceptibles d'ouvrir et d'interagir.

3. Médias sociaux

En ce qui concerne les sources de trafic sur les sites Web, Facebook, Twitter, LinkedIn et d'autres canaux de médias sociaux ne peuvent pas faire face à la recherche naturelle. Depuis 2014, le social a généré environ 5% du trafic Web chaque année, contre 53% de la recherche organique.

Cela est probablement dû au fait que la plupart des engagements sur les réseaux sociaux se produisent sans jamais quitter la plateforme. Les utilisateurs parcourent souvent leur flux, regardent les commentaires, les images, regardent des vidéos en mode muet et aiment parfois quelque chose qu'ils voient ou laissent des commentaires.

Néanmoins, une présence sur les réseaux sociaux est plus ou moins une attente – à la fois dans les entreprises B2B et B2C. Plus important encore, le social peut et a souvent des avantages très réels en termes de notoriété de la marque, de génération de leads et de trafic pour votre site Web.

Comment l'utiliser

La notoriété de la marque est la principale raison pour laquelle la plupart des entreprises (69%) utilisent les médias sociaux. La deuxième raison principale est l'augmentation du trafic (52%).

Techniquement, les deux ne s'excluent pas mutuellement. Si vos adeptes des médias sociaux sont plus intéressés par votre marque, ils sont d'autant plus susceptibles de cliquer sur un lien qui accède à votre site Web.

Dans cet esprit, examinons les principales étapes de la génération de trafic ciblé gratuit via les réseaux sociaux:

  • Créez du contenu à partager: Avant de prier pour élargir votre audience, vous avez besoin d'un contenu qui mérite d'être partagé avec eux. Créez des articles de blog, des illustrations et des vidéos susceptibles d'intéresser les abonnés potentiels et commencez à les publier sur vos réseaux sociaux.
  • Faites la promotion de vos pages sociales sur votre site: Assurez-vous d'avoir des liens clairs vers vos pages de médias sociaux sur votre site Web. Cela aidera à canaliser du trafic vers vos pages de médias sociaux. Cela peut sembler contre-intuitif, mais si vous obtenez un visiteur occasionnel du site qui vous suit sur les médias sociaux, vous créez essentiellement une ligne de communication cohérente avec cette personne – ergo, ils deviennent un chef de file.
  • Collaborez avec des influenceurs: Par «influenceurs», nous ne voulons pas dire Kylie Jenner. Nous voulons dire le genre non rémunéré – des pairs de l'industrie, des leaders d'opinion et même des clients satisfaits. Contactez-les via des outils de messagerie sociale, en leur demandant de vous suivre en échange de mentions sur votre site ou sur les réseaux sociaux. Interagissez avec le contenu qu'ils publient pour aider à être vu par leur public. Le comportement social engendre le succès sur les réseaux sociaux.
  • Faites la promotion de vos articles de blog sur vos comptes: Tout comme vous diffuseriez votre contenu par e-mail, faites de même sur les réseaux sociaux. Cela garantira que les membres de votre public qui ne se sont pas abonnés à votre newsletter mais qui vous suivent sur les réseaux sociaux voient vos mises à jour de contenu.

Comment suivre le succès du marketing des médias sociaux

Chaque canal de médias sociaux est un peu différent et peut donc avoir des nuances de KPI. Mais sur tous les canaux, il y a quelques mesures communes à prendre en compte:

  • Sessions sur Google Analytics: Google Analytics vous dira exactement quelle part du trafic de votre site arrive via les réseaux sociaux.
  • Impressions: Vous indique combien de fois l'un de vos messages apparaît dans le flux d'un utilisateur.
  • Atteindre: Vous indique combien d'utilisateurs ont vu l'un de vos messages.
  • Taux de clics: Pourcentage d'impressions ayant généré des clics.
  • Missions: Commentaires, likes, clics, re-Tweets, partages, etc.
  • Coût par lead: Le montant d'argent que vous avez dépensé pour gérer les réseaux sociaux organiques (généralement en fonction du temps et des efforts) par rapport au nombre de prospects que vous gagnez.

À l'exception des «sessions sur Google Analytics», vous pouvez surveiller les mesures ci-dessus via chaque canal sur lequel vous publiez ou via une plate-forme de publication sociale comme Sprout Social.

Pour en savoir plus sur les KPI marketing des réseaux sociaux, consultez notre article sur le sujet ici.

4. Publication d'invité

Les backlinks sont très précieux du point de vue du référencement. Et comme nous l'avons déjà établi, le référencement est crucial pour générer du trafic de recherche organique.

L'une des façons de gagner des backlinks de haute qualité vers votre site consiste à soumettre des articles de blog invités à des sites Web dotés d'une autorité de domaine forte. Si ce site publie votre message d'invité, Google interprétera tous les liens renvoyant vers votre site comme un vote de confiance.

Sans oublier que vous exposez potentiellement votre marque au public d'un autre éditeur.

Comment l'utiliser

En un mot, recherchez des sources d'information et des blogs respectables sur l'industrie et essayez de prendre contact pour devenir un contributeur. Notre CMO, par exemple, est un contributeur invité régulier de Moz. Avoir son contenu sur leur site nous permet de gagner des backlinks, mais cela met également notre marque devant le public de Moz.

Et contrairement au marketing d'affiliation – qui implique souvent de payer une commission à l'éditeur qui renvoie vers votre site – la publication d'invités est un échange non monétaire mutuellement avantageux. En échange de la visibilité de la marque sur le blog de quelqu'un d'autre, vous lui offrez un excellent contenu qui soutiendra ses propres objectifs de marketing de contenu.

Comment mesurer le succès

Celui-ci est simple: vérifiez votre trafic de parrainage dans Google Analytics.

Google Analytics vous montrera également exactement d'où proviennent ces références. Gardez cela à l'esprit lorsque vous pensez aux sites que vous voudrez peut-être contacter à propos de la publication d'invités. S'ils font déjà référence à votre domaine – et que leur site a une autorité de domaine forte – alors, par tous les moyens, suivez ce fil.

5. Forums moyens et industriels

Il existe plusieurs façons de gagner des backlinks et du trafic de parrainage.

Entrez Medium, Quora et autres forums en ligne.

Comment les utiliser

Commençons par Medium.

Si vous créez un contenu sur Medium – de préférence un contenu optimisé pour un mot clé spécifique (parce que vous voulez que ce contenu fonctionne bien dans la recherche organique, non?) – vous pouvez créer un lien vers votre propre domaine dans le corps du contenu ou dans votre bio. Ce backlink peut agir comme une source de trafic vers votre site.

Ensuite, il y a les Reddits, Quoras, Stack Overflows et d'innombrables autres forums en ligne auxquels les gens vont avec des questions auxquelles ils ne peuvent pas facilement répondre ou trouver sur le Web.

Quora, par exemple, a une visibilité de recherche particulièrement forte. Si vous pouvez anticiper les questions de votre public, les trouver sur Quora et fournir un lien vers votre site Web qui répond à la question, vous pouvez aider à générer du trafic vers votre domaine.

Il en va de même pour Reddit et d'autres forums.

Comment mesurer le succès

Encore une fois, tout ce que vous devez vraiment faire est de suivre votre trafic de référence dans Google Analytics.

Vous pouvez voir exactement quel pourcentage du trafic de votre site est généré par les références provenant d'autres sites, et voir quels sont ces sites.

Conclusion: donnez la priorité au trafic gratuit par rapport au trafic payant

S'il n'y a qu'une seule chose que vous retenez de ce post, que ce soit: le trafic de site Web gratuit est presque toujours plus abondant que le trafic payant.

Si vous avez des doutes sur cette réclamation, il vous suffit de consulter votre propre tableau de bord Google Analytics. La majeure partie du trafic de votre site provient probablement de sources non rémunérées telles que la recherche organique, les e-mails, les renvois, peut-être avec des éléments "directs", "autres" et "médias sociaux".

Avons-nous tort? Faites le nous savoir dans les commentaires.

Sinon, continuez à surveiller vos sources de trafic et continuez à utiliser vos canaux de marketing organique de manière à ce qu'ils se complètent.

Plus important encore, restez bien, en bonne santé et réveillé.

Comment nous avons aidé une entreprise mondiale de services informatiques à augmenter ses prospects entrants de 51% [success story]

<! –4 juin 2020->

S'il y a une chose dont chaque entreprise de solutions et de services technologiques a besoin, c'est qu'elle mène.

Les fournisseurs de services interentreprises peuvent avoir des phases de réflexion notoirement longues intégrées à leur entonnoir de vente, et il n'y a que peu de choses à faire pour accélérer le cycle.

C'est pourquoi il est si important d'avoir un flux constant de prospects qualifiés pour le marketing et les ventes. Si ce pipeline commence à s'assécher, une sécheresse de revenus est prévue.

En 2019, notre client, fournisseur mondial de solutions logicielles et de services informatiques, est venu nous voir sous le même prétexte.

Voici leur histoire:

La mission: remplir l'entonnoir

Nous avons dû travailler en arrière à partir de l'objectif ultime ici, qui était d'augmenter les prospects entrants (à la fois MQL et SQL).

L'une des meilleures façons de générer des prospects entrants est d'avoir plus de regards sur vos pages de destination de conversion. Et pour cela, vous avez besoin de trafic sur le site.

Pour faciliter ce trafic, nous nous sommes d'abord concentrés sur l'augmentation du nombre d'utilisateurs visitant le blog de l'entreprise.

Plus précisément, nous avons créé une liste de mots clés commercialement pertinents, c'est-à-dire des mots clés avec un volume de recherche mensuel élevé et une intention liée aux produits et services de nos clients.

Nous avons pris ces mots clés et créé ce que nous appelons les rapports sur les performances de recherche (SPB). Ces ressources propriétaires procèdent essentiellement à la rétro-ingénierie des pages les mieux classées pour un mot clé spécifique. Le but est de déterminer exactement quels sujets et thèmes sont répandus dans le contenu de la page 1 des SERP.

Une fois créé, notre stratège a transmis les SPB au rédacteur de contenu affecté au compte. Les scribes ont travaillé leur magie et transformé les informations en contenu de blog qui a de fortes chances de bien fonctionner dans les résultats de recherche.

En théorie, ce contenu de blog aiderait à générer plus de trafic par le biais d'un classement sur la recherche organique. À partir de là, les pages de destination des conversions de nos clients aideraient à capturer plus de prospects. Mais pour nous assurer que cela s'est réellement produit, nous avons soutenu ces efforts de conversion en créant des études de cas téléchargeables et des livres blancs qui transformeraient certains des utilisateurs entrants en prospects.

Le résultat: exactement ce que nous espérions

En l'espace d'environ 12 mois, nous avons aidé notre client à augmenter de 84% le nombre de mots clés pour lesquels il se classe dans les trois premières positions de recherche.

En conséquence, ils ont vu une augmentation de 20% des pages vues organiques sur le blog d'une année à l'autre.

Plus important encore, cependant – et la raison pour laquelle nous avons fait tout cela – notre client a vu une augmentation de 51% des soumissions de formulaires de contact organiques.

La leçon: les prospects suivront un excellent contenu

À la fin de la journée, la plupart de notre travail pour ce client particulier était la création de contenu.

Cependant, ce contenu était guidé par la recherche de mots clés et les SPB que notre équipe de consultants a développés pour s'assurer qu'il se classerait bien dans la recherche.

Nous savions que si nous pouvions améliorer le classement et générer plus de trafic vers le site, nous étions à mi-chemin de l'amélioration de la génération de leads.

À partir de là, il s'agissait simplement d'amener les visiteurs à fournir leur adresse e-mail en échange d'un contenu plus intéressant. Disposer de supports marketing de grande valeur tels que des livres blancs et des études de cas a soutenu cet objectif.

Et c'est, plus ou moins, le marketing de contenu en bref.

Marketing de contenu en temps de crise: à faire et à ne pas faire

<! –->

Comprendre ce qu’il ne faut pas faire est souvent bien plus crucial que ce qu’il faut faire pour faire face à une pandémie mondiale qui a affecté le monde de plusieurs manières.

Et le marketing de contenu en temps de crise ne fait pas exception.

Mais comme Queen l'a dit un jour, "le spectacle doit continuer." Je vais vous présenter quelques façons d'utiliser le contenu pour éviter une catastrophe de relations publiques et développer la bonne volonté des clients actuels et potentiels.

Voici ce que nous allons couvrir:

  1. Le marketing de contenu ne fonctionne pas.
  2. C'est le marketing de contenu.
  3. L’approche de Venngage en matière de marketing de contenu en période de crise.
  4. Vos clients ont besoin de vous.

Si vous avez cherché des indications sur la navigation dans ces eaux troubles en utilisant le marketing de contenu et en évitant les pièges courants dans le processus, ce guide est pour vous.

Je vais partager des exemples d'entreprises qui traversent efficacement cette crise et d'entreprises qui ne sont pas et comment Venngage aborde le marketing de contenu dans cette crise.

Commençons.

Le marketing de contenu n'est pas

Vous voulez aborder le marketing de contenu dans une crise de la bonne façon?

Commencez par appliquer l'heuristique «Jab, jab, jab, right hook» à votre stratégie de contenu. Qu'est-ce que jab, jab, jab, right hook? En termes simples: visez à créer 80% de contenu éducatif et 20% de contenu promotionnel.

Faites le suivi en éliminant ce qu'il ne faut pas faire. Et concluez en faisant un travail assidu pour suivre les «choses à faire».

Voici quelques éléments de marketing de contenu à éviter en cas de crise:

1. N'affichez pas un manque d'empathie

L'objectif du marketing de contenu est d'éduquer ou de répondre aux besoins des clients et d'offrir des solutions pour atténuer leur problème. C’est ainsi que les nouveaux visiteurs du blog se transforment en clients et les clients en fans passionnés.

Les clients peuvent sentir un manque d'empathie à un mile de distance. Si votre contenu ne démontre pas que vous comprenez leurs points faibles et n'offre pas de solutions tangibles pour les résoudre, vos clients se contenteront de se désengager.

Le marketing de contenu axé sur l'empathie vous oblige à identifier vos clients (et votre public plus large) et à leur parler régulièrement de:

  • Ce avec quoi ils ont du mal.
  • Des conseils qui pourraient les aider à résoudre certains de leurs points faibles.
  • Ce que vous pouvez faire pour les soutenir.

Cela est particulièrement vrai pour le marketing de contenu en période de crise.

Il ne s'agit pas non plus du générique «nous sommes là pour vous» ou «dites-nous comment nous pouvons vous aider». Vous devez soit proposer des solutions exploitables, soit, à tout le moins, mettre vos clients à l'aise par des messages rassurants ou pleins d'espoir pour l'avenir par le biais de contenus éducatifs.

Cela vous obligera à changer votre stratégie de contenu pour tenir compte des besoins changeants des clients. Le hub COVID-19 de Brafton est un excellent exemple de contenu axé sur l'empathie visant à aider les clients (plus d'informations à ce sujet plus tard).

Mais voici à quoi ressemble un contenu dépourvu d'empathie et promu à l'aide du marketing par e-mail:

Avertissement: Ritual a rapidement corrigé son erreur en s'excusant dans un e-mail de suivi – chapeau à eux. Mais j'espère que cela aidera votre entreprise à éviter de commettre des erreurs de marketing similaires.

Vous n'avez même pas à vous mettre à la place de vos clients pour être empathique. Vous êtes vous-même un client et, comme tout le monde, vous aussi, vous êtes aux prises avec cette crise.

En tant que client, comment souhaiteriez-vous être contacté? Quel type de contenu, de ton et de message vous mettrait à l'aise? Voici un guide pratique sur la façon de «ne pas» écrire vos e-mails pendant une crise mondiale.

2. N'ignorez pas la crise

Dans cette crise, vous avez probablement remarqué deux types d'entreprises:

  1. Les entreprises prennent le temps d'aider les clients et la communauté en général.
  2. Les entreprises se frayent un chemin en faisant comme si de rien n'était.

Et tout comme moi, vous n'aimez probablement pas le deuxième type d'entreprise.

Être silencieux pendant une pandémie mondiale est non seulement désagréable, mais aura également un impact sur la réputation de votre marque et incitera les clients potentiels à réfléchir à deux fois avant de faire affaire avec votre entreprise à l'avenir.

Mais ne me croyez pas sur parole. Voici un extrait direct de H + K sur la façon dont COVID-19 modifie le comportement d'achat des consommateurs:

«Les consommateurs attendent des marques qu'elles modifient leurs priorités commerciales et leurs ressources pour répondre de manière appropriée et s'adapter aux défis actuels, même si cela se traduit par des pertes économiques importantes. Sans surprise, les consommateurs attendent des marques qu'elles produisent des produits qui aident les consommateurs à relever les défis d'aujourd'hui et communiquent de manière transparente avec les parties prenantes. Au-delà de ces attentes, les consommateurs souhaitent que les entreprises soutiennent davantage la crise en faisant don d'une partie de leurs ventes aux hôpitaux locaux et / ou en s'associant à d'autres marques pour maximiser l'impact de leurs efforts. »

Je ne dis pas que vous devriez commencer à plâtrer le mot "COVID-19" sur vos sites Web, publicités, panneaux d'affichage ou contenu de médias sociaux.

Vous n'avez pas besoin de le mentionner par son nom. Mais reconnaissez que nous traversons en effet une crise de votre contenu et de votre messagerie suivie de sécurisations ou de solutions tangibles.

Je ne peux penser à aucun autre exemple que le fabricant de boissons Corona pour prouver mon point. Même avec le rare malheur de partager un nom avec une pandémie mondiale, Corona a pris des mesures rapides pour remédier à la situation:

En bref: lorsque les choses deviennent difficiles, ne restez pas silencieux à ce sujet! Discutez avec vos parties prenantes, les investisseurs, la communauté et vos clients en général de vos plans pour gérer efficacement cette crise. Cela m'emmène au point suivant.

Le marketing de contenu

Une fois que vous avez évité les choses à ne pas faire, il est temps de travailler dur et de commencer à faire les choses.

Voici ce qu'il faut faire pour le marketing de contenu en temps de crise:

1. Concentrez-vous sur le contenu éducatif

Dans cette pandémie, les gens n'ont pas cessé de rechercher des informations en ligne, ils recherchent simplement des choses différentes maintenant.

Cela signifie une chose simple: en ces temps difficiles, votre public a changé de priorité. Ils veulent être éduqués et non pas vendus.

Et avec des mots clés comme «travail à domicile» qui ont vu 300% de recherches supplémentaires en mars par rapport à la même période l'an dernier, le moment est venu de lancer des recherches créatives.

Quels mots-clés affichent une tendance à la hausse?

Pouvez-vous créer du contenu inspirant ou éducatif autour de sujets annexes mais tendances?

Quel contenu pouvez-vous créer maintenant qui sera utile aux lecteurs dans 6 mois ou un an? (N'oubliez pas de conserver les slugs et les en-têtes à tout moment afin que votre contenu soit toujours pertinent, même dans un an ou deux.)

Faites preuve d'empathie envers les besoins changeants des clients, gardez à l'esprit les tendances SEO pendant la phase d'idéation du contenu et doublez le contenu éducatif si vous voulez que votre entreprise résiste à cette tempête.

Le COVID-19 Resource Hub de Brafton est l'exemple parfait de doubler le contenu éducatif et d'être empathique envers les besoins actuels des clients (qui doivent être éduqués):

La source.

Un autre exemple vient de Headspace, qui a utilisé Instagram pour éduquer les abonnés à se laver les mains et à lier leur produit pour créer un contenu léger:

Conseil de pro: Vous ne savez pas par où commencer? Voici un guide pratique sur la façon d’être «utile d’abord» dans un environnement en évolution rapide à partir du centre de ressources de Brafton.

2. Fournissez des mises à jour de l'entreprise

Aux grands maux les grands moyens. Par-dessus tout, le moment est venu d'informer vos clients de tout changement dans votre entreprise.

Cela ne s'applique pas uniquement à la modification des heures d'ouverture ou à l'envoi de mises à jour. Il s'agit d'une excellente occasion pour votre entreprise de faire preuve d'empathie envers vos clients et leurs besoins changeants.

La société mère de Levi est le parfait exemple de mises à jour correctes de l'entreprise:

Commencez par réfléchir à la façon dont votre entreprise peut aider vos clients en ce moment. Surtout les personnes qui ont été directement touchées par cette crise:

  • Pouvez-vous leur offrir la livraison gratuite?
  • Qu'en est-il de l'accès gratuit à des outils premium pour soutenir les clients exploitant des entreprises locales?
  • Pouvez-vous créer un hub de contenu éducatif qui peut aider vos clients à naviguer efficacement dans cette crise?

Quoi que vous puissiez faire pour aider, c'est le moment de le faire. Une fois que les affaires auront repris, les clients se souviendront de vous comme de celui qui les a aidés plutôt que d'essayer de leur vendre.

Le résultat final? Amélioration de la perception et de la confiance des clients envers votre marque et par extension: augmentation des ventes.

Il existe de nombreux exemples de mise à jour de l'entreprise, mais celui que j'admire le plus vient de Brafton. Voici une lettre de leur directeur marketing, Jeff Baker:

La source.

Le marketing de contenu ne consiste pas uniquement à rédiger des articles de blog ou à enregistrer des webinaires. Dans de tels moments, vous devez utiliser le contenu comme canal de relations publiques et de communication pour encourager la communication bidirectionnelle avec vos clients.

L’approche de Venngage en matière de marketing de contenu en période de crise

Comment avons-nous géré la crise? Je suis peut-être partiale, mais je pense que nous avons fait un travail décent en suivant les choses à faire et en nous éloignant des choses à ne pas faire.

Non seulement cela, nous avons pris des mesures pour atténuer les impacts de COVID-19 sur notre entreprise dès qu'il a été déclaré pandémie mondiale.

Voici quelques choses que nous avons faites immédiatement:

  1. A parlé à nos utilisateurs. Nous avons envoyé des sondages et parlé au téléphone pour comprendre leurs points faibles dans ce nouvel environnement.
  2. A commencé à suivre les tendances de recherche. Rester au courant des tendances SEO et créer du contenu autour de sujets auxiliaires (tendances mots clés et idées).
  3. Doublement du contenu. Au lieu de jouer la sécurité, nous avons décidé de nous lancer dans la publication de nouveaux contenus éducatifs et inspirants.

Mais voici quelques autres raisons pour lesquelles nous prospérons en tant qu'entreprise – à savoir, cette approche à deux volets:

1. Le cadre des tâches à accomplir

"Les gens n'achètent pas, ils louent des produits pour faire un travail." C'est essentiellement ce que signifie Jobs to be Done (JTBD).

Par exemple: supposons que votre entreprise vend un outil de réunion en ligne. Vous gérez un blog réussi où vous expliquez comment votre outil aide les clients à organiser des réunions productives.

Les clients trouvent votre blog en ligne, inscrivez-vous et commencez à utiliser votre produit pour des réunions en ligne.

La crise frappe, le monde est forcé de travailler à domicile et votre produit devient encore plus important maintenant.

Mais vous n'êtes pas un spécialiste du marketing de contenu moyen. Vous creusez plus profondément et après quelques recherches sur Google Trends, vous remarquez que le terme «webinaires» gagne en popularité.

Si vous deviez penser du point de vue JTBD, vous vous rendriez compte que votre produit peut également être utilisé pour organiser des webinaires.

Vous ajoutez des webinaires comme cas d'utilisation possible pour votre outil sur votre blog et vos pages de destination. Et le tour est joué!

Vous allez maintenant également acquérir des clients qui souhaitent louer un outil pour les aider à organiser des webinaires en direct.

Se concentrer sur la commercialisation de vos produits en fonction des travaux à effectuer vous permet d'être beaucoup plus dynamique pour accroître l'adoption des produits et faire évoluer votre entreprise.

Nous avons écrit sur les travaux à effectuer et comment l'appliquer à votre stratégie de contenu dans notre étude de recherche sur les tendances de recherche.

2. Le cadre GRAP

Créé par notre équipe de contenu chez Venngage, GRAP est un acronyme simple pour vous aider à vous souvenir des éléments fondamentaux de l'élaboration d'une stratégie de contenu efficace.

Sans les quatre, générer des résultats cohérents à partir de votre contenu et faire pivoter votre stratégie de contenu deviendra assez difficile:

Buts: Si votre objectif est de renforcer la notoriété de la marque, vous devez créer du contenu viral. Si votre objectif est de générer du trafic, vous devez créer du contenu optimisé par mots clés. Un seul contenu ne fera pas tout.

Recherche: À cette étape, vous utilisez les données et le comportement du consommateur pour prendre des décisions basées sur les données sur la façon de créer et de promouvoir ledit contenu. Exemple: création de listes de diffusion très pertinentes.

Autorité: Votre autorité est déterminée par la façon dont vous êtes perçu par les moteurs de recherche, les plateformes sociales et votre public. Plus vous aurez d'autorité sur un sujet, plus il sera facile de classer les mots clés liés à votre expertise.

Promotion: Il s'agit de promouvoir activement votre contenu en ligne. La promotion peut aller de la création de liens à la génération de trafic ou à l'augmentation de vos abonnés Instagram. Sans promotion, vous ne verrez aucun résultat du marketing de contenu.

Découvrez comment utiliser le framework GRAP pour créer une stratégie de contenu à l'épreuve des balles ici.

Vos clients ont besoin de vous

COVID-19 ne partira pas de sitôt. Et jusqu'à ce que la poussière retombe, ce sera la nouvelle norme pendant un certain temps.

Finalement, les spécialistes du marketing vont évoluer et aborder le marketing de contenu comme ils l'ont toujours fait. En attendant, gardez à l'esprit ces meilleures pratiques:

  • Évitez les choses à ne pas faire: Si vous évitez les choses à ne pas faire, vous y êtes déjà à 90%.
  • Focus sur le JTBD: Quels autres emplois les clients peuvent-ils vous embaucher pour faire? Mettez ces emplois en évidence dans votre contenu et votre messagerie.
  • Appliquez le framework GRAP: Une stratégie de contenu qui ne tient pas compte des objectifs, de la recherche, de l'autorité et de la promotion est vouée à l'échec.

Il n'y a vraiment pas de manuel définitif sur le marketing de contenu en temps de crise. Nous essayons tous de comprendre les choses au fur et à mesure.

Partager ce que nous avons appris les uns avec les autres pour surmonter cette crise peut aider d'autres entreprises à faire les choses différemment (ou éviter de commettre des erreurs coûteuses en premier lieu).

Écoutez vos clients, écoutez ce qu'ils disent et offrez ce dont ils ont besoin. Même si tout le reste échoue, l'empathie et le marketing de contenu axé sur le client ne le feront pas.

Votre liste de contrôle SEO technique complète pour 2020

<! –->

Qu'est-ce que le référencement technique?

Votre site Web est comme une voiture. Certaines fonctionnalités sont censées être vues et interagies avec: la copie de votre page Web, les images, les graphiques, les vidéos, les remplissages de formulaire, la navigation, etc. Ils s'apparentent au travail de peinture, à la carrosserie, au tableau de bord et aux sièges intérieurs d'un véhicule.

Ensuite, il y a les éléments invisibles de votre site – votre fichier robot.txt, vos fichiers CSS, HTML et JavaScript, vos configurations d'arrière-plan, etc. Comme les engrenages, les tubes, les tuyaux, les joints et autres composants sous le capot d'un véhicule, ils ne sont pas jolies ou intuitives. Mais ils sont essentiels à la performance de votre site Web.

L'optimisation technique des moteurs de recherche (SEO) concerne tous les éléments non intuitifs qui influencent la capacité des moteurs de recherche à explorer votre site, à comprendre son contenu et, en fin de compte, à indexer vos pages dans les résultats de recherche.

Sans référencement technique, vous ne pouvez pas optimiser votre classement. Vous tourniez simplement vos roues.

Où le référencement technique s'intègre dans votre stratégie de marketing numérique

Il existe deux principaux types de référencement:

1. Référencement on-page: Activités sur votre site pour l'aider à mieux se classer dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP):

  • Optimisation du contenu: créer des articles de blog et des pages de destination qui vous aident à classer des mots clés spécifiques que les utilisateurs tapent dans les moteurs de recherche.
  • SEO technique: optimisation des éléments structurels et principaux de votre site qui influencent la lecture de vos pages Web par un moteur de recherche.

2. SEO hors page: Activités tu fais hors de votre site pour l'aider à mieux se classer.

  • Création de liens: gagner des liens à partir d'autres blogs et sites Web vers vos pages.
  • Médias sociaux et marketing par e-mail: la promotion de votre contenu sur la page via des canaux hors page comme Facebook et e-mail.

Vous avez besoin des deux pour bien vous positionner sur les moteurs de recherche.

Cela dit, vous ne pouvez pas du tout classer si votre site n'est pas explorable ou indexable dans les SERPs – et même si c'est le cas, un bourbier de problèmes techniques peut déjouer vos efforts de référencement front-end et envoyer votre site s'effondrer à la page 2.

En ce sens, le référencement technique est le moteur de toutes vos campagnes de marketing numérique. Et comme un vrai moteur, beaucoup de choses sont nécessaires pour le construire, l'optimiser et maintenir ses performances.

Cette liste de contrôle complète couvre toutes les tâches techniques SEO les plus cruciales. Fais-en bon usage.

Point n ° 1: Indexation

L'indexation est la façon dont vous dites à Google laquelle de vos pages Web vous souhaitez voir apparaître dans les résultats de recherche et celle que vous souhaitez exclure.

Certaines pages – comme vos pages produits – sont utiles à un chercheur. D'autres – comme une page de traitement des commandes – ne le sont pas. Vous voulez seulement que Google classe les plus utiles. Sinon, les pages qui ne sont pas utiles à une personne effectuant une recherche sur le Web seront prises en compte dans le classement des moteurs de recherche sur votre site. Les autres pages que vous pourriez ne pas vouloir indexer incluent:

  • Toutes les pages en double sur votre site ou entre plusieurs propriétés Web que vous pourriez posséder.
  • Pages de résultats de recherche internes.
  • Merci pages.

À moins que votre site ne soit flambant neuf, il est probablement déjà indexé. La façon la plus simple de le savoir est d'effectuer une simple recherche Google sur votre domaine. S'il apparaît dans les SERPs, vous savez que votre site est indexé:

S'il n'apparaît pas dans les SERPs, Google vous invitera à "Essayer Google Search Console".

Dans cet esprit, voici les éléments de la liste de contrôle associés à l'indexation du site:

  • Créez un compte Google Search Console: La Search Console (anciennement Google Webmaster Tools) vous permet de voir si et quand votre site a été indexé pour la dernière fois, d'éventuelles erreurs d'indexation, etc. L'équivalent Bing de Search Console est Bing Webmaster Tools.
  • Indexez votre site: En supposant que vos pages Web n'indiquent pas à Google autrement, le moteur de recherche finira par les indexer de lui-même.
  • Créez un plan du site XML et téléchargez-le dans la Search Console: Un plan du site XML est une liste de toutes les URL importantes de votre site Web. Il aide Google à trouver toutes les pages critiques de votre site. Il indique également à Google la date de la dernière mise à jour de chaque page et sa priorité par rapport aux autres pages du site. Un plan du site XML aide Google à indexer votre site plus rapidement et peut garantir que le site est réexploré et réindexé régulièrement.
  • Utilisez le balise pour les pages que vous ne souhaitez pas indexer: Vous pouvez ajouter automatiquement cette balise (aucun codage nécessaire) aux pages lorsque vous les publiez via le plugin Yoast SEO WordPress. Pour les pages qui ont déjà été indexées, vous devrez soumettre une demande de désindexation via la Search Console.
    • Utilisez la balise rel = ”nofollow”: La désindexation d'une page l'empêchera de s'afficher dans les résultats de recherche, mais elle ne masquera pas nécessairement la page des robots de recherche. Googlebot peut toujours découvrir une page si vous vous êtes lié à cette page désindexée ailleurs sur votre site Web, ou si quelqu'un y fait un lien sur le leur. La seule façon d'être certain à 100% que les robots d'exploration de Google ne suivront pas ces liens est d'ajouter la balise rel = "nofollow". Cela indiquera à Google de ne pas explorer cette URL. L'utilisation du plugin Yoast est le moyen le plus simple de le faire.
  • Envoyez un fichier robot.txt à la Google Search Console: Ce fichier texte indique aux robots d'exploration les pages et les fichiers qu'ils peuvent demander à votre site et comment les explorer. Il doit être nommé "robot.txt" – tout en minuscules – et il doit être placé dans le répertoire de niveau supérieur du site Web. Notez que l'exploration n'est pas la même chose que l'indexation. Robot.txt n'empêchera pas nécessairement l'indexation de vos pages.

Outils dont vous aurez besoin: Google Search Console, WordPress, plug-in Yoast SEO (ou plug-in MonsterInsights), un générateur de sitemap XML.

Point n ° 2: Créer des URL conviviales pour la recherche

Les URL de votre site Web doivent être faciles à comprendre pour les moteurs de recherche et les utilisateurs humains. De longues chaînes impénétrables de lettres et de chiffres brouillés ne transmettent aucune information sur une page. Gardez vos URL simples et compréhensibles avec ces conseils:

  • Plus court est généralement meilleur.
  • Utilisez des termes en texte simple et faciles à comprendre. Voici un exemple: "Https://www.brafton.com/blog/email-marketing/email-marketing-blogs/"
  • Utilisez des tirets pour séparer les mots.
  • Utilisez tout en minuscules.
  • Limitez l'utilisation de traits de soulignement ou de caractères spéciaux (les hachages peuvent envoyer des utilisateurs vers une section spécifique d'une page, mais utilisez-les avec parcimonie).
  • Ajustez facilement vos URL dans WordPress; assurez-vous d'inclure le mot clé principal que vous essayez de classer dans l'URL.

Outils dont vous aurez besoin: Un CMS (par exemple WordPress), un outil de recherche de mots clés (par exemple) SEMrush, le bon sens.

Point n ° 3: Vitesse de page

La vitesse de chargement de vos pages Web est un facteur de classement direct. C'est également un facteur de classement indirect – les temps de chargement lents augmentent le taux de rebond (nombre d'utilisateurs qui quittent après avoir visité une page).

C'est pourquoi il est important de a) tester la vitesse de votre page à l'aide de l'outil Google PageSpeed ​​Insights et b) prend des mesures pour optimiser la vitesse de la page afin d'éviter des pénalités de classement et des taux de rebond élevés.

Notez que PageSpeed ​​fournit des étapes exploitables pour augmenter la vitesse de la page et relie même des ressources telles que des plugins WordPress qui peuvent vous aider, comme ceci:

En ce sens, la meilleure liste de contrôle pour la vitesse des pages est tout ce que PageSpeed ​​Insights vous dit de faire.

Cependant, presque n'importe quel éditeur de site Web peut bénéficier de certaines étapes clés.

(Attention: C'est probablement la section la plus technique de tout ce post.)

  • Optimiser les images: Il y a quelques choses à garder à l'esprit ici:
    • Utilisez PNG pour les graphiques simples avec 16 images ou moins et JPEG pour les photos et les graphiques avancés.
    • Commencez à utiliser l'attribut SRCSET dans votre code HTML. Cela vous permet d'avoir plusieurs versions d'images pour différentes utilisations.
    • Utilisez des sprites CSS pour les images que vous utilisez fréquemment comme les logos et les boutons. Cela combine essentiellement plusieurs images en un seul fichier image, donc il y a moins de requêtes HTTP.
  • Utilisez la mise en cache du navigateur: Les navigateurs peuvent mettre en cache des informations telles que des images et des feuilles de style pour améliorer le temps de chargement pour les utilisateurs. Utilisez un outil tel que YSlow pour créer des politiques d'expiration du cache.
  • Réduisez les redirections: Chaque fois qu'un lien sur l'une de vos pages redirige vers une autre page, vous perdez un peu de temps de chargement, alors essayez de minimiser le nombre de redirections sur votre site.
  • Fichiers groupés: Le regroupement met comme le codage des fichiers de langue dans un gros fichier (par exemple, tous les fichiers JavaScript dans un fichier, tous les fichiers CSS dans un autre, etc.).
  • Priorisez le contenu au-dessus de la ligne de flottaison: Structurez votre code HTML pour exécuter en premier le contenu qui apparaît au-dessus du pli (visible sans défilement). Techniquement, cela n'augmente pas la vitesse des pages; cependant, cela donne à l'utilisateur quelque chose à voir et à interagir avec le reste de la page, ce qui améliore les performances de la page perçue et contribue donc à réduire les taux de rebond.
  • Réduisez les fichiers CSS, HTML et JavaScript: La minification supprime tous les caractères inutiles comme l'espacement et les commentaires des développeurs de votre code. Des outils comme UglifyJS2 (pour JavaScript), cssnano (pour CSS) et HTMLMinifier (pour HTML) peuvent vous aider à optimiser le code afin que vos pages se chargent plus rapidement.
  • Utilisez Async: Collaborez avec vos développeurs pour définir les scripts sur "Async" lorsqu'ils n'ont pas besoin de rendre le contenu au-dessus de la ligne de flottaison. Cela garantit que le navigateur ne suspendra pas l'assemblage du site lorsqu'il doit récupérer un script nécessaire pour afficher le reste de votre page Web.

Outils dont vous aurez besoin: Vos développeurs Web, Lighthouse, Google PageSpeed ​​Insights, GTmetrix, YSlow, UglifyJS2, cssnano, HTMLMinifier.

Point n ° 4: convivialité mobile

Google priorise la version mobile de votre site pour le classement et l'indexation. Cela signifie que ses robots regardent la version mobile avant la version de bureau.

Pour la plupart, le référencement mobile est le même que le référencement de bureau – mais avec quelques exceptions cruciales. À savoir, vos pages Web s'afficheront différemment sur mobile que sur ordinateur. C'est à vous de vous assurer qu'ils se chargent bien sur différents appareils et qu'ils ne perturbent pas l'expérience utilisateur.

Le moyen le plus simple de savoir si votre site Web est adapté aux mobiles est le test Google Mobile-Friendly. Copiez simplement l'URL de votre site dans l'outil et il vous dira si votre site est optimisé pour les mobiles.

Voici quelques-uns des principaux facteurs à prendre en compte pour rendre votre site convivial pour les mobiles:

  • Utilisez un design réactif: Avec une conception réactive, le code de votre site Web répond automatiquement à l'écran sur lequel vous le consultez. Vous pouvez soit utiliser un modèle réactif (tel qu'un thème WordPress), soit rendre manuellement chaque page sensible.
  • Utilisez la balise Meta Viewport: Copie dans le code de chacune de vos pages Web. Cette technique est particulièrement utile pour les éditeurs qui ont besoin de rendre manuellement leur site mobile convivial. Cependant, votre code peut nécessiter un réglage fin (par exemple, des requêtes de médias CSS pour définir des valeurs de largeur relative pour certains éléments de la page).
  • Supprimer Flash de votre site: Il n'est plus pris en charge par défaut sur la plupart des principaux appareils mobiles.
  • Concentrez-vous sur la vitesse de la page: La vitesse des pages est encore plus importante sur mobile que sur ordinateur, il est donc beaucoup plus important que vous fassiez tout ce dont nous avons discuté plus tôt dans ce post.
  • N'utilisez les pages mobiles accélérées (AMP) qu'en dernier recours: AMP est un projet open source qui n'est pas pour tout le monde. Il crée une version compressée et allégée d'une page pour améliorer sa vitesse et ses performances. Cependant, cela signifie qu'il élimine certaines des cloches et des sifflets de votre site et doit donc être utilisé avec parcimonie (le cas échéant).

Outils dont vous aurez besoin: Test de Google Mobile-Friendly, Lighthouse, PageSpeed ​​Insights, Mobile Checker par W3C, BrowserStack.

Point n ° 5: Accessibilité

Certains éditeurs de sites Web ont fait l'objet de poursuites pour non-respect de la loi sur les Américains handicapés. L'exemple le plus médiatisé concernait peut-être une action en justice contre le site Web Parkwood Entertainment de Beyonce, qui ne faisait pas d'hébergement pour les malvoyants.

Bien que l'ADA ne fournisse pas de directives explicites pour la conformité du site Web, le respect des directives d'accessibilité du contenu Web (WCAG) devrait vous aider à couvrir vos bases. Assurez-vous de cocher les cases suivantes sur votre site:

  • Tout le contenu est navigable via le clavier.
  • Toutes les images ont un texte alternatif.
  • Le contenu ne doit pas clignoter plus de 3 fois par seconde.
  • Utilisez le balisage sémantique (

    ,

    ,

    , etc.).

  • Utilisez des étiquettes Aria (ce balisage aide les lecteurs d'écran et d'autres technologies d'assistance à mieux comprendre l'objectif de certaines fonctionnalités de navigation).
  • Utilisez un contraste de couleur suffisant.
  • Utilisez des alternatives textuelles pour les graphiques représentés sous forme d'images.
  • Fournissez un sous-titrage et / ou un texte descriptif.

Outils dont vous aurez besoin: Directives WCAG, AChecker, WAVE, CKEditor 4 Accessibility Checker.

Point n ° 6: balisage du schéma

Il existe deux types de balisage de site Web que les éditeurs Web peuvent utiliser pour structurer les données afin qu'elles soient plus facilement comprises par les moteurs de recherche:

  1. Sémantique: Aide les moteurs de recherche à mieux comprendre la structure du site (par exemple, balise de titre, en-têtes, etc.).
  2. Schéma: Aide les moteurs de recherche à mieux contextualiser le sujet (par exemple, la différence entre «Avatar» le film et un avatar dans une application).

La façon la plus simple de penser au balisage de schéma consiste en des balises qui indiquent à Google ce qu'est une chose. Par exemple, «Harry Potter et la chambre des secrets» est un «livre». Vous pouvez en indiquer autant avec le schéma (Microdonnées dans l'exemple ci-dessous):

En ce qui concerne la liste de contrôle, la seule vraie étape ici consiste à utiliser l'un des langages de balisage de schéma suivants pour aider à mieux structurer votre code pour Google:

  • JSON-LD.
  • Microdonnées.
  • RDFa.

Outils dont vous aurez besoin: Une ressource qui simplifie le balisage de schéma, à savoir Google Data Highlighter (si vous avez accès à Search Console); Assistant de balisage de données structurées Google, MicrodataGenerator.com ou générateur de balisage de schéma par Merkle.

Point n ° 7: cryptage HTTPS

Si vous n'utilisez pas le cryptage HTTPS, les navigateurs étiqueteront vos pages comme non sécurisées, les moteurs de recherche vous pénaliseront et les utilisateurs perdront confiance en vous.

HTTPS signifie Hypertext Transfer Protocol Secure. Il indique à un utilisateur que la connexion de son navigateur à un site Web est sécurisée par cryptage. En d'autres termes, il empêche un intrus de falsifier la connexion entre le navigateur d'un utilisateur et votre site Web.

Gardez à l'esprit que HTTPS est un signal de classement direct. Google, Bing et d'autres moteurs de recherche ne veulent évidemment pas envoyer les utilisateurs vers des sites Web potentiellement vulnérables.

Outils dont vous aurez besoin: Un certificat SSL d'une autorité de certification (Symantec, Comodo, IdentTrust, GlobalSign, DigiCert), un outil pour vous aider à installer ce plugin (Real Simple SSL).

Point n ° 8: Expérience utilisateur

L'expérience utilisateur (UX) n'est pas un facteur de classement direct. Cependant, cela peut affecter négativement votre classement par d'autres moyens. Le temps de chargement lent, la mauvaise navigation sur le site Web, les remplissages de formulaires excessivement longs, la conception graphique inesthétique ou amateur, l'inamitié mobile et d'autres éléments UX sur la page peuvent influencer la façon dont un utilisateur interagit avec votre site. Cela, à son tour, peut avoir un impact sur votre classement.

Assurez-vous que vous effectuez les opérations suivantes pour optimiser UX:

  • Examinez le taux de rebond, le temps de session, le CTR, les conversions et d'autres données Google Analytics pour essayer de diagnostiquer les problèmes UX potentiels.
  • Optimisez la vitesse de la page de votre site (voir la section vitesse de la page ci-dessus).
  • Assurez-vous que vos pages sont optimisées pour mobile (voir la section d'optimisation mobile ci-dessus).
  • Utilisez du fil d'Ariane (en particulier pour les grands sites).
  • Créez un sitemap HTML visible par les utilisateurs.
  • Effectuez un audit de site Web à l'aide d'outils tels que HotJar (pour la cartographie thermique des utilisateurs).
  • Utilisez des appels à l'action stratégiquement placés et des outils de conversion pour générer des engagements positifs avec votre marque.

Outils dont vous aurez besoin: Google PageSpeed ​​Insights, Google Mobile-Friendly Test, Google Analytics, HotJar, des outils d'incitation à l'action (par exemple, OptinMonster).

Point n ° 9 Optimisation de l'exploration

Lorsque Googlebot ou un autre robot de recherche récupère vos pages Web, il peut se heurter à différents types d'erreurs de site ou d'URL.

Une erreur de site comme une erreur DNS, une erreur 500 ou un délai d'attente indique qu'un robot de recherche n'est pas du tout en mesure d'accéder à votre site – et c'est très mauvais.

Si les robots ne peuvent pas explorer votre site, le moteur de recherche réduira le classement ou supprimera complètement votre site de l'index. Les erreurs de site nécessitent une attention immédiate, mais sont relativement faciles à repérer. Si les robots ne peuvent pas se connecter à vos serveurs Web, il est probable que vous ne puissiez pas non plus.

Une erreur d'URL, d'autre part, est beaucoup plus facile à manquer. Votre site peut contenir des centaines, voire des milliers de liens internes et externes. Au fil du temps, certains de ces liens peuvent changer, se rompre ou se déplacer, empêchant ainsi Google de les explorer. Cela n'entraînera pas la désindexation de votre site, mais cela peut nuire à votre classement.

Il est extrêmement important d'analyser votre site à la recherche de liens rompus ou mal configurés qui empêchent l'exploration appropriée. Le meilleur outil pour le travail est Screaming Frog. Utilisez-le pour identifier tous les éléments suivants, et plus encore:

  • 404 erreurs: Indique qu'une page n'a pas pu être localisée par un navigateur Web.
  • Erreurs Soft 404: Cela se produit lorsqu'un serveur répond à un navigateur pour dire qu'une demande de connexion a réussi, mais le moteur de recherche pense que la page doit renvoyer une erreur 404. Les pages sans ou très peu de contenu peuvent provoquer cette erreur.
  • 403 erreurs interdites: Indique qu'une certaine page est absolument interdite à quiconque sans les informations d'identification appropriées. Essayez d'éviter de créer des liens vers des pages interdites aux utilisateurs de votre site Web.
  • Redirection 301 vs 302: Une redirection 301 est une redirection permanente d'une page vers une autre page. Vous l'utiliseriez si vous déplaciez définitivement une page. Une redirection 302 est temporaire. Cela est utile si vous effectuez une maintenance sur une page et que vous souhaitez diriger temporairement l'utilisateur vers une autre page.
    • Ne les confondez pas: Une redirection 301 transmettra la plupart de la valeur SEO (équité du lien) de la page d'origine à la nouvelle page. Une redirection 302, en revanche, conserve la valeur SEO sur la page d'origine car elle est uniquement destinée à être temporaire. Screaming Frog peut vous montrer toutes vos redirections 301 et 302, mais c'est à vous de vérifier que vous les avez utilisées correctement. Sinon, vous pourriez gravement compromettre vos efforts de référencement pour la page redirigée.

Outils dont vous aurez besoin: Screaming Frog SEO Spider, Broken Link Checker, plugin Yoast SEO.

Article n ° 10: Contenu en double et backlinks toxiques

Contenu en double est un contenu qui apparaît à plusieurs endroits sur le Web (ce qui signifie que le contenu est le même mais qu'il apparaît sous deux URL uniques). Les moteurs de recherche sont confus par le contenu en double. Ils ne savent pas quelle version indexer ou classer dans les requêtes.

Backlinks toxiques sont des liens vers votre site à partir de sources non fiables ou de spam.

Ces deux problèmes sont relativement faciles à détecter et à résoudre:

  • Pour le contenu en double:
    • Identifiez le contenu en double sur votre site à l'aide d'un outil comme Siteliner ou RavenTools.
    • Utilisez le rel = canonical dans la page en double pour pointer vers la version d'origine. Il s'agit d'une redirection douce. Il ne redirige pas l'utilisateur; il indique simplement à Google quelle version est la plus importante à des fins d'indexation. Le plugin Yoast SEO WordPress vous facilite la tâche.
    • Utilisez également rel = canonical pour tout contenu que vous syndiquez, c'est-à-dire tout contenu que vous publiez sur votre site et sur un autre blog ou une autre source de l'industrie.
  • Pour les backlinks toxiques:
    • Effectuez un audit de lien à l'aide de SEMrush Backlink Audit.
    • Désavoue le lien de retour via Google Search Console.

Outils dont vous aurez besoin: Siteliner ou RavenTools, plug-in Yoast SEO (pour le contenu en double); SEMrush, Google Search Console (pour les backlinks toxiques).

Conclusion

Les composants techniques de votre site Web doivent être correctement configurés pour que vos pages fonctionnent correctement et restent accessibles à Googlebot et aux autres robots des moteurs de recherche.

Mais le référencement technique nécessite également une maintenance continue.

Lorsque vous ajoutez du nouveau contenu à votre site, vous devez faire preuve de diligence pour l'optimiser sur le backend avec un schéma et d'autres meilleures pratiques techniques de référencement. Assurez-vous que vous entretenez votre site de temps en temps – par exemple, recherchez les liens toxiques, les erreurs d'URL, les problèmes affectant la vitesse de votre page.

Soyez également attentif aux modifications apportées aux algorithmes des moteurs de recherche et à la manière dont elles peuvent affecter la façon dont les robots explorent votre contenu.

C'est beaucoup de rester au top, mais l'effort en vaut la peine. Tendez-vous au côté technique des choses, et votre site vous rendra service en enfonçant des prospects plus profondément dans votre entonnoir de vente.

Comment rédiger une newsletter (infographie)

<! –->

Note de l'éditeur: mise à jour juin 2020.

Vous souhaitez impliquer votre public tout en partageant votre meilleur contenu, vos idées les plus profondes et votre histoire de marque? Ajoutez une newsletter à votre stratégie marketing.

Si vous lisez ce blog depuis un certain temps, vous n'êtes pas étranger à la puissance des campagnes de marketing par e-mail. Outils puissants pour le B2C et le B2B, le courrier électronique est toujours l'un des meilleurs moyens de pousser les prospects plus loin dans l'entonnoir des ventes et une opportunité précieuse pour engager les clients existants.

Cela dit, tous les e-mails n'ont pas besoin d'être axés sur les ventes. Avez-vous déjà pensé à la puissance d'une newsletter par e-mail?

Si vous voulez un moyen simple et cohérent d'engager votre public cible sans le déranger (en particulier lorsqu'il a de plus gros alevins comme, par exemple, face à une pandémie), les newsletters sont l'outil que vous recherchez.

Quelle est la principale différence entre une newsletter par e-mail et une campagne par e-mail?

C'est sans aucun doute l'une des premières questions qui vous viennent à l'esprit. La réponse: fréquence et cohérence. Les newsletters sont des e-mails générés régulièrement, conçus pour tenir vos abonnés, clients, clients potentiels et autres membres de votre public cible informés des dernières informations que vous devez leur fournir. Ils ne vendent pas de produits – les newsletters gardent simplement vos abonnés engagés dans votre entreprise, aussi longtemps que votre entreprise est ouverte.

Les campagnes par e-mail, en revanche, ont un délai limité, un nombre défini d'e-mails et sont généralement planifiées à l'avance. Ce sont des outils pour pousser les prospects dans l'entonnoir des ventes, les diriger vers des actifs fermés, des pages d'inscription aux événements ou, dans certains cas, des équipes de vente.

C'est une distinction importante, donc je vais la répéter: les newsletters ne sont pas le lieu idéal pour promouvoir des produits.

Les newsletters servent à établir des relations.

Une excellente newsletter partage les connaissances avec vos clients de manière conversationnelle plutôt que promotionnelle. Les campagnes par e-mail sont destinées aux ventes; les newsletters sont destinées à un leadership éclairé et à un engagement accru grâce à la narration.

Maintenant, si ce n'est pas un objectif suffisamment concret pour vous, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez utiliser des newsletters pour booster une variété de métriques quantifiables, notamment:

  • Augmenter les prospects qualifiés grâce au contenu fermé en dirigeant les lecteurs vers des ressources téléchargeables.
  • Renforcer la notoriété de la marque en favorisant le partage sur les réseaux sociaux.
  • Renforcement des contacts avec les clients existants.

Vous n'êtes pas limité à choisir une option; votre entreprise peut avoir plusieurs newsletters, chacune avec ses propres objectifs.

Cela dit, vos newsletters ne devraient pas être un fouillis de contenu. Ils devraient plutôt être segmentés en différents publics, objectifs ou autres critères et rédigés avec un sujet cohérent.

Pour illustrer ce que je veux dire, regardons la page du bulletin d'information de la Harvard Business Review:

Via hbr.org

Comme vous pouvez le voir, HBR a 10 newsletters distinctes, chacune avec son propre thème cohérent. Il y en a un pour des conseils rapides, un pour les articles populaires, un pour la technologie et plus encore. Il existe également une newsletter contenant un contenu exclusif uniquement partagé avec les abonnés du magazine – un excellent moyen pour HBR d'augmenter sa liste de diffusion et d'encourager l'engagement.

De plus, vous remarquerez également que HBR varie la fréquence de sa newsletter par e-mail en fonction de la catégorie. Certains sont livrés quotidiennement; ce sont généralement de brefs conseils ou extraits qui peuvent être lus rapidement et qui lient les lecteurs à des articles plus longs s'ils souhaitent en savoir plus. D'autres sont des rafles de blog publiées chaque semaine ou chaque mois, ce qui est suffisamment cohérent pour garder les lecteurs engagés mais pas si constants qu'ils deviennent ennuyeux.

Donc, maintenant que nous avons discuté des différentes utilisations des newsletters par e-mail, parlons de leur création.

Création de sujet

Idéalement, vos newsletters existeront aussi longtemps que votre entreprise le fera, ce qui signifie qu’elles évolueront avec elle. Par conséquent, vous ne devez jamais manquer d'idées de contenu.

Maintenant, je vais être franc: en tant qu'écrivain, l'idée de ne jamais manquer de sujets semble intimidante. "Je vais sûrement rencontrer le bloc de l'écrivain tôt ou tard?"

Nan! Si jamais vous êtes coincé, pensez à ce sur quoi votre entreprise ou votre public s'est concentré récemment. Voici quelques idées simples:

Récapitulatifs de contenu

C'est un moyen de vous assurer que votre liste de diffusion voit votre travail (et une chance de montrer votre travail, bien sûr). Vous pouvez créer un lien vers votre contenu le plus performant (augmentant ainsi la probabilité qu'il résonne avec votre public) ou partager quelque chose qui pourrait utiliser quelques vues supplémentaires.

Dans l'exemple HBR ci-dessus, vous pouvez voir que la publication a segmenté ses rafles en différentes catégories, y compris le leadership, les finances, la stratégie, la technologie, le meilleur et plus encore. Vous ne pouvez pas avoir autant de catégories (un seul tour d'horizon bihebdomadaire peut suffire pour votre entreprise), mais le contenu que vous incluez doit être similaire.

Nouvelles de la société

Si votre entreprise est extrêmement grande et incroyablement active, vous pouvez créer une newsletter mensuelle résumant vos derniers mouvements. Faites attention au timing ici: envoyer des e-mails trop fréquemment pourrait ennuyer votre audience, alors que les envoyer trop rarement leur fait penser que vous dormez.

De nouveaux atouts

Études de cas, livres blancs, infographies, enquêtes – ce sont tous d'excellents détails à partager avec vos abonnés à la newsletter. Même d'autres écrits tels que des articles de blog exceptionnels, des articles LinkedIn, des blogs invités et bien plus encore peuvent grandement attirer votre audience de newsletter par e-mail.

Que faut-il inclure dans une newsletter

Les détails impliqués dans la rédaction d'une newsletter par e-mail sont similaires à ceux de la création d'une campagne de marketing par e-mail. La principale différence est la structure du corps. Les newsletters fournissent un aperçu de plusieurs sujets différents à la fois, de sorte que le corps est mieux divisé en sections distinctes pour chacun.

Naturellement, cela signifie que les newsletters ont généralement un nombre de mots plus long que les e-mails de vente. Ces derniers sont mieux gardés à 50 à 200 mots, tandis que les premiers peuvent être «aussi longtemps qu'ils doivent l'être».

Conseil de pro: Votre écriture doit être aussi concise que possible tout en disant tout ce dont vous avez besoin pour convaincre le lecteur de prendre une mesure voulue.

Mais avant de prendre de l'avance sur nous-mêmes, discutons de la structure d'une newsletter par e-mail depuis le début.

Expéditeur et ligne d'objet attrayants

L'expéditeur et la ligne d'objet contribuent grandement à convaincre les gens d'ouvrir un e-mail. (Vous voulez une preuve? Allez dans votre dossier de spam et regardez les sujets poubelles et les adresses "de" spam. Êtes-vous intéressé par ce qu'ils ont à dire?)

Alors, qu'est-ce qui fait un expéditeur attrayant?

  • Un nom: Chaque guide sur la rédaction d'un e-mail B2B ou B2C vous dira d'utiliser un nom humain plutôt que quelque chose comme «noreply@yourcompany.com». Cela renforce la familiarité et crée cette connexion humaine qui est si vitale pour établir des relations commerciales.

Et un sujet attrayant?

  • Information: Les abonnés veulent savoir que l'e-mail dans lequel ils s'apprêtent à plonger est pertinent. S'ils ne comprennent pas ce sens, ils sont plus susceptibles de vous laisser non lus que de rechercher le contenu intéressant.
  • Brièveté: Il n'y a pas de consensus sur la longueur de caractère parfaite pour une ligne d'objet d'e-mail. Plus court a tendance à être meilleur: différents guides diront entre 55 et 70 caractères maximum. Cela dit, un raccourcissement n'est pas toujours possible si vous souhaitez identifier clairement vos newsletters.

Le corps

C'est là que brille votre newsletter. Vous compilez de nombreuses informations sur divers sujets ici, il est donc important que vos lecteurs reçoivent un ensemble cohérent de contenu tout en comprenant rapidement que le texte contient des informations sur une grande variété de sujets. De cette façon, ils peuvent rapidement scanner vos newsletters pour les détails qui les attirent.

Pensez à la façon dont une page sportive de journal est divisée en sections distinctes. Chaque article est visuellement séparé d'un autre, divisé par un espacement ou des lignes. De plus, chaque article traite de quelque chose de différent, mais ils sont tous unifiés sous un thème cohérent.

La rédaction des journaux est également globalement cohérente. Chaque histoire a un ton unique influencé par l'écrivain, mais le masthead a une voix clairement cohérente. Après tout, les commentateurs de YouTube n'écrivent pas pour le New York Times.

Texte brut et e-mails HTML

Cette section traite de la conception de la newsletter et, plus précisément, de la façon dont vous formatez le contenu de votre newsletter. Le texte brut est exactement ce qu'il paraît: l'équivalent d'un document de base du Bloc-notes sous forme de courrier électronique. Il n'y a pas de mise en forme de texte, d'images ou d'éléments graphiques d'aucune sorte. Cela semble ennuyeux, mais plusieurs études montrent que le texte brut augmente en fait les taux d'ouverture.

Une théorie possible est que les clients de messagerie peuvent signaler les e-mails lourds en HTML et les marquer comme quelque chose à filtrer. Comme Hubspot l'a souligné, le filtre "Promotions" par défaut de Gmail essaie de capturer les messages riches en ventes et de les garder hors de la boîte de réception. Selon la configuration de filtre par défaut du client de messagerie, certains clients peuvent malheureusement ne jamais jeter un œil sur ces newsletters.

En outre, les clients de messagerie affichent le HTML différemment: un e-mail HTML ouvert dans Gmail peut être différent lorsqu'il est ouvert dans Outlook. En outre, certains clients de messagerie ou navigateurs ne peuvent pas afficher du tout les e-mails HTML, ni le logiciel de lecture d'écran pour les téléspectateurs handicapés analyser le code. Les raisons en sont complexes (le client de messagerie Litmus a écrit un blog pratique à ce sujet ici), mais le fait de base est que les e-mails en texte brut offrent une plus grande cohérence et garantissent que tous vos abonnés peuvent consommer votre newsletter.

Cela dit, le HTML peut faciliter un contenu visuel plus puissant et plus percutant. Vous pouvez incorporer les couleurs et les logos de votre marque, diviser le corps de votre e-mail en sections gérables et créer un lien vers votre site Web avec des CTA attrayants. De plus, HTML peut introduire une hiérarchie dans vos e-mails via les couleurs et les tailles de police, ce qui les rend beaucoup plus faciles à digérer. Tout est identique en texte brut, ce qui rend difficile pour les lecteurs d'identifier rapidement les informations importantes.

Alors, que choisissez-vous? Bien entendu, la réponse est les deux. La plupart des plates-formes de marketing par e-mail facilitent la conversion de vos e-mails HTML en texte brut, il n'y a donc aucune raison d'ignorer une version ou l'autre.

De plus, si vous craignez que certains clients n’affichent pas correctement votre e-mail HTML, vous pouvez toujours donner aux lecteurs la possibilité de consulter la newsletter sous la forme d’une seule page Web dans leur navigateur.

Création d'un modèle de newsletter HTML

Tout comme les newsletters sont livrées selon un calendrier cohérent, elles doivent également avoir des éléments visuels unificateurs. Pour le dire clairement, un modèle garantit que vos newsletters ressemblent à des parties d'une série régulière (ce qui, bien sûr, elles le sont).

La création d'un modèle à partir de zéro est compliquée et nécessite des connaissances détaillées sur la programmation, la conception et divers clients de messagerie, mais il y a quelques règles visuelles générales que vous devez toujours suivre:

  • Utilisez une largeur fixe plutôt qu'une disposition fluide. Cela signifie définir des dimensions horizontales afin que les lecteurs ne soient pas obligés de faire défiler d'un côté à l'autre ou de faire pivoter leurs appareils mobiles pour lire une seule ligne.
  • Inclure un en-tête. Cela ajoute un intérêt visuel, établit une hiérarchie et intègre votre marque dès le départ.
  • Divisez le corps en sections. Chacun contiendra un sujet différent. Les sections doivent être visuellement divisées et votre contenu le plus important ou le plus attrayant doit être une) asseyez-vous en haut du bulletin, et b) occupez le plus d'espace (si vos sections seront de taille variable).
  • Placez les icônes sociales. Vous voulez que les gens suivent votre Facebook et Twitter, n'est-ce pas?
  • Ajoutez un bouton de partage. Cela permet aux lecteurs de partager du contenu directement dans la newsletter sans avoir à s'éloigner de leur e-mail.
  • Inclure un pied de page. Cela imitera le pied de page de votre site Web, renforçant votre image de marque et fournissant des informations de contact.

Cet article de Hubspot contient de bons exemples de modèles de newsletter si vous avez besoin d'inspiration.

Enfin, voici une brève liste de contrôle d'autres éléments à inclure:

  • Votre logo. C'est l'élément visuel le plus important de votre marque, après tout.
  • Rubriques. Important pour établir une hiérarchie visuelle et délimiter différentes sections.
  • Un visage humain. L'ajout d'un visage pour accompagner l'adresse d'envoi augmente la connexion humaine.
  • Liens vers le contenu / un CTA. Vous souhaiterez toujours créer un lien vers votre site Web ou vos pages sociales pour augmenter le nombre de clics / lectures / engagement / quelle que soit la statistique que vous recherchez.

Le contenu (aka, comment rédiger une newsletter)

Les newsletters peuvent être remplies d'informations, mais elles devraient toujours être faciles à lire. En écrire un est un peu artistique (en utilisant une voix qui correspond à votre public) et un peu scientifique (en optimisant votre sujet, vos visuels et votre copie). Utilisez des phrases courtes et évitez la voix passive pour plus de clarté.

En termes de ton, les newsletters sont une excellente opportunité d'être aimables et d'améliorer la connexion humaine entre votre entreprise et vos lecteurs. Écrivez comme si vous parliez à un ami qui connaît votre industrie: vous n'avez pas à éviter complètement le jargon d'entreprise, mais vous ne devriez pas non plus être trop académique.

De plus, et je ne saurais trop insister sur ce point: Relisez votre travail. Chaque faute d'orthographe ou de grammaire – même les plus compréhensibles – réduit la crédibilité de votre écriture et de votre marque. la crédibilité de votre écriture et de votre marque. Cela vaut pour tout contenu marketing, mais surtout pour les newsletters. Une faute de frappe dans un article de blog de 2 000 mots est plus facile à ignorer et à pardonner qu'une lettre dans un e-mail de 100 mots.

Planification de vos newsletters

Comme je l'ai dit plus haut, la fréquence est un facteur de différenciation principal entre les newsletters et les campagnes par e-mail. Votre public devrait s'attendre à voir vos newsletters les mêmes jours dans une certaine mesure. La newsletter hebdomadaire est la plus courante, mais elle peut également être quotidienne, bihebdomadaire, mensuelle ou trimestrielle.

Maintenant, la fréquence exacte dépend de votre contenu et de votre public. Si, par exemple, vous prévoyez de créer une newsletter présentant votre dernier contenu, réfléchissez à la fréquence à laquelle vous mettez à jour votre blog et créez de nouveaux actifs. Vous aurez probablement du mal à inclure suffisamment d'informations pour une newsletter quotidienne, mais une hebdomadaire ou une quinzaine fonctionnerait.

De même, un bulletin mensuel est bon pour les sujets avec quelques éléments de contenu – par exemple, un résumé des nouvelles de l'entreprise. Un bulletin mensuel de vos articles de blog, en revanche, aura trop de contenu et les lecteurs ne parviendront probablement pas à la fin.

Pourtant, cela ne vous dit pas quand et à quelle fréquence envoyer vos newsletters. Malheureusement, il n'y a pas de réponse universelle. Ce qui fonctionne pour votre public ne fonctionnera probablement pas pour une autre entreprise, et vice versa.

Cela dit, vous pouvez utiliser certaines généralités pour commencer. CoSchedule a un résumé utile de 10 études différentes sur le calendrier des e-mails que vous pouvez utiliser pour établir votre propre calendrier. Expérimentez avec différentes dates et heures et, une fois que vous avez suffisamment de données, passez en revue vos analyses pour voir quand votre audience ouvre des e-mails.

Comprendre les données de la newsletter

Vous souhaiterez donner à votre public un peu de temps pour lire vos e-mails afin d'obtenir une analyse précise. Attendez donc deux ou trois jours après l'envoi avant d'examiner vos analyses.

Les données que vous souhaitez consulter incluent:

  • Total ouvert / taux d'ouverture.
  • Nombre total de clics / taux de clics.
  • En avant.
  • Taux de lecture.
  • Visiteurs du site Web.
  • Taux de rebond.

Cela vous donnera une bonne compréhension de la façon dont les gens interagissent avec votre newsletter.

Oui, nous venons de traverser beaucoup de choses, mais croyez-moi: rédiger une newsletter est beaucoup plus facile qu'il n'y paraît. Une fois que vous entrez dans une routine cohérente, vos e-mails s'écrivent presque d'eux-mêmes.

Maintenant, dites-nous: Que contient votre prochaine newsletter?

Encore une semaine, une nouvelle vague d'entreprises qui continuent de donner

<! –->

Au cours des derniers mois – qui ont sans doute été les plus durs de cette pandémie jusqu'à présent – nous avons fait un effort pour attirer l'attention sur certaines des façons vraiment extraordinaires dont les entreprises ont réagi à cette crise.

Comme lorsqu'un restaurant londonien s'est transformé en épicerie communautaire en 2 heures. Ou lorsqu'une chaîne de magasins d'artisanat de la Nouvelle-Angleterre a créé un didacticiel vidéo étape par étape sur la façon de coudre des masques avec du tissu de rechange autour de la maison. Ou la célébration ingénieuse et quelque peu poignante de Lego du Jour de la Terre, qui a donné aux enfants coincés à la maison un moyen de penser au-delà de leurs quatre murs.

N'oublions pas non plus les entreprises qui ont rendu plus facile et plus abordable pour les entreprises le lancement de leurs propres événements virtuels. Et les innombrables organisations qui ont aidé à soutenir les médecins, les infirmières et les volontaires médicaux – des entreprises aux PME.

Le printemps 2020 a été profondément épuisant. Mais en repensant à ces nombreuses manifestations de bonne volonté, il est difficile de ne pas se sentir au moins un peu encouragé par l'humanité.

Et même maintenant, alors que de plus en plus d'entreprises se voient offrir la possibilité d'ouvrir leurs portes et de récupérer des revenus, nous constatons que nombre d'entre elles continuent de faire tout leur possible pour apporter leur aide autant qu'elles le peuvent.

Cette semaine, nous avons donc voulu présenter et remercier les aides qui continuent à aider:

Les chercheurs en médecine recherchent des dons de plasma auprès des survivants du COVID-19 afin qu'ils puissent étudier les anticorps et utiliser leurs résultats pour aider les autres à combattre le virus.

Pour aider dans cette entreprise monumentale, des cohortes d'entreprises des sciences de la vie, de la technologie, des soins de santé, de l'assurance maladie, des organisations à but non lucratif et bien plus ont mis en place une campagne de dons de plasma sous la bannière «The Fight Is In Us».

Microsoft, par exemple, a construit un robot d'intelligence artificielle qui «guide les gens dans leur éligibilité en tant que donneur de plasma et les dirige vers le centre de donneurs le plus proche».

UberHealth, quant à lui, fournit un transport aller-retour gratuit pour les donateurs éligibles vers et depuis les centres de donateurs. Les autres entreprises qui se joignent à la lutte comprennent:

  • MayoClinic.
  • LabCorp.
  • Grifols.
  • Hymne.
  • The MITRE Corporation.
  • Conseil publicitaire.
  • Ashfield Healthcare,
  • Beaucoup plus.

Si vous êtes un survivant du coronavirus intéressé à donner du plasma, vous pouvez en savoir plus ici.

Certaines contributions sont plus modestes que d'autres, mais lorsque vous les regroupez toutes ensemble, vous vous retrouvez avec un océan de soulagement.

Exemple concret: Off Their Plate est une organisation populaire qui aide à fournir des fonds de secours aux restaurants en difficulté pendant cette période, tout en aidant à nourrir les communautés. Jusqu'à présent, l'organisation a promis plus de 500 000 repas aux travailleurs de la santé ou aux personnes confrontées à la faim à la suite de cette crise. Au total, environ 2 665 830 $ ont été affectés directement à la conservation de la paie des employés des restaurants.

Chaque centime provient de dons, beaucoup d'entreprises. Par exemple:

Deux restaurants de South Philly qui ont reçu des fonds de secours sont même allés jusqu'à décider d'utiliser cet argent pour préparer des repas pour les travailleurs de la santé.

Pour en savoir plus sur Off Their Plate, y compris comment faire un don, visitez le site officiel.

Partout, les producteurs laitiers donnent leurs surplus

Avoir du lait? Donnez-le.

C'est du moins ce que les producteurs laitiers de tous les États-Unis font avec leurs excédents. Du Connecticut au Wisconsin, les marchands de lait vivent d'un credo de «ne gaspillez pas, ne voulez pas» en faisant des dons aux personnes dans le besoin.

il y a deux façons de regarder ceci. La première est que c'est bien mieux que de simplement jeter le lait.

Mais l'autre point de vue plus optimiste est qu'ils font le peu qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont.

Nous allons avec le deuxième ici, et choisissons de croire que ce verre est à moitié plein.

(Avec du lait, dans ce cas.)

Et pour le reste d'entre vous, assistants là-bas…

Du fond du cœur, merci.

Tout le monde a été touché par COVID-19. Mais vos actes de gentillesse – même minimes – ont contribué à améliorer la vie de quelqu'un.

De nous tous ici à Brafton, restez bien, restez optimistes et soyez gentils.

Comment créer une stratégie marketing SaaS efficace

<! –->

Il y a dix ans, le logiciel en tant que service (SaaS) ne faisait pas partie de notre vocabulaire. Aujourd'hui, ce logiciel d'abonnement transparent est aussi omniprésent que le cloud et est utilisé par les entreprises de tous les secteurs pour sa facilité d'installation et ses nombreuses fonctionnalités.

Pourtant, aussi pratique et avantageux que le SaaS, ce n'est pas le produit le plus facile à commercialiser.

Les spécialistes du marketing SaaS doivent adopter une approche différente de celle des équipes promotionnelles traditionnelles pour atteindre leurs principaux publics et inciter les utilisateurs existants à renouveler leurs abonnements avec une offre de services intangibles.

Dans cet objectif, voyons comment créer une stratégie marketing SaaS efficace.

Le marketing SaaS a différents défis à relever

Le marketing est en constante évolution, mais repose généralement sur la capture de l'intérêt du consommateur au sommet de l'entonnoir de vente avec votre produit et sur son incitation à acheter. Avec le SaaS, cependant, les spécialistes du marketing ont différents défis à relever pour se démarquer dans le paysage B2B, notamment:

Produit: Avant tout, les spécialistes du marketing SaaS doivent présenter un produit intangible au public. Sans produit visuel à commercialiser, les équipes doivent faire preuve de créativité en présentant la proposition de valeur aux clients potentiels et existants de manière engageante.

Tarification: C'est l'un des aspects les plus importants de la commercialisation de tout produit ou service, mais particulièrement pour le SaaS. Généralement proposé sous forme d'abonnement à plusieurs niveaux et offres, les responsables marketing doivent savoir comment présenter ces informations pour convertir les prospects en ventes.

Client: De nombreux fournisseurs de SaaS opèrent dans l'arène B2B. Ces clients ont besoin d'un contenu détaillé et personnalisé qui les éduque sur la façon dont le SaaS bénéficiera à leur entreprise et les aidera dans le processus de prise de décision.

SaaS vs licence de logiciel traditionnelle

Non seulement le SaaS est différent des autres services et offres de produits du secteur, mais il est directement en concurrence avec les licences logicielles traditionnelles. Pour commercialiser le SaaS, les équipes doivent mettre en valeur sa valeur par rapport aux autres offres logicielles.

De nombreuses entreprises optent pour le SaaS par rapport aux logiciels traditionnels en raison de:

  • Coûts initiaux réduits: Contrairement à d'autres services où vous payez une redevance initiale pour la propriété, l'abonnement au SaaS est généralement mensuel ou annuel avec des frais moins élevés.
  • Accessibilité: Parce qu'il vit généralement dans le cloud, le SaaS est accessible à partir de n'importe quel ordinateur ou appareil disposant d'informations d'identification et d'une connexion Internet.
  • Mises à jour automatiques: Il n'est pas nécessaire de gérer ou d'installer des mises à jour logicielles. Avec SaaS, vous utiliserez toujours la version la plus récente disponible.
  • Sécurité: Le SaaS fonctionne généralement sur plusieurs centres de données et implémente automatiquement les sauvegardes et la récupération de données.

Le SaaS étant basé sur un modèle d'abonnement, le cycle de vente diffère de celui des logiciels sous licence traditionnels. Alors que la plupart des autres secteurs vendant des produits ou des services tirent leurs revenus des coûts initiaux, les fournisseurs de SaaS comptent sur les utilisateurs pour renouveler périodiquement leur abonnement pour des revenus récurrents.

Une répartition simplifiée du cycle de vente SaaS est réalisée en trois parties:

  1. L'achat du client: Soutenez la génération de leads pour gagner de nouveaux utilisateurs, grâce à des efforts d'automatisation du marketing, des essais gratuits ou des références.
  2. Conversion: Convertissez ces utilisateurs en clients payants en leur faisant souscrire un abonnement.
  3. Rétention: Convaincre les clients existants de renouveler leur abonnement.

Source: Business2Community.

Ce cycle de vente unique influence la façon dont les spécialistes du marketing doivent aborder leur stratégie de marketing logiciel. Aussi important que la génération de leads soit d'attirer de nouveaux utilisateurs, vous ne pouvez pas ignorer le pouvoir d'achat de vos clients existants. Les entreprises SaaS s'appuient sur les revenus récurrents des abonnements, ce qui signifie que leur processus de vente ressemble moins à un entonnoir qu'à une boucle continue où la fidélisation de la clientèle est primordiale pour leurs résultats.

Fournir du contenu marketing qui parle aux utilisateurs potentiels et existants et met en évidence la proposition de valeur du logiciel est une stratégie, mais il peut également être avantageux de cibler ces différents publics avec des campagnes spécifiques.

Par exemple, les clients potentiels peuvent être plus intéressés par le fonctionnement du logiciel et ses avantages pour leurs opérations commerciales actuelles. Les utilisateurs existants, en revanche, connaissent déjà votre produit mais seront plus intéressés par la façon dont le SaaS continuera à ajouter de la valeur – par exemple, grâce à de nouvelles offres, mises à jour ou offres qui rendraient le renouvellement de leur abonnement utile.

La compréhension des complexités uniques du SaaS aide les spécialistes du marketing à créer des campagnes réussies.

Quels types de campagnes les marketeurs SaaS peuvent-ils créer?

La chose la plus importante que les marketeurs B2B doivent garder à l'esprit est que la conversion des leads est un marathon, pas un sprint. Soyez prêt lorsque vous commencez ces campagnes à la réalité que cela peut prendre des mois avant de voir les résultats. De plus, il peut falloir quelques essais pour ré-optimiser ou positionner le contenu pour voir les gains que vous désirez.

Voici quelques stratégies et canaux différents que les spécialistes du marketing SaaS peuvent utiliser pour leurs campagnes:

Marketing de contenu

Le marketing de contenu stimule les ventes en attirant les clients tout au long de l'entonnoir de vente. En créant de la valeur pour les acheteurs grâce à un contenu personnalisé et optimisé avant d'effectuer un achat, les équipes marketing peuvent sensibiliser leurs clients potentiels de façon optimale.

Différents types de contenu sont plus efficaces à différents points de l'entonnoir de vente B2B. Voici quelques exemples de contenu que les spécialistes du marketing SaaS peuvent utiliser à leur avantage:

Source: DemandSphere.com.

Papiers blanc: Sont l'occasion d'informer les clients existants et les prospects potentiels sur votre produit ou sur des sujets supplémentaires. Fortement tributaires des données, ces supports marketing font appel au désir des clients B2B de connaître les faits et à une compréhension approfondie d'un sujet choisi.

Source: Aware.com.

Études de cas: Ce sont des formes essentielles et dynamiques de supports marketing qui peuvent fonctionner en haut, au milieu ou en bas de l'entonnoir. Ils aident les clients potentiels qui veulent savoir comment le produit ou le service a profité à d'autres clients, ou mieux encore, aux opérations spécifiques à leur industrie.

eBooks: Sont un excellent moyen de partager des informations dans un format facile à lire avec des éléments de conception visuellement convaincants. En choisissant un sujet qui plaît à votre public cible, vous pouvez le renseigner sur votre produit et fournir des ressources formidables à partager pendant le processus d'intégration.

Infographie: Sont un moyen accrocheur de présenter les informations les plus importantes de votre produit aux prospects. Mettez en évidence les statistiques, les faits ou les directions qui se traduisent bien dans un format visuel et artistique qui peut être utilisé avec vos autres supports marketing.

Blogs: Sont une excellente ressource pour les informations persistantes que les visiteurs de votre site Web peuvent facilement trouver. Choisissez des sujets qui répondent aux questions les plus fréquemment posées par vos clients ou présentez des solutions aux problèmes courants. Le choix judicieux des sujets et des mots clés peut également aider votre site Web à mieux se classer. Vous pouvez créer des listes et des procédures à tout moment intemporelles, vous concentrer sur les événements et tendances actuels, ou un peu des deux. Partagez le contenu de votre blog sur des plateformes multimédias telles que les réseaux sociaux et les e-mails pour interagir avec un public plus large.

Marketing des médias sociaux

Le marketing des médias sociaux est un excellent moyen de dialoguer avec votre public et au-delà. Bien que vous ne pensiez pas immédiatement à utiliser le marketing d'influence sur les plateformes sociales pour commercialiser le SaaS, cette approche peut entraîner un retour sur investissement 11 fois plus élevé que d'autres formes de marketing numérique. Un partenariat avec un expert du secteur SEO ou SaaS sur Twitter pour partager une vidéo promotionnelle ou du contenu généré par l'utilisateur peut vous aider à attirer votre public de niche et à démarrer des conversations.

(intégré) https://www.youtube.com/watch?v=9-Uz_c5qfUk (/ intégré)

Publicité par e-mail

Une campagne de marketing par e-mail dédiée et bien pensée peut générer un retour sur investissement incroyable. Il peut être le moyen le plus efficace pour commencer une relation avec un client potentiel et un excellent moyen d'informer les utilisateurs existants sur les mises à jour des produits tout en favorisant la communication continue nécessaire pour inciter à renouveler l'abonnement.

Co-marketing

Si vous cherchez à étirer votre budget marketing tout en atteignant directement les clients potentiels plus bas dans l'entonnoir des ventes, la mise en commun de vos efforts avec une marque liée (mais pas concurrente) peut être efficace. Par exemple, si vous vendez du SaaS exclusivement pour des cabinets d'avocats, envisagez de consolider vos efforts de marketing avec une application de bureau d'avocat spécifique ou travaillez aux côtés d'un cabinet d'avocats bien connu pour commercialiser simultanément vos produits et services.

Quel que soit le canal que vous utilisez, créez votre campagne:

Mémorable: Dans les organisations B2B, le groupe d'achat typique est composé de 6 à 10 parties prenantes (bien qu'il ne soit pas rare qu'il y en ait plus), chacune avec un personnage utilisateur unique. Chacun de ces intervenants est bombardé de messages, il est donc important que l'expérience soit mémorable pour tout le monde. Cela pourrait signifier faire varier votre contenu pour plaire à différents publics plus bas dans l'entonnoir des ventes.

Original: Le SaaS est sur une trajectoire ascendante et ne ralentira pas de sitôt. Le marché rapporte actuellement 141 milliards de dollars par an et des dizaines de milliers de sociétés SaaS, grandes et petites, tentent de se tailler une part de cette activité lucrative. Pour faire ressortir votre produit, rendez votre campagne marketing originale. Menez vos propres recherches – plus elles sont spécifiques à votre industrie, mieux c'est – et incluez des conclusions sur le retour sur investissement et d'autres faits dans votre matériel marketing.

Optimisé: L'optimisation de vos supports marketing peut les aider à gagner en visibilité en ligne. Au-delà de l'optimisation des moteurs de recherche (optimisation sur la page en particulier), vous devez également améliorer l'expérience utilisateur (comment ils consomment votre contenu) et vous assurer qu'elle prend en charge votre stratégie marketing pour créer une expérience de marque transparente.

Digestible: 77% des clients B2B trouvent l'expérience d'achat «extrêmement complexe» ou «difficile». Créer une expérience d'achat positive commence par le marketing. Assurez-vous que les documents partagés sont faciles à lire et ne comprennent que les informations les plus importantes pertinentes pour effectuer un achat (prix, objectif et retour sur investissement potentiel). Ensuite, au fur et à mesure que les clients descendent dans l'entonnoir des ventes, adaptez le contenu pour qu'il soit plus spécifique à la façon dont votre produit est utilisé.

Engageant: Rendre votre contenu interactif et attrayant est essentiel pour se démarquer de la concurrence, et 88% des spécialistes du marketing ont déjà vu le succès de cette stratégie. Le matériel marketing est parfois la première interaction qu'un consommateur a avec votre marque, donc le rendre engageant en incluant des appels à l'action et des enquêtes peut être la première étape d'une relation réussie.

Des outils pour vous aider à réussir

Après avoir identifié les canaux et le contenu qui seront les plus bénéfiques pour votre campagne, vous devez utiliser des outils pour créer des documents, gérer leur publication et suivre les résultats. Une campagne marketing ne réussit que si elle est gérée et réoptimisée en continu pour améliorer ses performances.

Alors que les spécialistes du marketing B2B comprennent la valeur d'une campagne de marketing dédiée, seulement 46% environ ont une stratégie de marketing de contenu documentée en place pour gérer et suivre son succès. Ce qui est plus inquiétant, c'est que seulement 18% de ces spécialistes du marketing pensent qu'ils ont la technologie en place pour y parvenir.

Heureusement, il existe une pléthore d'outils qui peuvent rendre le déploiement d'un plan de marketing SaaS un jeu d'enfant. Voici quelques applications qui peuvent vous aider à créer, gérer et suivre la campagne marketing que vous choisissez d'entreprendre:

Google Analytics: Cet outil gratuit est tout ce que vous aimez des services Google et plus encore. Une fois que vous lancez votre contenu, vous pouvez avoir un aperçu de la façon dont les utilisateurs trouvent votre site Web et des performances de vos campagnes marketing. C'est l'un des meilleurs outils pour suivre le retour sur investissement d'une campagne et mieux comprendre le contenu avec lequel vos utilisateurs interagissent.

Google Search Console: Il s'agit de l'outil de surveillance du trafic et des performances de recherche. Il vous montre à quelle fréquence votre site apparaît dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP), quelle est votre position moyenne dans ces SERP, à quelle fréquence les utilisateurs cliquent et bien plus encore. Ne faites pas de marketing numérique sans Search Console.

CMS HubSpot: Pour une expérience optimale du début à la fin, le système de gestion de contenu de HubSpot peut vous aider à héberger tout votre contenu sur une plate-forme intégrée. Créez et modifiez tout votre contenu, envoyez-le dans le monde entier, puis gérez, optimisez et suivez ses performances.

HootSuite: Spécifiquement pour les campagnes sur les réseaux sociaux, cet outil peut vous aider à gérer plusieurs réseaux, à vous connecter instantanément à des clients potentiels et à développer votre marque de manière engageante.

La création et la gestion d'une campagne marketing réussie demandent du temps et des connaissances, de sorte que de nombreuses entreprises peuvent se tourner vers des spécialistes du marketing de contenu pour tout faire. Ils sont équipés de tous les outils nécessaires pour gérer les campagnes et suivre les taux de conversion pendant que vous vous concentrez sur d'autres aspects de votre entreprise.

Les startups SaaS peuvent avoir besoin de démarrer petit

Si vous entrez simplement sur la scène SaaS en tant que startup, vous pouvez vous sentir dépassé par les tactiques et campagnes marketing apparemment sans fin déjà entreprises par vos concurrents. Il est important de garder à l'esprit qu'en tant que nouvelle entreprise, vous n'avez probablement pas le budget pour gérer de grandes campagnes, mais vous pouvez toujours bénéficier de la création et du partage de contenu diversifié via différents canaux marketing.

En termes simples, une petite entreprise SaaS bénéficiera probablement de l'utilisation d'une stratégie différente de ses homologues plus grandes. Le piratage de la croissance, en particulier, peut être un excellent moyen d'aider les petites entreprises à développer régulièrement des relations avec leur public cible. En identifiant les personnalités des utilisateurs et en créant du contenu pour les attirer, vous pouvez jeter un large filet en haut de l'entonnoir et les guider tout au long du processus de vente.

Les grandes organisations SaaS avec un plan marketing et un budget établis pourraient tirer davantage profit de renverser l'entonnoir de vente sur sa tête dans une approche connue sous le nom de marketing basé sur les comptes. En supprimant les prospects et en vous concentrant uniquement sur les entreprises qui sont très susceptibles de devenir des clients à un moment donné, vous pouvez tirer le meilleur parti des comptes à valeur élevée. Dans une industrie qui repose sur les revenus récurrents des abonnements, se concentrer sur les clients au bas de l'entonnoir des ventes et les utilisateurs existants peut être le meilleur moyen d'augmenter les revenus.

La création d'une stratégie marketing SaaS efficace demande du temps, des connaissances et du dévouement au projet. Vous devez être patient lorsque vous attendez des résultats et prêt à faire pivoter votre stratégie à tout moment pour attirer différents publics et entretenir des relations précieuses.

Avec ces informations à l'esprit, vous êtes sur le point d'élaborer et d'exécuter une stratégie marketing aussi innovante que votre modèle SaaS.

SEMrush Keyword Magic Tool: comment développer une stratégie de contenu enchanté (tutoriel)

<! –->

La recherche de mots clés est fondamentale pour toute stratégie de marketing numérique. Que vous rédigiez un article de blog ou exécutiez une campagne de recherche payante, vous devez savoir ce que recherche votre public cible.

Les spécialistes du marketing de contenu utilisent des mots clés pour guider leurs stratégies et optimiser leur messagerie. La recherche de mots clés peut vous aider à générer de nouvelles idées de contenu ou à améliorer vos pages Web existantes pour générer plus de trafic organique. Si vous utilisez une plate-forme comme Google Ads (anciennement Google AdWords), votre stratégie de mots clés aura un impact sur tout, de la portée potentielle de votre campagne à son coût global.

Avec plus de 1,7 milliard de personnes utilisant Google pour effectuer des recherches chaque jour, vous avez besoin de puissants outils de recherche de mots clés pour mieux comprendre la langue utilisée par vos clients pour rechercher des informations et trouver des produits et services. C’est là que le SEMrush Keyword Magic Tool entre en jeu.

Qu'est-ce que SEMrush Keyword Magic Tool?

Vous n'avez pas besoin de posséder une baguette magique pour voir ce que vos clients recherchent en ligne, mais la technologie qui permet de le faire peut sembler enchantée à première vue.

SEMrush s'appuie sur des algorithmes d'apprentissage automatique, des fournisseurs de données de confiance et une foule d'autres technologies pour fournir des informations à jour à ses plus de 4 millions d'utilisateurs. En analysant les données des moteurs de recherche, le trafic sur le site Web, les bases de données publicitaires et l'activité des médias sociaux, SEMrush fournit aux spécialistes du marketing des informations très précieuses.

Parmi les nombreux outils utiles offerts par SEMrush, il y a le Keyword Magic Tool, qui vous permet d'analyser des groupes de mots clés pertinents pour votre marché. Ses options de filtrage et de regroupement robustes facilitent la segmentation des mots clés pour chacune de vos campagnes.

À qui s'adresse le Keyword Magic Tool?

Si vous voulez vous classer sur la première page de Google (vous le faites) et que vos concurrents veulent également se classer très bien (ils le font), alors vous avez besoin d'un moyen d'obtenir un avantage concurrentiel. Le Générateur de mots clés vous permet de repérer des opportunités pour augmenter le trafic sur vos pages Web et vos annonces payantes.

Si vous faites du marketing numérique, vous avez besoin d'un outil de recherche de mots clés, clair et simple. Sans celui-ci, vous serez laissé dans l'ignorance, faisant des suppositions éclairées sur les termes de recherche les plus populaires auprès de votre public cible.

Peu importe la façon dont vous connaissez bien vos clients, vous devriez éviter de faire des hypothèses sur leurs habitudes de recherche. Vous serez surpris de voir comment les gens recherchent différemment les mêmes sujets. De plus, les chances que vous tombiez sur un mot-clé de niche lucratif par vous-même sont minces.

Avantages et inconvénients en un coup d'œil

Le SEMrush Keyword Magic Tool peut sembler simple à première vue, mais il cache un moteur puissant sous la surface.

Avantages:

  • Des résultats instantanés. Saisissez simplement un mot clé de départ et vous obtiendrez des milliers de requêtes associées.
  • Configurabilité. Rendez votre recherche aussi étroite ou large que vous le souhaitez.
  • Idéation de contenu. Filtrez vos résultats par questions pour une sélection instantanée de sujets de contenu potentiels.
  • Rapports faciles. Sélectionnez vos mots clés préférés et déplacez-les directement vers l'outil Gestionnaire de mots clés, ou exportez-les vers .XLSX ou .CSV.

Les inconvénients:

  • Des résultats impressionnants. S'il s'agit de votre premier outil de recherche de mots clés, il est possible que l'étendue des résultats soit difficile à saisir d'un coup.
  • Connaissances requises. SEMrush attend de vous que vous connaissiez vos meilleures pratiques de référencement.
  • Peu de résultats de niche. Si vous commencez avec un mot clé de niche, vos résultats seront limités.

Comment utiliser SEMrush Keyword Magic Tool pour devancer vos concurrents

Une fois que vous avez décidé du sujet de votre campagne, il est temps d'identifier des mots clés qui aideront vos clients à trouver votre contenu. Voici comment procéder avec l'outil de magie des mots clés:

1. Choisissez un mot clé de départ

La première étape consiste à choisir un mot clé qui servira de graine pour générer une liste de mots clés associés. Pour de meilleurs résultats, commencez par un mot clé qui est largement lié au sujet de votre campagne.

Lorsque vous cliquez sur le bouton de recherche, une page de résultats s'affiche. Le tableau principal contient une liste de tous les termes associés trouvés par l'outil. Sur le côté gauche, vous verrez des groupes de mots clés.

2. Ajustez les modificateurs de correspondance

Par défaut, l'outil vous montre tous les mots clés éventuellement liés à votre recherche. Selon les résultats que vous voyez, vous souhaiterez peut-être les réduire. Au-dessus de vos résultats, vous pouvez choisir parmi les options suivantes:

Correspondance large: Le paramètre par défaut renvoie tous les mots clés associés dans tous leurs formulaires, sans ordre.

Correspondance d'expression: Renvoie sous la même forme que votre graine, à l'exclusion des variations de verbe, sans aucun ordre.

Correspondance exacte: Renvoie des mots clés sous la même forme et dans le même ordre que votre graine.

En relation: Renvoie des mots clés qui ont été déterminés par les moteurs de recherche pour avoir une signification associée à votre graine

3. Utilisez des filtres pour affiner votre recherche

Pour obtenir des résultats plus précis, vous pouvez utiliser le menu déroulant des filtres avancés. Cette fonctionnalité vous permet d'être très précis. Par exemple, vous pouvez spécifier quels mots clés doivent être inclus dans vos résultats tout en excluant les autres.

Vous pouvez également filtrer le nombre de mots, le volume de recherche, la densité des mots clés, le coût par clic, la densité concurrentielle, les fonctionnalités SERP et les résultats dans SERP.

Vous pouvez également filtrer les mots clés formulés sous forme de questions. Il s'agit d'une fonctionnalité intéressante si vous essayez de générer de nouvelles idées de sujets de blog.

4. Découvrez les groupes de mots clés

Utilisez des groupes de mots clés pour explorer des sous-thèmes liés à votre graine. Chaque groupe utilise un mot clé supplémentaire pour ajouter une autre dimension à votre recherche. Explorer ces groupes peut vous aider à cibler votre contenu et vos annonces en fonction des besoins spécifiques des clients. Chaque groupe contient des sous-groupes, y compris de nouveaux mots clés associés à chaque couche.

5. Recherchez les fonctionnalités SERP à cibler

Le Keyword Magic Tools vous permet de voir quels mots clés génèrent des fonctionnalités SERP comme les réponses instantanées, les carrousels de produits, les avis et plus encore. Le contenu considéré comme faisant autorité par Google bénéficie de ces fonctionnalités, ce qui peut les rendre plus attrayantes pour les utilisateurs. Ces mots clés sont susceptibles d'être plus compétitifs, mais les récompenses sont plus importantes.

7. Exportez vos mots clés choisis

Une fois que vous avez identifié quelques mots clés à cibler, vous pouvez les sélectionner en cochant les cases à côté de chaque mot clé. Vous pouvez les déplacer vers le gestionnaire de mots clés dans SEMrush sous forme de liste.

Vous pouvez également les exporter vers un fichier de feuille de calcul.

À partir de là, vous êtes prêt à commencer à créer du contenu. Utilisez vos mots-clés sélectionnés pour façonner votre contenu et assurez-vous qu'il apporte de la valeur à votre public.

Maintenant, allez faire de la magie marketing

Que vous soyez un spécialiste du marketing B2B ou B2C, vous avez besoin d'un outil de recherche de mots clés. Bien qu'il existe de nombreuses options parmi lesquelles choisir, SEMrush propose une suite d'outils faciles à intégrer dans votre flux de travail.

Nous recommandons l'outil SEMrush Keyword Magic Tool, car il est convivial, offre des résultats précis et facilite le démarrage de votre prochaine campagne de recherche. Que vous soyez un spécialiste chevronné du marketing de contenu ou que vous commenciez tout juste à plonger dans le monde du marketing de recherche, cet outil aidera vos clients à vous trouver lorsqu'ils effectuent une recherche en ligne.

Avez-vous essayé le Keyword Magic Tool? Faites-nous part de vos expériences dans les commentaires.

Les meilleurs livres de marketing numérique que chaque responsable marketing devrait lire [Infographic]

<! –->

Internet agit comme un vaste référentiel d'informations marketing, de conseils, de stratégies et d'autres contenus – à tel point, en fait, qu'il peut être difficile de trouver quoi que ce soit qui couvre de manière exhaustive n'importe quel sujet. Si vous voulez trouver le point de vue définitif – et exhaustif – sur le marketing de contenu, l'optimisation des moteurs de recherche (SEO), la stratégie des médias sociaux, le piratage de la croissance, la recherche payante, etc., vous devrez parcourir des centaines ou des milliers d'articles répartis sur des dizaines de sites Web.

Que doit faire un spécialiste du marketing numérique? Revenez à l'essentiel – et par là, nous voulons dire fermer votre ordinateur portable et ouvrir un livre. Oui, un vrai livre, avec des pages et tout. Ils exigent un peu plus d'engagement à passer que votre article de blog typique, mais si vous cherchez quelque chose à faire dans le verrouillage, les livres occuperont votre temps tout en faisant de vous un meilleur spécialiste du marketing.

Il existe des milliers de livres sur le marketing, qui n'ont pas tous des idées valant le papier sur lequel ils sont imprimés. Heureusement pour vous, nous avons fait le sale travail de parcourir la littérature de marketing numérique la plus en vue et la plus populaire et d'abattre le dépassé, l'inintéressant et le tout simplement faux.

Une fois la poussière retombée, nous nous sommes retrouvés avec le top 8 des meilleurs livres de marketing numérique les plus pertinents pour les spécialistes du marketing aujourd'hui.


S'il existe une «Bible de marketing de contenu», c'est bien celle-ci. Le livre d'Andy Crestodina a été le premier du genre à sa sortie en 2012, aidant les novices et les vétérans du marketing numérique à naviguer à peu près tous les aspects du marketing de contenu. À chaque édition successive (la plus récente étant la cinquième), Crestodina affine ses conseils et ses conseils pour tenir compte des derniers changements et tendances de l'industrie. Lord sait que Google modifie ses algorithmes suffisamment pour que, suivant les conseils d'il y a quelques années, vous puissiez vous placer bien derrière le reste du monde du marketing numérique.

Crestodina recherche minutieusement chaque édition, discutant avec des centaines de professionnels du marketing différents pour compiler une collection complète des meilleures pratiques de marketing de contenu. Cela devrait être sur la bibliothèque de tous les spécialistes du marketing de contenu.

Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram – ce sont toutes des voies essentielles pour la sensibilisation des clients, la distribution de contenu et la sensibilisation à la marque. Mais, il s'avère que de nombreuses entreprises ont encore du mal à tirer le meilleur parti de leurs stratégies de médias sociaux: seulement 48% des spécialistes du marketing pensent voir un retour sur investissement de quelque nature que ce soit avec les médias sociaux.

Si vous vous sentez un peu frustré par l'état actuel de vos stratégies de médias sociaux, pensez à vous procurer le guide exhaustif d'Olivier Blanchard sur tout ce qui est social. De la stratégie et la planification à la gestion et l'optimisation au jour le jour, ce livre vous donne toutes les informations dont vous avez besoin pour adhérer aux meilleures pratiques des médias sociaux et commencer à transformer un retour sur investissement tangible.

Les données doivent guider chaque choix que vous faites dans votre stratégie de marketing de contenu, de la création de contenu à la définition de votre public cible, du marketing d'affiliation à la génération de leads – je pourrais continuer pendant un certain temps. Malheureusement, beaucoup d'entre nous ne sont pas à l'aise de creuser dans les rapports d'analyse et d'extraire des informations significatives qui feront évoluer les tactiques marketing dans la bonne direction.

Pour les opposés aux chiffres, ne vous inquiétez pas, car l'expert en analyse Chuck Hemann a conçu une procédure détaillée – mais accessible – d'intégration des données dans votre stratégie de marketing numérique. Le livre de Hemann est destiné aux nouveaux arrivants et aux spécialistes du marketing avertis, donc si vous pensez que vos efforts de marketing pourraient être un peu plus axés sur les données, lisez celui-ci.

La préoccupation évidente lors de l'achat d'un livre papier sur le marketing numérique est que la nature rapide de l'industrie le laissera obsolète avant même de tourner une seule page. Eh bien, vous n'avez pas à vous en soucier avec la longue série d'Adam Clarke sur le référencement. Chaque année, il publie une nouvelle mise à jour pour refléter les derniers changements d'algorithme de Google, a récemment lancé des outils de référencement et des changements dans les meilleures pratiques de l'industrie.

Il y a beaucoup de bons conseils SEO intemporels à glaner ici, mais le dévouement de Clarke à publier une nouvelle édition chaque année est vraiment ce qui place celui-ci au-dessus des autres livres sur le référencement. Il aborde même les modifications potentielles des critères de classement de recherche de Google qui pourraient baisser en 2020 pour donner aux lecteurs le temps de planifier à l'avance.

Si vous jetez un œil à diverses listes de best-of, vous rencontrerez sans aucun doute votre juste part de livres qui prétendent être le guide "essentiel" ou "ultime" de Google Adwords (le monde de l'édition est légèrement en retard sur l'ensemble du changement de nom de Google Ads) et la recherche payante en général. Le seul problème est que beaucoup de ces livres ont été écrits il y a des années et ne représentent probablement pas la meilleure représentation des techniques de recherche payante les plus réussies d'aujourd'hui.

À l'instar de l'approche d'Adam Clarke en matière de référencement, Noah Gray continue de publier des mises à jour annuelles de son guide exhaustif sur la recherche payante. Bien que les nouveaux arrivants soient sûrs de tirer parti de nombreux conseils et astuces utiles de l'édition 2020, les praticiens chevronnés de la recherche payante tireront probablement encore plus de valeur des informations de Gray. "Maîtriser Google Adwords" semble avoir été écrit pour les spécialistes du marketing qui ont l'impression d'avoir atteint un plafond pour la recherche payante et qui ont besoin d'aide pour faire passer leur jeu au niveau supérieur. La prose simple et les conseils pratiques de Gray en font un manuel de recherche payant parfait pour à peu près n'importe qui.

OK, donc le titre est un peu gorgé, mais si vous avez toujours voulu vous asseoir et lire le guide définitif pour la création de liens réussie, vous l'avez trouvé. Présentant 300 pages, ce tome contient une quantité incroyable d'informations sur le processus trompeusement complexe de création de liens.

Ward et le français montrent aux lecteurs comment intégrer différents points de contact dans leurs stratégies de création de liens pour maximiser le retour sur investissement, générer plus de trafic vers leurs sites et améliorer leur classement dans les recherches.


Avinash Kaushik a sans doute écrit le livre sur le marketing numérique moderne. Dans sa suite de «Web Analytics: une heure par jour», il présente un cadre élégant pour, plus ou moins, tous les processus analytiques. Il va sans dire que le spécialiste du marketing moderne doit être axé sur les données et capable de mesurer les résultats. Ce livre fournit un modèle pour ce que cela signifie tout en supprimant la complexité généralement associée à la prise de décision basée sur les données.

Web Analytics 2.0 est très informatif, démystifiant les sujets du référencement au marketing par e-mail, au marketing des médias sociaux, à l'analyse et à l'attribution multicanaux, et bien plus encore. Mais Kaushik inspire également son public en encourageant et en démontrant l'expérimentation contrôlée. À bien des égards, il s'agit d'une lettre d'amour aux entreprises axées sur les données déguisées en livre de marketing numérique. Que vous soyez un spécialiste du marketing de contenu novice ou que vous pratiquiez le marketing entrant depuis des années, vous vous éloignerez de cette lecture avec une vigueur renouvelée pour l'analyse Web.

Le modus operandi de Kindra Hall fait passer le mot sur la façon dont la narration peut être utilisée pour résoudre les problèmes de communication, à la fois dans les affaires et dans la vie quotidienne. Une grande histoire, après tout, est l'ingrédient clé de toute stratégie de contenu réussie. Que vous rédigiez un article de blog ou rédigiez un script pour une promotion d'entreprise, le contenu épique commence et se termine par une histoire épique.

Dans «Stories That Stick», Hall nous montre les écrous et les boulons d'une grande histoire, et catégorise même les différents types d'histoires pour votre entreprise (ou votre marque personnelle). Clients potentiels, vos employés, vos clients existants – tous seront réceptifs à une bonne histoire. Les données peuvent ouvrir la voie dans le marketing, mais le contenu alimenté par une grande narration ramènera votre stratégie marketing à la maison.

Mentions honorables

Même dans une industrie en évolution rapide comme le marketing numérique, les classiques sont des classiques pour une raison. «Positioning: The Battle for Your Mind» d'Al Ries et Jack Trout a peut-être été publié à l'origine en 1980, mais les idées fondamentales qu'il promeut la messagerie et le positionnement sur la marque sont tout aussi vraies à l'ère du moteur de recherche que ils étaient à l'époque du lecteur de cassettes portable.

De même, «Ogilvy on Advertising» de David Ogilvy en 1985 est légitimement vénéré à ce jour pour sa perspicacité fascinante dans l’esprit de l’un des annonceurs les plus prolifiques et les plus prospères de l’histoire de l’industrie. Autant que la technologie change le monde du marketing, il existe toujours une composante psychologique de base qui pilote le comportement humain, à la fois dans le marketing numérique et traditionnel. Ces deux livres sont des incontournables pour tout spécialiste du marketing numérique sérieux.

Oubliez tout ce que dit Marie Kondo: c'est le meilleur moment pour faire le plein de livres de marketing et créer votre propre liste de lecture 2020. La plupart des informations et des conseils en marketing numérique les plus précieux ne peuvent être trouvés sur le Web. Vous devrez ouvrir un livre pour entrer dans l’esprit de certains des meilleurs experts en marketing du domaine. Alors changez l'ampoule de votre lampe de chevet, car vous avez beaucoup de lecture devant vous.

Comment le contenu a aidé une épicerie en ligne à augmenter le trafic de son site de 56% [success story]

<! –26 mai 2020->

Si vous êtes un épicier en ligne de premier plan – ou tout autre site de commerce électronique – la seule chose dont vous avez absolument besoin avant de pouvoir augmenter les ventes est le trafic sur le site Web.

L'une des meilleures façons d'obtenir ce trafic est de bien se classer dans les résultats de recherche naturels pour plus de mots clés.

Comment vous situez-vous bien pour plus de mots-clés et apparaissez-vous dans plus de pages de résultats de moteur de recherche (SERP)?

Avec un contenu vraiment génial – et dans ce cas, BEAUCOUP de celui-ci.

La mission: améliorer le trafic du site

Lorsque ce site de commerce électronique nous a demandé de créer 800 pages de destination en l'espace de 3 mois, certains d'entre nous étaient sûrs qu'ils voulaient en écrire 80.

Mais les chiffres étaient exacts, et cela signifiait que nous devions nous préparer à l'un des exploits les plus remarquables du travail d'équipe chez Brafton – non – n'importe quelle entreprise.

L'objectif de ce contenu serait d'augmenter le nombre de mots clés pour lesquels le site est classé et, idéalement, d'améliorer le classement des mots clés existants, dans le but à long terme de générer plus de trafic sur le site et, éventuellement, de stimuler les ventes.

Nous avons commencé par un essai.

Deux écrivains ont abordé les deux premières pages de destination, et lors d'une revue de ces pièces, le client a dit qu'il se sentait bien en vacances sachant qu'il allait s'associer avec nous.

Le vrai travail a commencé au premier trimestre lorsque nous avons décidé de créer la copie.

En moins de 90 jours ouvrables, 13 de nos rédacteurs, 3 directeurs éditoriaux et 2 chefs de projet ont collaboré pour créer 800 pages de destination.

Environ la moitié de ces pages étaient des pages de catégories de produits et de sous-catégories, tandis que l'autre moitié concernait des marques spécifiques présentées sur le site. Tous ont utilisé une formulation soignée qui aiderait à maximiser le classement des mots clés et le potentiel de trafic.

444 000 mots plus tard: mission accomplie

Nous avons commencé le projet début janvier 2020 et l'avons terminé avant fin mars.

Au total, nous avons produit 444 000 mots, ce qui équivaut à environ deux Moby Dicks.

Par conséquent, le nombre total de mots clés pour lesquels l'épicier en ligne s'est classé a bondi de plus de 20% en l'espace d'environ 6 mois.

Cette augmentation de ~ 20% a finalement contribué à une augmentation de 56% du trafic – et du comptage.

Parce que lorsque vous vous situez pour plus de mots clés, vous commencez à apparaître dans plus de résultats de recherche, et lorsque cela se produit, plus de personnes commencent à cliquer sur vos pages.

La leçon: le contenu pour les travaux de référencement

Il s'agissait, à toutes fins utiles, d'un exemple de manuel utilisé pour faciliter le référencement, et le référencement agissant comme une voie pour améliorer le trafic sur le site Web.

Comme nous l'avons établi dans la première phrase de cet article, le trafic est un précurseur de la plus belle métrique de toutes: une augmentation des ventes d'une année à l'autre.

À suivre …

Conseils pour vous aider à nourrir la créativité en quarantaine

<! –->

Que faites-vous lorsque vos sources d'inspiration habituelles disparaissent soudainement, mais que tout le travail créatif reste? C'est une question à laquelle beaucoup de spécialistes du marketing sont confrontés lorsqu'ils réduisent le nombre d'endroits où ils vont un jour donné.

Et vraiment, il n'y a qu'une seule bonne réponse: s'adapter.

Heureusement, il existe de nombreuses façons de cultiver la créativité tout en respectant les lignes directrices en matière de distanciation sociale.

En tant que travailleur à distance à temps plein pendant 2 ans, voici mes recommandations en fonction de ce que j'ai trouvé fonctionne pour moi:

1. Lire plus de livres

Presque tout ce qui a été ressenti par l'humanité est documenté quelque part dans les livres. La lecture de ce que les autres ont vécu – fictivement ou non – peut accroître votre sentiment d'empathie. Cela, à son tour, permet d'échapper beaucoup plus facilement à vos cycles de pensée habituels.

De plus, les livres vous apprennent des trucs sympas – l'inspirant, l'intéressant et le vraiment